UA-38716482-1

10/04/2007

la cité Hellemans ou les Vieux Blocs

arcades vieux blocs

 

Au 19ème siècle, l’ensemble du quartier de la rue Haute et la rue Blaes était constitué d’un ensemble d’impasses et de cours (comme la plupart d’autres quartiers dans Bruxelles).  Au milieu de ce siècle, la Ville décide de s’intéresser au problème d’assainissement afin de mieux contrôler ces endroits considérés comme insalubres. 

 

Il était urgent de trouver une solution afin de reloger la population qui ne désirait pas quitter les lieux. Malheureusement, ce n’était pas au départ une priorité pour la Ville. Il faut garder en mémoire que les gens n’ont pas été ménagés en matière d’expropriations …Il y eut les grands travaux de la Jonction ferroviaire Nord-Midi, la construction de Palais de Justice et le voûtement de la Senne.

 

 Entre 1851 et 1854, la première action spectaculaire fut le percement de la rue Blaes et la disparition de très nombreuses impasses.

 

Comment reloger un maximum de personnes sur un espace restreint ?  C’est l’architecte Emile Hellemans qui en 1905 va imaginer un ensemble de six blocs parallèles.  Une idée assez moderne pour l’époque, un ensemble architectural influencé par l’art nouveau alliant le confort (de l’époque) et le modernisme.

 

C’est en 1915 qu’eut lieu l’inauguration de la Cité Hellemans.    

 

Très critiquer par certains et pourtant très apprécié par les locataires, ces immeubles offraient un espace de vie beaucoup plus agréable que dans les impasses et autres vieilles maisons du quartier. 

 

Même si les habitations n’offraient que le strict nécessaire, il y avait de l’espace pour les enfants et les personnes plus âgées pouvaient tranquillement profiter de leur grande terrasse les jours de beaux temps. 

 

img051

 

Photo Archives de Bruxelles...à la construction des nouveaux logements dans les années 50-60 la cité Hellemans fut nomée "Les Vieux Blocs"

 

maggy bobonne vieux blocs

 

Je me souviens qu’à l’époque, ma grand-mère ne fermait jamais sa porte à clé.  Tout le monde se connaissait.  Dès que l’on pénétrait dans son appartement  il y avait une grande pièce qui servait de salon et salle à manger avec vue sur le grand balcon. Il y avait 2 portes de part et d’autre de la pièce, c’était les chambres qui donnaient côté rue Blaes.   Je vois encore son grand poêle à charbon sur lequel elle déposait l’eau à chauffer afin de pouvoir offrir une tasse de café à toute heures  à ses visiteurs.  Elle avait son petit moulin à café et son paquet de chicorée à la main.  Cela sentait toujours le café chaud et le speeculoos chez elle.  Elle assise dans son petit fauteuil, tricotait toute la journée et nous autour de la grande table, nous l’écoutions des heures parler de son arrivée dans ce logement.  Elle parlait de l’arrivée du gaz, de l’électricité, de l’installation de la petite salle de bain dans la cuisine !!  De l’obscurité terrible dans laquelle ils étaient plongés durant la guerre, du bruit du tram qui passait encore rue Blaes.  Pendant ce temps là, mon grand-père créait ses tableaux sur le balcon.  Depuis sa pension il aimait peindre le vieux quartier de la Woluwe qu’il avait gardé en mémoire…  Ils ont vécu près de 60 ans dans les « Vieux Blocs ». 

 

J’ai toujours  du mal à imaginer comment ils ont pu vivrent là avec 8 enfants ?  Même si il y avait 3 chambres dans leur premier appartement de la rue des Orfèvres (le premier bloc comme on disait)…..Pour rien au monde, ils n’auraient accepter de partir vivre ailleurs. 

 

vieux bloc cousin bobonne

 

Voici une annonce que j’ai reçue dernièrement…si cela vous intéresse, répondez rapidement à cette dame  

 

"Je suis professeur à la Vrije Universiteit Brussel. Je suis historienne et spécialisée en histoire sociale. J'ai pu consulter les archives du Foyer bruxellois pour préparer un article sur le Cité Hellemans  rue Blaes/rue Haute/rue de la Rasière.  Maintenant j'ai l'ambition d’écrire sur la vie quotidienne des habitants de ces appartements. Je voudrais interviewer des gens qui ont vécu dans ces appartements dans les années 1940, 1950 et 1960."

 

Voici l’adresse : pvdeeckh@vub.ac.be    Patricia Van Den Eckhout

17/02/2007

souvenirs des marolles

Photo plus disponible
 
 

Zwanze dans les Marolles...fausse arrestation d'A. Max afin de rendre la Marolles libre ...

 

 

bande de ketjes

 

Ketjes dans les années 30...mais à quoi jouent-ils ?  quelqu'un peut-il me parler de jeux d'autrefois à Bruxelles ?

vieux blocs en 33

 

Les Vieux-blocs années 30 ?

dessin de lincks

 

Linkx  ou Linckx ? à fait plusieurs dessins de Bruxelles il est hélas décédé et j'ai du mal à trouver des informations sur son parcours...dès que possible, j'en parlerai...

 
Photo plus disponible
 
 

Les habitants de la Marolles....il y a bien longtemps....

13:43 Publié dans marolles | Commentaires (7) |  Facebook | |

12/02/2007

Les toits de mon enfance

Quelque part entre la Gare du Midi et la Porte de Hal...il s'en passent des choses...

vue du balcon chez lac 023

 

vue du balcon chez lac 024

Les Vieux Blocs....dans les années 30-40, ma mère allait sur le toit pour faire bronzette....original pour avoir la paix !

vue du balcon chez lac 025

 

Mais pourquoi je n'ai pas pris des photos avant !!! Vous auriez vu le changement !!!  Toute petite de ma chambre, je disais bonsoir à Tintin que je voyais au loin....devant l'ancienne gare du Midi !  A présent il est masqué derrière un mur de béton !

vue du balcon chez lac 026

 

D'ici quelques années.....il y aura encore beaucoup de changements...cela se voit aux grues qui sont posées au loin....

vue des marolles

 

Vue du ciel...........

17/12/2006

Les vieux blocs (blok)

Photo retirée du blog

photo J. d'Osta

C'était la belle époque !  Celle des 400 coups, l'endroit où mes grand-parents habitaient, l'endroit où je suis née !  Et tout au fond....mon bollewinkel chez Titine.......souvenirs,souvenirs.......Malheureux nous !?  pffff....

18/10/2006

ma grand-mère et mes cousins dans les vieux blocs années 70

img068

17:20 Publié dans marolles | Commentaires (0) |  Facebook | |