UA-38716482-1

07/02/2009

Rendez-vous pour les nostalgiques de Bruxelles

affiche so num018

 

09:01 Publié dans BRUXELLES | Commentaires (4) |  Facebook | |

14/10/2008

En route pour le million de visites !!!!

aemet

J'espère que d'ici là, je serai installée à Bruxelles et que nous partagerons ce succès du 1.000.0000 de visites ensemble...Un petit apéro au aemet par exemple...9OO.OOO bisous à vous tous chers fidèles visiteurs du blog !

10:41 Publié dans marolles | Commentaires (13) |  Facebook | |

12/07/2008

Ballade à Bruxelles


Affiche V[1]..

sablon

En passant peut-être par le Sablon

régence

La rue de la Régence

minimes

minimes 2

la rue des Minimes

r haute

Pour terminer par la rue Haute ????....Venez nombreux...Merci pour William

09:24 Publié dans marolles | Commentaires (2) |  Facebook | |

09/04/2008

Une bruxelloise et un Chti...

Un ptit clin d’oeil au chti(s)

 

Ben oui…Le père de mes enfants est un ‘Chti’….

Il n’y a pas si longtemps,  dire à  mes enfants qu'ils étaient originaire de là bas, ne leur disait pas grand-chose, c'était une région du Nord de la France...et quoi d'autre ?  ....  Grâce au bel hommage de Dany Boon avec son film « bienvenue chez les Chti,  ils découvrent que derrière un décor un peu froid, il y a des gens avec un cœur « Gros comme CA »…et voilà qu'ils commencent à apprendre le Chti !

écluse

avenue Désiré-Caus

Lors de ma première rencontre avec ma belle famille de là bas, ce ne fut pas triste du tout !

Pour les accueillir, et pouvoir profiter du peu de temps que nous avions pour leur faire découvrir Bruxelles, je les ai avertis que j’avais déjà « coller des tartines » !!!  D’un air étonner, ils se sont retournés vers le mur pour voir où étaient ces fameuses tartines « collées » !  …En fait, je voulais dire que j’avais déjà « beurrer les tartines »…20 ans après, ils ne l’ont toujours pas oublié !

rue des Acacias

Idem quand en voiture je roulais avec les fenêtres ouvertes….Chez nous on dit : « Ca ne tire pas derrière ? » A voir leurs têtes, …ils n’avaient pas compris que je demandais si il n’y avait pas trop de vent à l’arrière !

 

Et pour le quotidien,… il a fallut du temps pour se comprendre !  

Chez nous, on dit :

Du domex (papier essuis-tout)

Chez eux, c’est du Sopalin

Chez nous, une casserole …c’est une poêle chez eux

Et j’en passe….

 

Et dans le sens inverse, quand ma belle sœur à demandé à ma fille si elle voulait une tartine au Chocolo pour son déjeuner, … à voir la tête de Sarah (ma fille) ….ce fut l’éclat de rire !  

 

roubaix gd place rue de la gare

Bon à savoir…

On dit :  « à Wasquehal, on y broute » parce que au 13ème siècle, les Wasquehaliens amenaient en brouette les pierres blanches des carrières de Lezennes pour construire la première église du village. 

 

Wasquehal, sera définitivement française qu’à partir de 1713…Avant cela, elle changea 4 fois de nationalité en 25 ans !  ….Un beau mélange comme nous à Bruxelles !

roubaix rue de Tourcoing

Et comme disaient les anciens….

« Qu’in so du Capreau ou bin du Plomeux, crions tous bin haut, vif les Vasqaleux »….

 

Mes amitiés aux Chti…..

Et voici le résultat d’un mélange détonnant…..mes petits Chti/Bruxellois et c’est pour leur faire plaisir que j’ai fais ce petit post…comme cela, ils ne me reprocheront plus de ne parler que de Bruxelles !

dadou    zaza

David et Sarah Meermans (dites bien Meermans comme anse et pas comme le prénom Hans) C'est bien la Flandre du Nord HEIN....pour avoir un nom de famille pareil ;-))

Grâce à Francis (un fidèle visiteur nommé ‘Titi’) voici un lien pour traduire mon blog en Chti ….merci Titi…   http://chti.logeek.com    

Et pour l’anecdote, si vous employé le traducteur anglais placer sur mon blog, chaque fois que je parle des Marolles, il traduit par « Fromage de Maroilles » …parfois c’est à mourir de rire !

       

 

11:45 Publié dans PORTRAITS | Commentaires (7) |  Facebook | |

05/02/2008

Quand le basket ball faisait rêver Bruxelles - Le Royal IV souvenirs de Jean Demeur

 

 

Avant tout, chers internautes qui visiteront ce blog, je tiens à vous dire ce que ce blog n’est pas !

 

Vous ne trouverez pas ici d’historique du ROYAL IV, mais bien des souvenirs personnels des années que j’ai passé au club.  Ces souvenirs d’enfance, d’adolescence (et donc d’insouciance !) sont forcément incomplets pour prétendre à une quelconque étude historique.

 

Ce blog n’est pas plus une part de « passéisme » de ma part devant lequel les internautes n’ont qu’à s’incliner en disant « Ah ja, ‘t was zue tof vruger… »

 

Non, ce blog s’adresse surtout à toi (que tu soir un ancien joueur du ROYAL IV ou un supporter de cette époque,  ou même un adversaire..)  Pour que tu le fasses vivre en prenant contact avec les internautes en lui livrant des infos ou des souvenirs, en partageant tes photos.

 

J’aimerais que ce soit un hommage.

 

À ceux aussi qui complétèrent ce team, car une équipe, un club n’est pas exclusivement composé de 5 gars.

 

A nos « adversaires » de l’époque aussi et je pense tout particulièrement aux cercles Bruxellois et postscolaires de ’ l’époque : les Semailles-l’Amicale-Union St Gilloise-le Canter-le Fresh air-le Racing de Bruxelles …etc.…

 

Et enfin aussi aan onze nederlandstallige rienden van ANTWERPSE-VG OOSTENDE-HELLAS GENT-ZAZIKO-RACING MECHELEN enz…

 

Un regard aussi vers ceux qui en 1950 étaient Minimes-Cadets en 582 et venaient nous affronter le dimanche matin sur les terrains « en scramoulles » du stade Vanderputten (Aie, que les chutes étaient douloureuses !!!! Mes genoux s’en souviennent encore !!!)

 

Un appel aussi aux jeunes d’aujourd’hui !  Si tu reconnais ton père, ton grand-père, n’hésite pas à lui en parler. Il sera certainement heureux de revoir ces images de sa jeunesse.

 

Je tiens aussi particulièrement à remercier ROGER VANDERLINDEN et ses fils et encore plus la cheville ouvrière qu’est JEAN MARC qui non seulement apporta la matière nécessaire à ce blog, mais en plus parvient à ranimer en nous cette petite flamme qui ne s’était jamais complètement éteinte.

 

Mes remerciements vont aussi à Sophie qui est un exemple de dynamisme et dont le blog nous offre l’hospitalité. 

 

Donc si vous avez des photos de ces joutes mémorables, contactez-moi via l’adresse de Sophie et elle se fera un plaisir de me les transmettre et ensuite les placer sur le blog.

 

Je vous recommande aussi de visiter la page

http://sofei-vandenaemet.skynetblogs.be/post/5431555/que-sontils-devenu-#comments

 

que Sophie consacre à notre école.

Et maintenant, BACK TO THE PAST !!!  plongez-vous dans les souvenirs et les archives....

 

                                                                                    anciens 4 ecusson
                               

 

TOUTE UNE EPOQUE Les 5 du Royal IV 

Si au lendemain de la guerre la renommée de l’école 4 de la rue des six jetons avait largement dépassé les limites de la ville de Bruxelles, son cercle postscolaire, les « Anciens 4 » devenus plus tard ROYAL IV et plus particulièrement sa section de basketball, allait rendre célèbre le « 4 » bien au-delà des frontières de notre petite Belgique. 


anciens 4  2

Si déjà les basketteurs de l’ancien 4, avec entre autres les frères Robert, Louis Van de Goor, Henri Servaes, Marcel De Haeck, Camerlynckx, Charles Herreman et le tout jeune Emile Kets, avaient jeté les bases d’une magnifique équipe, c’est dans les années 50 que sous la direction de Camerlynckx (comme entraineur) que fut constitué le fameux « Cinq » qui fut qualifié par la presse internationale de « Meilleur quintet d’Europe »… On pardonnera (pour une fois !) aux Bruxellois d’être chauvins, mais il faut bien le redire : Crick, Depauw, Brichant, Rombauts, Nolis et Kets écrivirent les plus belles pages du basket belge des années 50.

 LES ANCIENS 4 avec déjà un jeunot : Émile Kets …

 


anciens 4 

 

 

 

 


RIV  avec camerlynckx

Crick, Depauw, Brichant, Rombauts, Nolis, Camerlynckx et Kets ….C’est eux qui écrivirent les plus belles pages du basket belge

 

A cette époque, beaucoup de clubs étaient des cercles issus des postscolaires outre le ROYAL IV, il y avait à Bruxelles les : anciens 3, les anciens 13, les Semailles (école Bld du Midi 6), etc…

A l’école 4, ce sont JO VAN HOOVELD et THEO BEYDTS qui inoculèrent le virus du basket a beaucoup d’entre nous !

 

Nos entraînements se déroulaient à l’école 4, au stade Vanderputten bld de l’abattoir ou à l’école Charles Buls place Rouppe.  Tandis que les matches de championnat se disputaient dans ce qui était pompeusement qualifié de TEMPLE DU BASKET c'est-à-dire l’ancien PALAIS DU MIDI.

 ENTRAINEMENT STADE VANDERPUTTEN AVEC JULES DEMAREZ  
stade vdputten jules demarez cadet 
 stade vdputten 27 juin 56 fr keller

 

STADE VANDERPUTTEN 27 JUIN 56 avec François Keller 

Lorsque les kets de l’école s’entrainaient, un « ancien » téléphonait à MARCEL DE HAECK, et celui-ci, nous prodiguait ses conseils.

Après l’entrainement, fiers comme Artaban nous attendions impatiemment son appréciation : « Doe es nog wa werk on de keir, en doebaai, ge zet allemoel rotte ! » L’expression fit son chemin jusqu’en équipe première !  On n’a pas fait mieux depuis pour encourager des gamins de 10-12 ans !!!


 

  scolaire avec cercle

 

Scolaire 2 cercle
 
TOURNOI ST JOSSE     

                                     


royal iv  

En déplacement à Liège – Brenneisen et Devigne


match au palais du midi   

 e Palais du Midi …Pompeusement baptisé le ‘Temple’ du Basket bruxellois….

 


R IV le  cinq     

Mais qui étaient ces fameux « cinq » ?

Le journaliste Bob Gueuns (que l’on surnomma le pape du basket belge), publiait dans « Het Lasstste Nieuws » du 18 octobre 1956, « ROYAL IV SCHRIJFT DE MOOISTE BLADZIJDEN UIT DE GESCHIEDENIS VAN HET BELGISCH BASKETEBALLE » et plus loin, « Kets, Crick en Depauw stonden aangeschreven als de beste spelers van Europa » …Maar men verget Brichant, tenniskampioen en uilenspielgel Nolis niet !

Ce journaliste, fin connaisseur et amoureux du basketball, dont les préférences allaient toutefois à l’Antwerpse et à l’Hellas de Gand, donnait par ces phrases, une image éclatante et impartiale de l’équipe bruxelloise.  Est-il nécessaire de souligner que Bob Gueuns était loin d’être le seul à penser cela ??  Inutile non plus d’insister sur le fait que ces 5 joueurs correspondaient aux modèles à suivre pour des centaines de ketjes dans des dizaines de cours de récré ! …celle de l’école 4 n’était pas un peu fière !!  Non peut-être !!!


coco  

Coco à l’époque qualifiée de meilleur ‘centre’ d’Europe.


jean crick contre zaziko  

…Il en fallait bien souvent plus d’un pour arrêter le « Feu Follet »…Jean Crick !

 

 

jean nolis  1
 

Jean Nolis le « Uylenspiegel » …

 Jacky cumulait avec bonheur une carrière de basketteur et de tennismen brichant contre semailles
 
 
jacky brichant  tennis  2
Mile Kets dit « le Sorcier » contre l’Antwerpse face a Eygel et Rene Aerts. emile kets  2
Dans l’ombre de ce « fameux cinq », gravitaient des garçons qui loin d’être manchots, auraient fait le bonheur de bien d’autres clubs.  On affirmait que la seule équipe capable e battre le quintette de base du Royal IV, …c’était l’équipe de réserve du Royal IV !!!! Cyngiser, Demarez, Rosiers, Van den Avondt, Vanderlinden, Rombauts, Poppe, etc… autant de « sparring partners de luxe » dont l’espoir hebdomadaire collectif consistait à écraser le « cinq » de base chaque jeudi à l’entrainement !

PDVD_000

 

a)      Brichant – Crick – Nicodeme – Demarez – Cyngister – Depauwb)      Poppe – Rosiers – Kets – Rombauts – Nolis Dubois

 

 


au palais du midi

 

a)      Jules Demarez – Albert Nicodeme – Jean Crick – Coco – Depauw – Jacky Brichantb)      Max Cyngiser – Jean Nolis – françois Rombauts – Roger Vanderlinden – Roger Rosiers – Emile Kets Albert QUELQUES SOUVENIRS …
palais du midi royal  antwerpse  

 

Nicodeme et D’Hoir face aux 2 Aerts de l’Antwerpse (René et Etienne)


palais du midi tournoi de noel

 

Présentation de l’équipe au Tournoi de Noël
francois rombauts 

 

François Rombouts 

 

francois d hoir contre  vg ostende
François D’Hoir contre vg Ostende

 

equipe nationale  contre france
En équipe Nationale contre la France


coco contre les  semailles

Après l’Ere Camerlynckx, Henri servaes pris le relais….a nouveau un « vrai bursseleir » ! Avec Henri, après l’entrainement, en été au stade Vanderputten, nous allion….Refaire le monde…du basket,…autour d’un « double bock » (cuvée spéciale de l’époque)…T’en souviens-tu Jean (Nolis) ??


RIV SERVAES

 

Salle de Gym école Charles Buls – place Rouppe 

Après Servaes, une nouvelle génération de joueurs se structure autour d’un nouveau coach : ROGER VANDERLINDEN.  Clubman exemplaire, il prit la direction dans un contexte général « difficile » !  Les cercles post scolaires qui avaient donné le goût de la pratique du basket à tant d’entre nous, étaient irrémédiablement condamnés à disparaître !!! Ils ne disposaient pas des ressources nécessaires pour suivre l’évolution du basket !!!!  Tous les cercles post scolaires avaient disparus de la DIVISION 1 !!!  Seul le ROYAL IV survécu et échappa de justesse à la relégation au terme d’un match mémorable contre le Racing de Bruxelles.


nouvelle  generation 

a)      Joseph Tre-Antoine Tre-François D’Hoir t Albert Nicodeme.

b)      Neykees-Lechien-Devigne-Bernier-Vandervorst


Le match ou le royal se  sauva   Les  Les protagonistes de cette joute furent entre autres :

FELIX SIROU-FRANCOIS D HOIR-MARCEL LECHIEN-PHILIPPE DEVIGNE-MARTIN BRENEISSEN-DEDE DEGROEN ET JEAN CRICK.

 

Ce fut la fin d’une « belle épopée » et le début d’une nouvelle histoire …le ROYAL IV chercha son salut dans une fusion avec le ROYAL SPORTING CLUB ANDERLECHTOIS.  Eugène STEPPE, le secrétaire général de l’époque rêvait de faire du R.C.S.A. un grand club omnisport, à l’image du REAL DE MADRID.  Ainsi naquit le ROYAL IV SPROTING CLUB ANDERLECHTOIS.  Les verts et rouge passaient au mauve et blanc.  Une ère nouvelle s’ouvrait sous la férule d’un nouveau coach : HENRI OTTEN.


R IV RSCA terrasse martini 

a)Richard Wagner, Jacky Brichant, François D’Hoir, André Hennes, Michel Peymans.

b) Martin Brenneisen, Coco Depauw, Jean Verstuyft, Jean Bruggeman.

c)Paul Dutrieux, Joseph Serron, Joseph Dieu, Michel Van Velsen, Henri Otten (coach) et Raymond Vandenherrewegen.

A la tour Martini...

 

RIV SCA OTTEN 2
 
 

henri OTTENR3

 

Henri Otten

JO
 

 …Et toujours sous la présidence de Jo Van Hooveld

Quelques moments forts de cette période :

michel van velsen

 Michel Van Velsen 

francois D'HOIR 4

François D'Hoir

 

andre hennes[1].jpg RECT

André Hennes

coco 2

Coco

R IV  6 A
 

francois D'HOIR richard wagner victoire en coupe de belgique

François D'Hoir, Richard Wagner ...victoire en coupe...

Ce fut aussi pour la première fois de son existence que le ROYAL IV remporta LA COUPE DE BELGIQUE !!!!

RIV  SCA  5[1].jpg RECT

 

RIV  SCA  5[1].jpg RECT
 

RIV  SCA 3

victoire en coupe de belgique COCO[1].jpg redim

 felicitations racing malines pour coupe belgique
 

 

Félicitations du Racing de Malines.

 Et puis…l’arrivée de nos premiers joueurs américains : Page et Hughey

PAGE  HUGHEY 1 CERLCE

 

 

R IV SCA -  DIEU PAGE G STORME HUYSECOM RECT

J.HUYSECOM – J DIEU – F. D’HOIR – PAGE – G. STORME

 

En ce qui me concerne, l’aventure s’achevait ici.  Du Royal IV, ne me restait que des magnifiques souvenirs qui me revenaient occasionnellement lorsque je croisais tel ancien ou que je téléphonais à untel autre ….

 Quelle ne fut pas ma surprise lorsque le 9 octobre 2004, à l’initiative des 4 fils de Roger Vanderlinden, désireux d’offrir à leur père un cadeau original pour son 70ème anniversaire !!! Ils lui firent la surprise de réunir tous les anciens du ROYAL IV.  C’est ainsi qu’aux brasseries Cantillon, au cours d’une après-midi pleine d’émotions, nous avons eu la joie de revoir le FAMEUX CINQ de base, leurs réservistes et leurs amis.  Nous avons échangé nos cartes de visites et nos bons souvenirs (pas nos maillots !)…Ce fut INOUBLIABLE …
 
  
les  cinq avec  roger
 

Le Jubilaire entouré des « Cinq »

 

 chez cantillon 2
 

 A la Brasserie Cantillon le 9 octobre 2001.

chez cantillon

Roger Vanderlinden et Emile Kets


 

roger et emile kets
  

Roger et Coco

roger  et coco
 

Le jubilaire congratulé par ses fils

    PDVD_016
 Nolis et Brichant
  
nolis et brichant
marie  therese  et jean marc  vdl

Jean-Marc Vanderlinden et Marie-Thérèse Van Hooveld qui fut de nombreuses années la secrétaire du ROYAL IV.


 le  dvd realiser pour la circonstance
  

Le DVD créé pour la circonstance

coco brichant crick
 

Coco Depauw – Brichant et Jean Crick

 jules  crick et theo
 

Jules Demarez- Jean Crick et Théo (ancien concierge de l’école 4 à Bruxelles).

   

emile

Emile présentant l’affiche du Match de Coupe d’Europe Royal IV-REAL DE MADRID


 

 

coco et brichant
 

A la Fourmilière …chez le « Mile ».

 coco brichant nolis
 

PALMARES DU ROYAL IV

1959 Antwerpse
1958 Royal IV
1957 Royal IV
1956 Antwerpse
1955 Hellas
1954 Royal IV
1953 Royal IV
1952 Royal IV
1951 Semailles
1950 Semailles
1949 Semailles
1948 Semailles
1947 Semailles
1946 Semailles
1942 Royal IV
1939 Royal IV

   

…et les premières réactions…

rencontre  semailles - antwerpse  colelction rene aerts aerts

1947 royal IV - racing henri otten

Photo reçue d’une rencntre semaille-antwerpse (René AERTS)

 

René qui m’écrivait encore il n’y a guère longtemps… « Certainement le Royal IV cette fameuse équipe…encore aujourd’hui, j’ai la plus grande estime pour ce qu’ils ont réalisé à cette époque et finalement ce qu’ils ont fait pour le basket belge»  En plus tous ces souvenirs du Royal IV qui encore aujourd’hui est dans mes yeux la meilleure équipe belge de tous les temps.  Les voir jouer, c’était rêver…MERCI POUR EUX René….

Jean Demeur


 

 

1947 rencontre racing bruxelles - anciens 4  COLLECTION HENRI OTTEN
 

1947 RENCONTRE RACING DE BRUXELLES – ANCIENS 4 (collection Henri Otten).

 

Il s’agit d’un match d’avril 1947 qui se déroulait à l’époque dans le gymnase de l’Ecole Normale Charles Buls.  C’était au temps des frères Robert, de Camerlynckx du « kramp » (Dehaeck), déjà du Mile à ses débuts…

 

Moi, je jouais au Racin C.B. avec Ledoux, Hermans, Jacquemarts….et toi ??? Tu étais un peu jeune sans doute pour déjà te préoccupé de basket ??!!

Henri Otten

 

royal  IV cadets hennes
 EQUIPE CADETS ROYAL IV 

a) Michel Peymans-Jean Bruggeman-André Hennes

b) Guy Moenens-Marc Ladriere-Opbebeek-Quintin

 

Collection André Hennes.

 

 

 

Un immense merci à Jean Demeur de m'avoir...de nous avoir fait découvrir cette très belle page d'histoire sportive à Bruxelles.

Sofei