UA-38716482-1

26/04/2010

800ème anniversaire de la Chapelle ... tout un quartier en fête le 8 mai 2010

800ème anniversaire de la paroisse de la Chapelle

affiche chapelle

 

En 2010 a lieu l’anniversaire des 800 ans de la paroisse de la Chapelle.   De ce fait, cette année marque l’édification du quartier « des Marolles » en tant que territoire. 

Pour fêter dignement ces 8 siècles, le Centre Culturel Bruegel organise durant toute l’année,  des festivités reprenant les évènements marquants de l’histoire et de l’identité du quartier et de ses habitants. 

 chapelle 1

A cette occasion, en partenariat avec les habitants, les écoles, les commerces des environs, le Centre Bruegel organise le 8 mai 2010, une grande fête tout autour de l’église.  Une multitude d’activités retraçant la création du quartier est prévue ce jour-là. 

Vous pourrez admirer 12 bouffons bonimenteurs, 6 nouveaux géants représentant chacun une école primaire du quartier, il y aura également le photomaton itinérants.

A travers le quartier, vous replongerez dans l’histoire grâce aux divers participants. 

-         Les confréries, les métiers, l’Ancien grand serment royal et noble des arbalétriers de Notre-Dame du Sablon, un marché biologique, l’Ordre du Bloempanch, des anciens jeux en bois, un parcours retraçant les tableaux de Bruegel, des danses bruegéliennes, une dictée en bruxellois dans l’école Baron Steens,  la vie des capucins à la place du Jeu de Balle, l’histoire de Mozart à Bruxelles, la participation des Archives de la rue des Tanneurs, un cabaret chantant dans le jardin de la Porte Rouge, un thé dansant rue du Miroir, représentation des luttes pour le suffrage universel dans les bistrots de la rue des Renards, initiation au skate board pour les jeunes et pour clôturer cette journée de fête, un Bal populaire…..

Bref….. Un programme bien chargé !

place de la chapelle
 

L’accès aux activités est gratuit.  Vous trouverez le programme complet sur le site  http://800anschapelle.be

 Pour info,

Coordination : Centre Culturel Bruegel – Christine Rigaux

christine.rigaux@ccbruegel.be  0494 06 40 74 – Rue Haute 247 – 1000 Bruxelles

 

Venez  nombreux  le 8 mai 2010 pour fêter cette journée inoubliable !!!!

 bob photo journal008

Bob De Backer... président de l'Ordre du Bloempanch

le jour-là, l’Ordre du Bloempanch participera aux festivités de 10h à 18h  avec un stand de vente sur la place de la Chapelle. 

Pour cette occasion, il y aura entre autre, la parution d’une brochure consacrée aux spécialités culinaires bruxelloises. 

Je serai bien entendu présente…. Profitons-en pour faire connaissance…..

marché année 30018

Place de la Chapelle dans les années 30

On retiendra pour l’histoire, que Pierre Bruegel le Vieux meurt probablement le 5 septembre 1569 et fut inhumé dans l’église de la Chapelle aux côtés de son épouse.

Pierre Bruegel logeait à cette époque à l’angle de la rue Haute et de la rue de la Porte Rouge. 

Son fils, commanda à Pierre Paul Rubens un tableau qu’il fit placer dans la Chapelle  en mémoire de son père.  Ce tableau représente Le Christ remettant les clés à Saint Pierre. 

En 1765, la fabrique de l’église vendit la toile à un marchant d’Amsterdam pour la modique somme de 5000 florins !!!!  La seule condition fut que l’acquéreur fasse exécuter une copie à ses frais.  Celle-ci figure encore à la place de l’original…..

chapelle marché

A l’intérieur de la Paroisse, vous pouvez également admirer le monument funéraire d’Anneessens…..  Mort en 1719 pour avoir défendu les privilèges des artisans.    

Histoire de Notre Dame de la Chapelle : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Notre-Dame_de_la_Chapelle

scholle kermis017
 

Jadis, en juillet dans le quartier de la Chapelle, il y avait la kermesse « del Blatte » ou « Schollekermis ».  Précédait  à cette fête, une procession où se côtoyaient les aristocrates de la rue aux Laines et les habitants du quartier.

Pourquoi « del Blatte » ?  Parce qu’avant la construction du Palais de Justice, il y eut là une rue des Feuilles…. Traduction du flamand « blad » … qui était aussi celle de la ducasse.

De souvenirs de bruxellois, j’ai pu entendre et lire que le samedi soir, cette kermesse était le prétexte à une gargantuesque ripaille !  Que les habitants fêtaient l’évènement en vidant des litres de bières et en mangeant des kilos de crabes, de crevettes et des « bintjes de scholles ».  (Scholle – plies)

Que les gens circulaient dans les rues en se penchent en avant, puis se rejettent en arrière  tout en chantant et en riant à gorges déployées….

« En en dikke panch,n en en snei van’t varke

Boere leive dat es plaizant »…..

Ou encore :

« Oh ! Mieke Pijpe kop !

Geeft ons nog en bobijntje !

Lever een groet alse en kleintje

As er mo genèvel in es ! »

 

A l’heure actuelle, la Marolle s’est transformée radicalement et ce, depuis le siècle dernier.  Peu à peu, elle a perdu son atmosphère et son caractère.  Elle était comparable à aucun autre quartier de la capitale.  Probablement grâce à sa population qui a l’origine était née d’un mélange de Flamands bruxellois et d’ouvriers wallons …. Des maçons venu travailler à la construction des églises. 

De cette fusion ethnique est née une population à l’esprit d’indépendance, hospitalière  avec un  grand cœur …  toutefois capable de colères homériques mais pas rancunière !

25/01/2008

illustrations du folklore bruxellois

illustration coco côte d'or
Le vendeur de Coco

 illustration folklore côte d'or

Les chanteurs de rues

illustration ket côte d'or

Est-ce Pierrot, Gilbert, Titi, Guillaume, Dudu, et j'en passe ...?????

illustration ketjes côte d'or
Et là ...Francine, Nelly ????

illustration marchande côte d'or

illustration marché oiseaux

Les marchands d'oiseaux de la Grand'Place

illustration vendeuse escargots

Merci Côte d'Or d'avoir eu cette idée de placer dans  nos emballages de chocolat tout ces souvenirs du Folklore de Bruxelles

28/08/2007

Bruxelles propreté

Vismet propreté blog

Et peut-être qu’en travaillant, ils chantaient…

Hij is met zijn gat in’t water gevallenTra la la la laire (bis) Ou alors…Wijle zijn van de cercle Fétis !Alle doegen ons botte vol vis ! Et après le boulot au bistro…Es me dâ ne zievereirJa dat  es ne zievereirEs ma dâ nen broebeleirJa dat is nen broebeleirNe zievereir, nen broebeleirNen toteleir, ne soekeleirMet eule gat vol zweireMo date s de weireld (ter)En een gekrolde ster !  Pouvez-vous me traduire ceci ? (j’ai trouvé ces paroles sur un vieux bout de papier)

Merci à Monsieur Guy Jonau pour la très jolie carte

30/07/2007

charrette des moules

Marchand de Moules blog

Voici "le marchand de moules" dans la saga des Petits métiers:
"A la belle moule, vesche môôôsselle".

Ma mère me racontait que l'on payait un forfait (en centimes de FB) et que
l'on pouvait manger les moules, à volonté,...jusqu'à ce que l'on
toussait.....(Merci Guy Jonau)

Merci ....Guy

24/07/2007

crèche d'époque

Crèche

Monsieur Jonau nous a déjà fait partager sa belle collection d'anciennes cartes postales sur les petits métiers à Bruxelles.  Cette fois-ci, il s'agit d'une photo d'une crèche située rue de la Querelle à Bruxelles.  Monsieur Jonau aimerait avoir des précisions au sujet de cette photo.  Pouvez-vous l'aider s'il vous plaît ? D'avance....merci à tous.