UA-38716482-1

25/01/2008

Pub

pub resto rollebeek

Yaaade ! A ce prix là, je vous invite tous !!!!

pub rue neuve

Mieux qu'un Mp3 ? Qu'un I-Pod ?

 pub autolux
Hep ....Taxi !!!

 pub gd magasins du centre

Pour les prix.....tout est relatif !!!!  J'aime bien sur la page de droite (en bas) les glacières....on aurait dit un poele !!!

pompiers pub

Et surtout n'oubliez pas nos amis les pompiers ! 

11/05/2007

annonces de 1882

panorama marolle

Vue sur la rue des Minimes du Palais de Justice

 

1956 rue des Minimes...bonjour l'émotion ici..dommage, il n'y a pas de son !

 

panorama de bxl

 

 

 

place royale

place Royale...

 

annonce 1882

 

 

 

img015

 

 

 

 

img018

 

 

 

img019

 

 

 

img020

 

 

 

img022

 

 

 

img026

 

 

 

img028

 

 

Annonces de 1882....merci à Roger de m'avoir offert ces journaux....

21/02/2007

appel

Numériser0001

ART1

ART2

ART3

(Dans le Vlan de cette semaine)

22:37 Publié dans Actualité | Commentaires (7) |  Facebook | |

07/02/2007

Quelle Famille !!!!

ascenseur2

rue de l'Epée (en bas hein!)

 

C’est dans la Zweitstroêt (rue de l’Epée) au 19ème siècle qu’habitait ce personnage populaire.  On dit qu’il y avait réellement une famille qui s’appelait ainsi.  Il semble qu’ils étaient spécialisés dans la récupération des restes des restaurants ‘correct’ du haut de la ville.  C’est avec une charrette à bras qu’ils se déplaçaient.  Après avoir trié la marchandise, ils vendaient « le bon » aux voisins à des prix défiants toutes concurrence et « le moins bon » était pour les chiens.

Une longue file se formait depuis la rue Haute pour venir acheter une portion de bazoef. 

bazoef

 

C’est Léopold Pels qui dans ses œuvres Marolliennes « Œufs durs et Mastelles » a lancé l’expression de bazoef.

 Il était également chroniqueur et son article « Bazoef » paraissait dans le journal « la casserole ». Journal dans lequel, d’autres marolliens typés (Vergenie, le vidame Spons, Pie den Duim, Mie Cabas, Philomène de Styzelstrûût, Kwezel-Zusufine, Van Zoen le marchand de sardine et Liopole, marchand de crabes) plaçaient également d’autres articles.  

En 1883, une bande de voleurs (bande de la Marolle) dont le chef était surnommé Bazoef, d’effrayait la chronique.  Paul Gillot, le père du chef nommé Bazoef à un jour passé son fils à tabac parce qu’il ne supportait plus les frasque de son fils….

bazoef 2

 

 

Autre définition....

 

BAZOEF : de l'espagnol bazofia (relief de repas), nourriture peu ragoûtante. La plus importante maison de bazoef se trouvait rue de l'Épée. Des ouvriers triaient les restes des restaurants du centre, amenés dans de vastes tonneaux par un camion à 2 chevaux. Avec le `bon`, on faisait du bazoef agrémenté de salade et de petits oignons, vendu aux gens du quartier. Avec le reste, on préparait des aliments pour les bêtes.

 

Alors !  Légende ou pas légende ? 

15:12 Publié dans marolles | Commentaires (3) |  Facebook | |

10/01/2007

guerre 14-18 à Bruxelles

soldats bruxelles

Zeitbilder%20-%20Cover%20003

place dailly soldats

Place Dailly

Illustration%20-%20Belgique%20Envahie%201914

 

fr-kiosk

161639718747

A la gare de Schaerbeek

155431794058

 

Belgique%20en%20Guerre%20-%20000

Brabanconne

Lecture%20Pour%20Tous%20-%20Christmas%20003

15:48 Publié dans BELGIQUE | Commentaires (1) |  Facebook | |