UA-38716482-1

12/09/2009

Stroff un ket de Molenbeek à rencontrer rue des Renards

Stroff est un ket de Molenbeek…..chanteur, musicien, compositeur, auteur de Rock’n’roll dans les années 60…..uniquement pour son pur plaisir.  Il y a quelques années, il a fait comme il dit « un retour aux sources » en commettant quelques « Bruxelliandises » nommées ‘Leef Pooske’ !

Il partage avec nous son album souvenirs….

Voici un bistrot à Molenbeek  : ‘Le Ballon’ coin de la rue Raymond Steyns (là où il est né) et la rue des Béguines.

Au Ballo..

La piste du jeu de boules, se trouvait en face du bistrot ….au coin de la rue M. Peiffer/Chée de Gand.  Chaque dimanche, il y avait des compétitions.

 

Chaussée de Gand 490 à Molenbeek, le bistro de son papa (entre 50/60)… ‘A la boule du Karreveld’.

Bollespel 03 _0

 

Alfred Denis  A la Boule du Karreveld_0

 

Alfred Denis...du Karreveld

 

 

Ce "Bollespel" a beaucoup de points commun avec la pétanque, sauf qu'en réalité ce ne sont pas des boules mais de gros "disques en  bois, et le  "cochonnet" est fixe, qui se présente  comme un genre de gros clou  en cuivre au  centre d'un cercle, et le jeu consiste à rouler  le 'disque le  plus près possible de celui – ci. La piste de jeu est goudronnée et légèrement concave. (J'écris au présent car Je pense que ce jeu ce pratique encore actuellement dans le pajottenland  …?) Mon Parain Alfred Denis  avait le surnom de "Fredje  van de rekkers " ;o))

Mais plus je n'en  sais pas plus non plus, j'étais un gamin de 11- 12 ans à cette époque, et ne voyais mon père que le dimanche ( ai été élevé chez mes grands-parents maternels)

Bollespel 04_0

 

Bollespel 05_0

 

so-04

 

so-05

 

En attendant, voici quelques documents " een betje  ouver main aaïge  pas pour stoeffe hein,  mais pour me présenter un peu "

so-02

Une photo  sur scène en 1963 aux Fêtes de la Bière à la Brasserie Vandenheuvel à Molenbeek , (J'y ai gagné le concours chanteur de groupe cette année là ;) .

so-01

En fait  Stroff  est un surnom de scène depuis '63 ,de mon vrai nom Freddy Denis . Voici l'explication :

WILD CAT DADDY

ENTRE CAT, KET, MEN’, MAN, IL Y AVAIT MOLENBEEK OU ÉTAIT-CE MILLBROOK ?

1962,  j'ai 15 ans, j'adore  l'Opera. Verdi surtout, et… Mario Lanza. J'adore le piano, Chopin, Beethoven, Mozart, et Mahler aussi… Je lis les biographies de  ces  compositeurs : des drames encore des drames ; en harmonie  avec  mes états d'âmes d'ado. Mais j’ai  Tout de même aussi une  oreille  attentive pour  un  Elvis. Son  « One Night », petit  à  petit, m'émeut   d'avantage  que  les  Nocturnes  du  Chop'……

Ensuite, en 1963, il  y a  Gene Vincent , d'abord  avec « The Love Of A Man » , qui  m'arrache  cœur et  tripes plongé  dans  mon  x-ieme chagrin d'amour  pour  la  tout autant  n-ième  version auto-scooterienne  d’une Brigitte Bardot-a-like  molenbeekoise. Je passe l'épisode  de mon pote Zatte Jef . Lui, les clones bardotesques, il les levait .

Me voilà  à l'Ancienne Belgique, à quelques mètres de Gene… et  à des kilomètres de Ludwig Van. La révélation ! Une  voix  me  dit :  Roll over Beethoven, tu  seras chanteur  de  rock 'n' roll, ket  (cat)… Oui… Mais  je  veux  jouer du  piano, et  écouter Mario Lanza aussi… Ecoute ce que tu veux, mais chante ce que tu peux ! Mais j'ai  une  bonne  voix !….
Peut-être ; mais à côté d'une diva, tu  ne  feras  pas  le  poids, (49 kilos à  l'époque)... Bon; alors le piano peut-être?... Oui, mais pas Liszt non plus. L'autre là : Jerry Lee. Il met le feu à son piano, lui… Le feu, peut-être, mais l'aura, il l'a. Et  moi, paraît que je suis né avec le voile de la Vierge... Laisse Maria à  Mario, va, et  rocke  men' (man),  go !

Piano  trop volumineux, et guitare au prix plus avantageux, feront  que   Marcel , batteur  du  groupe balloche  The Fellows me convie à l'une des répétitions , et  m'invite  à  partager une  séance d'impro classiques du Rock. Il  me découvre  un  certain talent  de  traîner  la  jambe  en  m'agrippant  à  un  pied  de  micro , de  chanter « Be-bop-a-Lula » en regardant  la  plafond tout en  balançant la tête  de gauche à droite,  et de posséder  de  courtes cordes vocales  me  permettant de  monter  facilement  dans  les  aiguës. Ce qui me manque en "coffre"  pour  le lyrique, je  le  gagne en présence scénique… cynique, diront certains. (Uniquement mes détracteurs. Enfin,  si c'est  ce  qu'ils  pensent,  je  respecte  toute liberté de pensée.)

Toutefois, de nature relativement distraite à l'époque, j'oublie fréquemment mes textes, et  je suis alors  obligé  d'improviser. C’est ce qui  m'a  forcé  à  doper  mon anglais. Lors  d'une  de  ces  répétitions, une  fois  de  plus,  je  paume  le  fil  d'un  texte… Le  trou ! J'arrête tout. Le guitariste  étonné  me  demande  ce  qui  se  passe,  et moi : " Ben quoi ? J'ai oublié une strophe …" D'où le sobriquet  "Stroff". Au départ j'avais opté  pour  Denny Vinson comme  nom  de  scène. Hé oui : Vincent et  Denny, de mon  patronyme Denis. Mais cela, ceux qui ont lu  "Cœur de Rock " de notre ami Piero ( éditions Apache ), le savent déjà. C'était pour les autres…

 

Sur scène  avec mon groupe "The Jay Five"  au " Brasseur " rue au beurre en 1965 ,

so-03

 

so-07

 

so-08

 

so-09

Et me voici  au chant avec guitare lors d'une petite" jam " entre potes , en juillet de cette année 2009  à la terrasse du "Père Tranquille "   à la Vossestroet , on de  "aaë  met "  , da 's a bekend hein Sopheeke ..;-)

 

so-06

 

Je te remercie Stroff de m'avoir envoyé toutes ces belles photos et de nous avoir fait partager ton album souvenirs.....Je profites de l'occasion pour annoncer que ce week-end, c'est la fête dans le quartier de la rue Haute....je viendrai certainement à ta rencontre ;o))  MERCI

Sofei

fête rue haute

 

 

 

 

 

08:28 Publié dans PORTRAITS | Commentaires (25) |  Facebook | |

04/12/2007

Saint Nicolas

saint nicolas
Des nuits et des nuits à faire et à refaire la liste des jouets....Pour mes parents à l'époque c'était.....une orange et un speculoos...aujourd'hui !!! C'est tout un budget !

enfants jouets

Titi (Francis Verbesselt) m'a envoyé ce petit texte...

saint Nicolas
Autrefois évêque de la ville de Myra, située en Asie Mineure (Turquie actuelle), Saint Nicolas (270-310) serait décédé apparemment un 6 décembre.
Ce serait donc pour cette raison qu'on célèbre la Saint-Nicolas ce jour-là.
Reconnu pour sa grande générosité, il devint, au Moyen Âge, le patron des petits enfants puis des écoliers. Après la Réforme protestante survenue au XVIe siècle, la fête de Saint Nicolas fut abolie dans certains pays européens.
Les Hollandais et les Belges et le nord et l’est de la France conservèrent cependant cette ancienne coutume catholique.
La Légende de Saint Nicolas veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui étaient venus demander l'hospitalité à un boucher. Celui-ci les accueillit et profita de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir. 
Sept ans plus tard, Saint Nicolas passant par là demande au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept ans.
Terrorisé le boucher prit la fuite et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie.
Au début du XVIIe siècle, des Hollandais émigrèrent aux États-Unis et fondèrent une colonie appelée New Amsterdam qui, en 1664, devint New York.
En quelques décennies, cette coutume néerlandaise de fêter la Saint-Nicolas (Sinter Klaasen néérlandais) se répandit aux États-Unis.
Pour les Américains, Sinter Klaas devint rapidement Santa Claus.
Ce donateur attentionné, représenté sous l'aspect d'un vieillard à barbe blanche portant un long manteau à capuchon ou parfois même des habits épiscopaux, demeurait néanmoins un personnage moralisateur.
Il récompensait les enfants méritants et punissait les ingrats et les dissipés.
Après plusieurs décennies, la société chrétienne trouva plus approprié que cette "fête des enfants" soit davantage rapprochée de celle de l'Enfant Jésus. Ainsi, dans les familles chrétiennes, saint Nicolas fit désormais sa tournée la nuit du 24 décembre.
1

Voici la fille de Francis (Titi)

5

On reconnait bien son papa là ! (Titi bien entendu)

P 3

Voici Jean-Philippe ....le fils de Nelly

jp1

Et voici ci-dessous le plus jeune fils de Guillaume ....aujourd'hui âgé de 35 ans et pompier....

Numériser0002

Numériser0001

Merci pour vos photos et par la même occasion, je salue vos enfants...

clic clac 012

Heureka ! J'ai retrouvé mon clic-clac d'autrefois !

clic clac 013

Vous souvenez-vous du bruit qui énervait les plus grands !

amoureux de peynet fleurs

Années 60 ....les amoureux de Peynet faisaient rêver les petites filles

poupées de peynet

so nicolas014

Et voilà Sofei en 1969 à la Galerie Anspach....Le regard figé ! Peur moi ?  non !.... juste paralysée devant le grand Saint Nicolas....déjà pas la conscience tranquille ;-)

Bonne fête de Saint Nicolas à tous ....les enfants sages ....

Message d'une maman qui visite régulièrement le blog :

Je vous écrit également pour vous demander un service: voilà ma petite puce Océane passe un concours pour le casting TAO. Elle a actuellement 170 votes et il lui manque encore 150 pour la premiere place. Je sais que votre blog a enormement de succes et c est pour cette raison que je me permets de vous demander si il etait possible pour vous de faire un post pour inciter vos visiteurs a voter pour Océane.
Voici le lien pour voter:  

http://www.tao-legrandevenement.com/index.php?ComeFrom=vo...

Merci pour elle .....

22:58 Publié dans PORTRAITS | Commentaires (19) |  Facebook | |

09/06/2007

la lotterie

loterie coloniale

 

En 1961 La cour d’appel de Bruxelles rend son verdict…Les pronostics « Lotto » sont un jeu de hasard… .Donc interdits

 

Ce n’est qu’en 1978 qu’on inaugure le « Lotto » belge….Et ce fut un énorme succès !

 

10:06 Publié dans DIVERS | Commentaires (3) |  Facebook | |

19/02/2007

et l'été..où allions-nous ?

solarium evere

Au solarium de la rue de Genève à Evere !!!! Vous aussi ?

12/02/2007

Au parc d'Egmont

1 Après mes parents jules Fanny, nous Marcel Mariette Henri Mary y avons joués aussi!!

Plusieurs générations on jouer dans ce parc...La preuve avec les photos de Mary Tores...elle a eut la gentillesse de nous faire partager ses souvenirs

1A Parc dEgmont entrée rue du Grand Cerf

Photo prise à l'entrée du Parc d'Egmont côté rue du Grand Cerf

2 Parc dEgmont Jules Fanny 1936

1936 Jules et Fanny au Parc d'Egmont

3 Parc dEgmont entrée Bd deWaterloo

 

Côté boulevard de Waterloo

4 Oncle Fernand T Victorine Mathide Boma T Henriette François et Jules

L'endroit idéal pour faire une photo de famille

10  Marie- Papa- Rosine

 

Notre grandmère sa fille t.Julia et Julot

Sa grand-mère et sa tante....beaux portraits d'époque

Merci Mary

13:58 Publié dans PORTRAITS | Commentaires (2) |  Facebook | |