UA-38716482-1

15/02/2008

Marchands ambulants d'autrefois

marchande de crabes

La Marchande de Crabes.....J'aimerais bien savoir comment étaient-ils préparé et servi ?  Pourquoi autant de marchands de Crabes à Bruxelles ? ...C'est plutôt une spécialité de la côte non ?  Ou serait-ce parce que le Vismet était livré en direct de la mer en bateau vers Bruxelles ????? Merci de m'éclairer un petit peu s'il vous plaît....Il y a peut-être parmi les visiteurs, d'anciens marchands de poissons !

Raccomodeur de porcelaine
Aah Guy Jonau....Encore un tout grand merci pour vos si belles cartes postales sur les métiers d'autrefois...Ici, le raccomodeur de porcelaine.

Rétameur [1]..

Le rétameur de Casserolles....ça aussi ...c'est bien loin tout cela.  Nous sommes à l'époque du jettable à présent !

marchand de beignets

13/07/2007

la charrette du brasseur

marchands de gueuze

 

Légende de la photo de Monsieur Jonau à qui je dis pour la énième fois un Grand Merci !

 

-derrière le pei au képi, au n°26, on peut lire sur le blason : PLISSAGE DAVID

-au 28, on peut voir la plaque : Gaz aux Etages

-au  38 ( ?) au dessus de la double porte : MASSAERT

-sur la charrette à cheval : Maison OLIN

-sur la stûût keir on peut lire Gueuze Lambic Bock ,  Fût( ?) Petite Bavière

 

Mais de quelle rue s’agit-il ????

 

 

Vous souvenez-vous de ce personnage ? …muet mais qui avait son rôle dans les cafés….

Le zoegemanneke (le petit scieur).  Quand un client au comptoir tenait une conversation trop « rasoir », le patron mettait en mouvement cette petite statuette qui tenait en main une grande scie.

La statuette habilement équilibrée, se balançait et on avait l’impression de la voir scier, scier, scier…..

Il s’agissait d’un avertissement dont les raseurs devaient tenir compte !

 

07/02/2007

Le bon Bruxellois...

img183

Les Marolles autrefois...

 

Plus tof, plus spoem que notre Bruxelles, cela n'existe pas.
Ca est une ville où on peut babbeler dans sa langue  et faire la zwanze à la place de Brouckère entre deux bloempots.
Un vrai bruxellois, c'est un zinneke, un kiekefretter qui fait du stoef et qui pour boire son pot ne fait pas de poef.
Et c'est dans les Marolles qu'il va knabeller les bonnes caricolles.
Ses krotjes, ses strotjes et le métro, la gueuze, le kriek et le faro sont sa gloire et sa réussite comme Manneken-pis et les patates frites !

 

Jo May
investiture de Suske DD, ambassadeur de la Marolle
9 janvier 1999

 

Bruxelles (1)

 

14:56 Publié dans marolles | Commentaires (2) |  Facebook | |

01/12/2006

les livreurs de bières

img101

C'était une vue constante à l'époque,  Les cafés étaient alimentés par d'innombrables charrettes de brasseurs. 

12:30 Publié dans BRUXELLES | Commentaires (1) |  Facebook | |