UA-38716482-1

28/05/2009

Ecole 7 rue Haute

Dans le quartier très populaire de la rue Haute, en 1881, on recense 512 enfants de 6 à 12 ans qui ne reçoivent aucune instruction. 

Le Conseil communal décide alors de construire une école pour garçons à l’emplacement de l’impasse Canivet de cette rue.

On fera appel à l’Architecte Adophe Samijn en 1882 pour établir les plans mais le projet sera ajourné jusqu’en 1886. 

En 1890, l’agrandissement de la caserne des pompiers de la place du Jeu de Balle s’impose et l’on se doit de trouver un nouvel endroit pour l’école 7 qui y est annexée.  C’est ainsi que le projet de l’impasse Canivet ressort des tiroirs. 

Trois entrepreneurs vont être désignés, Guillaume van Ophem de Schaerbeek, Henri Van Rompaey de Malines et G. Wittebort de Saint-Gilles.

façade école 7053

Le 1er septembre 1897, les élèves de l’Ecole 7 seront transférés dans les nouveaux locaux.

Le bâtiment reprend les caractéristiques de l’Ecole Modèle.

Il est prévu  pour accueillir  1.100 élèves.

La façade est étroite et plutôt semblable à celle de la rue de Rollebeek.  D’inspiration de l’architecture italienne classique.  La statue en façade, représente Marnix de Sainte-Aldegonde.  Celle-ci  évoque l’homme politique du 16ème siècle, qui était l’organisateur du Compromis des Nobles.

25 vastes classes,

Deux grandes cours,

Deux gymnases,

Un préau avec une charpente en fer et une verrière.  Sur le revêtement du sol, une rose des vents dessinée avec les initiales des  principales villes de Belgique,

preau ec 7

Une bibliothèque,

Un atelier de menuiserie,

Un musée scolaire,

Des locaux administratifs

…et pour la première fois, une salle de douche. 

douches école 7055

Pourquoi des douches dans cette école ?

Parce que les professeurs déploraient l’hygiène des enfants...ils arrivaient régulièrement « sales » et  la moyenne  prenaient un bain qu’une dizaine de fois par an !!!

(Source « La mémoire des pierres » Fondation Roi Baudouin)

 

 

Avec toute ma sympathie pour Jeannine, je vous invite à visiter son blog de l’école 7.  On y retrouve les témoignages des anciens élèves.

http://ecole7.skyrock.com 

07/11/2008

1952 Groupe scolaire Eugène Flagey

Défilé des écoles de la commune d'Ixelles....en 1952.

Ici les classes de 2ème primaire de l'école Eugène Flagey. Instituteurs : x  et M Prêtre.

 

  • Il existe un «Groupe scolaire Eugène Flagey» mais qui n'est pas situé à l'ancienne école englobée aujourd'hui à l'Athénée Charles Janssens.
  • C'est dans cette école qu'Hergé a commencé ses études primaires. Mais suite aux pressions exercées par l'employeur de son père, Hergé a continué ses études dans l'établissement concurrent de l'Athénée d'Ixelles: l'Institut Saint-Boniface

chée d'Ixelles

1952 chée[1]..
 

 

 

 

2 1952 chée[1]..

Chée d'Ixelles

 Même année. Même classes.

Place devant le domaine d’Hofstade

1952 hofstade place 0212
 

1952 (2)hofstade terrasse 0213

Ces photos pourront peut-être compléter les informations concernant cette école disparue et dont les bâtiments font maintenant partie de l’Athénée Charles Janssens qui était en 1952 le « quatrième degré ».

Un tout grand merci Monsieur Roger Barbier....

12/11/2007

 

ramon barroso
Photo de classe de Ramon Barroso Tello qui vit en Espagne. Un tout grand merci...

Ramon à vécu en Belgique de 1962 à 1975...il a fait ses études primaires à l'école n°4 de la rue des Fleuristes....et ses secondaires à l'IAM de Bruxelles.

J'en profite pour saluer tous les espagnols qui visitent mon blog depuis l'Espagne.....

24/08/2007

Ecole 21 à Bruxelles

Ecole n°21-guy jonau du 21-08

 Une ancienne photo originale, prise en juin 1921. Il s’agit d’un groupe de  5e année de l’Ecole primaire n° 21

en voyage scolaire aux Ascenseurs hydrauliques de La Louvière.

L’école 21 était située au boulevard du Midi (près de la rue des Tanneurs)

Ma mère (en A 10) : Eugénie De Grave (1910-1994)

L’Institutrice (en A 1) : Suzanne Smelten (1873-juin1968) était l’épouse de Nicolas Smelten(1874-1962) une sommité qui a révolutionné l’Enseignement

(voir internet pour ceux que cela intéresse) ;

Qui reconnaît quelqu’un ?

Il y a peut-être une centenaire parmi les blog-gueuzes ?

Merci Guy Jonau

20/08/2007

Athénée d'Ixelles 1946

primaire1- Xavier 19

Il s'agit de l'Ecole préparatoire à l'Athénée (d'Ixelles), rue Major René
Dubreucq aujourd'hui disparue.
C'est là que j'ai fait mes études primaires de 1942/43 à 1946/47
Nous étions fort nombreux dans une seule classe; plus de 30!
A remarquer, les merveilleuses cravates que beaucoup d'entre-nous portions
à l'époque, et l'absence (bien regrettable) de filles. Les écoles primaires
d'Ixelles ne sont devenues mixtes qu'après 1968.
Nous avons passé pas mal de temps dans les caves de l'école pendant les
bombardements.
J'ignorais, à l'époque, que les caves communiquaient avec celles de l'école
communale (n°3 ? disparue elle aussi) Elle était située chaussée de Wavre
en face des établissements de l'ancienne fabrique de porcelaine
Vermeren-Coché. Dans les caves de notre école on pouvait voir des rails!
Ils allaient jusqu'à l'école de la chaussée de Wavre et servaient à faire
circuler les wagonnets contenant les matériaux nécessaires à la fabrication
de ces porcelaines.

Voici les deux seules photos, à ma connaissance, de notre classe. Pendant
la guerre il n'y en a jamais eu.

Il s'agit de la 5e ou 6e primaire (1945-46 ou 1946-47), instituteur: M.
Delfosse qui ne figure hélas pas sur la photo.
 

deux photos, probablement de la même année: 1945/46 ou 1946/47.
La première (primaire1) est pas de qualité assez médiocre. On peut
simplement se rendre compte d'une photo prise juste après la guerre.
L'autre (primaire2) est de meilleure qualité et prise dans un endroit plus
souriant.
En fouillant dans ma mémoire (quel travail: il y a 60 ans de cela !) j'ai
pu identifier pas mal de mes condisciples. J'espère que ma mémoire ne m'a
pas trahi. Toutefois, je ne me suis toujours souvenu des prénoms. On ne
l'imagine plus, mais à l'époque nous nous appelions toujours par notre nom
de famille !  Peut-être des anciens se reconnaîtront-ils?

primaire2 xavier 19
Merci Monsieur Xavier Hubaut...... si vous vous reconnaissez, vous pouvez lui écrire à l'adresse suivante
xhubaut@ulb.ac.be