UA-38716482-1

23/07/2013

MILKBAR des Deux Portes

MILKBAR.jpg

Le MILKBAR avenue de la Toison d’Or 11 à Bruxelles….

 

En 1972, on fêtait les 20 années d’ouverture de cet établissement de type unique au niveau des Deux Portes (Toison d’Or).  Une époque où le succès d’une initiative fait croire que n’importe qui peut réussir à son tour….  Ce commerce ne désemplissait pas !

Une femme d’action et de goût décida un jour d’ouvrir dans Bruxelles un établissement d’un caractère nouveau que tout le monde commenterait à son apparition.  Elle fit dresser des plans, s’occupa du moindre détail de l’agencement puis elle avait déposé l’appellation, ouvrit ses portes au centre de la ville.

Ce fut sur le champ le très grand succès.  M. et Mme De Boeck furent félicités pour cette nouvelle entreprise.  Ils lui donnèrent dans la suite de nombreuses répliques et chaque fois le public se pressa devant leurs nouveaux comptoirs.  A cette époque (c’était en 1937) aucune croisade ne préconisait l’élargissement de la consommation des produits de la ferme, que l’on avait tendance à réserver exclusivement aux nourrissons.  Le triomphe de l’idée de Mme De Boeck fut d’intégrer le lait et les crèmes dans le quotidien des adultes qui lui en surent gré.  Ce fut pour elle la plus réconfortante des satisfactions.

Développant son plan, Mme De Boeck enrichit sa carte des consommations.  Des pâtisseries et d’autres délectations constituées par du lait et du beurre d’une fraîcheur constante firent apparaître que des mets de cette qualité avaient toutes les vertus : celles de flatter les palais les plus exigeants, celle de donner à l’organisme les vitamines qu’exigent son équilibre et sa santé, celle enfin de nourrir sans faire grossir.  Ce fut l’illustration d’une grande loi : rien ne nuit à l’estomac ni à l’esthétique quand on consomme ce que la nature produit intégralement.

 

M. et Mme De Boeck furent sur la brèche jusqu’à leur dernier jour, sans jamais rompre avec les principes qui inspirèrent leurs activités.  Les Milkbars créés par eux sont restés fidèles à leur conception.  Glaces et pâtisseries, plats chauds et froids d’un buffet généreux dans sa diversité, produits laitiers traités en boissons et rafraîchissements d’une pureté garantie participent jour après jour à la grande animation des Milkbars où il est agréable de prendre place dans un décor très relaxe ou d’emporter ce que l’on fait de meilleur.

Milkbar bourse jeancke maman.jpg

Ici, la maman de Jean-Pierre Roels au Milkbar du magasin de la Bourse dans les années 50

 

23/03/2011

Rue Neuve

rue neuve.jpg

rue neuve 2.jpg

13:43 Publié dans BELGIQUE, rue Neuve | Commentaires (1) |  Facebook | |

04/12/2009

Les commerces du centre ville...

grande épicerie1

 

19ème siècle….. La Grande Epicerie Centrale de Bruxelles »  rue de Laeken était dirigée par l’arrière grand-père de monsieur Jean-Philippe Secordel-Martin.  Celui-ci était le fournisseur en vins français du Palais Royal.

rue de laeken

grande épicerie Thiery Bruxelles
 

Et le magasin Thiery du boulevard Anspach était dirigé par Félix Martin l’arrière-arrière grand-père de monsieur Jean-Philippe Secordel-Martin que je remercie au passage pour m’avoir envoyé ces publicités.

 

resto cecil A. Max

 

Civet de lièvre à la bruxelloise

Ingrédients :

 Lièvre

100gr de saindoux

2 oignons

4 échalotes

2 carottes

5 baies de genévrier

500 gr de pommes

1 petit céleri vert

1 bouquet garni (thym, laurier, persil)

1 bouteille (3/4l) de bière brune (Leffe par exemple)

1 c. à soupe de gelée de groseilles

50 gr de beurre

Sel et poivre.

Recette :

Dans une grande casserole, faites fondre à feu doux, le saindoux.

Faites dorer durant 5 minutes, le lièvre couper en morceaux.

Salez et poivrez.

Augmentez la source de chaleur au maximum et incorporez les  légumes coupés en morceaux (oignons, les échalotes, les carottes et le céleri) … mouillez avec la bière.

Ajoutez les baies de genévrier, les pommes (épluchées et coupées en quartiers) ainsi que le bouquet garni. 

Après 3 minutes, réduisez la source de chaleur et laissez mijoter durant 60 minutes.

Retirez les morceaux de lièvre délicatement à l’aide d’une écumoire et réservez au chaud.

Laissez réduire le liquide de cuisson sur feu vif durant 5 minutes. 

Ajoutez la gelée de groseilles et le beurre coupé en petits dés.  Remuez de façon à lier la sauce et passez-la au « chinois ».

Présentez les morceaux de lièvre dans un plat  arrosés de la sauce avec en accompagnement, des pommes de terre natures, des champignons cuits et pour les gourmands, des tranches de lard cuites et des quenelles de viandes.  

Bon appétit !

maison centrale rue neuve

 

Rue Neuve

marchand de cycles bld anspach

 

bld du nord A.Max

Actuel Bld A. Max

rue des frippiers

05/11/2009

Sommes-nous parvenus à panser les blessures de Bruxelles ?

Bruxelles d’aujourd’hui, a vu ses artères tracées sur les ruines de quartier remplis de souvenirs que je ne peux m’empêcher de regretter. 

Il est vrai qu’il n’est pas bien difficile d’implanter une ville comme le Bruxelles d’aujourd’hui, sur des régions dévastée…..dans ce cas, le problème ne posait plus à une certaine époque ! …Hop ! On chasse, on rase et on enlaidit pour rentabiliser plutôt que d’entretenir des pauvres familles dans de vieilles bicoques !

Cette volonté dans les années 50-60-70  d’envisager de bâtir  comme en Amérique, des gratte-ciel dans des quartiers morts, sans âmes le soir, les week-ends et les jours fériés…. Me laisse à chaque passage dans certaines rues…. pantoise !

Elle avait pourtant belle allure notre chère capitale avec ses belles constructions  historiques, ses habitants, leur folklore  et ses animations de quartiers…  Que de souvenirs enfuis….Dans 20 ans, qui sera encore là pour nous en parler ?

L’amour que j’ai pour Bruxelles va grandissant …au détour de mes découvertes, de mes rencontres avec les « vrais » bruxellois, de ceux qui chaque année s’évertuent à maintenir les traditions, le folklore et la gastronomie bruxelloise, je leur dis MERCI ! 

Les images que je publie n’ont même plus besoin d’être commentées …. Il s’agit d’un constat !

Suivez-moi et laissez-moi vos impressions……

quartier centale gudule 2

Quartier Sainte Gudule

quartier centrale rue des colonies

quartier central gudule

pub saint sauveur

Rue Montagne aux Herbes Potagères..... pur bonheur de l'époque...

bld d'anvers

 

chaussée d'anvers 2

Cette chaussée d'Anvers complètement méconnaissable aujourd'hui....

chaussée d'anvers

 Les usines et fabriques disparues...

chaussée anvers glaces recto

chaussée d'anvers glace verso

roi chée d'anvers

gudule 70s

station centrale

gare du nord rue de brabant

Serait-ce la rue du Brabant ??? Gare du Nord ????

chee haecht evere

Chaussée d'Haecht....!!!!

place de la paix evere

Le côté paisible de la place de la Paix à Evere.....

rue des tanneurs

Les commerces de la rue des Tanneurs...

rue haute ancienne

L'animation de la rue Haute....

rue des minimes

La rue des Minimes où ma mère à grandit ....

pl emile vandervelde avec le café format blog

L'établissement que mes parents dirigeaient en face de la maison du Peuple ..

place du grand sablon

rue de la caserne coin anneessens

restaurant fontainas

rue marché aux fromages

Bien avant que l'on baptise l'endroit "rue des Pitas" !!!!!!  M'enfin !!! faut arrêter quand-même !!!! 

rue marché aux fromages2

Nos petits commerces....

achat au rouet

confiserie rue du Prince Royal 39 ixelles

magasin au bosphore

chocolat cote d'or saint nicolas

A une certaine époque, Bruxelles sentait bon le chocolat....le café...

affiche beulemans

Notre zwanze...

meyboom sous bock

La très chouette plantation du Meyboom

info : www.meyboom.be

Petit rappel : N'oubliez pas que samedi 7 novembre 2009 il y a la journée/soirée Stoemp saucisse organisée par les bûûmedroegers .... Venez soutenir le folklore...J'y serai également !

affiche

A suivre.......

 

26/05/2008

Commerce de la rue Saint Guislain

Numériser0001

genealogie 010

Bonjour à tous
Le café chez Jules ,maintenant c'est café au Bijou rue St Ghislain
Jean-Jacques Hellinckx....
Merci Jean-Jacques....
procession aemet

Petite question :

Pourquoi a-t-on appelé le café (sur le coin gauche) ...Au mouton bleu ?

J'ai toujours connu ce bistro...il existe toujours mais à complètement perdu son âme de "stamp caféi" ou petit bistro de quartier (si l'on préfère)....

10:04 Publié dans marolles | Commentaires (13) |  Facebook | |