UA-38716482-1

11/11/2013

Panorama Castellani, le géant du boulevard ….

panorama003.jpg

Situé au n°8 du boulevard du Hainaut (Bld Lemonier 10 aujourd’hui), dans l’actuel Parking d’hôtel Panorama, il y avait une salle de divertissement comme on en compte peu dans l’histoire bruxelloise,… un panorama.  C’est-à-dire une grande rotonde, semblable à ce qu’on voit encore au pied de la butte du Lion de Waterloo.  Ce n’est pas un cinéma mais un type de spectacle pictural né à la fin du 18ème siècle particulièrement en France et en Angleterre, furie de l’époque. Il s’agit en fait d’énormités peintes en quelques mois par des bataillons de peintres spécialisés, l’un en arme, l’autre en uniformes, etc…. Les foules y admiraient des batailles plus vraies que nature.  C’est en 1879, qu’on annonça la formation d’une société pour l’exploitation… Construit par Henri Rieck, pour la S.A. du Panorama national.  Il fait 120 mètres de circonférence.  L’immeuble qui le dissimule de la rue est de style éclectique d’inspiration néobaroque.  Il comptait à l’origine un café, des magasins et quelques appartements. Un panorama est une rotonde aveugle de 18 à 40 mètres de diamètre surmonté d’un lanterneau et la toile peinte suspendue aux murs.  Les spectateurs découvraient l’œuvre sur une plate-forme au centre de l’édifice où ils accédaient par un espace intermédiaire obscur, couloir ou escalier en colimaçon.  Les visiteurs admiraient ces mises en scène tout en circulant à pieds.  L’effet théâtral du trompe-l’œil était renforcé par un décor avec une série d’accessoires placés sur un avant-plan légèrement incliné tout autour du belvédère.  Ce genre de spectacle permettait de découvrir des villes étrangères ou de grands faits historiques. 

L’inauguration eut lieu en 1881 avec des toiles de Charles Castellani (d’où son nom) représentant la Bataille de Waterloo…. Visible jusqu’en 1884. Par la suite, il y eut d’autres représentations.

Fermé en 1888 suite à une mauvaise gestion, l’endroit fut occupé par les messageries Van Gent & Loos en 1910.  Par la suite, on transforma l’endroit en cirque puis de 1920 à 1924 le panorama accueilli à nouveau une toile peinte ….

La gestion de la rotonde étant trop coûteuse, elle fut transformée en garage avec 4 plateaux de béton pour les établissements Plasman. 

 

Malgré tout ces chamboulements, les différents éléments de la structure originale du bâtiment ne sont pas altérés et même l’armature métallique des plateaux et le monte-charge du garage sont représentatifs de l’architecture industrielle de l’époque.  Cet ensemble est classé depuis le 23 janvier 2003.  C’est l’une des rares rotondes de panoramas conservées en Europe.  


Histoire du Panorama : 

http://www.nicolasburtey.net/histoire-du-panorama/

18:27 Publié dans Panorama Castellani | Commentaires (1) |  Facebook | |