UA-38716482-1

22/05/2015

Dans quelques instants, 3.000.000 de visites ! MERCI

palais justice panorama du centre.jpg

La masse babylonienne du Palais de Justice s'élève au haut du Galgenberg, appelé jadis le mont des Pendus.

 

Merci aux visiteurs pour votre fidélité !

08:32 Publié dans Palais de Justice | Commentaires (0) |  Facebook | |

10/09/2014

Le Palais de Justice...... symphonie achevée.

joseph poelaert.jpg

 

panorama justice.jpg

Le mastodonte de Joseph Poelaert est inauguré quelques années avant la fin du 19ème siècle(1866-1883) sur une montagne haute de 45 mètres au-dessus des pavés de l’Allée Verte (quartier gare du Nord).  Il est tellement « éléphantesque » qu’il faut détruire tout un quartier (la Marolle) pour l’y installer.  Ainsi disparaissent, entre autres, les rues de la Glacière et d’Artifice.

 

rue des minimes et palais justice du ciel.jpg

 

L’Hospice Pachéco le 1er du nom au coin du boulevard de Waterloo et de la rue d’Artifice, est abattu pour faire place à un jardin public.

Mais Poelaert, si détesté par les Marolliens qu’il avait délogés, s’éteindra avant que son œuvre ne soit achevée et c’est son adjoint, l’architecte de Vestel, et l’infatigable conducteur des travaux Adolphe Anthierens qui achèveront la coupole. 

PALAIS DE JUSTICE construction.jpg

 

Palais de Justice Vue panorama.jpg

 

 

vue aérienne palais justice.jpg

 

 

palais de justice conseil de guerre.jpg

Salle du Conseil de Guerre 

V1 allemands palais justice.jpg

Durant l'occupation Allemande en 14-18

guide du palais de justice.jpg

 

Guide à l'époque où l'on pouvait visiter la coupole

 

le palais qui s'embrase.jpg

palais de justice après la libération dome détruit.jpg

A la fin de la guerre 40-45, la Coupole est incendiée par une dernière tentative d’offensive Allemande 

palais de justice années 50.jpg

palais de justice circulation années 60.jpg

Dans les années 50-60

projet aménagement en 1929.jpg

Projet d'aménagement en 1929

 

Un peu plus tard, on détruit l’ancien palais de Justice qui, entretemps, tombait en ruines et on perce par la même occasion, la rue Lebeau.  On relie ainsi le Grand-Sablon à la place de la Justice.  (G. Abeels)

 

ancien palais de justice destruction.jpg

ancien palais de justice destruction 2.jpg

ancien palais justice.jpg

place de la justice.jpg

place de la justice (2).jpg

place de l'ancien palais de justice.jpg

 

Ommegang de 1947 pl de la Justice.jpg

Ommegang en 1947 à l'ancienne place de la Justice

 

 

 Sur cette place, donne la Rue de Ruysbroek

 

article sur la rue ruysbreok.jpg

 

Sur les traces de la première enceinte :
Depuis la forteresse ducale , la muraille longe l'intérieur de la rue de Brederode jusqu'au carrefour de la rue de Namur . La porte du Coudenberg , située en contrebas n'a été démantelée qu'en 1761 . La courtine décrit alors un coude vers la droite en retrait de la rue des Petits Carmes, aménagée sur l'ancien fossé comblé, avant de traverser la rue de la Régence . Elle dévale ensuite le flanc escarpé de la rue de Ruisbroek qui s'identifie au fossé , en contrebas de l'Hôtel de Nassau auquel elle sert de mur de soutènement . La muraille enjambe le Ruisbroek en formant un angle droit .

 

hôtel de nassau.jpg

rue de Ruisbroek 57-49.jpg

 

 

rue de la régence 1er tronçon.jpg

 

Rue de la Régence :
l'aménagement de la place Royale conduit les édiles locaux à améliorer la liaison vers le Sablon ; percée en 2 phases , la nouvelle rue évoque la Régence de Bruxelles , équivalent de notre collège échevinal pendant la période hollandaise .
Le premier tronçon a été aménagé en 1827,traversant les jardins de l'hôtel dArgenteau, la rue de la Régence enjambe la rue de Ruisbroek par un pont métallique et coupe en 2 la petite rue Bodenbroek . La prolongation de la rue de la Régence (1872) est liée à la construction du palais de justice et à la nécessité de relier le centre-ville à la promenade qui conduit au bois de la Cambre , l'avenue Louise .

 

pont de fer de la rue de la Régence.jpg

 

rue de la régence.jpg


la rue de Ruisbroek est détournée (1887-1890) vers la rue de la Régence au prix d'une courbe en forte pente , rendue possible par la disparition de 2 beaux hôtels néo-classiques .
sources "Bruxelles des remparts aux boulevards " et "la première enceinte de Bruxelles "

 Article de Sylvie Jottrand 

11/01/2013

Vie quotidienne en 1933

palais justice 21 juillet.jpg

Le Palais de Justice de Bruxelles :

La visite du Palais se fait par groupes, en semaine, de 9h à 16h, le dimanche, de 9h30 à 12h.  Visite du Palais : 2 francs par personne.  Ascension du dôme, 3 francs par personne ; le ticket de 3 francs donne droit à la visite du Palais.  Ascension du dôme, en semaine, le matin de 9h30 et à 11h ; l'après-midi de 13h30 et à 15h ; le dimanche matin à 9h30 et à 11h.  La visite est gratuite pour tous les élèves d'établissements belges d'instruction, officiels ou non, visitant le monument sous la conduite de leurs professeurs et sous la réserve que la demande en soit régulièrement faite au moins dix jours à l'avance à l'architecte du Palais.

guide du palais de justice si.jpg

GUIDE DU PALAIS DE JUSTICE

Petite Pub d'époque

radio services 1933.jpg

21/10/2008

Bruxelles a-elle réellement changé depuis ?

Bruxelles 70s de Monsieur Albert Waslet....Bruxelles de mon enfance...froide et si attachante...

BRUXELLES 1974 02

Le béton coulait à flot à cette époque dans notre chère capitale...place Madou

BRUXELLES 1974 03

1974....Quatre Bras

BRUXELLES quartier rond-point schumann1974 04

Quartier Rond Point Shumann

BRUXELLES tour madou 1974 01

Tour Madou...un peu moins chaleureuse qu'aujourd'hui...on se croirait dans un quartier des pays de l'Est !

BXL 1976 03

1976

BXL 1976 (au loin Basilique)

carte postale)DSC_1040

Quelques années auparavant...

Grand-Place 1970-72 02

Déjà tant de voitures dans le centre !

Palais de Justice 3

Palais de Justice 4

Je ne devais pas être bien loin de votre objectif Monsieur Waslet....c'est dans ces quartiers que je me balladais souvent....

Porte de hal 1972-73

Merci pour la ballade ...Ces images comme vous le dites sont restées dans notre mémoire comme si rien n'avait changé et pourtant, en retournant sur place aujourd'hui, tant de choses sont différentes...

27/02/2007

autour de Palais de Justice

panorama palais

C’est à cause d’un combat entre la ville et les bruxellois au sujet d’expropriations pour la percée de la rue Ernest Allard que pendant une quarantaine d’années il y eut un buisson (vestige ultime des jardins de Mérode d’autrefois)  à deux pas du Palais de Justice. 

img100

 

 

 

img101

1920, voici ce que l’on voyait autrefois au pied de l’église des Minimes.  Le vieux couvent des Minimes va bientôt disparaître et on y voit déjà les pilotis qui serviront de soubassement au haut de la rue Ernest Allard.

img104

 

 

 

img105

1864 On annonce que les démolitions commenceront prochainement et la débâcle de la Marolle est confirmée. 

img107

 

 

img103

 

Avril 1925, les travaux avancent pour la construction du futur athénée Robert Catteau

img102

 

 

Précédemment, la rue Ernest Allard se nommait rue de l’Etoile mais fut aussi appelée rue d’Angleterre (Engellandtstraete) sur plusieurs actes de la ville et il y a plus longtemps encore, elle se nomma rue Neuve (Nuwestrate) selon un document de l’an 1450.

img108

 

 

 

occupation allemande palais

En 1914, Les Allemands décidèrent d’entourer le Palais d’une authentique artillerie…

img106