UA-38716482-1

29/12/2014

le Begynenveldmolen, Pottersmolen, Drapsmolen,... à Molenbeek

maison rue des Béguines Molenbeek Mme Redant Coppens.jpg

Je suis née en 1939 à Molenbeek St.Jean, rue des Béguines. J'y ai vécu jusqu'à mes 18 ans. Toujours il m'a été dit que j'étais née dans la maison du moulin. En effet sur le terrain il y avait un moulin jusqu'aux environs 1920, le Begynenveldmolen, Pottersmolen, Drapsmolen, comme vous le voulez. 
Je vous envoie une photo de la maison en question. 
Sur aucune reproduction du moulin je ne retrouve ma maison, pourtant elle était déjà vieille en 1939 ! donc vraisemblablement contemporaine de l'époque du moulin.

J'aimerais bien que quelqu'un me donne plus de renseignements.
 
Avec mes remerciements pour les renseignements éventuels que vous pourriez me donner, mes plus sincères salutations.
 
Mme REDANT-COPPENS
 
P.S. A l'arrière de la maison on voit les toitures des maisons de la Cité Diongre. ( Les matériaux du moulin démoli ont été employés pour construire cette cité).

02/10/2014

Boulevard de L’Abattoir…. Du Midi … ses portes…

bld abattoir passants porte de ninove.jpg

Long de 440 mètre de la place de Ninove à la porte d’Anderlecht, partie des boulevards de la petite ceinture, créée au 19ème siècle à l’emplacement de la 2ème enceinte urbaine selon le projet de l’ingénieur J.B. Vifquain à partir de 1819. 

Entre 1819 et 1833, les parties Nord et Est étaient bordées d’arbres et munies d’une haute grille de près de 5 kilomètres de long.

 

En 1834, faisant suite à l’aménagement du tronçon entre les portes de Hal et d’Anderlecht (actuel bd du Midi), on combla les fossés.

bld abattoir passants porte de ninove.jpg

Enclavé dans le territoire d’Anderlecht, l’Abattoir de la Ville, ensemble de huit pavillons néo-classiques conçu par l’architecte communal A. Payen en 1835, entamé en 1836 et inauguré en 1841, donna son nom aux deux côtés de l’artère, dont la rive anderlechtoise à l’ouest, prit en 1918, le nom du président R. Poincaré. 

 

Dans le prolongement jusqu’à la Petite Senne, les enclos de l’Abattoir occupaient la place de la voirie actuelle. 

les abattoirs bruxelles.jpg

La disparition de l’ensemble en 1926, remplacé par l’Institut des Arts et Métiers, la plaine de jeux Charles Vanderputten ainsi que la déviation du Canal de Charleroi permirent la suppression de cet étranglement, la rectification du tracé de la Petite Senne et de la voirie.

Rappelons que ce canal, décrété en 1828 par le roi Guillaume fut réalisé de 1827 à 1832.

Le boulevard de l’Abattoir a connu aux abords de l’Institut des Arts et Métiers, différents marchés en plein air.  Le dernier fut le marché aux volailles qui connu une grande animation chaque matin jusqu’à ce qu’il soit transféré en 1982 au Quai des Usines. 

rue des foulons et midi marché aux chevaux.jpg

rue des foulons midi maché aux chevaux 2.jpg

Au milieu du 19ème siècle, ce boulevard était parcouru durant une trentaine d’années par les locomotives qui tiraient les trains de la première jonction ferroviaire Nord-Midi.  Ces locomotives fumantes circulaient de l’Allée Verte aux lignes du Midi au milieu des chevaux et des charrettes !  Afin d’éviter tout accident, la locomotive circulait lentement et un ouvrier devait la précéder à pied en agitant un drapeau rouge.

molenbeek porte de ninove cheval.jpg

molenbeek porte de ninove écluse 1908.jpg

Ecluse en 1908 Porte de Ninove

porte de ninove.jpg

porte anderlecht avant après.jpg

porte anderlecht animée.jpg

Et quelques vues du Bld du Midi 

avenue du midi (2).jpg

bld du midi.jpg

bld du midi 1903.jpg

En 1903

bld maurice lemonnier ancien hôtel.jpg

Un peu plus loin à hauteur de l'actuel bld M. Lemonnier

police années 50 bld Midi.jpg

Policier faisant la circulation à hauteur du même bld M. Lemonnier (on y voit une partie de la même façade à droite)

bld du midi 2.jpg

Au temps où la circulation était plus aisée et l'endroit plus paisible

 

16/10/2013

Le Pont Léopold en 1899

yser009.jpg

C'est à cet endroit, entre la place de l'Yser et le boulevard Léopold II dont on aperçoit les jeunes arbres, que l'on construira 50 ans plus tard, le fameux viaduc de métal et de béton reliant la place Rogier à la Basilique.  

01/09/2013

Molenbeek ... Chaussée de Gand... Album souvenirs de Yves Keymolen

1.jpg

Cette importante vois de communication date de la première moitié du 15ème siècle.  C'était la ville de Bruxelles qui l'entretenait et, en 1447, elle la fit border d'arbres.  Durant les troubles du 16ème siècle, l'entretien de la chaussée et celui des premières rues pavées de Molenbeek furent complètement négligés, à tel point qu'elles n'étaient plus guère praticables. 

2.jpg

17.jpg

62 ch+®e de gand (rue auguste van zande).jpg

62... Angle chaussée de Gand avenue Auguste Vandezande

ch+®e de gand.PNG

ch+®e de gand - prado.jpg

Chaussée de Gand angle rue du Prado

Le 11 décembre 1640, la ville ordonne les réparations.  Alors, on assiste à cette chose admirable, exemple de civisme pratique : les habitants de Molenbeek offrent d'amener à leurs frais, les pierres et le sable nécessaires à la réfection.

ch+®e de gand rue de l'ecole.jpg

che de gand(corso-la chauss+e).JPG

Corso 

chee de gand 4.JPG

N°4

chee de gand 37.jpg

N°37

chee de gand 508.jpg

N°508

La chaussée, cependant, ne faisait pas l'objet des mêmes soins jusqu'à son terminus.  Elle s'arrêtait à quelques pas d'une ferme appelée Ten Rade, du côté de Dilbeek. 

Pour arriver là, la chaussée avait laissé à sa gauche la ferme de Ransfort et la léproserie ; elle avait également enjambé, au-delà des Quatre-Vents, la rivière qui portait le nom du village, Molenbeek, après avoir salué au passage les moulins d'Osseghem et d'Hoeseyke, achetés par les Chartreux aux enfants de Hugues Bercmans, en 1526.  Ces moulins furent successivement moulins à huile, moulins à aiguiser et moulins à moudre le blé. 

Sur sa droite, la chaussée saluait, au passage, la ferme du Karreveld.  Au fil des temps, la chaussée s'est développée, poussant bientôt jusqu'à Gand.  Elle fut, longtemps, la voie principale par où Bruxelles s'approvisionnait tant en fruits et légumes qu'en matières premières. 

chee de gand (3).jpg

chee de gand (4).jpg

chee de gand (5).JPG

chee de gand albert.JPG

Passage du Roi Albert Ier

chee de gand(rue de l'ecole).JPG

Chaussée de Gand / Ecole

g12.JPG

L'époque des Majorettes 

gand coin karreveld.jpg

kp & sa gd mere(verbestel melanie)1938.jpg

K.P et sa Grand-Mère 1938 Verbestel Mélanie

rue ch+®e de gand.JPG

 


Molenbeek ... Album souvenirs de Yves Keymolen

Molenbeek, c'était son canal et les quartiers riverains dont la plupart sont démolis aujourd'hui.... Yves Keymolen, Molenbeekois d'aujourd'hui nous fait partager le passé de sa commune....

rue ransfort...2.jpg

rue ransfort..3.jpg

Rue Ransfort, sans doute le plus vieux nom connu à Molenbeek.  On le cite déjà en 1227 dans les Archives de Sainte Gudule.  Il s'y dressait une ferme qui appartenait à l'hôpital Saint-Jean, gros propriétaire foncier dans toute la région de Bruxelles.  L'actuelle rue Ransfort était un modeste chemin d'accès vers la ferme, au départ de la chaussée de Gand.  Un très vieux plan porte cette inscription : "avenue Ransvoet"

Entre la chaussée de Gand et Ransfort s'étendaient des terrains marécageux que l'on appelait de Broecken, les paludes.  On les mit en culture vers le début du 13ème siècle.  La ferme de Ransfort fut incendiée en 1695 lors du bombardement de Bruxelles par Villeroi.  La construction du canal de Charleroi lui donna le coup de grâce et elle disparut. 

Mais la rue Ransfort, d'agricole qu'elle était, va devenir industrielle.  En 1819, un M. Walckiers établit, sur l'emplacement de l'ancienne ferme, une fabrique de sel ammoniac qui va prendre de l'extension et de l'importance. (d'après le livre "la chanson des rues" de Louis Musin)

rue ransfort.4.jpg


rue RANSFORT 5.jpg


 

 

rue ransfort..6.jpg