UA-38716482-1

05/04/2007

le coin du diable

23 rue notre dame du sommeil

 

Encore un petit souvenir de cet endroit disparu...

08:03 Publié dans coin du diable | Commentaires (12) |  Facebook | |

15/02/2007

La légende du coin du Diable

img078

QUARTIER DU BUMMEL OU COIN DU DIABLE  (Deuivelshoek)

img079

 

S’étend entre la rue des Fabriques et la rue des Flandres.  Formé par a rue Notre Dame du Sommeil, rue du Char et rue Van den Branden.

impasse rogereau

 

Impasse Rougereau

A la fin du 19ème siècle personne n’aimait s’aventurer le soir dans cet endroit.  On disait aussi que c’était le quartier le plus mal famé de la capitale.

impasse rogereau2

 

Impasse Rougereau

Vers 1890 on instaurait l’enseigne unique « au coin du diable » situé au coin de l’Impasse du Sorbier. 

Au coin de la rue Van den Branden il y avait dans une niche, la vierge protectrice du quartier « Notre Dame du Sommeil ».

A la kermesse locale de l’époque le 20 août, un cortège portait une statuette en bois noir représentant le diable.  Ce défilé avait pour but de se moquer de lui

img082

 

La légende dit qu’au milieu du 17ème siècle, un architecte avait par désespoir signé un pacte avec lui.

Chargé de la construction d’un pont sur la Senne entre l’actuelle  Porte de Hal et la Porte de Ninove celui-ci avait cru trouver un terrain solide ; malheureusement, il a fallut faire des dépenses supplémentaires pour affermir les fondations parce que le sol était mouvant et marécageux.

 L’architecte poursuivit malgré tous les travaux en investissant la petite fortune qu’il possédait.  A la moitié des travaux, il se vit obligé de suspendre le chantier.  Ne sachant plus payer ses ouvriers, il avait peur d’être déshonoré et la ville allait bientôt le poursuivre.

Abandonné de tous, un soir en rentrant chez lui, un homme l’attendait dans sa chambre…il était habillé de vert.  Après une longue discussion l’homme en vert lui promit de l’aider moyennant certaines conditions….et un rendez-vous 10 ans après…

Le jour fatal arriva ….Au cours du repas où était invité le chanoine de Sainte-Gudule, la servante arriva tremblante pour annoncer à son maître la présence de l’inconnu.   Le chanoine invita l’étranger à venir partager le repas.  Il le reconnu aussitôt et lui dit : « Vous ne pensiez pas me trouver ici »…accordez nous encore quelques instants et faites moi une faveur…ramassez un a un les graines que je vais poser sur le sol

L’inconnu accepta et se mit à recueillir les graines avec une agilité incroyable..  C’est alors que le chanoine rusé s’approcha un bénitier à la main et versa de l’eau bénite sur l’homme vert qui poussa un hurlement et disparut comme par enchantement. 

année 80 entrée rougereau

 

Années 80 on devine l'entrée de l'imasse Rougereau

porte de limpasse rougereau

 

Année 80...l'impasse derrière la porte en bois à droite...

img080

 

Démolition en masse dans le quartier Chartreux

Van den Branden

 

Autrefois...

 

J'espère avoir fais plaisir à Fleurs Christian qui m'a écrit dernièrement...

 
Bonjour
 
Sofei as tu des infos sur le quartier du Coin du Diable et plus précissément le fameux café (rue Van Den Branden), je suis passé hier soir un chantier a lieu, de grandes poutres gisaient a l'extérieur du café... encore peut- être une partie de notre histoire folklorique qui disparait je m'intérroge
Soutenons notre Bruxelles
 
 
Je ne connais pas ce coin mieux que lui alors si quelqu'un du là veut bien nous apporter des précisions ainsi que sur la légende ce serait très gentil....

11:22 Publié dans coin du diable | Commentaires (72) |  Facebook | |