UA-38716482-1

19/06/2007

souvenirs de Saint Gilles

carte de st gilles

Ah le Marché à la Gare du Midi...tous les dimanches.  Un marché très coloré et un dépaysement assuré !  Pour faire de très bonnes affaires mieux vaut s'y rendre à la fermeture (13h) c'est à ce moment là que les marchands baissent considérablement les prix !

 

avenue du mont Kemmel st gilles

 

 

avenue du roi (fonsny)

 

avenue ducpetiaux st gilles

 

Et la Prison de Saint Gilles sur la droite

 

chée de charleroi st gilles

 

 

le nieuwmolen à st gilles

 

Il est bien loin ce temps là ...

 

place de parme - Morichar

 

Place Morichar...comme je devais suivre les plus grands de la famille...je me suis souvent retrouvée sur cette place à les regarder joué au basket ..c'était fin des années 60 début 70.  Si mes souvenirs sont exact...j'ai vu à cet endroit un concert de Jacques Dutronc ....il lancait des rouleaux de papier WC sur la foule !!!  J'ai le souvenirs d'un concert des Black Sabbath aussi mais là...j'ai complètement oublié l'endroit

 

place morichar

 

place julien dillens

 

place loix st gilles

 

rue bara st gilles

 

Y pas à dire....le changement est spectaculaire !!! 

 

rue berchmans st gilles

 

rue de prusse st gilles

 

Au fond on voit bien l'ancienne-ancienne Gare du Midi

 

st gilles place de constantinople

 

 

st gilles place mont st jean

 

place van meenen st gilles

 

La Maison Communale

 

prison de st gilles

 

La Prison..

23/04/2007

Vues anciennes d'Uccle

Uccle - Av. Albert _ Pl. Vanderkindere

3) Uccle – La place Vanderkindere et l’avenue Albert, probablement peu après la 1ère guerre mondiale.

Les marronniers sont encore jeunes, le terre-plein invite à la promenade, il y avait des bancs publics, que Brassens chantera si bien au début des années 50 même s’il évoque des bancs français.  Ils sont d’ailleurs restés sur place jusqu’au déplacement des voies de tramway de la voirie sur le terre-plein, en 1969-70, hélas !   (Collection : J.J. Barbieux)

 

Uccle - Av. Albert depuis Pl. Vanderkindere - vers 50-55

 

4) Uccle – L’avenue Albert vue depuis la place Vanderkindere mais vers 1955.  Cette date m’est dictée par les modèles de voiture : la première garée à droite est, je pense, une Chevrolet de 1950 ou 51, celle qui roule un peu plus loin pourrait être une Ford de 1953. C’était l’époque où les Belges achetaient les « belles américaines » qui consommaient joyeusement entre 15 et 25 litres d’essence aux cent kilomètres.

Il y avait une piste cyclable de part et d’autre des arbres et les trams roulaient sur les deux voiries latérales. 

La traversée perpendiculaire est dans l’axe de la rue Vanderkindere (encore toujours), le monument à la gloire de Léon Vanderkindere existe probablement toujours sur un terrain ou dans un hangar de la commune. Il y avait à l’époque une voie de tram en courbe très serrée qui joignait l’avenue Brugmann (venant de Ma Campagne) à l’avenue Albert vers la place Albert. Cette voie n’était utilisée que par des trams de service mais je me souviens que, dans les années 40, elle était aussi utilisée chaque matin par un tram de la poste portant une plaque spéciale avec le fameux cor postal (Posthorn) et qui servait à amener plusieurs facteurs à pied d’œuvre pour leurs tournées matinales. Il y avait trois distributions de courrier par jour…   Mes parents et moi habitions au n° 283, tout près de la place Vanderkindere de 1939 à 1954.  (Collection J.J. Barbieux)

 

Uccle - avenue Longchamp-06 - Tram 12 vers 1910

 

1) Uccle – Avenue Longchamp – Un tram 12 provenant du rond-point roule vers la place Vanderkindere, me semble-il.  Deux élégantes avec de beaux chapeaux sont la plate-forme ouverte.  La motrice ayant été fabriquée en 1903, la ligne 12 ayant été mise en service en novembre 1907 entre la gare du Midi et le Bois de la Cambre via la barrière de St. Gilles et la place Albert, nous sommes donc là en été, vu la légèreté des toilettes de ces dames, entre 1908 et 1912.  Remarquez les terrains non encore bâtis et le tram qui roule à gauche du terre-plein : c’était d’usage à l’époque mais cela n’a pas duré très longtemps. Une des raisons était que les usagers de la rue qui roulaient à droite voyaient venir le tram au lieu d’être surpris par derrière ! Et, le soir venu, l’éclairage public au gaz étant quasi nul, sur le tram aussi d’ailleurs : une lanterne au pétrole, rouler en sens contraire était plus sûr et plus pratique.   (Collection J.J. Barbieux)

 

 

 

rue Vanderkindere

 

Rue Vanderkindere

 

Uccle-Calvoet la gare

Uccle Calvoet la gare

 

vivier doye uccle

 

Le Vivier d'Oye

Quelques vues de Forest et Saint Gilles

rue courbe st gilles

rue Courbes vue de la place Albert

 

st gilles rue courbe

 

Rue Courbes

 

maison communale st gilles

 

La nouvelles maison communale de Saint Gilles

 

st gilles maison communale

 

Pendant les travaux de la Maison Communale de Saint Gilles

 

av brugman st gilles

 

Avenue Brugmann

 

altitude 100

 

Altitude 100

 

avenue de sept bonniers

 

Avenue des Sept Bonniers

 

brasserie wielemans ceupens côté germoir

 

Brasserie Willemans Ceupens côté Germoir

 

la gare de forest

 

La Gare de Forest...

 

pl commune forest

 

La place Communale de Forest ...

la barrière de saint gilles par monsieur Barbieux

St. Gilles - Barrière de St. Gilles - vers 1905

1) Barrière de Saint Gilles – probablement au tout début du XXème siècle, vers 1900-1905, vue du bas vers le haut (Hôtel Communal dans le fond).  On ne parlait pas encore de sens giratoire et on traversait calmement sans trop se soucier des autres.  Les voies de tram reliaient la chaussée d’Alsemberg vers la rue Hôtel des Monnaies, la chaussée de Waterloo et la porte de Hal ainsi que la rue Thédore Verhaegen.  On voit cinq charrettes à traction chevaline et trois « automobiles », dont la plus proche semble très luxueuse.

(Collection J.J. Barbieux)

 

St.Gilles - Barrière - vers 1910-20

2) La même Barrière de Saint Gilles mais vue cette fois du haut vers le bas et une bonne dizaine d’années plus tard. Le sens giratoire était toujours inconnu, y compris pour les trams dont les voies traversaient en diagonale.

Ici, un tram s’engage dans la chaussée de Waterloo vers la Porte de Hal. A droite, la rue Hôtel des Monnaies et, à gauche, on devine la rue Théodore Verhaegen.  (Collection : J.J. Barbieux)

 

 

Merci Monsieur Barbieux ....

20/04/2007

L'hôtel des monnaies...Rasé !

 

Après quatre siècles et demis passé à la place de la Monnaie de Bruxelles, la frappe de la monnaie émigra à Saint-Gilles.  L’Etat décida en 1878 de construire un vaste bâtiment de style Louis XIII.  Cette œuvre imposante est due à l’architecte A. Roussel. 

 

1

Au XVIIIème siècle, la place de la Monnaie n’était pas aussi large qu’aujourd’hui.  A l’époque on disait en parlant du théâtre… « Sur la Monnoye ». 

 

 

hotel des monnaies 2

 

L’ensemble s’étendait sur un hectare entre les actuelles rues de Moscou, de la Victoire, de l’Hôtel des Monnaies et Jourdan.  L’Hôtel des Monnaies fut inauguré en 1880.  Pendant une cinquantaine d’année, il bénéficia d’une renommée mondiale….Plusieurs pays d’Afrique et du Moyen Orient y faisaient fabriquer leurs  monnaies.  Il était composé d’ateliers de fonderie, de fours à coke, de presses et de frappes. . 

 

hotel des monnaie

 

En 1973, l’Etat pris la décision de transférer l’usine hors de Saint-Gilles.   Cet atelier de monnayage resta en activité jusqu’en 1976 date à laquelle il céda le relais aux nouveaux ateliers du boulevard Pachéco.  En 1978, la commune rachète cet immense paquebot pour la somme de 36 millions et entame sa démolition en février 1979 dans l’optique de reconstruire des logements sociaux, un espace vert, une salle de sport et un parking.  

 

hotel des monnaies 3

 

Ces travaux furent interrompus par les services de l’Agglomération parce que la commune de Saint Gilles n’avait pas attendu le résultat de l’enquête de classement de la commission des Monuments et Sites….en vain…Elle devait finalement obtenir le permis de démolir au grand dam du Comité pour la sauvegarde de l’ancien hôtel des monnaies.  Seul  un petit pavillon a pu  échapper du massacre !!

 

La reconstruction n’a pas été faites…faute de pouvoir obtenir les subsides de l’Etat…Le terrain vague fut transformé en espace public.  Inauguré en novembre 1986 par l’actuel  bourgmestre ….Dans la station de métro Hôtel des Monnaies il y a une presse (image à voir sur le blog de Claude Carlier) qui rappelle aux passants que pendant un siècle, on y a fabriqué de l’argent. 

 

 

rue hôtel des monnaies

 

A voir : histoire de la numismatique de la monnaie en Belgique

http://users.skynet.be/sky03271/pag10l1.html

Petite histoire de la monnaie à Bruxelles

1073   Première référence écrtite à un monnayage propre à Bruxelles.  Un acte de 1308 situe l'atelier monétaire dans l'Orsendael, en contrebas de l'actuel boulevard Pachéco

 

1420   Jean IV, duc de Brabant, installe son atelier monétaire dans l'hôtel d'Ostrevant, à l'emplacement de l'actuelle place de la Monnaie

 

1649   Un nouvel atelier est construit; en 1700, il fera place au premier grand théâtre de la Monnaie

 

1756   L'atelier monétaire s'installe dans un nouvel hôtel construit face au théâtre

 

1794   Arrêt de la frappe sous la domination française

 

1820   Sous le régime hollandais, reprise de l'activité après reconstruction de l'hôtel

 

1878   L'atelier émigre à Saint Gilles 

 

Chronologie d'après Maurice Colaert, introduction au musée monétaire, ministère des Finances, Monnaie royale de Belgique

 

hotel_monnaie_8

 

En voyant ces images de Paris, on penser que c'était pareil dans nos ateliers...

hotel_monnaie_9

 

hotel_monnaie_13