UA-38716482-1

05/01/2007

Je m'en vais voir les petites femmes de....la Marolles !

img046

D'abord au 17 et 18 èmes siècle à la rue de la Samaritaine autrefois nomée Impasse de Minimes.

Pour les Bruxellois, Minimen-Gang ou Gance des Minimes.

Au 17 ème siècle il y avait dans cette rue "Le Château des Wallons" qui était un refuge d'ouvriers et le reste de al rue appartenait aux prostituées.  Elles quitteront les lieux à la fin du 18ème pour aller un peu plus loin

Rue de l'Epée !

img047

 

Ne cherchez pas, ceux qui n'ont pas vécu dans le quartier ne peuvent pas savoir que jusqu'à la fin des années 50 il y avait lot de maisons à cet endroit et qui fut rasé pour faire place à l'actuelle place P.Breughel l'ancien

img048

 

La rue de l'Epée formait un deuxième coin avec la rue Haute.  On a supprimer la totalité de l'habitat parce qu'on disait de cet endroit "cloaque immonde qu'il serait bien temps de supprimer". 

On relevait vers 1860, à cet endroit, une suite ininterrompue de débits de boissons.  Il ne s'agissait de rien moins que la plus belle collection de bordels de l'époque.  Normal vu qu'un peu plus loin, il y avait l'Hôpital Militaire des Minimes. 

La débauche de la rue de l'Epée disparut lorsque disparut l'Hôpital Militaire mais vers 1914, il y avaient dans ces lieux pas mal de maisons de logement sortes de refuges à 20ct la nuit, avec café ou soupe.  Les ivrognes y trouvaient refuge à la corde à 5 ct. Le matin, on décrochait la corde, manière un peu rude de signifier qu'il était temps de se réveiller !!!!!

img049

 

Dans cette rue, on note encore en 1957, une épicerie "A la petite maison" chez Mariette ....

12:38 Publié dans rue haute | Commentaires (14) |  Facebook | |

04/01/2007

rue des Chandeliers vous connaissez ?

img045

Petite rue pittoresque sise entre le début de la rue Haute et la rue des Minimes !

Vers 1880 au 64 de cette rue, on allait acheter le lait dans une authentique laiterie-vacherie !

Et pourtant, déjà en 1850 il était déjà question d'insalubrité à cet endroit.  Il y avaient des taudis pour y loger les ouvriers de la campagne qui venaient travailler la semaine à Bruxelles. 

img044

 

Dans les années 70, le spectacle n'était pas plus plaisant....il y régnait une insalubrité extrême !  C'était le coin des clochards, des ivrognes, c'était "la cour des miracles"

Le café chez Mascotte en montant sur la gauche et juste en face, un autre bistro (dont j'ai oublié le nom) était un refuge à microbes !

Je me souviens qu'il ne fallait pas rester traîner dans cette rue et pourtant, c'était plus fort que moi, je me cachais et j'assistais chaque jour à un spectacle différent !  J'y ai vu des bagarre mémorables.  A n'importe quelle heure, dans ces bistrots, il y en avaient qui dormaient sur les tables au son des cris et de la musique du juke box de l'époque. 

Dans la rue Haute, je me souviens que je croisais chaque jour un habitué  unijambiste de cette rue et il sentait tellement mauvais, qu'il était impossible de rester sur même trottoir que lui !  Dès fois il tombait et il n'y avait rien d'autre à faire que d'appeler le 900 !  Impossible de le ramasser tellement il puait !

img043

Et puis, il y avait cette femme qui chaque fois qu'elle passait devant un bistro, elle se mettait à gueuler dans un néerlandais (avec accent bien prononcé) des injures en levant le bras....Quel spectacle !  Tous les jours c'était pareil...et cela pouvait durer longtemps....tous le monde se retournait tellement c'était fort !

C'est à partir de cette histoire je pense que l'on a fait le film 'Rue Haute' avec Annie Cordy

16:49 Publié dans rue haute | Commentaires (10) |  Facebook | |

28/12/2006

rue Haute...souvenir pour les anciens...

img022

Voici une partie de la rue Haute que l'on ne verra plus.  A gauche, on voit l'entrée de l'impasse Defuisseaux qui lui aussi à disparu dans les années 60 pour l'agrandissement de l'hôpital Saint Pierre.

img023

 

Boulangerie-Epicerie Coopérative de la rue Haute dans les années 30.  
Ce magasin se situait à l'entrée de l'impasse Dufuisseaux sur la gauche

12:12 Publié dans rue haute | Commentaires (1) |  Facebook | |

25/12/2006

Meli Melo de photos du quartier (un beau cadeau de Jean-Pierre Roels) MERCI Jeanke

dancing rue haute

Le Dancing Belle Vue Rue Haute

foire du Midi

 

La Foire du Midi (et 2 agents de l'époque) à la Quick et Flupke !

Impasse Defuisseaux1

 

Impasse Defuisseaux

Impasse Defuisseaux2

 

autre vue de l'impasse Defuisseaux

Impasse des Liserons 1935

 

Impasse des Liserons en 1935

Rue de lAbricotier

 

Rue de l'Abricotier (Bloempanchgang)

 

13:52 Publié dans rue haute | Commentaires (6) |  Facebook | |

17/12/2006

l'entrée de la rue Haute avec son kioske

entrée rue haute

 Le kiosque était l'endroit où l'on attendait la navette Bourse/Porte de Hal

14:48 Publié dans Porte de Hal, rue haute | Commentaires (3) |  Facebook | |