UA-38716482-1

04/12/2009

Les commerces du centre ville...

grande épicerie1

 

19ème siècle….. La Grande Epicerie Centrale de Bruxelles »  rue de Laeken était dirigée par l’arrière grand-père de monsieur Jean-Philippe Secordel-Martin.  Celui-ci était le fournisseur en vins français du Palais Royal.

rue de laeken

grande épicerie Thiery Bruxelles
 

Et le magasin Thiery du boulevard Anspach était dirigé par Félix Martin l’arrière-arrière grand-père de monsieur Jean-Philippe Secordel-Martin que je remercie au passage pour m’avoir envoyé ces publicités.

 

resto cecil A. Max

 

Civet de lièvre à la bruxelloise

Ingrédients :

 Lièvre

100gr de saindoux

2 oignons

4 échalotes

2 carottes

5 baies de genévrier

500 gr de pommes

1 petit céleri vert

1 bouquet garni (thym, laurier, persil)

1 bouteille (3/4l) de bière brune (Leffe par exemple)

1 c. à soupe de gelée de groseilles

50 gr de beurre

Sel et poivre.

Recette :

Dans une grande casserole, faites fondre à feu doux, le saindoux.

Faites dorer durant 5 minutes, le lièvre couper en morceaux.

Salez et poivrez.

Augmentez la source de chaleur au maximum et incorporez les  légumes coupés en morceaux (oignons, les échalotes, les carottes et le céleri) … mouillez avec la bière.

Ajoutez les baies de genévrier, les pommes (épluchées et coupées en quartiers) ainsi que le bouquet garni. 

Après 3 minutes, réduisez la source de chaleur et laissez mijoter durant 60 minutes.

Retirez les morceaux de lièvre délicatement à l’aide d’une écumoire et réservez au chaud.

Laissez réduire le liquide de cuisson sur feu vif durant 5 minutes. 

Ajoutez la gelée de groseilles et le beurre coupé en petits dés.  Remuez de façon à lier la sauce et passez-la au « chinois ».

Présentez les morceaux de lièvre dans un plat  arrosés de la sauce avec en accompagnement, des pommes de terre natures, des champignons cuits et pour les gourmands, des tranches de lard cuites et des quenelles de viandes.  

Bon appétit !

maison centrale rue neuve

 

Rue Neuve

marchand de cycles bld anspach

 

bld du nord A.Max

Actuel Bld A. Max

rue des frippiers

03/11/2009

Petits métiers...Les gagne-petit

Dans  les rues de la capitale, les représentants des petits métiers ambulants formaient le décor  permanent de la ville. 

distributeur

Le distributeur de revues

les vanniers
Les vanniers

A tout coins de rues, on entendait résonner leur cri.  En hiver, dès que la température chutait, le marchand de marrons lançait son traditionnel appel « chauds, chauds les marrons chauds ! »  L’odeur des châtaignes rôties attiraient les passants qui en profitaient pour se réchauffés autour du brasero.  A la fin du 19ème siècle, il vous était servi dans un cornet de papier, une douzaine de marrons pour 5 centimes !

 

marchand de fromage ambulant

La marchande de fromage

marchand fromage blanc

de fromage blanc....

Les jours de beaux temps, ces commerçants devenaient des marchands ambulants de kalichesape (boisson de coco), ou se déplaçaient de café (kaberdoeches »  en café pour y proposer des œufs durs, du crabes, etc…

marchand de coco 3

Ces activités, parvenaient à peine à nourrir leur famille et pourtant,  il fallait être courageux pour passer sa vie à l’extérieur !  Raison pour laquelle, on les nommait « les gagnes-petits »

marchand d'oiseaux

Le marchand d'oiseaux

Parmi certains personnages connu, il y avait fin du 19ème siècle, Nette van de panne (Annette à la poêle)  plus connue a Anderlecht qui  vendait de la soupe.  La vente de sa fameuse soupe épaisse, faisait le bonheur de ceux qui n’avaient pas les moyens de s’acheter une cuisinière.  Le matin, elle fournissait un pot d’eau chaude à 3 centimes pour faire du café. 

marchande de pommes pv

Souvent chassées des rues pour des raisons d'autorisations et de licences, la police veillait et les interpellations devenaient un réel spectacle de rue !!!!  La mésaventure d'une de mes grandes tantes qui vendait des fruits fut même narrée dans un livre sur Bruxelles !    Ce fut un agent qui se mit à pousser sa charette pour la faire circulé !!!...elle refusait de quitter les lieux !!!! ...qui sait....c'est peut-être elle sur la photo ???

vendeuse de journaux étrangers

La vendeuse de journaux....

A l’arrière de la Bourse, on rencontrait adossée au mur,  une dame âgée, Moeder Treiske (maman Thérèse) qui exerçait le métier de « cireur de chaussures ».   Elle était la seule femme à pratiquer cette profession en plein air.

On rapporte que le dernier marchand de « kalichesap » Albert Deltombe qui habitait la rue des Faisans (une artère de la rue Haute autrefois appelée rue Saint-Pierre et au temps de la révolution, rebaptisée rue du Cercueil)  exerçait cette profession depuis 1914 et que dans les années 50 alors qu’il était âgé de 75 ans, on l’apercevait encore dans la capitale.

marchand de coco

Le prix  d’un verre de « coco », était de 25 centimes mais les plus généreux, lui laissait 1 francs !  C’est dire si cette profession ne rapportait pas grand-chose !

marchand de coco 2

N’ayant jamais eu l’occasion de goûter ce fameux nectar, je vous fais part d’une recette trouvée dans un journal de l’époque.  Je n’ai pu hélas vérifier si elle est exacte et malheureusement, je n’ai pas trouvé non plus, les quantités nécessaires !!!....  Disons qu’avec ces éléments, on peut déjà essayer d’en apprécier les saveurs….

                Recette du coco bruxellois

                Prendre des longs morceaux de bois de réglisse (kalichenhout)

                Les écraser sur une pierre bleue avec un marteau.

                Ajouter du caramel pour la couleur

                Ajouter de l’essence d’amande (pour empêcher  d’avoir des coliques)

                Placer tout les ingrédients dans une fine toile et laisser infuser durant 20 minutes en y ajoutant de l’eau. 

 marchand de beignets 2

L’hiver, c’est avec une cuisinière (un bac de cendres de bois allumées) suspendue au cou et posée sur son ventre qu’il déambulait dans les rues pour vendre des « smoutebolle (croustillons).   

marchand de beignets

La veille de la Pâques, dans les environs du Vismet, aux Halles exactement, il y avait une telle cohue qui se chamaillait près des marchands de volailles, de légumes et autres pour avoir les plus beaux aliments afin de célébrer dignement la fin du Carême. 

marchand d'escargots
 

Et la marchande d’escargots….sa charrette éclairée d’une lampe de pétrole, la silhouette masquée par la fumée du bouillon qui frémit dans une marmite où  le fameux pied de céleri nage parmi les coquilles....disparaîtra très prochainement aussi avec les nouvelles législations !!! …. 

marchande caricoles

Personnellement, je trouve que le service d’hygiène de la ville est un peu trop zélé au niveau de certaines professions !  Sommes-nous mort d’avoir mangé nos frites emballées dans du papier journal,  d’avoir mangé nos escargots dans un bol à peine rincés dans une bassine d’eau ou d’avoir osé consommer  du poisson sécher en rue ?  … Non ! …. Je suis persuadée, que  nos parents avaient bien plus d’anticorps que nous ! ….Eux qui ont connu la guerre….la misère et la débrouillardise.

moulin de carabitjes

Et pour le bonheur des enfants.....il y avait le moulin à carabitjes......

 


marchand de sable

Le marchand de sable

16/03/2008

Dimanche..c'est le marché

Mais...lequel choisir ????

marché jette

Ici, je trouve encore du Schepkeis !  Proche du fromage de Bruxelles mais un peu plus amer....avec une bonne tasse de café noir !  Aussi bon que le Maroille des Chtit !

marché jette 2

Chaque dimanche on y retrouve une vraie ambiance de marché et tout autour de la place, il y a assez d'établissements sympas pour prendre l'apéro.

marché place jourdan

Un ptit clin d'oeil à mon voisin de blog....Nosferatuske ;-)

marché place ste croix

Celui-ci aujourd'hui, avec les travaux sur la place a perdu son âme...

marché place ste croix 2

Ixelles...une commune pleine de charme aussi...

marché ste catherine échop

Nostalgie...quand tu nous tiens....

tram jamar recto

Et l'incontournable marché du Midi...le dimanche...pour le dépaysement et les bonnes affaires....

Petite recette en passant

Poulet aux chicons

Faire rissoler les morceaux dans une poëlle ...saler et poivrer.

Dans une grande casserole mettre le poulet cuit et ajouter 1 kilo de chicons, 4 oignons coupés en 4.

Couvrir de 25 cl de crème fraîche.

Laissez mijoter une heure rectifier l'assaisonnement et ajouter un peu de noix de muscade.

Bon appétit....

13:53 Publié dans recettes | Commentaires (9) |  Facebook | |

08/02/2008

Brasserie Willemans Ceupens

willemans ceupens appareils

Petite visite guidée en souvenir d'une si pas plus importante brasserie belge de l'époque...

willemans ceupens frigo

Située à Forest

willemans ceupens la forge

La Forge....cela en faisait du travail à l'époque ! 

willemans ceupens le départ des camions

willemans ceupens nettoyage fut

Le nettoyage des fûts.....

willemans ceupens nettoyage

Nettoyage de malt...

willemans ceupens panorama

 

willemans ceupens soutira des bières

willemans ceupens salle de brassage

willemans ceupens sous sol

 

willemans ceupens

C'était au temps où Bruxelles...brassait : (faites un clic sur le lien)  Un blog à découvrir ou à redécouvrir

Le hasard a fait que nous avons presque le même titre de blog !

29/09/2007

recettes

Scan11178

photo de Louis MaurissenSOUPE À LA BIERE – BIERPAP -Faites bouillir ½ litre d’eau avec du sucre et de la cannelle  Versez ensuite 1 litre de bière-Le potage ne peut pas bouillir.  Versez-le chaud dans une soupière-Servir avec une tranche de pain grillée au fond de la soupière … Expression : Patatesteker : celui qui a l’habitude de s’inviter à manger chez des amis (v.Dict. du dialecte bruxellois)

Scan11816

photo Louis Maurissen

ŒUFS A LA BRUXELLOISE -Après avoir cuit 1kg de chicons, égouttez-les et mettez-les dans un plat pour le four-Mélangez 1c.à s. de beurre à 1 c. à s. de farine, mouillez d’1/4 de litre de bouillon et amenez à ébullition en fouettant.-Retirez alors du feu et ajoutez 1 morceau de beurre frais-Versez la préparation sur les chicons, cassez par-dessus 4 œufs et mettez le plat au four. -Quand les œufs sont cuits, … servir aussitôt

Scan11926

photo Louis Maurissen

Petit air d’autrefois après un bon repas  Wee goet er mei, no Vera-PazDo moete we ni werkeEite en drinke op ons gemakSlope gelak verke   Merci Francine et Pierrot pour ces recettes 

 

10:13 Publié dans recettes | Commentaires (12) |  Facebook | |