UA-38716482-1

23/03/2011

Paisible chaussée de Gand et ses environs

molenbeek chée de Gand.jpg

 

molenbeek chée de Gand 2.jpg

molenbeek 4 vents Delaunoy.jpg

Coin rue des 4 Vents et Delaunoy

Molenbeek Intendant vanderstichelen.jpg

Rue de l'Intendant et Vanderstichelen

13:59 Publié dans BELGIQUE, BRUXELLES, molenbeek | Commentaires (1) |  Facebook | |

26/06/2008

Un coin à Molenbeek

molenbeek comte de flandre

12:41 Publié dans molenbeek | Commentaires (12) |  Facebook | |

27/09/2007

place communale à Molenbeek

molenbeek 1909

En 1909 (et déjà avec l'accent....voir le texte de la carte !)

21:40 Publié dans molenbeek | Commentaires (21) |  Facebook | |

14/09/2007

bld Mettewie autrefois..

09_09

09_09 2

La première est une vue du parc du Karreveld en 1962 prise par mon père qui habitait avenue de la Liberté sur le coin.
Sur cette photo on voit se profiler à l'horizon la construction du premier immeuble l'Ecluse et  certaines rues avoisinantes du  parc sont bordées de terrains vagues.
Deuxième photo: avenue du Karreveld en 1962.
La première est une vue du parc du Karreveld en 1962 prise par mon père qui habitait avenue de la Liberté sur le coin.
Sur cette photo on voit se profiler à l'horizon la construction du premier immeuble l'Ecluse et  certaines rues avoisinantes du  parc sont bordées de terrains vagues.
Deuxième photo: avenue du Karreveld en 1962.
Image1

Image12

Image14

Image13

-Avenue de Korenbeek (1966) prise de vue du balcon (15è étage) 1er bloc Mettewie
- Avenue de Korenbeek (1983) prise de vue du (24è étage) 1er bloc mettewie
- avenue de Korenbeek (1983) idem.
-Prise de vue du stade Machtens (1987), on distingue encore la rue champ Osseghem entre le stade et les terrains d'entraînement disposés autrement à l'époque

Image2

Image4

Image6

- Moto appartenant à mon Oncle en (1966), jeune ket de 16 ans. A droite on remarque la construction du 2ème building l'Ecluse.
-Prise de vue du 2 ème bloc, phase d'achèvement vers 1966, 1967
- Photo de la moto de l'oncle en 1966, on distingue l'entrée du 71 (1er bloc) à côté de l'entrée, il y avait deux commerces respectivement une teinturerie appelée communément le Toby et une épicerie le "Centra"marque de timbre à l'époque, on distingue vaguement l'enseigne du Centra.
L'épicerie est resté jusque milieu des années nonantes et connut 3 exploitants.
Perso j'ai connu les deux premiers, que de souvenirs d'enfance, les bonbons, les cigarettes chocolat, les cigares chewing-gum...
Image5

Image11

Image17

Image16

- Vue du Mettewie vers 1969, la place où se trouve l'immeuble Arc en ciel n'était que des prés et lopins de terre entrenus par des maraîchers. L'immeuble Arc en ciel a été construit vers 1975.
- Vue du Mettewie en 1983 (bloc du milieu et 3 ème bloc).
- Vue du Mettewie en 1983 idem.
- Mettewie 1983 avec vue sur l'immeuble Arc en ciel.

Image7

  Prise de vue de la bécane du jeune oncle vers 1966. De l'autre côté du Boulevard Mettewie en face du premier bloc, il n'y a que des grands arbres et fourrées qui longent cet axe.

L'avenue des Tamaris n'existe pas, ça construction remonte à la moitié voir même fin des années septante.
Pour la petite anecdote, on traversait le Bd Mettewie à cet endroit pour ensuite emprunter un très long chemin qui longeait les stades d'entraînement du Daring de Molenbeek de l'époque. Ce chemin  se subdivisait en deux  à hauteur de la fin des stades d'entraînement bordées de palissades en béton. Le long de ce sentier, on y retrouvait des petites fermes, ou des maraîchers qui vendaient des fleurs, pommes de terre, légumes.
Ces sentiers menaient à la "Queue de vache"  taverne connue sur le coin Osseghem, ou au bassin de natation (Namèche) achevé en 1971.Plus loin le Bd Machtens était encore à l'état de chemin dans cette partie à partir du square actuel. Le début des constructions du Machtens anciennement appelé avenue de Beekant remonte à la fin des années soixantes.
Image3

Image10

Image8

Image9

-Construction du troisième buiding (grues) vers 1967.
- Partie de carte postable du 1er building vers 1969, 1970.
 Particularité, cette carte était vendue par la librairie du bloc qui a disparu depuis quelques années. Je n'ai vu jamais vu cette carte postale vendue ailleurs que chez mon libraire à l'époque...
- Prise de vue du Mettewie dans la courbe (1968), on distingue une Nsu d'époque ainsi qu'une simca modèle 1500 ??
- Dépannage de la fiat 600 d'un membre de la famille( 1968), on distingue l'avenue Edmond Candries configurée autrement à l'époque, berme centrale avec stationnement autorisé le long (plaque P). Autant dire que ce type de stationnement à l'heure actuelle serait de la pure utopie en raison de l'engorgement de cette avenue aux heures de pointe.


Merci Monsieur Jacques De Gottal de nous avoir fait partager vos souvenirs

22:10 Publié dans molenbeek | Commentaires (34) |  Facebook | |

31/05/2007

Molenbeek et son passé ...

ecole 2 rue rosne

A l’époque, au-delà de la rue Vanden Pereboom, tout au long de la chaussée de Gand, s’étalait de riches campagnes et les champs.

Au milieu des champs, il y avait (et il y a toujours) la ferme-château du Karreveld.  Il y a bien longtemps, un vélodrome jouxtait le château. 

 

karreveld

 

J’ai pu lire qu’il y avait les studios de cinéma du Karreveld, où Alfred Machin, opérateur de Pathé, tourna des documentaires et de vraies bandes belges qui s’appelaient : La Fille de Delft, La légende de Mimi Pinson, La Pie noire…Plus tard, il y eut le cinéma Forum qui était le plus grand de la capitale.

 

molenbeek horlogerie

 

 

Commerce de la chaussée de Gand...

 

molenbeek rue de la Meuse

 

 

molenbeek rue haeck

 

Rue Haeck

rue des quatre vents

 

 

Rue des Quatre Vents

 

Ma grand-mère me racontait les sanglantes expéditions des Molenbeekois aux Marolles….Ils y venaient pour chercher noise aux habitants de la rue Haute.  Cela commençait dans les salles de danse et souvent à cause d’une fille !  Les habitants du Bloempanchgang et de la rue des Vers s’en mêlaient et s’était la bataille …Cela terminait souvent à l’amigo (poste de police bien célèbre à Bruxelles).  C’était souvent les habitants de la rue Ransfort, de la Colonne, de la Borne et la rue Saint Martin…qui étaient de farouches batailleurs.