UA-38716482-1

25/05/2007

Ca c'est bien bruxellois !

Rue des Potiers

Extrait d’un programme-Souvenir de 1953.
Jean COPIN Pharmacien de notre quartier Notre Dame Au Rouge

 

Prix 5 Francs

 

 

Rue des Potiers (était) située prés de la Rue du Vautour, Rue d’Anderlecht, Rue de la Verdure.

 

 

Pierrot Heymbeeck

 

Pierrot

De kleine zoon van pip taba

 

Pip taba 1872 – 1916.

09/04/2007

Croustillantes chansons bruxelloises

Et dire qu’avant nous avions nos petites compositions…(toujours croustillant le bruxellois)

 

De was ne kier en vrâ

Die dikke tetten â

Ze klopte op heur buick

En heur buick was vol !!!

 

Et autour du Sablon on chantait aussi …

 

Oh ! Jefke es getrouwd

Hij zit in de misère

Hij sit in de misère (bis)

En ‘t es zijn eige fout !

 

Fendant la foule, dévalant de la rue de Rollebeek, voici venir Zot Louitje, la poitrine constellée de médailles, tout en se dandinant  et en chantant …

Ze zegge da Mieke gien tette en â

Ze legue er alemoer om !

Ik heb ze gevuld, ik heb ze getast

Ik heb ze loete stoen !

Ne vogel op e stokske !

Mieke met heur rim tchim tchom !

 

Je laisse la traduction aux echtes brusselleirs… dans les commentaires parce que moi, je n’ose pas !!!! C'est comme on dit "du grand cru" !!! C'est ça aussi la zwanze...

 

 

05/04/2007

maroles maroles

pochette marolles marolles steeman et marion

 

A écouter sur : http://www.bide-et-musique.com  Une radio pour les nostalgiques .....et ....très 2ème degré....Bides de chez bides !!! mais avec humour bien entendu ....

30/03/2007

Le dimanche des rameaux d'un ketjes de la Marolle

rameaux1ww

 

Dad aiss toch veeze palmenhout zaile !

 

Comme promis je te fais parvenir un "stuut" que j'ai effectué en solo pendant mon adolescence. Ce "stuut" je l'ai commis pour honorer à ma façon le dimanche des rameaux, la manière n'est certainement pas recommandable mais s'il y a un "PEI" là-haut, il te confirmera que j'avais beaucoup de circonstances atténuantes.... Je raconte.

"En avril 1957 -- j'avais 14 ans -- pas d'argent -- et remarqué qu'à l'occasion du dimanche des Rameaux il m'était possible de gagner quelque argent en vendant des rameaux ce jour là !
C'est avec ce projet en tête que le dimanche précédent je découvris au boulevard Guillaume Van Haelen, une maison dont le jardinet avant était orné d'un magnifique arbuste taillé en "sphère" et dont le feuillage était à mes yeux des rameaux...

Vers la nuit tombante muni d'un sac poubelle et d'une cisaille je me suis tapi sous l'arbuste et j'ai commencé à tailler, tailler, et mon sac rempli  j'ai détalé à la maison.

Le lendemain j'ai confectionné des sortes de petits bouquets avec du fil blanc sous l'oeil de ma mère qui regardait tout cela avec perplexité en répétant en bruxellois "dad aiss toch veeze palmenhout" (ce sont quand même de drôles de rameaux !).

 

Dimanche des Rameaux : comment faire pour bénir mes rameaux ? Ben, j'ai été avec d'autres vendeurs à l'église de la place du Jeu de Balle ou le curé à volontiers béni mes "drôles de rameaux" volés.

J'ai vendu toute la journée mes "drôles de rameaux" et j'ai récolté 218 frs -- une fortune. Inoubliable.

Je suis passé la semaine suivante devant la "maison aux rameaux", c'était horrible, horrible, car du magnifique arbuste taillé en "sphère" il ne restait plus qu'un espèce de plumeau végétal...

Des 218 frs que cet arbuste m'a permis de gagner, j'en ai donné 150 frs à ma mère (pour le ménage), moi j'ai pu aller en ville voir le film événement de l'année : "les 10 commandements", rue Neuve au cinéma l'Etoile.

A l'entracte je me suis offert un chocolat glacé praliné "Alaska" et après le cinéma j'ai acheté un paquet de frites avec mayonnaise et petits cornichons près de l'église St-Nicolas.

Tous mes modestes rêves étaient comblés, quelle magnifique soirée !!!

Ainsi chaque année lorsque se profile le dimanche des Rameaux ou quand je passe au boulevard Guillaume Van Haelen j'ai TOUJOURS une pensée émue envers mon arbuste de veeze palmenhout. Cet arbuste existe toujours.

P.S. : cette anecdote est rigoureusement authentique. L'année suivante je récidivais l'expérience
         avec cette fois de "vrais rameaux" et d'autres avatars, mais ça c'est une autre HISTOIRE !"

 

 

Merci à Gilbert Delepeleere pour ses histoires croutillantes

07/02/2007

expression bruxelloise

bande de ketjes

Bande de ketjes dans la Marolle

 

A. De Cort rapporte que les gamins se moquent des agents de police de la façon suivante : Wa doot à mèke in de soep? (Que met ta mère dans la soupe ? Et les ketjes de répondre en choeur : Ajoen

 

 

tintin

 

HERGE ET LE BRUXELLOIS

Dans les aventures de Tintin et Milou

Découvrez les expressions....

http://zompist.com/syldave.html