UA-38716482-1

04/12/2006

Quand les Bruxellois préféraient le théâtre à la télé ...

On ne peut pas parler de Bruxelles sans évoquer le souvenir des salles de spectacles aujourd'hui disparues mais qui furent témoins de tant de joies et d'éclats de rires. 

Au temps où Bruxelles brussellait...au temps où les Bruxellois se retrouvaient le soir sur les grands boulevards de notre belle capitale, assoiffés de divertissement . 

Bruxelles comptait d'innombrable théâtres, music-halls et autres cabarets où chaque soir, s'exprimaient, la gouille des chansonniers.

img128

 

Chez Paul Gaity....Le théâtre de la Gaité

Cet endroit était une véritable institution bruxelloise. Tant de personnalités y sont venus et revenus avec le même plaisir.  Le théâtre fut définitivement fermé en juin 1982 à cause des coûts trop élevés. 

Citons encore quelques anciennes enseignes de Bruxelles :

Le Poulailler rue Auguste Orts

Le Grillon rue de l'Ecuyer

Le Grenier aux chansons rue du Marché aux Peaux

L'Alhambra, le Vaudeville.... 

01/12/2006

la naissance aux Deux Portes de la Radio en Belgique

Théo FLEISCHMAN Administrateur-directeur général de la Radiodiffusion Nationale Belge

img112

 

Théo Fleischman devant le micro de Radio Belgique. 

img110

C'est le 24 novembre 1923 que fut inaugurée la station de la société Radio-Belgique et c'est au début de 1924 que le berceau de la Radio se situaient, porte de Namur, rue de Stassart, dans les locaux de l'Union Coloniale. 

Le soir, un peu partout, dans un silence religieux, les bruxellois tendaient l'oreille et ils entendaient une voix chaude, profonde et veloutée répéter..Ici Radio-Belgique...

 

img111

 

 

 

img113

En 1930 , A Radio Belgique répétition de Jules Césart, de gauche à droite : Théo Fleischman, Frans André, Dorival et Gerbault de la Comédie Française.  Le micro a déjà évolué mais les interprètes vont sous une curieuse tente pour donner d'autres tonalités à leurs voix.

img114

En 1931, Heureuse d'avoir bien parlé, Joséphine Baker manifeste sa joie devant Théo Fleischman sidéré !

img115

 

 1938 L'I.N.R. s'installe place Flagey. 

 

29/11/2006

TOONE

img077

Arlequin et Woltje.....Woltje veut dire "le petit Wallon"

Toone est un dérivé d'Antoine

img076

 

Toone IV (M.Welleman) et Toone VII (M. Géal)

En 1963, Géal reprit les vénérables marionnettes et s'installa au fond d'une pittoresque impasse de l'Ilot Sacré.  

Le lieu même où s'élève cette maison mérite un mot d'explication.  On l'a baptisé impasse Schuddevelde.  Lieudit 's cudde velt...c'est-à-dire champ où l'on parque les bêtes.  Il s'agissait fort évidemment, dans cette rue des bouchers, de l'emplacement d'un des premiers abattoirs de la ville de Bruxelles.

 

La dynastie Toone

img157

François Taelemans 1845-1890

img158

 

 

Jean Antoine Schoonenburg dit "Jan de Crol" à cause de sa chevelure.  Je retrouve dans les archives, qu'il serait Toone III.  Il connut un destin tragique.  Quand il fut forcé d'abandonner un art qui ne trouvait plus assez de crédit à son gré.  On rapporte que ce prince volontairement découronné se promenait le dimanche en chapeau haut de forme dans la rue Haute, pour se souvenir qu'il fut le directeur du théatre célèbre.  Mais après ces promenades, Toone III rentrait tristement chez lui et regardait les marionnettes inactives attachées au mur par une corde.  Il pleurait.  Et dix ans plus tard, vaincu par la depression, le pauvre s'est pendu comme ses marionnettes tant aimées.

img159

 

 

Jan DCortvrindt dit "de Bruyne"

img160

 

 

Simon Cortvrindt (fils de Jan)

img161

 

 

J.B. Hembauf l'incomparable marionnettiste, fils de Geroges Hembauf

 

Moi, c'était Pitje-la-Mort qui me faisait peur !!!!!!

27/10/2006

Notre chanteuse de Bruxelles Esther Deltenre

img086