UA-38716482-1

07/09/2013

Rue de l’Homme Chrétien

bxl rue de l'homme chrétien.jpg

Ce nom curieux est la traduction du flamand « Kerstenmanneken » (enfant de Noël, enfant Jésus).  Elle évoque le souvenir d’un très jeune et très pieux tisserand qui aurait entendu Jésus-Christ, en 1455, lui manifester son désir de voir reprendre les processions du sacrement des miracles, interrompues depuis longtemps. Celui-ci, serait parvenu à convaincre le clergé de rendre vie à la vieille procession.  Reliant la rue des Eperonniers à la rue Duquesnoy.  Rue coudée élargie dans la 2ème moitié du 16ème siècle.  Elle était appelée autrefois Flessenstraetje « ruelle du Flacon » et fut rebaptisée vers 1459.  Elle prolongeait la rue du Marché aux Fromages et rejoignait la rue de la Madeleine, avant d’être absorbée lors de la création de la rue Duquesnoy, de la Place Saint Jean allant à la rue de la Madeleine vers 1846.  Le côté pair est totalement dominé aujourd’hui par le complexe hôtelier du « Royal Windsor » construit en 1973.  

Les commentaires sont fermés.