UA-38716482-1

01/09/2013

Molenbeek ... Album souvenirs de Yves Keymolen

Molenbeek, c'était son canal et les quartiers riverains dont la plupart sont démolis aujourd'hui.... Yves Keymolen, Molenbeekois d'aujourd'hui nous fait partager le passé de sa commune....

rue ransfort...2.jpg

rue ransfort..3.jpg

Rue Ransfort, sans doute le plus vieux nom connu à Molenbeek.  On le cite déjà en 1227 dans les Archives de Sainte Gudule.  Il s'y dressait une ferme qui appartenait à l'hôpital Saint-Jean, gros propriétaire foncier dans toute la région de Bruxelles.  L'actuelle rue Ransfort était un modeste chemin d'accès vers la ferme, au départ de la chaussée de Gand.  Un très vieux plan porte cette inscription : "avenue Ransvoet"

Entre la chaussée de Gand et Ransfort s'étendaient des terrains marécageux que l'on appelait de Broecken, les paludes.  On les mit en culture vers le début du 13ème siècle.  La ferme de Ransfort fut incendiée en 1695 lors du bombardement de Bruxelles par Villeroi.  La construction du canal de Charleroi lui donna le coup de grâce et elle disparut. 

Mais la rue Ransfort, d'agricole qu'elle était, va devenir industrielle.  En 1819, un M. Walckiers établit, sur l'emplacement de l'ancienne ferme, une fabrique de sel ammoniac qui va prendre de l'extension et de l'importance. (d'après le livre "la chanson des rues" de Louis Musin)

rue ransfort.4.jpg


rue RANSFORT 5.jpg


 

 

rue ransfort..6.jpg

Commentaires

super tof merci sophie

Écrit par : YVES keymolen | 01/09/2013

Répondre à ce commentaire

Encore un tout grand merci pour ta collaboration Yves ;)

Écrit par : sofei | 01/09/2013

Répondre à ce commentaire

merci, pour ces belles images de Molenbeek, nous en manquons beaucoup, car nos souvenirs, seront vite oubliés, et de vrais Molenbeekois, ils ne resteront plus très longtemps. NOSTALGIE........ il faut bien le dire c'est triste.

Écrit par : alice | 02/09/2013

Répondre à ce commentaire

Merci M. Yves Keymolen. Bien vrai ce que dit alice, cependant. Une bonne partie du quartier a été abandonnée par ses habitants originaux. Où sont allés les Molenbeekois? Sont-ils allés vivre à la mer, à la campagne, où l'air était décidément meilleur? Car rien n'est plus bien bruxellois, ni belge, dans ce côté de Molenbeek, qui s'étend jusqu'à la rue des Quatre-vents; et plus haut dans le quartier, aux alentours du Karreveld, rue des Béguines et rue Raymond Styns c'est idem. Qu'est-ce qu'il faut faire? S'ouvrir à d'autres sensibilités? Je veux bien, pour autant qu'elles soient laïques et acceptent dans les faits une culture laïque, moderne et tolérante. Je ne crois pas du tout que ce soit le cas aujourd'hui, si le quartier exhibe encore le voile, dans une obligation qui éloigne nos cultures et sensibilités réciproques

Écrit par : Claudio Zanvettor | 22/01/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.