UA-38716482-1

23/07/2013

MILKBAR des Deux Portes

MILKBAR.jpg

Le MILKBAR avenue de la Toison d’Or 11 à Bruxelles….

 

En 1972, on fêtait les 20 années d’ouverture de cet établissement de type unique au niveau des Deux Portes (Toison d’Or).  Une époque où le succès d’une initiative fait croire que n’importe qui peut réussir à son tour….  Ce commerce ne désemplissait pas !

Une femme d’action et de goût décida un jour d’ouvrir dans Bruxelles un établissement d’un caractère nouveau que tout le monde commenterait à son apparition.  Elle fit dresser des plans, s’occupa du moindre détail de l’agencement puis elle avait déposé l’appellation, ouvrit ses portes au centre de la ville.

Ce fut sur le champ le très grand succès.  M. et Mme De Boeck furent félicités pour cette nouvelle entreprise.  Ils lui donnèrent dans la suite de nombreuses répliques et chaque fois le public se pressa devant leurs nouveaux comptoirs.  A cette époque (c’était en 1937) aucune croisade ne préconisait l’élargissement de la consommation des produits de la ferme, que l’on avait tendance à réserver exclusivement aux nourrissons.  Le triomphe de l’idée de Mme De Boeck fut d’intégrer le lait et les crèmes dans le quotidien des adultes qui lui en surent gré.  Ce fut pour elle la plus réconfortante des satisfactions.

Développant son plan, Mme De Boeck enrichit sa carte des consommations.  Des pâtisseries et d’autres délectations constituées par du lait et du beurre d’une fraîcheur constante firent apparaître que des mets de cette qualité avaient toutes les vertus : celles de flatter les palais les plus exigeants, celle de donner à l’organisme les vitamines qu’exigent son équilibre et sa santé, celle enfin de nourrir sans faire grossir.  Ce fut l’illustration d’une grande loi : rien ne nuit à l’estomac ni à l’esthétique quand on consomme ce que la nature produit intégralement.

 

M. et Mme De Boeck furent sur la brèche jusqu’à leur dernier jour, sans jamais rompre avec les principes qui inspirèrent leurs activités.  Les Milkbars créés par eux sont restés fidèles à leur conception.  Glaces et pâtisseries, plats chauds et froids d’un buffet généreux dans sa diversité, produits laitiers traités en boissons et rafraîchissements d’une pureté garantie participent jour après jour à la grande animation des Milkbars où il est agréable de prendre place dans un décor très relaxe ou d’emporter ce que l’on fait de meilleur.

Milkbar bourse jeancke maman.jpg

Ici, la maman de Jean-Pierre Roels au Milkbar du magasin de la Bourse dans les années 50

 

Commentaires

Souvenirs, souvenirs ... Au début des années 70, je travaillais chez Dujardin, Avenue Louise ! Le matin, je descendais au "Quartier Léopold" et pour épargner quelques sous, j'allais à pied par la rue de Londres, la chaussée de Wavre, la Toison d'Or jusqu'au goulet Louise. Et si j'étais en fonds ...un petit stop au Milkbar pour un milkshake debout au bar car c'était moins cher qu'assis !

Écrit par : Michele | 23/07/2013

Répondre à ce commentaire

J'adore découvrir des histoires sur la ville de Bruxelles que je n'ai pas connues ! Très intéressant de transmettre ses souvenirs et de partager ainsi de belles histoires et un patrimoine.

Écrit par : Emilie | 23/07/2013

Répondre à ce commentaire

Outre d'excellentes couques on y servait des pots de café et non une tasse !

Écrit par : Roger Barbier | 24/07/2013

Répondre à ce commentaire

Et bien figurez-vous qu'il y avait un prédécesseur.Au Bd Anspach 68 en 1924 (au moins) s'ouvre Le Pré Fleuri.D'abord vente de beurre naturel puis divers produits
laitiers.Agrandissement en 1932.Cesse ses activités au début des années 50 face à la concurrence des Milkbar qui étaient soutenus pas de grosses firmes.

Écrit par : Raymond Van Thournout | 29/07/2013

Répondre à ce commentaire

Il existait un petit milkbar dans la Galerie du Nord aussi, par contre celui de la Porte Louise, je ne vois pas où il se situait !
Un bruxellois.

Écrit par : John Pappi | 11/08/2013

Répondre à ce commentaire

Suite, il y avait aussi un Milkbar au coin de la Galerie du Nord et la rue Neuve.

Écrit par : John Pappi | 11/08/2013

Répondre à ce commentaire

Le Milkbar de la Galerie du Nord !! Quand ma tante venait de province elle nous offrait une glace à la nougatine et j'adorais leurs milkshakes des vrais comme en Amérique, blancs, mousseux !

Écrit par : annie b | 11/08/2013

Le milkbar que de souvenir chaque semaine ,le samedi,quand mon amie Danielle et moi on faisait du shopping av. LOUISE Jamais on ratait l'occasion d'aller boire un milkcheek au milkbar et ça dans les années 67 68 69 QUEL DELICE !!!!!!

Écrit par : van buggenhout mth | 11/08/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai aussi connu le milk-bar à l'angle rue neuve, passage du nord. Mais il y avait aussi un petit milk-bar ( Stassano?) à droite du théâtre de la Gaité, je crois me souvenir qu'il fallait descendre une ou deux marches.
C'était l'arrêt obligatoire après ma "leçon de brusseleir" au théâtre de la Gaîté! Hum! Le yogourth aux fruits avec une boule de glace dedans! Et pour ma Bonne maman deux boules de glace avec dessus une montagne de chantilly!
C'était le bon temps de Bruxelles, de vraies vacances pour moi qu venait de France.
Le Zinneke

Écrit par : Roger CÔME | 11/08/2013

Répondre à ce commentaire

Stassano ! voilà la marque que je cherchais mais existe-t-elle encore ? Je pense que c'était typiquement bruxelloise. Dans les années 90, ils fabriquaient une crème glacée au yaourth, la meilleure jamais goûtée ...

Écrit par : Michele | 12/08/2013

Stassano est reprise par Campina (zie http://nl.wikipedia.org/wiki/Stassano).
C'etait une entreprise d'Eeklo.

Écrit par : Mario | 12/08/2013

Stassano ! Il fallait drôlement secouer la bouteille pour faire sortir le yoghourt !

Écrit par : annie b | 13/08/2013

Répondre à ce commentaire

:-))) tout à fait vrai mais il fallait le mériter !

Écrit par : Michele | 13/08/2013

Que cela me rappellent tant de souvenirs de ce coin où j'allais souvent. Pas nécessairement pour y déguster une glace, mes grands-parent m'emmenant à l'Union Economique le magasin de la Chaussée de Louvain, le seul endroit avec l'Innovation avant qu'il ne brûle où j'allais manger une Dame Blanche comme ma grand-mère.

Écrit par : Geneviève Oppenhuis | 13/08/2013

Répondre à ce commentaire

je n'etais pas née ! mais ca avait l'air cool les milkbars

Écrit par : sharona fulton | 16/08/2013

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,je suis à la recherche de photos de l'ancien Milkbar du
passage du Nord (rue Neuve) à Bruxelles.
D'avance,je vous en remercie.
Bien à vous

Écrit par : Sassenus Giacomo | 12/09/2013

Répondre à ce commentaire

Vous parler du théatre de la gaité.
J'étais gamin et me trouvais au 1er balcon (entre ma maman et ma tante "Jannet")au 1er rang.
Voiçi l'anecdote:ma tante riait tellement,qu'elle à perdu son dentier et qui tomba au r.de chaussé. Imaginer la suite.....
Bien à vous.

Écrit par : Sassenus Giacomo | 13/09/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour quelle heureuse surprise pour moi de découvrir ce site car les milkbar pour moi ont une énorme importance dans ma vie en effet je suis née en 1955 au milkbar avenue de la toison d or qui était tenu par mes parents et mme deboeck Sophie qui créa les milkbar était ma marraine c était vraiment la belle époque que de bons souvenirs merci a vous

Écrit par : Lorge sophie | 25/01/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Sophie,

Quelle surprise de te retrouver sur ce site. J'ai aussi un peu la nostalgie de ces belles années. Te souviens-tu de moi?
Mes parents avaient la gérance du Milkbar de la chaussée d'Ixelles, 11 à la porte de Namur!
Ce serait bien que nous puissions nous revoir. J'espère que tu vas bien et que tu me contacteras par mail.
Je t'embrasse

Alba

Écrit par : Alba BRUNETTI | 04/10/2014

Voici mon adresse mail : alba_brunetti@hotmail.com

Écrit par : Alba BRUNETTI | 04/10/2014

Les milk-bar de Bruxelles, c'est hélas une partie de ma jeunesse qui s'en est allée...et force est de me remémorer les escapades à la ville, avec ma mère, et terminer la tournée des grands magasins, en faisant une pose dans un salon milk-bar, avant de reprendre le tram vers la banlieue.
Je pense que ces moments privilégiés m'ont fait préférer le lait à la bière ou au vin, et je m'en félicite, car ayant passé maintenant la septantaine, le physique et le mental sont toujours AU TOP...

Écrit par : Guy T. | 12/08/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Alba, merci pour la visite et le commentaire mais .... je n'ai pas ou plus le souvenir de nous être rencontré(e) :/ Etions-nous à la même école ?

Écrit par : Sofei | 08/10/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour alba, quelle heureuse surprise après tant d années, que de souvenirs avec les milkbar, des que possible je te contacte sur ton adresse email. A très bientôt.

Écrit par : L'orge Sophie | 24/11/2014

Répondre à ce commentaire

Les milkchake aux fruits chez Stassano, un vrai délice, rien à voir avec ceux qu'on sert dans les fastfoot d'à présent !
J'aimerais pouvoir les faire mais aucune idée de la bonne façon pour qu'ils soyent aussi mousseux

Écrit par : Nicole | 16/05/2015

Répondre à ce commentaire

Ce Milkbar j'y ai passé des heures chaque semaine dans ma jeunesse dans les années 1950s et 1960s . J'en garde un souvenir fantastique. Non seulement le décors de style américain mais aussi la gentillesse des serveuses et surtout ce que je préférais par-dessus tout leur délectable milkshake aux pêches. J'en parle encore à mes petits-enfants. Mais si je me souviens bien on y mangeait pas que des glaces et autres produits laitiers, le toast cannibale était parfaitement délicieux.

Écrit par : keller denis | 18/05/2015

Répondre à ce commentaire

Il y avait aussi les nougatines que ma tante nous offrait quand elle était en visite à Bruxelles.
Pour faire un milkshake maison battre du lait entier avec un fouet électrique en y ajoutant un peu de sucre vanillé et si c'est le bon lait il devrait faire une belle mousse. C'est une recette que j'ai trouvée sur un site de la Nouvelle Angleterre. Moi, je les voyais quand même ajouter une espèce de mousse/crème...

Écrit par : annie goossens | 19/05/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.