UA-38716482-1

20/10/2009

Le bal à Guy avec l’autre grand Jacques !

Avant-propos, juste pour dire à mes amis historiens amateurs, au sens noble du terme, comment ça fonctionne si vous tentez d’acquérir des images en toute légalité, même si il faut y apporter son obole. J’ai contacté la photothèque d’un journal bruxellois de la soirée, me proposant de faire la recherche connaissant le sujet, sans gâcher leur temps. Réponse sympa : pas de problème, mais… pour les droits, il vous faudra transiter par une firme qui gère cet aspect. J’imèle cette société avec un topo explicatif et je reçois le tarif des droits. Si j’étais un écrivain connu sous contrat d’éditeur, l’avance sur compte pourrait me permettre d’envisager la transaction : bref, impayable ! De plus, pour ces images en basse définition destinées au Web, il y a des clauses répétitives annuelles ! Aussi, les photos resteront dans leurs classeurs tant qu’un éditeur ait le projet d’un livre. Et pour les amateurs, la porte est dans cette direction, celle du néant. Dommage, ces sociétés devraient proposer une solution convenable pour les historiens amateurs de Net. Il n’en est rien, c’est l’air du temps.

BGC2_72d
 

Vegasse ? Saint-Josse ! Les J.J. Girls : Tilt, Christie, Lucille, Gitta ? (RD)

 

Venons-en au sujet du jour : il y avait une petite commune d’un kilomètre carré et demi, la plus étriquée de l’agglomération bruxelloise, dirigée par un homme de taille moyenne, assez costaud et à la tignasse noire impénétrable : Guy Cudell. Le regard pénétrant notre Guy, il savait en bon bourgmestre socialiste qu’il devait gérer une commune très complexe. Comme le répète à l’envi les bases de données, Saint-Josse-ten-Noode est une entité remplies de gars et filles sympas mais pas de chez nous. Il y avait aussi des demoiselles qui font de leurs bas résilles leur fond de commerce. Ca n’a pas vraiment changé.

 BGC4_72d

Ce soir-là, arrivée de Jacques Dutronc sous bonne escorte ; peu de doutes, ce sont bien Jess & James ‘on stage’. (RD)

 

C’était le moment où Bruxelles rêvait à Manhattan. Le building de la Prévoyance Sociale narguait d’un regard athée la Basilique, la gare du Nord avait été réaménagée suite à la Jonction et la place Rogier pliait le cou vers un nouveau ‘skyscraper’ : le Centre Rogier ! Dont l’enfilade de verre aurait pu servir de décor à un film catastrophe célèbre, rapidement nommée Tour Martini.

 BGC8_72d

Succès de foule assourdissant pour le bal à Guy, dommage que le flash ne portait pas plus loin. (RD)

 

Au sommet, mieux valait se munir d’une invitation pour côtoyer mannequins et vedettes. Au rez-de-chaussée, une galerie commerçante menait au Théâtre de Belgique, puis National. A l’arrière de la géante élancée se prolongeait un immense bâtiment offrant des appartements et des salles d’exposition, sans oublier les niveaux de parking qu’on atteignait par une rampe en colimaçon assez folle.

 BGC7_72d

quel artiste se produisait ici, mais un beau band, depuis la plate-forme des Go-go-girls. (RD)

 

Le plus célèbre des salons fut sans nul doute la Foire du Livre qui occupait les salles Mercator, Da Vinci et Descartes, accessibles par d’invraisemblables escalators peinant vite sous la charge du public. La salle Da Vinci était la plus aérée – si l’on peut dire – avec sa mezzanine sur quatre côtés et ses rampes d’escaliers, où officiait une jeune dame absolument délicieuse, aux nerfs trempés d’un acier dont les métallurgistes cherchent encore la formule : elle annonçait les dédicaces sur stands…

 BGC6_72d

 De g. à dr. : Françoise Cudell, Jean-Marie-de-chez-Vogue-Belgique, Guy Cudell et Jacques Dutronc. (RD)

 

C’est dans cet espace qu’avait lieu le bal du bourgmestre : noir de monde, je ne vous dis pas ! En 1968, par un hasard particulier, je passais par-là avec un copain appelé « Spot » Matic. Je vous livre ce reportage parce que je n’ai rien trouvé sur la toile et… Jacques Dutronc était présent : « Le monde entier est un cactus ! » Pardonnez-moi si les légendes comportent quelques approximations ou erreurs : c’était au temps où le passage virevoltant d’un jupon suggérait la prise de notes parfaitement  improbable !

BGC1_72d
 

 Jacques prouve que son « piège à fille, un piège tabou, un joujou extra qui fait crac boum hue » fonctionne à la perfection ! (RD)

 

PS : Digne de «1984 » d’Orwell, il ne semble pas y avoir une seule photo, sur Internet, de la Foire du Livre, première époque ; pourtant, j’en ai prises des photos de la Foire, elles aussi sont dans des archives poussiéreuses inaccessibles malgré les demandes et autres promesses. Non, de rien…

PPS : Guy Cudell, un vent favorable me le confirme, fut le premier bourgmestre à introduire des éléments féminins dans la police de sa commune.

 

Remerciements à tous qui se retrouvent sur les clichés, bien entendu, et surtout à Jacques Dutronc, gentleman cambrioleur de sourires.

 

Robert Dehon

viaduc

Commentaires

Crack boum huuuuue... Bonjour Robert, j' ai un gros, gros mais alors un très gros doute pour Jacques Dutronc sur la photo avec Guy Cudell!!!
PS j' aime Dutronc
PPS j' aime le fils aussi...solide guitariste!

Écrit par : Nicky | 20/10/2009

Répondre à ce commentaire

Nicky Et nous aussi....

Écrit par : Pierrot | 20/10/2009

Répondre à ce commentaire

Le bal, de Guy Cudell j'y suis allée dans les années 1960 . Quelle ambiance ! Si je me souviens bien c'était la salle Léonard de Vinci et je pense que cette année où j'y étais la vedette était Adamo.
Merci Robert pour les photos. J'avais mais alors complètement oublié ce bal . En plus j'aime beaucoup Jacques Dutronc en tant que chanteur et comédien . IL a fait partie de ma jeunesse . Très souvent quand je rentrais chez moi au petit matin une chanson de circonstance "Paris s'eveille "et Bruxelles aussi.

Écrit par : Daniel | 20/10/2009

Répondre à ce commentaire

Sorry Le message précédent c'était moi et non Daniel qui est mon mari.

Écrit par : nelly | 20/10/2009

Répondre à ce commentaire

Autre chose. Guy Cudell en tant que bourgmestre de saint-Josse-ten Noode peu avant les elections passait dans la rue du Marché en toute simplicité en saluant les filles et les habitants de sa commune . A l'époque cette rue et les rues avoisinantes( rue Zérrozo, rue des Bienfaiteurs, rue des Charbonniers rue des Chanteurs etc...)étaient toutes bordées de chaque côtés de bars avec des filles en vitrines. J'ai passé une grande partie de ma vie dans le quartier Nord et je peux vous dire qu'en tant que bourgmestre Guy Cudell était aimé de toutes ces filles du quartier pour sa gentillesse. Et ce n' est pas pour rien qu'il y est resté bourgmestre pendant de très nombreuses années. Ma maman adorait son bourgmestre.

Écrit par : Nelly | 20/10/2009

Répondre à ce commentaire

Dutron A l’époque de ce Tube, je me faisais quelques fois cette réflexion ! Jaa Watte quelle coïncidence !
Je me levait justement à 5 heures pour aller travailler, et pendant que je déjeunait en écoutant la radio j’entendait quelque fois Dutronc chanter (Il est 5 heures Paris s’éveille)

Écrit par : Léon | 20/10/2009

Répondre à ce commentaire

Merci Sofeï de laisser ce brave DEHON.... ...tenir la prose, alors que t'es pas encore au moral, dirait-on!!!
Quel superbe reportage, ces images d'époque....et la superbe photo du boulevard avec ces vicinaus, bus et trams de la STIB, ce viaduc qui a sucité beaucoup de commentaires, cette "Tour Rogier", ah, que de souvenirs, Foire du livre, le Salon du Bâtiment (pas encore Batibouw à l'époque), la terrasse "Martini".
Quelle belle époque.
Merci monsieur DEHON

Écrit par : andré peeters | 21/10/2009

Répondre à ce commentaire

@André Je te rassures....je vais très bien ! ...je dirais même ENFIN ! ....Seulement, voilà : le blog fonctionne très bien, ce qui je ne le cache pas, me procure un énorme bonheur encore et toujours inatendu ! ...Il est riche en documents et de nouveaux visiteurs me témoignent chaque jour leurs enchantements. Je ne peux pour l'instant, me permettre comme avant, de passer 4 à 5 heures par jour pour alimenter celui-ci ! ...Sans compter ce que cela m'a déjà coûter en achats et pertes à la reventes, en abonnement aux diverses bibliothèques, etc... tout cela pour recevoir un jour un mail d'un illuminé qui m'a insulté parce que je protège les photos des visiteurs...et par la même occasion, m'a remercié d'être parvenu à télécharger celles-ci pour en faire de merveilleux PPS que je reçois régulièrement dans ma messagerie ! ....J'ai donc décidé ...puisque j'aime tant Bruxelles, de partir à la rencontre de divers groupes folkloriques, de voir des gens, de participer activement à certains évènements et de ce fait....eh bien...je vis pleinement ma vie....le reste du temps, je chouchoutes mes proches...travaille beaucoup et essaie de parvenir rapidement à atteindre les objectifs que je me suis fixés. Le travail de Robert Dehon est formidable et je ne le remecierai jamais assez de ce qu'il apporte tant au niveau de la qualité de son travail mais également à la subtilité de ses recherches...grâce à lui, je constate que le niveau du blog est bien plus élevé et cela élargi le cercles des visiteurs ! ....En tous les cas, chaque fois que j'en ai la possibilité....je place un petit sujet ou vous fais part de ce qui me tient à coeur....j'espère donc dans un avenir proche, encore pouvoir faire de belles trouvailles et ainsi avoir la possibilité de poursuivre cette belle aventure avec vous.
Merci à tous.....
Sophie

Écrit par : Sofei | 22/10/2009

Répondre à ce commentaire

Merci So. Houlà ! Les fleurs – des pensées ? – de Sophie. Merci, c’est tout plein gentil. En fait, j’ai toujours écrit dans l’idée de la collaboration, au niveau professionnel et hobby (« En équipe avec vous ! » disait un feu magazine pro). Pourquoi créer son propre blog quand on peut nourrir un site qui plaît ? Réinventer la roue et placer la tronche de tantine Micheline avec son chat Milou ? « Cyanopale-Histoires » est issu de la promo du Fort de la Crèche, une affaire plus complexe. Curieusement et pour rebondir, je m’étonne qu’il n’y ait pas d’autres ‘Tintin-reporters’ participant au blog de Sophie.
@+
Robert

Écrit par : Robert | 22/10/2009

Répondre à ce commentaire

Doute Dutronc Nicky & Pierrot,
Bien entendu, il y a un doute à cause du costume. Les prints n’existent plus, j’ai donc scanné les négatifs en bandes de 6 prises. Ceci permet de vérifier les n° des clichés ; cette photo était à la fin de la séquence, donc après son show. Il y avait aussi un « paquet » de photos ratées. Je n’ai jamais vu la série de Jean-Marie. Jacques s’est-il changé pour serrer la pince à Guy ? Nous sommes en tout cas en dehors de la scène. Seul Jacques pourrait nous le confirmer. Pffff… c’était il y a 40 ans et je ne me rappelle même pas comment je suis rentré à la maison ;-O)))
@+
Robert

Écrit par : Robert | 22/10/2009

Répondre à ce commentaire

Un petit coucou en passant Je suis heureux de lire que tu vas (enfin) très bien. Je te souhaite que cela dure ... sans fin.
Amicalement.

Écrit par : Guy (Beerfan02) | 26/10/2009

Répondre à ce commentaire

salut très chouette ces vieilles iamges!!
bisous

Écrit par : Bruno | 31/10/2009

Répondre à ce commentaire

Par hasard je vois cette page qui évoque Guy Cudell que j'ai très bien connu.
Mon plus ancien souvenir:
alors que j'étais un jeune journaliste stagiaire (1960) j'ai suivi un samedi soir Cudell alors qu'il faisait le tour des bals à Bruxelles.
Il s'est changé plusieurs fois: smoking salle Arlequin pour un bal de l'ULB, sans cravatte au Bal du Muguet à Ixelles et... une veste de cuir pour une soirée rock au Centre Rogier.
Evidemment il est toujours venu au Bal des Fonctionnaires salle de la Madeleine que j'ai organisé pendant 40 ans.
GL

Écrit par : Guy LION | 05/07/2011

Répondre à ce commentaire

J´ai bien connu Guy Cudell, ma maman avait fait ses études en compagnie de son épouse, et quant à moi j´ai fait toutes mes primaires et humanités avec son fils Johnny á l´athénée Adolphe Max puis à l´athénée d´Etterbeek.. Mais je n´ai jamais digéré la démolition de la magnifique ancienne gare du Nord au profit de cet horrible Martini center aux ascenceurs super rapides pour monter aux soirées organisées au dernier étage! Um grande abraço de Ilhéus Bahia Brasil!

Écrit par : Denis Pottier | 29/11/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.