UA-38716482-1

24/03/2009

Galeries Anspach...1935...les années d'or

anspach extérieur016

L'Anspach Center  était appelé autrefois, Grand Bazar puis Galeries Anspach.  Au départ, le bâtiment principal fut élevé à l'angle du bld Anspach et de la rue Grétry à l'emplacement de l'Hôtel de Suède....Plans de 1897 (architecte Fr. Petit)

Le bâtiment fut agrandit  en  1899 et en 1911.

En 1903, Victor Horta fut chargé de l'agrandir à l'arrière (rue de l'Evêque et rue Grétry) ...En 1913, d'autres travaux ont été effectués pour d'avantage agrandir le bâtiment et également le haussé.

C'est l'architecte M. Polak qui dote le complexe d'une nouvelles façade rue de l'Evêque...En 1927 et 1935, un nouvel angle (r de l'Evêque/rue des Fripiers) est également construit.  

1983 fut une année maudite pour son personnel....les magasins furent fermés pour cause de faillite.

anspach vitrines006

anspach pour vous servir018

anspach rayon jouets010

anspach animation enfants017

anspach les pâtissiers013

anspach menu mars 014

anspach tea room011

anspach escalier principal007

anspach vue 009

anspach les galeries012

anspach bureau d'achats008

anspach pub soir de paris015

Adieu Belles Galeries Anspach...lieu de mes souvenirs d'enfance, de mes rêves à la Saint Nicolas.....il ne reste plus grand chose de toi.....

Voici ce qui lui est annoncé....

Le projet comporte un casino de 11.000 m2, un hôtel de 140 chambres, 6.000 m2 de commerces, et 30 appartements

BRUXELLES Dans les années 70, les galeries Anspach occupaient 2.000 personnes. C'était leur âge d'or. Ensuite, c'est la faillite en 1983. La Ville de Bruxelles devient alors propriétaire des lieux, qui deviennent l'Anspach Center. Histoire de relancer le commerce à deux pas de la place De Brouckère. Malgré un succès pour certaines vitrines de la galerie, le vide locatif des étages du bâtiment pèse lourd financièrement pour le budget communal. C'est pour cette raison qu'en 2002, lorsqu'un projet de casino a pointé le bout du nez, la Ville en a profité pour accorder un bail emphytéotique à NGBA-Berheim-Fortis. Qui a déposé son permis d'urbanisme à la Ville de Bruxelles.

« C'est une bonne chose de faite», nous explique Philippe Close, le chef de cabinet du bourgmestre Freddy Thielemans (PS). « Il faut maintenant que les travaux commencent au plus vite. Ceux-ci devraient durer 24 mois. Ils pourront commencer dès que le permis sera délivré car NGBA a mis fin à tous les baux pour être certain de ne pas perdre de temps en expropriation ou négociation. Le projet est très important, son budget estimé avoisine les 35 millions d'euros».

Ce sont quelque 31.000 m2 qui accueilleront, entre autres, le casino qui pour l'instant a ouvert ses portes à la salle de la Madeleine, dans la rue Duquesnoy. Le choix du centre Anspach a été pris pour la grande zone de chalandise formée par la place De Brouckère, la rue Neuve et la Grand-Place. Et pour rendre la Ville de Bruxelles plus attractive au point de vue ludique.

Ce casino de 11.000 m2 se trouvera au deuxième étage. Il hébergera une brasserie, une salle polyvalente, une réception et une salle des fêtes. La société Pierre et Vacances exploitera un hôtel de 140 chambres dont l'entrée se trouvera au coin de la rue de l'Évêque et du boulevard Anspach. Le rez-de-chaussée de ce complexe sera, quant à lui, dévolu à 6.000 m2 de commerces qui donneront sur une galerie avec verrière. Cette galerie traverse le bâtiment de part en part de la rue des Fripiers au boulevard Anspach. Celle-ci servira de colonne vertébrale à toutes les composantes de ce complexe.

La mixité commerce-logement ne sera pas oubliée: une trentaine d'appartements se répartiront sur plus de 3.500 m2 tandis que l'entrée souterraine de la Stib sera remise à neuf.

© La Dernière Heure 2005

Commentaires

j'me rapèle, vaguement de l'interieur des galeries,j'avait pas asser d'yeux pour voir tout.
Le magasin était tellement chic que mème que j'avait 5ans je n'osait toucher .
Au Bm ou au sarma j'me faisait rouspèter a chaque rayon.
Faut dire qu'il y avait Mr rutabaga qui faisait des grands z'yeux. (Un grand noir a l'entrée qui vendais des caliches ,des lacets et des bonbons noir à l'anis)

Écrit par : dudu | 25/03/2009

Répondre à ce commentaire

Le Grand Bazar Ah le Galerie Anspach. L’odeur des marrons chaud et du nougat sur le trottoir du Boulevard. Mes premiers 45 tours. La piste de ski sur le toit.

Écrit par : jeancke | 26/03/2009

Répondre à ce commentaire

galeries anspach Pour moi aussi ces vitrines comme celles du Bon Marché ou du Magasin de la Bourse sont de merveilleux souvenirs d'enfant. Merci pour votre site qui rappelle tant de choses à un bruxellois émigré en Wallonie

Écrit par : Jean-Paul Loos | 29/03/2009

Répondre à ce commentaire

C'est intéressant de découvrir le style de décoration de l'époque ! Même si les choses sont différentes aujourd'hui, on voit qu'il y avait déjà beaucoup de classe :-)

Écrit par : http://www.igsdeco.com/ | 25/06/2014

Répondre à ce commentaire

C'est dingue de voir l'évolution des grands magasins, en finalement, si peu de temps !
A l'époque les bâtiments semblaient avoir beaucoup plus de cachet, les grands escaliers sont magnifiques, la décoration semblait plus travaillée.

Écrit par : Le depot bailleul | 26/06/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.