UA-38716482-1

12/12/2008

Anspach 60s by night

anspach

Commentaires

Ca a pas tellement changé je trouve!
Il y a juste plus de voitures et de misère dans la rue, mais les couleurs et les néons y sont déja!

Écrit par : geomichel | 13/12/2008

Répondre à ce commentaire

Oué, enfin, que ce pavillon triangulaire faisait belle figure sur la place De Brouckère Et celui, je m'en souvient de l'avoir vu, "by night" étant "ketje" avec mes parents, alors que l'on allait voir les illuminations sur les "grands boulevards", dans les fameuses années '60. Allei, ne toffe week-end allemoel, en So....courage, tu vas y arrivé, zeker en vast.

Écrit par : andré peeters | 13/12/2008

Répondre à ce commentaire

Notre Dame au Rouge. Mon grand- père André Heymbeeck, (1872 – 1916) était Polisseur de Meuble.

Né imp. de la Ferraille et dcd imp. du Calvaire.
Dans le quartier, il y avait une grande Usine de Meuble, qui a été par 3 x victimes d’incendie.

Plus tard, il eu le fabricant de Meuble CHARLES DUYVER, rue Van Artevelde.
Une pub au ciné…lalala…. Fabrique et vend lui-même ses meubles…lalala

A la même époque encore, rue Bodegem, la firme de Meubles MICHIELS.

Mais dans mon ex. quartier, le commerce ne ce limitait pas aux meubles, oh que non…
Au revoir.

Écrit par : Pierrot | 13/12/2008

Répondre à ce commentaire

Bd Anspach Qui se souvient du journal (le Soir?) qui défilait en grandes lettres lumineuses à la Bourse ? Je me souviens également d'une publicité lumineuse de Ginder Ale, un peï qui poussait une charrette, le mouvement était créé par les néons qui clignotaient, c'était à la Bourse ou rue des Poissonniers, mes souvenirs sont très vagues....

Écrit par : Christian | 14/12/2008

Répondre à ce commentaire

cinémas excelsior ensuite i.r.a. ces cinémas (l'un après l'autre) ont existé entre les deux guerres et peu après, au début de la rue Haute, n°11, à côté de l'impasse de la Providence (qui existe encore, mais qui est fermée par une porte, et qui a servi de sortie de secours pour ces cinémas). Devenus un garage, qui n'est plus exploité. Auriez-vous des photos de l'époque, ou des anecdotes les concernant? (ou cela vaut-il la peine de lancer un appel?)
Merci d'avance.

Écrit par : Simonart | 20/12/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.