UA-38716482-1

26/06/2008

place Fontainas

fontainas 1932

Dernièrement, je me suis hasardée dans ce quartier afin de comparer cette photo et la place aujourd'hui ...Mon dieu !  Que de changements !

12:50 Publié dans BRUXELLES | Commentaires (25) |  Facebook | |

Commentaires

Bonsoir
Comment vas tu?
Moi ca va malgrès la pluie
Que vas tu faire de beau ce weekend?

Comment définir l'amitié,
Puisqu'elle fait partie de nos désirs exprimés
Puisqu'il n'y a pas vraiment de mots
Pour définir un tel cadeau...

Avoir un ami c'est donner un peu de notre cœur,
Le faire participer à notre bonheur
Il partage avec nous la vie,
Et pour nous toujours il sourit.

Il nous aide tout le temps
Comme si on était encore des enfants
Cette attention vraiment on l'apprécie
Constamment tous les jours de notre vie...

Il fait briller de joie notre cœur
Avec une surdose de larmes de bonheur
On pourrait écrire de très belles proses
Pour raconter toutes les jolies choses
Qu'il nous apporte ainsi chaque jour
Avec cet amour-amitié de tous les jours...

Il est là quand tout va mal
Pour nous remonter le moral
Pour nous tous l'amitié
Doit être alliée à la sincérité
Et que ce soit la vérité......

Je te souhaite de passer une douce nuit
Gros bizouxxx
Ton amie LAYLA

Écrit par : layla | 28/06/2008

Répondre à ce commentaire

C'est beau... ...et tellement vrai.
Bonne journée à tous.

Écrit par : NICKY | 28/06/2008

Répondre à ce commentaire

j'y passais tous les jours dans les années 60, mais déjà ce n'était plus cette place là!
bon we

Écrit par : Daniel | 28/06/2008

Répondre à ce commentaire

Place Fontainas Bonjour tout le monde!
Place Fontainas; c'est là où j'ai obtenu mon tout premier emploi , dans la compagnie Philips. Mais elle n'y est sans doute plus?
Je distribuais le courrier dans les différents départements et je me souviens qu'un jour j'étais entré dans le bureau du président qui, à l'époque, se nommait Spaens.
Bien sûr, son bureau était impressionant mais ce qui m'avait frappé le plus c'était son genre de valet/serviteur/portier qui m'avait ouvert la porte.
Cet homme, un noir, portait une sorte de costume à la Ali Baba, turban et tout le kit.
Déjà à cette époque je m'était posé quelques questions mais ce n'est que plus tard que j'ai réalisé le ridicule de la scène.
Les temps ont bien changé!! :-)
Bonne journée!
Joseph

Écrit par : Joseph | 28/06/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Joseph A partir de la rue des Moucherons, seul subsiste le côté gauche de la rue d’Anderlecht
Pour le reste tout est RATIBUS.
Une question Joseph, tu rentrais chez Philips par l'impasse de la Barbe ? La rue d'Anderlecht ? ou par la salle d'exposition.

Écrit par : Pierrot | 28/06/2008

Répondre à ce commentaire

Re bonjour Joseph Merci de ton courriel.
Le siège social de "PHILIPS" était en effet situé au 37, rue d'Anderlecht. En 1955, j’habitais à quelques pas, dans l’impasse du Calvaire (rue des Navets). Le très haut bâtiment de Philips formait la partie droite de mon impasse. Je pense avoir une photo du siège social de Philips.

Bon dimanche Jef.

Écrit par : Pierrot | 28/06/2008

Répondre à ce commentaire

La photo Le siège social de "PHILIPS" était en effet situé au 37, rue d'Anderlecht. As tu reçu la photo ?

Écrit par : Pierrot | 28/06/2008

Répondre à ce commentaire

Je pense avoir connu, ainsi qu’Andrée la place dans l’état de la carte postale.
Les seuls petits changements à venir seront l’abri de la guerre 40 et la maison des 8 heures. ET puis Et puis SARAJEVO. Et maintenant une plaine de jeu et le quartier reprend vie

Écrit par : Pierrot | 28/06/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous .
Oui Pierrot il n'y avait pas de grandes différences !!a part l'abris ,les réverbères , les terrepleins le long des rails , pour embarquer dans les trams , munis à chaque bout d'une borne qui se faisait emboutir régulièrement malgré le peu de circulations .
Même les ancêtres des taxis sont là .
Nostagie , nostalgie !!!!!

Écrit par : Andrée | 29/06/2008

Répondre à ce commentaire

Rue des foulons Bonjour,
Ma famille a longtemps habité rue des Foulons (lange zotte straat), près de la porte d'Anderlecht. J'y ai habité jusqu'à mes 5 ans de 1959 à 1964 . Quelqu'uns a-t-il encore des souvenirs de ce quartier ? Ou des photos, ? Ou des cartes postales ?
Merci

J-Marc Vanderlinden

Écrit par : Jean-Marc | 30/06/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Jean Marc, Pour des nouvelles du quartier, parcours encore un peu le blog de Sofei et tu trouveras quelques anecdotes sur le quartier. Dis nous un peu + sur toi
As tu été à la petite école de la rue de Cureghem ?

Écrit par : Pierrot | 30/06/2008

Répondre à ce commentaire

Place Fontainas (fontenas) A l’extrême droite de la carte postale, on aperçoit l’entrée de l’impasse de la Barbe.
Avant le voûtement de la Senne, le n° 1 de la rue d’Anderlecht se trouvait sur le coin de l’impasse de la Barbe qui était occupé à l’époque non point par la maison des huit heures, mais par une petite maison avec commerce la "DISTILERIE D’ALOST"

En face de l’impasse on trouvait le "PONT DE LA BARBE", ce petit pont passait au dessus de la Senne et donnait accès à la rue DE LA PETITE-ILE, mon arrière, arrière Grand-père, Jean HEYMBEECK, avec sa femme Catherine, habitaient en 1835 au n° 4 de la rue.

Dans les années 50, dans une cave de l’impasse de la Barbe, se trouvait le cabaret pour étudiants « A LA JAMBE DE BOIS ».

Écrit par : Pierrot | 30/06/2008

Répondre à ce commentaire

je recherche des renseignements sur le Cabaret La jambe de bois.Et des informations sur l'un des "dirigeants" en 1950 Roger Franzt Lefèvre 35 ans à l'époque.
Merci.
Michel

Écrit par : saubusse | 10/02/2013

Je poste peu de commentaires chez toi, car je ne suis qu'un navetteur travailleur à Bruxelles, mais je trouve chaque fois passionnant de regarder ces anciennes photos de lieux que je connais bien différents aujourd'hui.

Écrit par : jacques robert | 01/07/2008

Répondre à ce commentaire

A propos du café SINDIC dans
s ce quartier merci

Écrit par : Sindic | 30/09/2008

Répondre à ce commentaire

Vous n'avez pas encore de renseignements pour moi ?
Merci

Écrit par : Sindic | 30/10/2008

Répondre à ce commentaire

rue des six-jetons En vous lisant sur les bâtiments Philips que j'ai connu, il me reviens un souvenir , que toi Pierrot , pourras soulever. En sortant de la poisonnerie de ma mère et gardant ce trottoir jusqu'au carrefour avec la rue des six-jetons je tourne à droit et je voyais toutes les semaines des gens ( une corporation certainement ) qui rentraient dans une impasse obstrué par une porte à la rue. Serait ce les arbalètriers donc le pharmacien Coppin en faisait partie ou....très vague souvenir de policiers qui venaient s'entrainer au tir.

Écrit par : philippon | 31/10/2008

Répondre à ce commentaire

bonjour Charles La porte en fer forgé était fermée par un cadenas, elle donnait accès à l’impasse VERPLANCKEN. Qui elle était située au 44 de la rue des six jetons. Après avoir parcouru une vingtaine de mètres d’un couloir très étroit, il fallait tourner à gauche et parcourir la même distance, pour enfin arriver aux maisons de l’impasse.
Il y avait effectivement dans la rue des 6 jetons à la hauteur de l’impasse un bâtiment (tir communal) où l’on pratiquait du tir.

Écrit par : pierrot | 31/10/2008

Répondre à ce commentaire

Place Fontainas Quelle changement par rapport à la photo exactement Sophie, et entre cette photo et aujourd’hui il y avait eu un premier changement !
Dans les années 50 La société Philips construit un immeuble entre la rue d’Anderlecht et l’impasse de la Barbe.
Ce bâtiment est actuellement occupé par un syndicat?
Souvenir, à l’époque du bâtiment Philips + ou - 50, la salle d’exposition ouvert aux publique mettait à disposition du publique (pour essai) les premier rasoirs électrique,
On peut imaginer l’opportunité pour certaine personne du quartier !
Quelque fois avec mon père allait (faire un essai)!! Et par la suite allait prendre son Pot sur le coin de la rue d’Anderlecht établissement (Henri Vin), disparus aussi.

Écrit par : Léon | 01/11/2008

Répondre à ce commentaire

Question Serait-il possible d'avoir un plan de ce quartier à l'époque ? Mes livres sont tous rangés dans des cartons en vue d'un prochain déménagement...

Écrit par : Sofei | 01/11/2008

Répondre à ce commentaire

bonjour!

Je suis étudiante et je me penche justement sur l'histoire et l'évolution du quartier fontainas!
On pourrait peut être en parler?
je vous ai laissé mon mail!

bonne journée

Écrit par : maryem | 25/11/2009

Répondre à ce commentaire

place fontainas Je vous suggère de consulter le livre de Jacques DUBREUCQ BRUXELLES 1000 UNE HISTOIRE CAPITALE VOLUME 3. Le livre est épuisé mais consultable soit aux Archives de la ville de Bruxelles ou encore à la Bibliothèque des Riches Claires rue des Riches Claires.

Écrit par : Roger Barbier | 25/11/2009

Répondre à ce commentaire

Procession-Fontainas-R Marché aux charbons Je viens de trouver une série de photos non datées.Juste mise
en ligne là : http://bruxelles-en-stock.skynetblogs.be/
Qui peut en dire plus ?

Écrit par : cinema-ke | 26/11/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je souhaiterais utiliser cette très belle photo historique de la place fontainas pour accompagner une explication sur l'histoire du quartier où se situe notre bed and breakfast - page provisoire visible ici (http://www.bed-in-brussels.be/Bed-and-breakfast-bruxelles/quartier.html?i2) c'est pourquoi n'ayant pas trouver votre email, je vous poste ce commentaire afin d'obtenir votre autorisation pour la publication sur le net.
Merci d'avance pour votre réponse

Écrit par : Villa Zarin | 18/12/2010

Répondre à ce commentaire

Comme étudiant, dans la cave de la Jambe de bois, on pouvait rencontrer Aguigui. Un français existantialiste qui roulait toujours en vélo !

Écrit par : Boosten Guy | 21/01/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.