UA-38716482-1

24/05/2008

Commerces d'autrefois

gd poste disparue
Bon ! Je me répète mais personnellement, je préfère ce bâtiment-ci (l'ancienne poste)  à l'actuelle Galerie/Poste sur la place de la Monnaie ...

magasin rue neuve et gaité

Sur le coin gauche, on voit encore le bâtiment de l'ancienne poste de la place de la monnaie.  A droite, c'est l'entrée de la rue Neuve.  Une petite question ....Je situe cette carte aux environs des années 1900...Pourquoi est-il écrit sur la façade du théâtre de la Gaîté "A St Lambert" ?  N'était-ce pas encore un théâtre ? Je ne possède aucunes infos historique au sujet de ce bâtiment...quelqu'un peut-il me fournir d'avantage d'informations ? ...Merci d'avance...

magasin farce attrape picard

Encore un magasin où j'ai dépensé presque toutes mes économies quand j'étais plus jeune !!! Actuellement, il a été déplacé....Quand je vois ce que l'on en a fait aujourd'hui et vu la situation politique ...je me demande si l'on aurait pas du le laisser là ;-))  (il s'agit d'un magasin de Farces et Attrapes) ! Et au dessus, il y a les bureaux du ....gouvernement provincial ...si je ne me trompe ;-)

magasin patisserie st jean

Place St Jean....pourquoi ont-il démoli la maison d'Anneessens ?

En passant, je vous pose une question qu'une dame m'a envoyée par mail...Vous souvenez-vous d'une clinique rue de la Violette ?  ....Elle cherche des infos à ce sujet ...Merci pour elle.

Commentaires

Rue de la Violette À ma connaissance, la rue de la Violette était spécialisée dans le para-médical : bandages herniaires, prothèses et autres joyeusetés. Par contre il y avait la Clinique St. Jean, rue des éperonniers.

Écrit par : Dylan Cotton | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

palais du Cotillon... Qu'est-ce que j'ai pu acheter comme confettis, serpentins, masques, pétards à mêche, à ficelle (boby-trap) sucre moussant et autres attrapes dans ce magasin ("au palais du Cotillon" si je ne me trompe pas).

Écrit par : J-L | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

Farce Un jour que j'étais gamine jyi ai acheté du chaud et froid. Un soir au café du Papillon j'ai mis le produit sur la chaise en bois où ma bobonne allait s'asseoir. Quand elle s'est assise l'effet a été immédiat. Elle se levait et s'asseyait sans arrêt . Evidemment elle avait chaud et froid aux fesses. En me voyant rigoler avec Alphonse, le fils d'Henri le frère de Julie elle comprit et j'ai reçu une bonne rameling.

Écrit par : Nelly | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

Clinique La clinique Saint- Jean n'est-elle pas rue du Marais?
A l'âge de six le jour de la Sant Nicolas, j'ai été opérée des amygdales à la clinique de la rue des Eperonniers. Quel affreux souvenir!

Écrit par : Nelly | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

La clinique a déménagé dans les années 70 (+/-) vers la rue du Marais.
Quand à cette partie de la rue des éperonniers, elle s'appelait (au 17e) la rue du Marais Saint-Jean.

Écrit par : Dylan Cotton | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

Hôpital Saint Jean. L'hôpital Saint Jean (1er version) était situé + ou - à la Place Saint Jean - rue de l'Hôpital. Je pense que la maison de François ANNEESSENS existe encore. Mais, mais……. c’est la plaque qui a bien disparue, cette plaque était apposée sur la façade de la maison de F. ANNSSENS. La plaque existerait toujours mais elle serait dans un coin du jardin situé à l'arrière de la maison.

Écrit par : Pierrot | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

ah, oui, l'ancienne poste!!! J'étais ket à cette époque et ma "tante lucie"(oué, pas de famille avec, mais la voisine d'un autre âge) m'emmennait en tram de Watermael au "grands boulevards" comme elle disait, et on allait acheter des macarons( des echtes, newo) et puis elle m'emmenait à la Taverne du "Pourquoi pas?", si je m'en souviens, à l'angle de la rue des Ecuyers, et ont observait le manège des véhicules de la poste qui sortaient et rentraient. Quelle beau bâtiment en effet place au monstre. Encore "profeciat" pour ton blogs, j'adore, je l'ai connu grâce à Jilou, et j'ai aimé les 2 cartes sur Watermael, aurais-tu dans tes réserves le "Cottage Pierre" place Eug. Keym, da zulle me grute plezierke doen. Dikkes baises van 'Sénégal

Écrit par : andré peeters | 26/05/2008

Répondre à ce commentaire

ah, oui, l'ancienne poste!!! J'étais ket à cette époque et ma "tante lucie"(oué, pas de famille avec, mais la voisine d'un autre âge) m'emmennait en tram de Watermael au "grands boulevards" comme elle disait, et on allait acheter des macarons( des echtes, newo) et puis elle m'emmenait à la Taverne du "Pourquoi pas?", si je m'en souviens, à l'angle de la rue des Ecuyers, et ont observait le manège des véhicules de la poste qui sortaient et rentraient. Quelle beau bâtiment en effet place au monstre. Encore "profeciat" pour ton blogs, j'adore, je l'ai connu grâce à Jilou, et j'ai aimé les 2 cartes sur Watermael, aurais-tu dans tes réserves le "Cottage Pierre" place Eug. Keym, da zulle me grute plezierke doen. Dikkes baises van 'Sénégal

Écrit par : andré peeters | 26/05/2008

Répondre à ce commentaire

Place de la Monnaie La place de la Monnaie, je connais. "Le Pourquoi Pas", était situé sur la Place de la Monnaie et l’établissement formait le coin avec la rue de la Reine, dans cette même rue on trouvait également Le salon de Coiffure De Ligne et le Cintra etc.

Les camionnettes de la poste rentraient et sortaient par la rue de l’Evêque. J’en garde un souvenir précis : Il y avait toujours un préposé pour régler la circulation pour sortir de la poste, un jour le bonhomme m’a fait signe, pour signaler que la voie était libre et patacrac Pierrot et sa Lambretta avec sa façade contre la voiture qui sortait au même moment.

Écrit par : Pierrot | 26/05/2008

Répondre à ce commentaire

La Gaîté 1911 La photo est truquée. La mention ASt LAMBERT est une surcharge.
Volume 5 - J. Dubreucq

Écrit par : Pierrot | 26/05/2008

Répondre à ce commentaire

merci Pierrot Ah bon ! tu veux dire que cette enseigne n'a jamais existé ? ....Hélas, je n'ai toujours pas ces fameux livre de Debreucq ! Ils sont difficile à trouver ...en occasion ;-) Faut dire que je ne fais plus le tour des marchands de livres pour l'instant....plus le temps :-(

Écrit par : sophie | 27/05/2008

Répondre à ce commentaire

Pourquoi a-t'on démoli plein de belles choses à Bruxelles, en vue de faire de la place pour la circulation en 1958...année de l'expo universelle?
Le paysage bruxellois a complètement été défiguré par ce carnage. Y a qu'à voir le boulevard du centre à hauteur de la Place de Brouckère, à la place du mastodonte de l'administration de Bruxelles, il y avait une belle galerie qui débouchait vers la grand'poste de la photos, et de très belles façades étaient visibles...ainsi qu'un superbe cinéma...Le Français". Pfft, Bruxelles a été défiguré par des incompétents..et la jonction Nord-Midi, a fait le reste au Mont Des Arts! J'ai personnellement vécu tous ces changements, et je rage, lorsque je vois ce qu'il y a à la place. Même si c'est pour améliorer la circulation, je persiste à dure, qu' à l'époque, le charroi ne nécessitait pas encore un tel carnage

Écrit par : MichCiné | 27/07/2008

Répondre à ce commentaire

Bidel je fais actuellement une étude sur Jean Volders. Dans un de ses éditoriaux du National belge ( 7septembre 1884), il parle des pensionnaires de Bidel. Je ne parviens pas à situer ce "Bidel" à Bruxelles. Quelqu'un pourrait-il m'aider ?

Merci d'avance
Roger Barbier.

Écrit par : Roger Barbier | 22/01/2009

Répondre à ce commentaire

Clinique Saint-Jean Elle était déjà rue du Marais et Rue des Cendres (2 rues parallèles) en 1956 (j'y suis née). En 1900, elle était dans une rue de l'hôpital couverte actuellement par le boulevard Pachéco (mon grand-père y est né).

Écrit par : chantal | 23/01/2009

Répondre à ce commentaire

Bidel Mais mes recherches n'indiquent aucune pension Bidel à Bruxelles.
Par contre à l'époque de Jean Volders il y avait 2 Bidel avec une certaine célébrité.
Tous 2 français.1) Un directeur de Comédie Bourgeoise 2) Un dompteur de ménagerie (cirque)
En fonction du texte , peut-être faut-il y voir une allusion déguisée.
Dans les fascicules "à la découverte de l'histoire d'Ixelles" le tome n° 7 pages 8 et 9
indique (ici en bref) : En 1905 projet de Leopold II d'ériger un monument dans le polygone des Av.Marnix,Rues du Bastion et du Champ de Mars.
Projet appelé "Magasins Bidel" par les promeneurs en souvenir des cages de la ménagerie itinérante du même nom qui y stationna.

Écrit par : cinema-ke | 24/01/2009

Répondre à ce commentaire

Bidel Un tout grand merci pour cette réponse qui m'a été très utile et un grand mer si à Sophie pour son blog

Roger Barbier

Écrit par : Roger Barbier | 24/01/2009

Répondre à ce commentaire

BIDEL Il faut bien sûr lire un grand MERCI.

Écrit par : Roger Barbier | 24/01/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.