UA-38716482-1

28/03/2008

Une affaire en or

jenatzy pub

Camille Jenatzy était un belge Schaerbeekois né en 1868 ; ingénieur  en électricité et pilote.    Il était le fils de Constant Jenatzy (né à Mol en 1842) propriétaire d’une importante usine de caoutchouc qui fabriquait également des pneus  à Schaerbeek.

Le 29 avril 1899, il fut le premier à franchir le 100 km/h sur route dans les Yvelines à bord de son bolide en forme d’obus nommée la « Jamais Contente ».  Cette voiture aurait été construite par la Compagnie Générale des Transports Automobile Jenatzy mais était équipée de pneus Michelin !

Jenatzy jamais contente

jenatzy

bourse pub pneu jenatzy

Sur les façades des magasins, il y avait de la publicité pour les Pneus Jenatzy ...Avec l'arrivée de l'automobile, cette manufacture fut  "une affaire en or"  environ 1000 personnes y travaillaient....  

14:25 Publié dans automobile | Commentaires (7) |  Facebook | |

Commentaires

Vitesseke Alléie bon w-e
Bisous

Écrit par : Charles | 28/03/2008

Répondre à ce commentaire

encore appris quelque chose...
super
bon we

Écrit par : Daniel | 28/03/2008

Répondre à ce commentaire

On peut la voire ! La jamais contente (il connaissait Sofeike ???) est toujours visible, dans un petit musée à Falmagne, au dessus de Anseremme (mais wé, tu sais bien, l'arrivée de la descente de la Lesse !!!!)

Je veux pas faire le nostalgique de service mais, quand on pense à toutes les belles autos que notre petit pays a produit ... Imperia, Minerva, juste encore Tony Gilet qui tient le nez au dessus de l'eau avec sa Vertigo .... snif snif snif )

Écrit par : Michel...@// | 28/03/2008

Répondre à ce commentaire

a voir et a vous de le remplire photo , tchat par vous méme

http://lesmarolliens.discutforum.com/portal.htm

Écrit par : stphane | 29/03/2008

Répondre à ce commentaire

Jamais contente, na ! OK Michel, j'ignorais tout de ce musée et j'étais à Falmignoul/Falmagne en novembre dernier. Sinon, j'aurais pris des clichés. En fait, j'étais là pour repérer l'emplacement des obusiers de 38 cm allemands qui tiraient sur l'énorme fort de Charlemont à Givet en 1914. Rien trouvé ! Par contre la ferme où les copains d'Athénée faisaient du camping existe toujours. Les tentes étaient à proximité de l'enclos des cochons (on s'est toujours bien entendu avec eux, atavisme sans doute). Au même endroit, en novembre, il y avait un sanglier de 80 kg, pris des photos mais cette bête reniflait tout le temps... M'avait-elle reconnu ? Prudence-petits-pas, je n'ai pas insisté, la clôture me paraissait flaibarde.
@+
Robert

Écrit par : Robert | 29/03/2008

Répondre à ce commentaire

Les sangliers, ça trompe énormément :o) Bonjour Robert, dommage pour le musée, mais, honnètement, il y a des années que je n'y suis allé, existe t'il toujours ??? Mais revenons-en au sanglier, petit-fils d'Ardennais et de Gaumaise, je me suis un jour retrouvé, non pas "face" mais, "dos" à ce genre de quadrupède, ce jour là, il y avait un qualifié de plus dans la sélection belge aux jeux olympique, catégorie course à pied, Sofeïke me dis qu'un éléphant qui charge, ce n'est pas triste non plus, je n'en sais rien, ils se font rares en foret de Soigne ces derniers temps ! héhéhéhé

Écrit par : Michel...@// | 30/03/2008

Répondre à ce commentaire

Très intéressant de remonter dans le temps comme ça. Je suis fan de voiture mais plus actuelle mais je pense que m'intéresser à l'histoire des automobiles me feraient le plus grand bien.

Écrit par : assurance auto | 10/02/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.