UA-38716482-1

09/03/2008

humour bruxellois

illustration011
 

Dans le cabinet du Dr Place Ste Catherine, un couple de petits vieux est à la consultation:

Le Dr: Awel Madameke, zeg het ne kie, wa' schielter me a ?

Elle: T'es nie vie mâ Docteur, t'es vi men Fonske.

Le Dr: ah, en Menier, wa mag ik vie â doen ?

Fonske: Wa zeit 'em ?

Elle: Dr, ons Fonske es nie goe, hij ronkel, hij snot en, in den koemer, das allemo van de joeren stillekes !

Fonske: watte ?

Le Dr: wa bedoelt met "de joeren stillekes Madam'?"

Elle: awel Docteur, t'es lang gelee dat men nie mee ... enfin, ge weit' 't wel hein ..."

Fonske: hein ????

Le Docteur: " ah, ja, 'k zien 't wel mo, veu ne bekke verder, mô ik onderzûke en analyses moeten done, ik  nen echantillon van Fonske hemmen, ne bekke piss, nen bekke van zaine kaka en, als nog kan, nen hiel klein bekke van zijn sperma" doe mee kan ik da nô de labo steuren"

Fonske: "wa zeit' hem ?"

Elle: " Den docteur vroeg aan onderbroek hier achter lôt !"

 

Commentaires

3 EN 1 BONJOUR TOUT LE MONDE.BIEN BONNE LA BLAGUE.
DRAA IN EEN, T'ZAL RAPPER GOEN!

Écrit par : NICKY | 09/03/2008

Répondre à ce commentaire

Hello une petite visite pour te souhaiter une bonne semaine.
Bisous.
Dane.

Écrit par : Ledane | 11/03/2008

Répondre à ce commentaire

nostalgie j'adore un régal ce blog ,j'ai redecouvert etterbeek

Écrit par : carambaole | 12/03/2008

Répondre à ce commentaire

La mijole! Bonjour tout le monde.
Y'en a qui me diront que le titre de ce commentaire est délicat...oui c'est vrai qu'une mijole est parfois délicate, il faut faire doucement avec...pas trop de brutalité...il faut faire ça calmement, à son aise et bien se concentrer. Pour que vous puissiez aussi en profiter, je vous invite à suivre le lien ci-dessous pour voir des belles mijoles et peut-être que vous pourrez aussi jouer avec votre propre mijole ;o))

Écrit par : NICKY | 23/10/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai Sophieke, il sa Willie wei te wo dak Brussels keekes kan aftapen op den internet. Weithet ma te zeggen. Dikke beis

Écrit par : jacques beeckman | 16/04/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.