UA-38716482-1

09/11/2007

Notre Dame au Rouge, les anciens ...

Pierre 1

Les reconnaissez-vous ? 

Pierre 2

Voici trois photos , d'une joyeuse assemblée qui pourraient peut-être intéresser l'un ou l'autre ...Visiteurs....Photos d'Andrée Bolsius à qui je dis un Grand Merci !

Pierre 3

C'est quand-même tof de faire revivre un instant les bons moments de certains quartiers bruxellois....

19:50 Publié dans PORTRAITS | Commentaires (9) |  Facebook | |

Commentaires

ALLEI PIERROT DAT ES EET VI AA ZENNE !

Écrit par : NICKY | 09/11/2007

Répondre à ce commentaire

Pauline A 2 & A 3, le couple "boes en bosine "du café, le Sabot D’Or, Jean et Pauline. Début des années 50, le couple est parti ouvrir un café rue du Marché au Charbon (près de la 1er division de Police). A 5 Pierre De Coster, il habitait rue des Navets. 3ième Photo, en A 4, Pierrot TREE il habitait au 12 de la rue des Navets.

Écrit par : Pierrot | 10/11/2007

Répondre à ce commentaire

Notre Dame au Rouge. D 4 Amelie DE CLERCQ, ma future épouse !!!

Écrit par : Maurice Heymbeeck | 10/11/2007

Répondre à ce commentaire

Stamenei.. Sur les photos….. si vous regardez bien, les rideaux du café sont entre-ouvert.
Très souvent et malgré que le café était ouvert, les rideaux étaient très, très bien fermés… impossible de voir à l’intérieure du Stamenei ! Qui sait encore me dire, pour quelle raison le patron du café agissait ainsi ?

Écrit par : Pierrot | 10/11/2007

Répondre à ce commentaire

PEUT-ETRE... ...BIEN POUR QUE LES HOMMES QUI BUVAIENT LEURS POTS,SOIENT TRANQUILLES QUAND LEURS FEMMES PASSAIENT DEVANT LE STAMENEI,SI ELLES VOYAIENT LEUR PEI...ELLES ALLAIENT LE TIRER DEHORS!

Écrit par : NICKY | 10/11/2007

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Pierrot Pour les rideaux je crois qu'à une certaine heure c'était la loi de les fermés. J'ai connu cela au Papillon.

Écrit par : Nelly | 11/11/2007

Répondre à ce commentaire

rideaux a une époque j'allais boire de la geuze Cantillon dans un vieux café a Lennik, chaque fois, la police communale se joignait toute l'après midi a nos dégustations. On fermait bien sur les rideaux des fenêtres pour éviter les curieux et les commentaires

Écrit par : willy vandebeules | 11/11/2007

Répondre à ce commentaire

rideaux2 les rideaux se femait souvent a la demande de certains qui ne voulait pas quont les vois au bistrot,il y avais des mouchards qui allais le dire a leur femme
mes parents avais un bistrot,et souvent entendu.
marcel dut de gordaiene toe doemei zie mooier ma ni

Écrit par : GUILLAUME | 11/11/2007

Répondre à ce commentaire

rideaux Pour rester en comité restreint et pas avoir les derniers satlapes ,ma mère fermais les rideaux.
Mais a l'époque il devait toujour avoir un coin pour voir a l'interieur,car complètement fermer voulais dire JOUR DE FERMETURE.

Écrit par : amenmonfils | 11/11/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.