UA-38716482-1

14/09/2007

bld Mettewie autrefois..

09_09

09_09 2

La première est une vue du parc du Karreveld en 1962 prise par mon père qui habitait avenue de la Liberté sur le coin.
Sur cette photo on voit se profiler à l'horizon la construction du premier immeuble l'Ecluse et  certaines rues avoisinantes du  parc sont bordées de terrains vagues.
Deuxième photo: avenue du Karreveld en 1962.
La première est une vue du parc du Karreveld en 1962 prise par mon père qui habitait avenue de la Liberté sur le coin.
Sur cette photo on voit se profiler à l'horizon la construction du premier immeuble l'Ecluse et  certaines rues avoisinantes du  parc sont bordées de terrains vagues.
Deuxième photo: avenue du Karreveld en 1962.
Image1

Image12

Image14

Image13

-Avenue de Korenbeek (1966) prise de vue du balcon (15è étage) 1er bloc Mettewie
- Avenue de Korenbeek (1983) prise de vue du (24è étage) 1er bloc mettewie
- avenue de Korenbeek (1983) idem.
-Prise de vue du stade Machtens (1987), on distingue encore la rue champ Osseghem entre le stade et les terrains d'entraînement disposés autrement à l'époque

Image2

Image4

Image6

- Moto appartenant à mon Oncle en (1966), jeune ket de 16 ans. A droite on remarque la construction du 2ème building l'Ecluse.
-Prise de vue du 2 ème bloc, phase d'achèvement vers 1966, 1967
- Photo de la moto de l'oncle en 1966, on distingue l'entrée du 71 (1er bloc) à côté de l'entrée, il y avait deux commerces respectivement une teinturerie appelée communément le Toby et une épicerie le "Centra"marque de timbre à l'époque, on distingue vaguement l'enseigne du Centra.
L'épicerie est resté jusque milieu des années nonantes et connut 3 exploitants.
Perso j'ai connu les deux premiers, que de souvenirs d'enfance, les bonbons, les cigarettes chocolat, les cigares chewing-gum...
Image5

Image11

Image17

Image16

- Vue du Mettewie vers 1969, la place où se trouve l'immeuble Arc en ciel n'était que des prés et lopins de terre entrenus par des maraîchers. L'immeuble Arc en ciel a été construit vers 1975.
- Vue du Mettewie en 1983 (bloc du milieu et 3 ème bloc).
- Vue du Mettewie en 1983 idem.
- Mettewie 1983 avec vue sur l'immeuble Arc en ciel.

Image7

  Prise de vue de la bécane du jeune oncle vers 1966. De l'autre côté du Boulevard Mettewie en face du premier bloc, il n'y a que des grands arbres et fourrées qui longent cet axe.

L'avenue des Tamaris n'existe pas, ça construction remonte à la moitié voir même fin des années septante.
Pour la petite anecdote, on traversait le Bd Mettewie à cet endroit pour ensuite emprunter un très long chemin qui longeait les stades d'entraînement du Daring de Molenbeek de l'époque. Ce chemin  se subdivisait en deux  à hauteur de la fin des stades d'entraînement bordées de palissades en béton. Le long de ce sentier, on y retrouvait des petites fermes, ou des maraîchers qui vendaient des fleurs, pommes de terre, légumes.
Ces sentiers menaient à la "Queue de vache"  taverne connue sur le coin Osseghem, ou au bassin de natation (Namèche) achevé en 1971.Plus loin le Bd Machtens était encore à l'état de chemin dans cette partie à partir du square actuel. Le début des constructions du Machtens anciennement appelé avenue de Beekant remonte à la fin des années soixantes.
Image3

Image10

Image8

Image9

-Construction du troisième buiding (grues) vers 1967.
- Partie de carte postable du 1er building vers 1969, 1970.
 Particularité, cette carte était vendue par la librairie du bloc qui a disparu depuis quelques années. Je n'ai vu jamais vu cette carte postale vendue ailleurs que chez mon libraire à l'époque...
- Prise de vue du Mettewie dans la courbe (1968), on distingue une Nsu d'époque ainsi qu'une simca modèle 1500 ??
- Dépannage de la fiat 600 d'un membre de la famille( 1968), on distingue l'avenue Edmond Candries configurée autrement à l'époque, berme centrale avec stationnement autorisé le long (plaque P). Autant dire que ce type de stationnement à l'heure actuelle serait de la pure utopie en raison de l'engorgement de cette avenue aux heures de pointe.


Merci Monsieur Jacques De Gottal de nous avoir fait partager vos souvenirs

22:10 Publié dans molenbeek | Commentaires (34) |  Facebook | |

Commentaires

Meulebeik Bonsoir Jacques , j'habite Molenbeek depuis 1986. Quand je vois vos photos Molenbeek était une commune très verte. Début des années 90 il était question de détruire le parc Albert qui se trouve sur le boulevard Machtens qui était un terrain privé. A la place du parc on voulait encore construire des buildings . Moi j'habite juste en face et quand j'ai vu les piquets avec les panneaux dans le parc j'ai paniqué. Entre un parc et du béton le choix est vite fait. Heureusement des personnes de l'immeuble ont contacté TV BRussel et le soir même il sont venus faire un reportage sur le parc. Rapidement j'ai fait des panneaux que j'ai mis sur toutes mes fenêtres et j'étais la seule à avoir mis ses affiches NON A LA DESTRUCTION DU PARC. Au début certaines personnes se sont moquées de mon initiative néanmoins cela a été filmé et peut-être une semaine après pratiquement toute cette partie du boulevard à fait comme moi NON A LA DESTRUCTION DU PARC dans les deux langues . C'était un fameux combat que tous nous avons gagné . Le terain a été acheté par la commune et tous les habitants de Molenbeek en sont propriétaires. Ouf.

Écrit par : Nelly | 14/09/2007

Répondre à ce commentaire

Mobylette année 1959-60 La mobylette (50 CC) était elle de la marque «ITOM » ? Ou « Victoria » ?
Pour moi les photos représentent, mes terrains de jeu et de ........Camping ! Année 1955, c'était encore la Pampa, entre les chaussées de Gand et de Ninove.

Écrit par : Pierrot | 14/09/2007

Répondre à ce commentaire

MOlenbeek - MOto -TOle froissée ;o) Bonjour tout le monde, que de souvenirs, une fois de plus (lerci qui ?? ;o) Pierrot, la moto est une Honda CD 50, qui sera remplacée en 74 par le modèle SS50. En bas du bâtiment Arc-en-Ciel, il y avait une station et ... une rue ... où j'ai fais le 1er blouch dans ma Mini ... comique, elle avait la même bouille que la Fiat (le début des problèmes des anglais avec les italiens, Maclaren-Ferrari ? naaan, quand même pas, j'ai rien fais moi Madame Police ;o))))) Aller, je continue la visite ... sans oublier La Guide ;o)

Écrit par : Michel @// | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

coucou bonjour très jolies photos souvenirs de l'av Korenbeek, mon quartier, mais moi c'est du coté Berchem
un bon W-E a toi
bisous a bientot

Écrit par : Jilou | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

Koei scheit ? Quelques fois, avec les kets de la place Anneessens ont partaient à pied pour le Parc Marie Josée. A l’époque dans le parc se trouvait un terrain de football et de nombreux moulins balançoires, tobogans etc. Je précise encore que l’entrée du parc était gratuite. En face, du parc (vers le Boulevard Machtens actuel) se trouvait un très grand espace que les gens connaissaient sous le nom de Koei scheit. Un jour, nous avons pris la décision d’aller camper au koei scheit. Avec une tente ? zoot…. cela coutait trop chère, mais avec des COUVERTURES, le bâton d’un balai et des cordes. Après avoir scié ma mère en deux pour obtenir le « matériel ». Pierrot, et ses amis du haut de leurs 10 ans sont partis à l’aventure. La « tente » monté nous voilà installé prêt à passer la nuit. L’obscurité vint vite, très vite, trop vite à mon gout. Pour nous donner du courage on racontait des blagues. 52 ans ont passé et je l’avoue, j’étais déjà mort de peur ce soir là. Au loin on entendit le son d’une cloche d’une église, Ding, ding, ding, douze fois en suivant. Un de mes amis, Ture, Mimil ou Louis, (je ne sais plus) a sorti la phrase … IL EST MINUIT, C’EST L’HEURE DU CRIME ! A peine avait t’il fini de prononcer crime, que je me suis levé pour prendre mes jambes (et mes couvertures) à mon cou. Maintenant, il n’y à plus de terrains et plus de champs.

Écrit par : Pierrot | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

Brom... Hé Pierrot, tu te souviens des "Flandria" (marque belge), qu'est-ce que ça gazait pour une 50cc hein?
On pouvait facilement démonter et réparer le moulin, le carbu, etc...;-)

Écrit par : Papy Dan | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour Pierrot. Tu étais courageux mais pas téméraire. Le Koeie Scheit maintenant on dit la "Queue de Vache". C'est une taverne restaurant. Quand ma maman était jeune il y a bien longtemps elle allait au Daring où il y avait un solarium. Je crois que c'était à l'endroit de l'usine de cigarettes "Boule d'Or". Quand j'étais gamine et que j'habitais rue Haute on disait des gens de Molenbeek que c'étaient des crapules et ceux de Molenbeek disaient de même sur ceux de la rue Haute. C'était une rivalité féroce entre les deux communes qui, au fond, avaient beaucoup de points communs. C'était le bon temps le temps d'Union/Daring etc...

Écrit par : Nelly | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour Nelly Hou ouille Nelly, qu’est ce que toi tu dis maintenant, les gens de Molenbeek des crapules !
Attention, ou les gars de la rue Saint Martin ou de Ransfort vont faire sauter notre blog !
Je pense que sur le blog de Sophie on peut voir une photo du Solarium du Daring. Ma grande sœur Jeannine et ma cousine, me prenait avec au Solarium. Dans l’eau, il y avait une petite fontaine et un grand plongeoir (très haut).
Pour les bagarres, ne surtout pas oublier les quartiers de ; le Bas fond, le vismet, le deuvelhoeck, la chaussée d'Anvers, était aussi reconnue pour quelques fameux bagareurs hein Dudu. Tiens une question.... Tu as entendu parler du quartier de la Putterie ?

Écrit par : Pierrot | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

salut Pierrot Est ce que la putterie n etais pas pres de la gare centrale ???

Écrit par : francis (titi) | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

putterie Oui Francis, c'était en face de la gare. a l'emplacement de l'ancien parking.

Écrit par : jeanke | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

Putterie Qui as des photos du coin ?

Écrit par : Pierrot | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

Pierrot. Non je n'ai pas entendu parler du quartier de la Putterie mais je sais que ce quartier a été démoli pour la jonction. Quand le Bas Fond a été démoli pas mal de familles sont venues habiter dans les vieux blocs.

Écrit par : Nelly | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

putterie Il y a une photo aérienne sur le blog, à la date du 13-03-07.
La légende de la photo originale dit "Le vaste chantier de la Putterie fut ouvert au début du siècle.Pendant des années il associa Bruxelles Attraction et le Comité du Commerce dans une action constante pour supprimer, ou du moins neutraliser, cette région dévastée qui anémia commercialement tout un quartier jusqu'a faire oublier son brillant passé."

Écrit par : jeanke | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

Mettewie et ses blocs. Hello,
J'avais déjà fait mention de Radio Capitale, la station pirate, pour le topic du Martini Tower. Un élément de plus: ma 1ère émission était "on air" à partir d'un des buildings (voir photo 10). Le studio était logé dans un local à l'entresol. Les gars de Capitale faisaient passer un câble coax par la fenêtre, il grimpait le long de la façade(+/- 40 ou 50m ???) pour joindre l'antenne. Jamais entendu parlé de bruitage sur la télé SBR ?
Sans ce blog, je n'y aurais jamais plus pensé. D'autant plus que mon invité était le docteur Jacques Victoor d'Anderlecht, hélas décédé, un fin conteur !
@+
Robert

Écrit par : Robert | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

Papy Dan Pour pile mes 16 ans, ma mère ma offert une nouvelle ITOM 50 CC, 3 vitesse, de couleur rouge et blanche. Le magasin était situé sur le boulevard Maurice Lemonnier en face du Palais du midi. (L’Abeille – Ajax)
Pour gagner en vitesse, j’ai raboté ma culasse et changer mon pot d’échappement. Je passais seul sur la moto dans le quartier plein gaz (80 km) et dans un boucan d’enfer. Quel plaisir, j'ai eu avec ma petite moto.

Écrit par : Pierrot | 15/09/2007

Répondre à ce commentaire

Attention à ce que vous dites !! Awel Santeï ! Pierrot qui essplik comment il bricole son Itom, Robert qui divulgue la planque de son émetteur ... je connais une "ajoentje" qui va ressortir ses carnets de PV moi ! hahahhaha. Ca fait plaisir de se souvenir des Radios, j'étais (comme techno) sur Plus (Hopital français) puis sur les Z'alternatives (où il valait meiux tjrs prendre une platine avec, vu l'état du studio ! héhéhé) et enfin les débuts de 104 à Laeken ... chez le commissaire machin ! ;o))))) Bonne journée à Toutes & Tous !

Écrit par : Michel ....@// | 16/09/2007

Répondre à ce commentaire

Lambic Wawa. Au début que j'habitais à Molenbeek il y avait dans l'équipe du RWDM un joueur Congolais et d'après les journaux on l'appelait monsieur 50 pour cent. Un jour il a même marqué un but et le RWDM a gagné le match au parc Astrid à Anderlecht . Mon fils était petit et il adorait Bibi Wawa comme il disait . Ma question : un visiteur peut-il me dire ce qu'il est devenu?

Écrit par : Nelly | 17/09/2007

Répondre à ce commentaire

Lambic WAWA Notre présence s'expliquait surout par le fait de se retrouver une dernière fois cette saison autour d'un verre mais aussi pour rendre hommage à Lambic Wawa qui est un joueur dont tout le monde se souvient (positivement je pense) et qui a aussi marqué l'histoire du club.
Lorsqu'il arriva en 1985 en droite ligne du Zaïre, du Kalamu Kinshasa pour être précis, il mit un certain temps à s'adapter (jouant même quelques matches à l'arrière-droit !) et se signala surtout par quelques frasques (qui ne se souvient de l'épisode des dessous féminins au GB Mettewie ?). Après avoir marqué son premier but (contre Malines sous la neige !), il fut pratiquement inarrétable et fut élu en 1987 meilleur joueur du club par les supporters. Ses exploit attirèrent mêmel'attention sur lui de grands clubs européens, dont, parraît-il, le grand Liverpool. Mais malheureusement, alors qu'il se trouvait au Zaïre pour un match international, il fut victime d'un grave accident de voiture (alors qu'il aurait déjà du être de retour en Belgique à ce moment-là...) et fut considéré perdu pour le foot... Mais à force de courage, il revint dans le parcours mais sans jamais, hélas, revenir à son niveau d'antant. Il fut loué un an au Maritimo Funchal avant de revenir à Molenbeek pour quelques saisons où il ne fut plus un titulaire indiscutable. Ce fut néanmoins vers cette époque qu'il réalisa,
pour moi et pour beaucoup d'autres, son plus haut fait d'armes sous le maillot molenbeekois : le 5 avril 1992, par un bel après-midi, ce fut lui qui inscrivit le but victorieux face à Anderlecht. Celà faisait depuis 1979 (2-1, 2 buts de Robby De Kip) que nous ne les avions plus battu dans notre stade.

Extrait d’un article de ZIZOU

Écrit par : Pierrot | 17/09/2007

Répondre à ce commentaire

Lambic Wawa suite . Merci Pierrot. Un jour de semaine j'ai été au stade Edmond Machtens avec mon gamin qui ne parlait que de Bibi Wawa et voilà que je tombe sur Monsieur Paul Van Himst qui y était entraîneur à l'époque. Comme mon fils lui parlait de Lambic monsieur Paul Van Himst nous a accompagné au bureau avec beaucoup de sympathie, ensuite il lui a donné une photo dédicacée du joueur que mon gamin a mis au mur de sa chambre très longtemps.

Écrit par : Nelly | 17/09/2007

Répondre à ce commentaire

De kerk was bouje de vol ! Men schuu CHAUKES,
en volle volle vitesse (comme d'hab). J' vais essayer d'être le + court possible !

Aaah, je savais qu'on y viendrait à la moto ITOM. Bon. Elle existait en 2 couleurs principales (rouge et..bleue) - elle coûtait en effet 10.500 frs et... le modèles "compétitition" 11.500 frs.

Toute la marolle achetait son "ITOM" chéé de Waterloo, au coin de la rue Vanderschriek (il en a vendu, vendu ce pei). Lorsque mes amis avaient un problème avec leur moto il venait au club de Jeunesse chez Paul pour la réparation éventuelle...

Vous souvenez-vous de quelques marques...concurrentes de l'ITOM à l'époque, oui-non ? . Moi je me souviens de 3 marques et l'une d'elle n'était pas une moto mais une mobylette, hei ma vast ? Je n'ai jamais su, voulu rouler en moto. J'en devine les plaisirs réels mais j'ai tjs trouvé ce mode de transport trop dangereux. J'arrête.

La famille STROOBANT -- 10 pages si vous voulez et cette famille les mériteraient.. J'ai particulièrement connu -- comme tous les marolliens -- le père Henri, le fils Philippe et sa soeur !
Comme mon leve TITI j'ai joué cachette-caché dans les cercueils, etc, dans son 1er atelier. Le décès inopiné quoique l'aboutissement "d'une longue maladie"du père Henri et peu d'années après du fils, Philippe ont draîné une foule considérable à leurs obsèques à l'église de la Chapelle.

L'église pourtant grande était "bouje de vol" car TOUTE la marolle voulait rendre un dernier hommage à ces 2 personnes qui étaient à juste titre, très aimées.

Le fils de "Flup", dénommé, Henri, comme son grand-père à ouvert après le décès de son père (Flup) une entreprise de pompes funèbres à Molenbeek (je crois av. Brigade Piron). Un très très chouette ket aussi comme feu son père et grand-père. Henri junior a un ket qui joue en équipe d'âge pour Anderlecht (Neerpede) c'est là que je l'ai rencontré la dernière fois.

Il voulait me donner sa carte de visite avec les coordonnées de son entreprise -- j'ai décliné l'offre de cette carte en rigolant -- Henri l'a très bien pris ! Hei ma vast. J'arrête.

Mais j' peux vous rassurer ma sweet NELLY ou mene leve TITI et/ou d'autres Chaukess peuvent -- sans doute -- me relayer. Daaag al men schuu Chaukess. Gilbert



Écrit par : Delepeleere | 17/09/2007

Répondre à ce commentaire

reponse a nelly bonsoir a tous il y a 1 an ou 2 mon fils(qui est receptionaire dans une grande surface a anderlecht)a eu la surprise en faisant signer le bon de livraison au chauffeur de lire le nom: wawa. comme lambic le joueur de foot a retorquer mon fils . mais c est bien moi a repris lambic en rigolant avec toute la blancheur de ses dents . j en deduis qu il travaille (ou travaillait) pour une societe de transport. c est tout ce que je sait de lui salut

Écrit par : pierre van 9man | 17/09/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour Gilbert On ai content onze Gille es dou.....Pierrot et Francine

Écrit par : francine et | 17/09/2007

Répondre à ce commentaire

stroobant Philippe et moi allions a la même école , et comme le raconte Gille, en rentrant, souvent on jouait cachette caché dans l'atelier de cercueils. J'avais presque oublié cette episode!!

Écrit par : willy van de beules | 17/09/2007

Répondre à ce commentaire

Merci Pierre. Pour les renseignements c'est sympa.

Écrit par : Nelly | 17/09/2007

Répondre à ce commentaire

insouciance En lisant les commentaires,je constate que tout les kets ont joué dans l'atelier des "Stroobant".C'est ça l'insouciance de l'enfance.Quelques années plus tard rien que d'entendre le mot"cerceuil"celà faisait froid dans le dos

Écrit par : francine | 18/09/2007

Répondre à ce commentaire

Willy van de Beules(stroet). Je constate avec plaisir que notre Willy a été anobli .Félicitation Willy.

Écrit par : Nelly | 18/09/2007

Répondre à ce commentaire

commune verte To Nelly, salut! Ben oui le le Mettewie était fort vert à l'époque. Quand j'étais ketje on allait encore se promener de l'autre côté du Mettewie en face du 1er bloc à travers terrains vagues, lopins de terre ... Avec ma mère on allait y acheter des fleurs . On allait nourrir des chevaux et des moutons, il ya avait même une petite ferme (souvenirs ). Un peu plus agé milieu des années 70, c'était les interminables parties de foot du matin au soir sur les pelouses entres les blocs parsemées des "petits cadeaux" de nos amis à quatre pattes (lol), fallait éviter de tomber trop souvent sur le gazon ou de faire des tacles.
En plus on ne pouvait pas jouer sur ces terrains, ce qui avait le don d'énerver notre concierge mais bon après maintes remarques et vu notre obstination à occuper les lieux, le brave homme capitula...
Faut dire que l'on ne pouvait pas aller sur les terrains d'entrainement du rwdm pour pratiquer notre sport favori le footeballe. Nos vestes de training devenaient des piquets de fortune pour les goals.
Sans oublier les fameux jeux de pistes ou de cache-cache dans les caves ou garages des blocs, pas vraiment non plus du goût des concierges ou de certains vieux un peu grincheux (lol) .
Les plaisanteries du style carillonner à toutes les sonnettes en même temps ayant pour conséquence que les gens sans se voir communiquaient entre eux dans le parlophone en terminant souvent par cette phrase "encore nondedjeu des bêtes gamins qui font une blague", c'était le fou-rire garanti. On se marrait bien le tout dans une ambiance bonne enfant bien que l'on se faisait parfois tirer les oreilles par nos parents suite à la visite du concierge un peu excédé de nos blagues...
C'était une chouette époque pleine de souvenirs de jeunesse et d'anecdotes , j'ai habité au Mettewie de 65 à 90.

Écrit par : Jacques | 18/09/2007

Répondre à ce commentaire

Henri Stroobant J'ai connu Henri et Flup car j'ai tenu 2 ans le café du Silence au crématoire. Toute ma famille des marolles connaissait bien les Stroobant de la rue St Ghislain.
Dommage que Flup est parti si vite.
Pour info, un grand ami d'Henri c'était Jef Martini, représentant en boisson alcoolisée. Qui connaît?
SNIF

Écrit par : Patrick | 19/09/2007

Répondre à ce commentaire

Mettewie - Daring Je viens de découvrir ce site merveilleux ! Félicitations ! J'ai toujours habité près du Daring. Lorsque j'étais jeune et mince ! pour assister au match en resquillant, je passais par le terrain d'entrainement via le bd Mettewie, je passais par le souterrain passant en dessous de la rue du champ d'ossehem et je me faufilais à travers les barreaux de la grille (si, si) qui fermait le souterrain ! Je n'avais plus qu'à rejoindre les gradins !

Écrit par : Christian | 26/11/2007

Répondre à ce commentaire

Karreveld Quelqu'un connaissait-il le croisement du Karreveld en 1962 ? juste le coin entre les chsée de gand, av brigade piron, rue des beguines, chsée du karreveld ? D'avance merci

Écrit par : schepers | 31/01/2009

Répondre à ce commentaire

que de souvenir en voyant ces photo

Écrit par : nicola josé | 06/09/2009

Répondre à ce commentaire

que de souvenir en voyant ces photo

Écrit par : nicola josé | 06/09/2009

Répondre à ce commentaire

Comme le temps passe... Arlette de l'avenue Brigade Piron et Jacqueline son amie, de la chaussée de Gand (banque) recherchent des anciens copains qui ont habités au Karreveld dans les années 1960. Merci d'avance

Écrit par : schepers arlette | 05/10/2009

Répondre à ce commentaire

LE BUS 49 de la STIB C'est le bus qui remontait de Forest par Veeweyde, boulevard prince de Liège (notre roi actuel) et remontait tout le boulevard Mettewie jusqu'à la Basilique et ensuite continuait .......
Ce bus avait une forme assez spéciale , le cul comme une volkswagen coccinelle avec 2 petits carreaux, et je crois ne possédait pas ou très peu de suspension. En Brusseleir een echte kakewaal !!
berenotjes

Écrit par : Albert | 06/10/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.