UA-38716482-1

04/08/2007

rue Wayez

anderlecht rue wayez

Belle carte de la rue Wayez....je dirais que tout comme la rue de Brabant à Schaerbeek, celle-ci n'a pas vraiment changée sauf, l'animation et les magasins !

Il n'y a pas si longtemps, cette rue était très animée, remplie de boutiques, à présent....elle se meurt !

09:36 Publié dans anderlecht | Commentaires (82) |  Facebook | |

Commentaires

La belle et bonne époque Bonjour
L'école P13 école fr/nl des garcons jusqu'au année 70. Mes professeur Mr Vanoeverstratten et De Bakker 1965>72. Et oui la rue Wayez anciennement la 2 ième rue Neuve de Bruxelles ou on trouvait beaucoup de boutique de marchand de chaussures et de vetements, ou le commerce étaient riche et florisant avant 1980..... puis l'exode des habitants pour une vie plus confortable, et maintenant .... ;-(

Écrit par : Kriske | 05/08/2007

Répondre à ce commentaire

beignets La baraque de beignets de Jef Carbur était juste au cion de la rue sur la photo, pendant la foire de la rue Wayez
En face il y avait un marchand de disques.
Mes premier 45 tours à 75 Frs

Écrit par : Jeanke | 05/08/2007

Répondre à ce commentaire

Le disquaire"Wayez Disque"
La baraque à frite et smoetebollen"Bosman"Un jour le voisin d'en face "Chez Tof" un magasin de jouets ets apprenaient à tirer avec un carabine à plomb dans la porte particullière de chez nous(1965) Une autres fois un voisin n'avaient pas trouvez mieux de passez par les arrières maison(4) escaladen murets et vérandas pour retourner chez lui au deuxième étages de la quincaillerie Deschamp Une autre fois il vendaient du bazar au vieux marché habillé en artiste peintre de la place du tetre de Paris (Grand chapeau et cape ) A la la toute une époque formidable. Ma grand mère et maman vendaient jusqu'au année 1960 des chiques de tabac , nature ou mentholé ou de la prise de tabac pour les ouvriers. Le magasin de tabac cigare est rester jusqu'au année 1970.

Écrit par : Kriske | 06/08/2007

Répondre à ce commentaire

beignets C'est juste pour les beignets, je me suis trompé.
Au coin, c'était ma tante Maria, Jef était 50 mètres plus loin.

Écrit par : jeanke | 06/08/2007

Répondre à ce commentaire

Il y avait aussi 2 cinémas, le Kursal et le métro, un priba, un nopri,un van den borre, un krefel, un bata, et tous les autres commerces, eh oui la rue wayez c'était la rue neuve d'anderlecht, et le petit quincailler de la rue de Douvre, dans les cuisines de cave, une vraie caverne d'Ali Baba, la friture René (elle existe toujours) le chapeau blanc, le magasin de stylos.

Écrit par : Marchal Albert | 31/01/2008

Répondre à ce commentaire

La poissonerie Roussel, la fromagerie la Renommée, la boulangerie Serneels.

Écrit par : Gooris | 11/09/2014

salut au Anderlechtois et surtout au gens de la rue wayer car j'ai habite la rue wayer juste au dessus du new club dans le coin en face de l'école NRL et aussi la rue de douvre n°4 et avec comme voisin marc sanen,J'ai été a l'école P 6/13 chez md menu en 72.Je suis très heureux de voir autant de gens qui on vécues autour de la rue wayer qui jadis était le fleuron d'Anderlecht, je me rappel du glacier du magasin au cache poussière,le café "le red "et le king et surtout au coin la rue de douvre le magasin chez jeff et wily (je pense que c'etait 2 frères) et pia , supert

Écrit par : salah | 27/12/2014

salut au Anderlechtois et surtout au gens de la rue wayer car j'ai habite la rue wayer juste au dessus du new club dans le coin en face de l'école NRL et aussi la rue de douvre n°4 et avec comme voisin marc sanen,J'ai été a l'école P 6/13 chez md menu en 72.Je suis très heureux de voir autant de gens qui on vécues autour de la rue wayer qui jadis était le fleuron d'Anderlecht, je me rappel du glacier du magasin au cache poussière,le café "le red "et le king et surtout au coin la rue de douvre le magasin chez jeff et wily (je pense que c'etait 2 frères) et pia , supert

Écrit par : salah | 27/12/2014

Rue Wayez Jadis, on allait souvent rue Wayez pour les magasins et l'ambiance. Et puis...il y a eu la construction du grand métro ligne 1 sous cette rue. Ca a duré plusieurs années et beaucoup de commerces ont fermé. Le début de la rue (côté cannal) ne s'en est jamais remise.

Écrit par : chantal | 31/01/2008

Répondre à ce commentaire

Wayez. J'ai habité 26 ans a Anderlecht dont 15 rue Wayez au bon temp ou l'on pouvait
oublier de fermer vitres et portieres des voitures .
Chantal ,les gros travaux du métro était plutot du côte de la rue d'Aumale et au cour ST Guidon.
De 82 a 87 j'ai travaillé chez Dyckman magasin de chaussures tres connu dans rue Wayez et rue du prado ,le magasin de stylos c'etait DuboisPen a côté
du Chapeau Blanc et par après il était sur le trottoir
de Roussel (poissonnerie)et du café le Cordial,moi j'habitais au dessus de Timmerman (rideaux-tentures-matelas).J'ai aussi eu un Snack (l'Heure sandwitch)rue de la procession ,tres différent des chaussures ,surtout l'odeur,j'ai peut être eu le plaisir de vous servir !!!qui sais!!!

A bientot

Écrit par : Andrée | 31/01/2008

Répondre à ce commentaire

La rue WAYEZ pour ma famille c'était le centre du monde! Toute la famille habitait Anderlecht.Mon grand père, rue victor Rauters (chez sa fille), il est décédé maison de repos Le Meir (la directrice,était ma marraine), mes parents, av. R Vanderbruggen 81, rue Edgar Tinel 22,puis rue P Biddaer 33, mon frère est toujours, quand j'ai quitté le domicile de mes parents j'ai été habiter place de le résistance, 19(wayez)au dessus du salon de coiffure Nicole, Mon stampcafé était le Village au coin de la rue du village et de la rue Formanoir, chez Nadine et Francis. Mon père était Secrétaire général de la section d'Anderlecht de la ligue des familles nombreuses (10000 membres pour and.) travail bénévole et ma mère s'occupait de l'approvisionnement en timbres des comerçants (tjrs en vélo)j'ai été domicilié à and. pendant plus de 40 ans. Mes 2 frères y sont nés, le plus jeune y habite toujours et la relève est assurée!
2 de mes cousines y habitent encore aussi une rue du prétoire et l'autre rue de la Démocratie.Un café que j'aimais bien aussi c'était chez Francis et Donald
au coin de la rue de la démocratie et de la ch. de mons, on y mangeait sur commande très bien, c'était peut être le premier café tenu par un couple homo ouvertement.Les 2 autres cinés. étaient le Vaillance (pl) et l'Erasme rue de veeweyde. J'ai été le fondateur du club spéléo anderlechtois "les moustifs" j'en ai été le président. C'était hier !!
Par contre j'ai appris à nager place du jeu de balle, les costumes de chez Michiels(c'est mon proprio),les outils, peinture, papier peint etc... rue blaes un half en half quoi ! Ma nièce elle habite Anderlecht, est née à st Pierre et va à la crèche rue de capucins tiens tiens ?? mais elle ira en primaire à Notre Dame rue de veeweyde.
Berenotjes

Écrit par : Marchal Albert | 01/02/2008

Répondre à ce commentaire

Hé oui la Rue wayer je l'est aussi très bien connus se temps là,que de souvenir,mais maintenant j'est les larmes aux yeux de voir que cette belle rue de ma jeunesse est devenue une poubelles bien triste bien a vous.

Écrit par : Marie Rose | 29/08/2014

Bonjour j ai moi meme fais partie des Moustifs de 73 a 78

Écrit par : jean marc | 27/02/2015

rue de Veeweide La soeur de ma grand-mére a tenu pendant plusieurs années un café rue de Veeweide,juste en face de la gendarmerie,par la suite sa fille a repris le café.Ma grand-mère qui habitait , la rue des Radis a immigré à Anderlecht, pour allé habiter au-dessus du café de sa soeur,c'était en 1957 !Quand mes parents allaient dire bonjour à ma bobone on "faisait" les magasins rue Wayez,très beaux centre commercial dans ces années!

Écrit par : francine | 01/02/2008

Répondre à ce commentaire

Veeweyde. Francine,il me semble que la gendarmerie se trouvait dans la rue Victor Rauter,parallèle à la rue de Veeweyde ,la police fédérale est toujours au mème endroit.
Petite ,début des année 50 de la Place Fontainas ma grand mère me menait chez le docteur Heymans rue Wayez ,après ,chez Vandenstock je pouvais avoir un yahourt a la grenadine .
Des année plus tard ma maman a été serveuse dans se même café et cela j'usqu 'a sa retraite en 1982.Pour les perçonnes qui ont fréquenté cet établissement elle s'appelait Hélene.

Écrit par : Andrée | 01/02/2008

Répondre à ce commentaire

Andrée Il est possible que la gendarmerie ai déménagé, mais en 1957 elle se trouvait juste en face du café de la rue de Veeweyde.J'en garde un souvenir car beaucoup de gendarmes à l'époque venaient prendre un pot dans ce bistrot.AS tu connu le Faucon ( dancing) dans la rue Wayez , mon cousin y était garçon dans les années 60.

Écrit par : francine | 01/02/2008

Répondre à ce commentaire

FRANCINE & ANDREE vous avez toutes les 2 raison La Caserne de gendarmerie était bien rue de veeweyde, administration et rue victor Rauter casernement (les logements,un corp de garde, accès à la cour intérieure et au parc à véhicules), j'ai bien connu le café en face, et 2 sur le trottoir de la gendarmerie le reste en remontant c'était l'école des soeurs, future école de ma nièce. Tu parle du docteur Heymans il était un grans amis de mon grand-père Camille Marchal et du docteur DeBoe (rue de veeweyde), Si tu as servi chez VDS en noir et tablier blanc (!) la classe quoi, tu as sûrement servi Bon Papa Marchal (une krieck ou une Lambic) ainsi que moi un picolo grenadine (eau, grenadine & une larme de krieck) les médecins venaient parfois le rejoindre mon grand-père était un homme très respecté et tout le monde l'appelait Bon Papa.
Et la pâtisserie Suvée d'abord place de la vaillance (rue wayez) puis ensuite rue de veeweyde, le café du coin, le marchand de matériel pour le ménage, bollewinkel en face de la poste, la grande papeterie, la boucherie chevaline et la moutonnerie, le magasin de volaille, les coiffeurs h & f. le cinéma Erasme (j'y ai vu Le pont de la rivière Kwai et Laurence d'arabie) les accessoires pour animaux Vitobel, la lunetterie, et j'en oublie!
Berenotjes

Écrit par : Marchal Albert | 02/02/2008

Répondre à ce commentaire

Francine a raison. Sur un plan des rues des années 50 , la gendarmerie est effectivement rue de Veeweyde , mes excuses à Francine , et mauvais points ... aux amis natifs d'Anderlecht qui m'ont mal renseignée !
Pour le "FAUCON" , dans les années 60 j'habitais encore rue des six jetons.
Bon week-end à tous.

Écrit par : Andrée | 02/02/2008

Répondre à ce commentaire

Le FAUCON Je me souviens que le café à côté du poissonier rue wayez, avait parfois un orchestre. Mais il y avait place du droit, un énorme bistrot qui avait un Orphéon, orchestre mécanique ancêtre du juke box, ce café faisait aussi dancing je ne sais plus si le nom était le prince d'orange ou le juan (j'étai trop jeune), c'est aussi place du droit ou le vieux monsieur Milcamp faisait ses gauffres au sucre et puis son invention au fruits (car c'est lui l'inventeur), je l'ai très bien connu à la fin de sa vie il venait toujours à l'atelier et boire son verre au coin de la rue d'aumale, j'ai eu la primeur de goûter une de ses premières gauffres au ananas, elle reste ma préférée d'ailleurs.Ma mère elle avait droit à une gauffre aux abricots, ses gauffres au cerises il les a créées parce que disait-il elles allaient bien avec la krieck et la rodenbach (au début il déposait des plateaux chaque jour dans les bollewinkels et dans les cafés des environs, quand il avait fini sa journée il était slach).
Elles sont toujours faites de façon artisanale, l'usine se trouve depuis peu dans le zoning le long du canal et toujours dans la famille Milcamp.
Berenotjes

Écrit par : Marchal Albert | 02/02/2008

Répondre à ce commentaire

Que oui la belle époque de la rue wayer J'étais éléve de Mr Vanoeverstratten dans les années 70 à l'école P13 et pour les vacances à la colonie de neerpede j'ai terminé ma primaire à l'école rue de douvre une fois par semaine nous avions droit à la douche et les souvenirs de l'agent de police qui faisait la circulation au canal dans le bas de la rue wayer et nos vendredis soir un film au kursal sans oublier d'acheter quelques bonbons juste à cotè ou encore de prendre un cornet de glace chez capri et également le marchand de disques pour nos 45 et 75 tours un vrai bonheur

Écrit par : georges | 28/05/2008

Répondre à ce commentaire

@ georges, tu as connu Mr "noiret" ( sorry de l'ortho ) ...

Écrit par : le dide | 17/08/2008

Répondre à ce commentaire

le bouquet romain bonsoir, je cherche l'adresse du glacier le bouquet romain, rue neuve.
si vous aviez une photo ce serait chouette Merci

Écrit par : philippe | 23/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Philippe Je me souviens que le Bouquet Romain était rue Neuve à droite en venant du quartier Nord (en face du City 2). Il y avait également un Bouquet Romain au début de l'avenue Louise.

Écrit par : Nelly | 23/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bouquet romain N° 126 Rue Neuve,pas de photos même dans les livres de Dubreucq Jacques .Dans le vol.6 page 50 reproduction d'une pub.

Écrit par : cinema-ke | 28/10/2008

Répondre à ce commentaire

bouquet romain merci à vous pour les infos

Écrit par : philippe | 01/11/2008

Répondre à ce commentaire

ma jeunesse à Anderlecht Bonjour,
J'ai passé une bonne partie de ma vie à Anderlecht ou mon papa était marchand tailleur rue St Guidon 19, de ma chambre je voyait l'église dont les cloches me réveillaient le dimanche matin. En face il y avait le lavoir HANECA et à coté de chez nous le café chez Jeanneke. De là on est aller au 141 rue Wayez, à coté de (RD) Radio Distribution et en face nu Nopri, le priba était plus haut vers la place de la Vaillance.
Ont allait fréquemment manger des moules chez "Friture René" place de la résistance.Pour le cinéma on avait le choix à l'époque, le Kursaal, le Métro et le Vaillance. Après est venu s'ajouter le ciné Erasme rue de Veeweyde et il y avait aussi le Prince ch.de Ninove. J'ai aussi habiter rue de Formanoir et rue Alphonse Demunter près de la place de Linde. Apres je suis rester à Anderlecht mais du coté de Scheut, Bd Jules Graindor ou mon père avait toujours son magasin entre la librairie et le poissonnier. A ce temps c'était encore le tram 33 qui passait là.Beaucoups plus tard j'ai été le premier à ouvrir le café "LE GRAINDOR"au coin de l'av.Norbert Gilles, café que mes parents ont continuer quelques années, j'ai aussi réouvert la baraque à frites Square des Vétérants Cologniaux, j'avais appeler ça "Chez le Brusseleer" là j'ai été deux fois 5 ans puis remis au Grec qui y est toujours.
Eh ben voilà, c'était le bon temps

Écrit par : dries | 15/11/2008

Répondre à ce commentaire

Je vois qui tu es ! Cher Francis,

ne cherche pas, tu ne me connais pas, mais moi je vois très bien qui tu es grâce à ton parcours, j'habite depuis 1978 aux environs de la place de la Beauté et régulièrement j'allais visiter un de mes locataires bld Jules Graindor c'est ainsi que je connais très bien la friture et le café dont tu parles. Tu es un pei très sympathique hei ma vast ?

Écrit par : Gilbert | 16/11/2008

Répondre à ce commentaire

Moi aussi........ J'ai passé une bonne partie de ma vie à Anderlecht, j'y ai d'ailleurs encore toujours de la famille. Ce fut d'abord dans les années 50, au 81, av. raymond Vanderbruggen et à l'école saint Joseph rue Docteur Jacobs, ensuite boulevard de la révision, rue edgard Tinel, rue P. Biddaer et place de la résistance.mes études technique je les ai faites à l'ETSE rue chomé wyns diplome en 1968, mon stand café était comme student aux bons amis rue G Moreau et le village au coin de la rue du village et de la rue Formanoir, et aussi à une époque le Madison au rond point du Meir, mes parents s'occupaient de la ligue des familles nombreuse section Anderlecht, et moi du spéléo club anderlechtois les "moustifs", si vous désirez des renseignements je suis à votre disposition
a+ albert

Écrit par : Marchal Albert | 16/11/2008

Répondre à ce commentaire

jaime ca cest bien .

Écrit par : cxvbn | 02/01/2009

Répondre à ce commentaire

éh rutabaga!!! Tes pas sur un site de smokelage içi, alors va faire ton brol ailleurs.
Ferdèke si on les laisse faire,ils vont nous vendre de l'air de labas en boites de conserves.

Écrit par : dudu | 27/02/2009

Répondre à ce commentaire

Petit problème sur le site "VENTE DE L'OR EN POUDRE"...arnaque à éliminer !

Écrit par : chantal | 27/02/2009

Répondre à ce commentaire

L’arnaque par mail http://www.afrik.com/article12849.html

Écrit par : francis (titi) | 27/02/2009

Répondre à ce commentaire

que de souvenires j ai habiter 51 rue du village entre 1947a1960 puis audessu cine vailliance jusque 1966 j ai ete a l ecole rue wayer prf Hermans .et fair les 400coups (gentil)dans le qartier

Écrit par : hamelryckx | 13/04/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour, moi j'ai vécu de 1948 a 1971 rue de la conciliation au dessus du café Albert. J'ai fait mes primaires a P13 chez mm. Claereboudt et Baudoncq. Toi ton prénom n'est-il pas Francis et Suske. Ta grand mère n'habitait elle pas rue du Greffe.
A bientôt.

Écrit par : wachtelaer | 18/11/2014

Mes parents avaient le magasin de fuits et légumes au 91 rue Wayez. Y ai habité depuis ma naissance (1955) jusqu'en 1978. Ai aussi été à P13 (Mr De Keyzer).
Le cinéma Metro, la glecier chez Negrita (avec deux jolies filles) et la friture René aussi avec 2 jolies filles !
Et les matches de basket Place Wayez ! Quand j'y maintenant je me sens mal ! Luc
WUFB7

Écrit par : Luc | 06/07/2009

Répondre à ce commentaire

Quelle chance de tomber par hasard sur ce blog, je cherchais récemment le nom de ce glacier qui avait confectionné la décieuse pièce montée pour ma communion solennelle en 1976...Et puis, à vous lire, on se sent un petit peu moins seul lorsqu'on retourne à la rue Wayez, car l'ambiance d'avant et tous les beaux commerces ont irrémédiablement disparus...quelle dommage! Et les gens d'aujourd'hui ne peuvent pas se rendre compte de ce que c'était avant...alors cela fait du bien de vous lire!

Écrit par : gabrielle | 15/07/2014

Tu n'est pas le seul Luc Moi non plus je n'ai plus la moindre envie de me balader dans la rue wayez.....pour cause de......
à + Albert

Écrit par : Albert | 11/07/2009

Répondre à ce commentaire

anderlecht j'ai habité 12 ans anderlecht rue du chapitre en face de la maison d'érasme,j'habite en France depuis 13 ans,on ma reparlé de la rue wayez il parait que cela a bien changé en tout cas bravo pour ce super blog,continuez

Écrit par : BEREAU ANDRE | 24/07/2009

Répondre à ce commentaire

NEGRITA Hello
je vois que certains parlent de Negrita, le glacier rue Wayez...je n'ai d'ailleurs plus jamais trouver l'équivalent !!!quelqu'un sait où l'on peut retrouver les proprios ou du moins leur famille ? merci

Écrit par : PAPA | 29/08/2009

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas s'il y a un rapport quelconque, mais il y a toujours un Negrita à la grand-place de Vilvorde et leurs glaces sont délicieuses.

Écrit par : Jean | 17/11/2009

Répondre à ce commentaire

aussi y avait cinama rue de veeweyde entre demcratie et place de la vaillaince

Écrit par : THIERRY | 21/06/2010

Répondre à ce commentaire

En cherchant rue Wayez, je suis arrivé sur cette page.
J'y ai vécu toute ma jeunesse. Juste en face de l'école.
C'était mon école primaire.
Il n'y avait pas de murs comme sur l'image.
J'allais 1 à 2x par semaine au cinéma. Kursaal ou Metro.
Le Vaillance aussi.
Tous disparus.

Écrit par : L'enfoiré | 19/05/2011

Répondre à ce commentaire

Si je me rappelle bien le marchand de disque était un tyope avec une petite moustache. Au coin il y eu le Café 'La Cuve' où pas mal de joueurs d'Anderlecht ont passé quelques soirées (... nuits)
Le Cordial c'était en face du stade d'Anderlecht. Francis tenait ce bistro. Sa soeur tenait un bistro au coin de la rue de la Procession. Le samedi soir on allait de l'un à l'autre et quasi jamais de bagarres, sauf quand ceux du Bon Air venaient. Le flic du pont du canal ! wa ne charel. Il m'a tellement fait rire que j'ai failli tomber de mon vélo un jour.

Luc

Écrit par : Luc | 20/06/2011

Répondre à ce commentaire

Si je me rappelle bien le marchand de disque était un tyope avec une petite moustache. Au coin il y eu le Café 'La Cuve' où pas mal de joueurs d'Anderlecht ont passé quelques soirées (... nuits)
Le Cordial c'était en face du stade d'Anderlecht. Francis tenait ce bistro. Sa soeur tenait un bistro au coin de la rue de la Procession. Le samedi soir on allait de l'un à l'autre et quasi jamais de bagarres, sauf quand ceux du Bon Air venaient. Le flic du pont du canal ! wa ne charel. Il m'a tellement fait rire que j'ai failli tomber de mon vélo un jour.

Luc

Écrit par : Luc | 20/06/2011

Répondre à ce commentaire

Très juste Luc le Cordial eétait tenu par FRancis et au coin entre la Processestroet et l entrée du Parc le bistrot , je ne me souviens plus du nom ( un Wiel's je pense était tenu par Nadine la soeur de FRancis


Houlala que de souvenirs.....

j ai vécu autour du parc du busselenberg ou on a fait vieillir le Jardinier ( le Jardi comme on l appelait ) bien avant son age

nous étions les petits crapuleux de la strootje .... comme dirait Mme Beulemens ...

Écrit par : jeannot | 26/06/2014

Si je me rappelle bien le marchand de disque était un tyope avec une petite moustache. Au coin il y eu le Café 'La Cuve' où pas mal de joueurs d'Anderlecht ont passé quelques soirées (... nuits)
Le Cordial c'était en face du stade d'Anderlecht. Francis tenait ce bistro. Sa soeur tenait un bistro au coin de la rue de la Procession. Le samedi soir on allait de l'un à l'autre et quasi jamais de bagarres, sauf quand ceux du Bon Air venaient. Le flic du pont du canal ! wa ne charel. Il m'a tellement fait rire que j'ai failli tomber de mon vélo un jour.

Luc

Écrit par : Luc | 20/06/2011

Répondre à ce commentaire

Si je me rappelle bien le marchand de disque était un tyope avec une petite moustache. Au coin il y eu le Café 'La Cuve' où pas mal de joueurs d'Anderlecht ont passé quelques soirées (... nuits)
Le Cordial c'était en face du stade d'Anderlecht. Francis tenait ce bistro. Sa soeur tenait un bistro au coin de la rue de la Procession. Le samedi soir on allait de l'un à l'autre et quasi jamais de bagarres, sauf quand ceux du Bon Air venaient. Le flic du pont du canal ! wa ne charel. Il m'a tellement fait rire que j'ai failli tomber de mon vélo un jour.

Luc

Écrit par : Luc | 20/06/2011

Répondre à ce commentaire

Oui, le flic s'appelait Jacques. Il gueulait tellement qu'on l'entendait parfois jusqu'à la Rue de Douvres! Mais avec lui ça avancait.

Écrit par : Gooris | 11/09/2014

Le café, était le Wiel's, au coin de l'avenue berteaux, tenu d'abord par Ware et Paulette, avec leur fille Nicole. Puis repris par Jean(Volvo) et sa femme Nadine, soeur de Françis.

Écrit par : Gooris | 12/09/2014

Le café, était le Wiel's, au coin de l'avenue berteaux, tenu d'abord par Ware et Paulette, avec leur fille Nicole. Puis repris par Jean(Volvo) et sa femme Nadine, soeur de Françis.

Écrit par : Gooris | 12/09/2014

super tous ca

Écrit par : gari | 11/10/2011

Répondre à ce commentaire

je me rappelle du magasin dykman (magasin de chaussure ) j ai été avec leur fille a l école ,Anderlecht a bien changée, mes la vie change?on sait rien ni faire ?j habite toujours a Anderlecht depuis 47 ans et je me plais bien J'étais éléve de Mr Vanoeverstratten dans les années 70 à l'école P13 ( j ai connu aussi ce prof)la pompe essence seca rue de Douvres notre pompiste serge et son papa le petit magasin dans la pompe la femme de serge et oui ca fait longtemps tout ca super le blocs

Écrit par : gari | 11/10/2011

Répondre à ce commentaire

Salut Gari, je crois qu'on était dans la même classe de Mr. Van Overstraete, avec Marc Van Dijk, les deux frères Delporte, Jacques Nejman, Cyril Demil (le fils du droguiste rue de Douvres, etc tu te rappelle ? Salut
Noël Hodin

Écrit par : Noël HODIN | 11/09/2014

Chouette votre blog.
J'ai 79 ans, et j'ai habité longtemps à Anderlecht, rue de la Conciliation, près de la place Wayer( résistance). Pendant la guerre,j'allais à l'école primaire n°13 rue Wayer. Avant de rentrer en classe, en rang dans la cour de récré, les élèves attendaient que le principal, Monsieur Bracops, sonne la cloche, pour saluer en levant leur casquette. Quelques temps plus tard,il fut arreté par la gestapo. A la libération, Monsieur Bracops est revenu des camps de concentration et devint Bourgemestre d' Anderlecht.

.

Écrit par : Reeke | 02/11/2011

Répondre à ce commentaire

Je suis Anderlechtois et je le resterais jusqu'au bout, j'ai 45 ans, J'y ai des souvenirs comme vous de magasins (les deux bata, le marchand de literie, le sarma, les cinémas, le flan renommé, le photographe de la rue Wayez ainsi que celui de la place de la résistance, le palais des jouets, le disquaire), j'ai même un ami dont les parents tenaient un magasin de décoration d'interieur (actuellement le Panos).

Écrit par : Alain | 07/03/2012

Répondre à ce commentaire

Oui, Alain le photographe de la Place de la Résistance, c'était "Le Geai"

Écrit par : Gooris | 11/09/2014

Il y avait même dans les années 80 une radio qui c'était installée rue Wayez et qui se nommait "Wayez-inter", je me demande si quelqu'un s'en souvient ?

Écrit par : Géry | 20/03/2012

Répondre à ce commentaire

J’ai vécu toute mon enfance à Anderlecht dans les années 50 ! En 1948, venant de Tournai, mes parents ont fait construire dans le bas de la rue Alphonse Demunter (n° 50). J’ai fait mon école gardienne rue de la Procession et mes 6 années primaires (de 53 à 58) à l’école n° 13 rue Wayer. Je conserve un très bon souvenir de cette époque. Tous les jeudis après-midi, il y avait matinée enfantine au cinéma Vaillance. C’était les westerns de l’époque avec des hurlements dans la salle quand l’armée sudiste arrivait pour chasser les indiens. Et les dessins animés avant le film. Tous les enfants étaient joyeux et manifestaient par des cris et des rires !!!
J’ai fait ma communion à Saint Guidon en 58, année de l’expo où j’allais souvent avec mes parents et mon jeune frère.
Nous allions jouer au Parc Astrid et j’allais pêcher à l’étang du Parc. En hiver, par temps de neige, nous faisions de la luge au départ du «plateau» qui surplombait l’étang.
Avec mes parents, le dimanche, nous allions manger la meilleure glace du monde, chez le glacier Negrita rue Wayer, face à la place de la Résistance. C’était une superbe époque !

Écrit par : Jean-Claude GOBLET | 08/04/2012

Répondre à ce commentaire

J’ai vécu toute mon enfance à Anderlecht dans les années 50 ! En 1948, venant de Tournai, mes parents ont fait construire dans le bas de la rue Alphonse Demunter (n° 50). J’ai fait mon école gardienne rue de la Procession et mes 6 années primaires (de 53 à 58) à l’école n° 13 rue Wayer. Je conserve un très bon souvenir de cette époque. Tous les jeudis après-midi, il y avait matinée enfantine au cinéma Vaillance. C’était les westerns de l’époque avec des hurlements dans la salle quand l’armée sudiste arrivait pour chasser les indiens. Et les dessins animés avant le film. Tous les enfants étaient joyeux et manifestaient par des cris et des rires !!!
J’ai fait ma communion à Saint Guidon en 58, année de l’expo où j’allais souvent avec mes parents et mon jeune frère.
Nous allions jouer au Parc Astrid et j’allais pêcher à l’étang du Parc. En hiver, par temps de neige, nous faisions de la luge au départ du «plateau» qui surplombait l’étang.
Avec mes parents, le dimanche, nous allions manger la meilleure glace du monde, chez le glacier Negrita rue Wayer, face à la place de la Résistance. C’était une superbe époque !

Écrit par : Jean-Claude GOBLET | 08/04/2012

Répondre à ce commentaire

je suis heureux de voir tous ces commentaires sur l ecole p 13 dons jai fait patie entre 61-70 ont avais une terrible equipe de foot premiere final au vandenstock perdu contre p8 score 0-1

Écrit par : celle | 19/04/2012

Répondre à ce commentaire

Salut Celle, tu avais quel prof à P13, et c'est comment ton nom. Merci et à bientôt j'espère

Écrit par : Noël HODIN | 11/09/2014

C'est avec nostalgie que je viens de découvrir ce magnifique blog.
J'ai aussi passé toute ma jeunesse dans ce quartier. J'habitais au N° 426
chaussée de Mons (à peu près en face de la rue du Bronze, à coté du salon de coiffure "Marcelle"). J'y ai vécu 18 ans avec mes parents. je suis allé à l'école
P 13 de 1957 à 1963 classe de Mr Rens. Je me souviens aussi des matinées enfantines au cinéma kursaal, de la foire annuelle, des concours de yoyo au magasin chez TOF, si je me souviens bien.Il y avait aussi le petit magasin en face de l'entrée de l'école ou j' allais acheter mes petites sucreries. Il est vrai que ce quartier à bien changer! J'habite à présent à Braine le Comte.
Bravo pour ce blog. Continuez.

Écrit par : Molie Christian | 15/06/2012

Répondre à ce commentaire

Géry, j'étais animateur à Wayez Inter en 1982. Une bonne station radio avec une bonne ambiance.

Écrit par : André | 01/07/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai 78 ans. Mon enfance et mon adolescence ce sont passées à Anderlecht. J'y ai habité d'abord av Eugène Ysaye ensuite rue E. Versé. A l'époque c'était une commune agréable, aérée avec un magnifique parc. La rue Wayez c'était super on pouvait tout y trouver, depuis ... Enfin, c'est comme partout.

Écrit par : Monique | 07/07/2012

Répondre à ce commentaire

Géry, André : J'étais aussi animateur à Wayez-Inter début '80 :-)

Écrit par : Marc Werner | 24/09/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour, j'ai été à l'école p13 de 1962 à 1969, ches Mr Vanoverstraeten, c'était génial. Un fana de foot ce prof, j'habitais rue de l'Agrafe j'aimerai bien renouer des contacts avec les anciens. Le seul que j'ai retrouvé est Cyril Demil, ses parents tenaient la droguerie sur le coin de la rue de Douvres.

Écrit par : Noël HODIN | 24/01/2014

Répondre à ce commentaire

salut nolle je sais q un moment tu est partis au borinage a carnion tu te souviens de neerpede la colo des anneeees je sais encore que tu etais gaucher quant tu chotais mes profs de keyser de bakker son prenom etais GASTON

Écrit par : marcello | 15/09/2014

Hahahahahahahahahaaha, Marcello, ouais je me rappelle vaguement, on était pas dans la même classe, mais je me souviens, ce qui me fait encore plus marrer c'est que tu m'appelle "nolle", il y a des années que plus personne ne m'appelle comme ça. Si tu es sur facebook, tu peux m'envoyer une invitation ce sera avec plaisir. Pour le foot, c'est vrai, un pur gaucher, hihihihihihihihii, mon pied droit ne me servait qu'a monter dans le tram( le 103 forcément, rue Wayez) A+ j'espère

Écrit par : Noël HODIN | 16/09/2014

et le mercredi après-midi, les élèves de P13 allaient jouer au foot à 'la plaine' comme on disait, le long du canal sur un terrain de foot quelque peu abandonné !!!

quel temps !!

Écrit par : Luc | 18/03/2014

Répondre à ce commentaire

Je suis ne à Anderlecht à l'ombre de saint Guidon a la clinique sainte Anne,j'y ai habité notamment rue des fruits et plus tard avec mon épouse ,rue elskamp.Je vis maintenant a Zwalm depuis longtemps déjà,mais dans mon coeur je suis resté anderlechtois

Écrit par : Guy van lierde | 21/03/2014

Répondre à ce commentaire

J'ai habité Anderlecht de 1958 à 2000.J'ai été à l'école 2/4. Chaussée de Mons, jusqu'en 61, puis Athénée J.Bracops. J'avais pour amis, Julien Gauchez, Pierre Mas, Roland Van Cutsem. Je jouais des heures durant au stadium, et au bas du Plateau au Parc.

Écrit par : Gooris,Daniel | 11/09/2014

Répondre à ce commentaire

Mon oncle, était tailleur, Rue St.Guidon, pendant une trentaine ou quarantaine d'année. Chez "Charmot". Il allait au café au coin de la rue St.Guidon et de la Rue.....je me souviens plus du nom (l'arrière de Ciné-Revue).Il y avait un droguiste en face du bistrot.

Écrit par : Gooris | 12/09/2014

Répondre à ce commentaire

Hihihihihihihi, ce stamenei s'appelait "A l'arrêt du tram" chez Jules c'est là que j'ai bu ma prmière pintje, j'avais 13 ans, AAAAAAAAhhhhhhhhhhh que de souvenirs

Écrit par : Noël HODIN | 12/09/2014

Hihihihihihihi, ce stamenei s'appelait "A l'arrêt du tram" chez Jules c'est là que j'ai bu ma prmière pintje, j'avais 13 ans, AAAAAAAAhhhhhhhhhhh que de souvenirs

Écrit par : Noël HODIN | 12/09/2014

Mon Bompa et ma bobonne ont habité Cité de la Bougie(Rue du Village). C'est devenu par après, le petit Parc.Ma Maman est née Citée de la Bougie, en 1913.C'était la famille Vandermotte.

Écrit par : Gooris | 12/09/2014

Répondre à ce commentaire

ggggggg

Écrit par : Noël HODIN | 12/09/2014

Répondre à ce commentaire

Avez-vous comme moi des difficultés à envoyer des photos à Sofei? J'ai déja essayé plusieurs fois, d'envoyer une de mon Bompa, qui était paveur à la commune, dans les années '20.Et pas moyen.Chaque fois, c'est refusé.Merci de me faire savoir, quoi.

Écrit par : Gooris | 26/09/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour je suis un commerçant de la rue wayez , moi aussi j aime cette rue et j aime se quartier je fais tous pour participer à son développement , mais si vous devez nos aidez vous devez revenir nos rendre visite temp en temp et ensemble on peut faire une belle rue .

Écrit par : Hasan | 08/10/2014

Répondre à ce commentaire

Cher Hasan, je passe encore régulièrement dans cette rue. Petit reproche .... les boutiques manquent de diversités .... A ce jour, on ne compte plus que des solderies de chaussures et de magasins certes très bon marché en cette période de crise mais tellement répétitifs ! Il y a un tel envahissement de ces boutiques dans les rues commerçantes de la ville qu'à la fin, il n'y a plus de raison de faire le déplacement. C'est bien dommage.... La commune à beau refaire les trottoirs et tente d'embellir l'endroit mais.... cela manque d'âme. Faut dire aussi que les centres commerciaux y sont aussi pour quelque chose hélas.

Écrit par : Sofei | 10/10/2014

Répondre à ce commentaire

Que des plaisirs nous avons eu sur la place Wayez durant les années 50/60. Les matchs de foot sur la place. Ils étaient interdits et quand on voyait le stokagent arrivé au loin on ramassait la balle et on jouait au basket. Mais quand au cours du match de foot le ballon rentrait dans le stamenei "À la Justice de Paix" le boes la crevait avec son canif. Alors on se cotisait, 1 franc chacun, on traversait la rue Wayez et on achetait une nouvelle balle en plastic chez "Voiture d'enfant" et le match pouvait continuer. Quelle époque !!!!!!!!!!

Écrit par : Wachtelaer Jacques | 19/11/2014

Répondre à ce commentaire

J'ai participé à la station de Station Wayez inter et Radio Baccara en tant que disc jokey et je remercie Piet Wekker qui me donnais libre choix dans la programmation à condition de passer un nouveau et deux ancien morceaux, cela et restera à jamais graver dans ma mémoire d'avoir été un des pionné de la radio que vous écouté tout les jours, mais cela n'ai plus comme a cette époque.
Merci PIET WEKKER

Écrit par : Raphael | 22/11/2014

Répondre à ce commentaire

Justement, en parlant de la Station Wayez Inter qui couvrait toute la région, il y a un chouette article sur le site des archives de la radio : http://www.archivesradios.be/site/index.php/histoires/110-station-wayez-inter

Écrit par : Sylvie | 23/11/2014

Les commentaires sont fermés.