UA-38716482-1

20/06/2007

evere et le chicon

evere la place du cimetière

Le rond point du cimetière

 

chicon2
 
L'histoire du chicon  au Geuzenberg à Evere Ici
 
evere place communale

 

La Place Communale et l'histoire d'Evere Ici

 

evere champ d'aviation

 

Le champ d'aviation d'Evere près de la chaussée d'Haecht

 

evere rue plaine d'aviation

 

Rue Plaine d'Aviation

 

evere chée d'haecht

 

evere rue de la marne

Commentaires

Cimetière d'Evere. Je me souviens que pour aller au cimetière de Bruxelles (Evere) en partant de la rue Haute c'était toute une expédition. Ma bobonne et moi allions prendre le tram 15 Porte de Hal pour descendre place Madou et prendre le tram 63 jusqu'au cimetière. On achetait des fleurs et on nous prêtait une cruche et un rateau. Dans le cimetière ma boma et moi allions dire bonjour à tous les gens décédés qu'elle avait connu et cela durait des heures. En sortant on allait prendre un pot et manger un cervelas Chez Dupont à un coin et après, à l'autre coin, chez Demaret, c'était une bonne glace. Tout ça prenait presque la journée.

Écrit par : Nelly | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

Evere! Le looping rue plaine d'aviation,j'ai encore connut ce stamenei.Tout les militaires et sabena y allait boire la drache pour la route.Maintenant c'est un restaurant :le pirate grec.Le coin en face c'est rester un stamenei aussi,un truc de nuit .L'ami jeff un tof pei a fait tourner ça a plein gaz avec 3 serveuses.En 80 une ancienne serveuse a repris mais un truc louche a foutu tout en l'air avec une grenade.Maintenant c'est un stamenei calme et discret.
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

Et bien Nelly. Pour aller au cimettière, je prenait avec ma maman le tram 20 rue haute, direction place Madou, où là on prenait le 76 ou 63. Un jour j'avais six ou sept ans, j'ai voulu aller chercher de l'eau toute seule, évidement je me suis perdue, j'ai eu la présense d'esprit d'aller à la porte d'entrée où là certaines de la marolle m'ont reconnu et mon reconduit chez ma maman. Le 1 novembre était installés des barrière nadar pour canaliser les gens à l'arrêt du tram tellement qu'il y avait du monde. Nelly j'ai aussi gardé un bon souvenir des cette expédition et en prime le cervolas de chez Dupont

Écrit par : Francine | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

rue de la marne Il est difficil de dire que ça na pas changer! C'est pas comme iglecias ;) Il y a encore de vielles maisons et les strotjes sont encore tof.Demain je passe faire quelques photos,la petite fermette est super bien.Il faut juste voir si le pei sais faire son exposition sur les chicons d'antan!!!
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

C'est encore tof! Bon les fleuristes y en a encore 1 et 1 tailleur de pierres. Il y reste 2 stamenei et une belle taverne.La place est devenue un rond point! tien donc? tu m'étonne!!! Le grand coin gauche,c'est un truc moderne qui cloche un peu.Les 3 maisons de droite,celle du milieu c'est la taverne!Le coin en retrait qui va vers paduwa on a :le spirit of st louis et chez crote les 2 stamenets qui fait vivre le coin.
Euh enfin oui vivre :)
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

Merci Dudu pour ton parcours dans Bruxelles..demain je poste tes photos ...Le spirit ...je connais bien enfin...je connaissais bien il y 5 ans !!!

Écrit par : Sophie | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

1 novembre J'ai oublié dans mon commentaire précédent de préciser que mon père ne nous accompagnat pas au cimenttière car il préparait les koekebake avec ou sans pommes. tradition du 1er novembre.

Écrit par : Francine | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

Koukebake Ma mère préparait la pâte des koukebake dans une grande bassine. Quand la pâte était prete, ma mère mettait un essuie au dessus de la bassine et il était interdit de faire du bruit ou courir dans la pièce.
J'étais obligé d'aller jouer dehors. Impossible pour moi d'en manger plus une, tellement qu'elles étaient grosses. Mais c'était quand même bon

Écrit par : Pierrot | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

1 novembre J'me souvient aussi de la fameuse koekebake,mon poèt n'était pas criminelstrongsat avant 18H car il avait passer sa matinée a faire les crèpes!
C'est une tradition qui viens d'ou?
Maintenant on fait la chandel'heure car le 1 novembre ,on là perdu comme ce fameux lundi!
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

Koukebake suite. Ma bobonne dans son cafeihoeis dans la Deevestroet (rue des Ménages) elle faisait des koukebake pour les gens et on venait de loin. Elle avait la répution de faire les meilleurs de Bruxelles. Faut dire des crêpes étaient bien épaisses avec ou sans pommes. C'était très nourrissant . Rien à voir avec les feuilles de papier sans gôut de maintenant. Après quand nous habitions rue Haute moi aussi Pierrot, quand elle faisait sa pâte qu'elle recouvrait d'un essuie je ne pouvais pas faire de bruit pour que la pâte monte . Comme j'étais un miense klueter je faisais du bruit exprès et la pâte n'est pas montée. J'ai recu une rammelink bien méritée.

Écrit par : Nelly | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

Cafeihoeis La Cafeihoeis de ta bobone était elle située sur le coin de la rue des Ménages et l'impasse des vitiriers ? J'ai une tante qui a habité cette impasse, cette impasse d'ailleur était très agréable et j'allais très souvent la rendre visite.

Écrit par : Francine | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

idem ! Pour la préparation de la pâte...buiten ! Et mon père exigeait que des crèpes épaisses. Et vous les madames....quand il y avait les gnagna et qu'il fallait faire une mayonnaise ...buiten aussi ;-)) sinon elle ne montait pas !

Écrit par : sophie | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

lundi perdu chez moi ce n'était pas le lundi perdu mais le mercredi perdus et plus q'une fois.mon père jouait le mardi soir au jacquet et comme ma maman commençait à 6 heures c'était mon papa qui devait me réveiller .bien souvent il c'est auversloupe et moi je n'allait pas à l'école et quand ma maman rentrait le soir c'était pétrol in de soep.

Écrit par : francine | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

Cafeihoeis 2 Bonsoir Francine, c'était bien impasse des Vitriers.Toute la famille de ma boma était de là .Le cafeihoeis elle l'a tenu avant la guerre 40-45. Après c'est la soeur de mon bompa, ma tante Liza. Je me souviens que dans ce magasin il y avait un grand bac de sable fin. Dans les années 6O tante Liza habitait toujours dans l'impasse des Vitriers et elle s'éclairait encore avec une lampe à pétrole.

Écrit par : Nelly | 20/06/2007

Répondre à ce commentaire

Lundi perdu Le Lundi perdu , était le 1er lundi après le nouvel An. Pour cette occasion les patrons de café offraient un (1) verre de bière gratuitement aux clients.

Écrit par : Pierrot | 21/06/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.