UA-38716482-1

16/06/2007

alcoolisme à la belle époque

pub absinthe

 

En France comme en Belgique l’alcool fait des ravages. 

Ici en 1900 une conférence antialcoolique …on isole les hommes pour qu’ils réfléchissent à leurs fautes…Des médecins expliquent ce que produit l’alcool sur la santé.

 

conférence anti alc

 

L’alcoolisme traduit une misère matérielle et culturelle. 

Des campagnes sont organisées pour sensibiliser la population. 

L’alcoolisme est en effet un des fléaux de la Belle Epoque favorisé par le prix trop peu élevé de ces boissons. 

 

violence alcool

 

La vie est tellement difficile que l’homme se rend au bistrot du coin ! Cet endroit est bien plus attrayant et convivial que le foyer familial !

Merci à Guy de m’avoir répondu à une autre question sur les distilleries à Bruxelles voyez ici

 

Brasserie Koekelgerg recto

 

Brasserie koekelberg Verso

 

Souvenir de la Brasserie Koekelberg (merci Guy Barré)

14:01 Publié dans DIVERS | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

brasserie LA BRASSERIE DE KOKELBERG DANS LES ANNEES
60 AVAIS FUSSIONER AVEC IXELBERG, MAINETNANT A LA PLACE IL YA L'UNIVERSITES
FLAMANDE CE QUI NE REJOUIS PAS LES HABITANTS
DU QUARTIER

Écrit par : guillaume | 16/06/2007

Répondre à ce commentaire

L'alcool. L'alcoolisme a toujours existé et existe encore. Mon
bompa a travaillé toute sa vie comme ouvrier donc il était payé par quinzaine. Il arrivait souvent que le jour de paye il restait coller au café et dépensait toute sa paye. Il rentrait ivre ,méchant et sans argent. C'était la misère pour ma bobonne et ses trois enfants. Il fallait manger mais avec quoi et c'était le sort de beaucoup d'autres familles. Elle me disait souvent que la "Belle Epoque "n'était pas pour tout le monde et même aujourd'hui rien n'a changé.

Écrit par : Nelly. | 16/06/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.