UA-38716482-1

15/06/2007

C'était au temps où Bruxelles zwanzait ...

la rue des Vierges

La rue des Vierges située entre la rue d’Anderlecht et la place Anneessens était une rue très animée avec de nombreux commerces.  A son origine elle s’appelait « Maegdenstraet »et sous le régime français, la rue des Pucelles.  Dans cette rue habitaient des ouvriers et des artisans.  Elle avait deux impasses…de la Ferrailles et des Lunettes.   

 

arroserur du bois de la cambre

 

 

Etait ce pour éviter aux dames d'avoir du sable sous leurs longs jupons que l'on arrosait les allées des Parcs ?

botanique ballade

 

 

Bien sympathique promenade le long du Jardin Botanique

bourse en 1905

 

 

Foule devant la Bourse à Bruxelles en 1905...ce cortège est loin de ressembler à la Zinneke Parade !

boutique landeau bxl

 

 

On vendait certainement beaucoup plus de landeau à cette époque ...

chapelle avec bistro de Martine

 

 

Ah la Chapelle...que de souvenirs et déjà sur la photo on voit à droite la Brasserie du Saint Esprit....c'était les parents de mon amie Martine qui tenait ce commerce....

départ des livreurs de journaux rue du Persil vers 1957-lovenfosse

1957 rue du Persil le départ des livreurs de journaux ....

parc cinquantenaire

 

 

Le Parc du Cinquanteraire....visite obligatoire du Musée avec l'école...après ...jeux dans le Parc...

vue aérienne palais justice

 

 

Vue aérienne place Poelarts

vue aérienne porte de hal

 

 

 

Vue aérienne Porte de Hal

Commentaires

A.M.P. Quand je vois la rue du Persil à l'heure actuelle à part le batiment avec les loges des Francs Maçons il n'en reste pas grand chose. Je me souviens que, quand je travaillais rue du Marais, juste en face de la rue du Persil dans les années 60 à la A.M.P. (messagerie de la presse) rue du Persil plusieurs garçons de mon quartier (rue Haute) y travaillaient. C'était à la fin de leur école primaire. Tout ce quartier était chaque jour plein d'animation. Que reste-il maintenant de la rue des Comédiens , rue des Boiteux, rue des Sables etc...?

Écrit par : Nelly | 15/06/2007

Répondre à ce commentaire

Vieux Marché - AVE A MET Le photographe était dos à la place Annessens et on devine au bout, la rue d'Anderlecht. Les rues avoissinantes de la place Annessens, étaient fort animées et plus particulièrement, la rue des Vierges et celà lontemps après le déménagement du Vieux Marché à la place de Jeu de Balle. Ma grand mère et les anciens du quartier nommaient toujours la place "DE AVE A MET".
Deux impasses se trouvaient dans la rue des Vierges,
Impasse de la ferraille (avec une piscine, pipi) et l'impasse de la lunette, assez large et facile de y mettre les charettes à bras. Au n° 11 et 2 on y trouvait 2 estaminets. L'impasse avait (ou a encore,) une très étroite rue, mais vraiment un fin boyau très noir, ou souvent les amoureux qui sortaient du cinéma "LE STAR " dans les années 50, se donnait une petit baise.
Ce boyau avait une sortie dans la rue d'Anderlecht.

Écrit par : Pierrot | 15/06/2007

Répondre à ce commentaire

VIERGES CE QUE PIERROT DIT EST VRAI ,mais quand moi je suis parti du quartier en 1959 exepté robette
(poêls et meubles)
pour les petites baises pierrot est modeste
salukess

Écrit par : guillaume | 15/06/2007

Répondre à ce commentaire

un petit bonjour en passant,
bien que, quand on "passe" ici, on reste...accroché tant il y a de la lecture et de la richesse aussi bien dans les commentaires que dans les présentations de documents... Bon we

Écrit par : Daniel | 15/06/2007

Répondre à ce commentaire

Vierges suite Si Pierrot est modeste, c'est probablement le nom de la rue qui lui impose ce respect ;-) car pour les baises, outre le cinéma Star, les amoureux se bécotaient aussi sur les (nombreux) bancs publics de la place Anneessens. Tiens ça me rappelle la chanson de Brassens qui a aussi vécu à Bruxelles ;-)
Autre distraction dans les 60's: Le club féminin de Basket qui jouait le dimanche matin sur la place, là tu pouvais faire ton choix hein, il y en avait de toutes les tailles (surtout des langes). ;-)

Écrit par : Papy Dan | 15/06/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour Nelly Bonjour Nelly,

Mon Père, Ma Mère, Mon frère et mes soeurs (chanson de Claude François) vendaient des journaux. Au début, ils allaient chercher les journaux et les magazines avec une charrette à Bras, à l'AMP, rue du Persil. La maman de francine, suite à un accident de travail allait se faire soigner au DISCA, qui était à l'époque situé rue du Persil.

Écrit par : Pierrot | 15/06/2007

Répondre à ce commentaire

Papy Dan Papy Dan

Quand j'était un petit Ket, il n'y avait pas d'anneaux de basket sur la place Annessens, ils étaient rangeés dans le petit parc de l'école FUNCK. Lorsque un match de basket allait avoir lieu 'ASSENOB ou les SAMAILLES" le responsable tirait les anneaux sur la place. La Statue de François Annessens était encore entouré de grille.
Le public n'était pas admis dans le petit parc entouré de grille de l'école.

Écrit par : Pierrot | 15/06/2007

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, Vraiment interressant cette série photos et en particulier le botanique.
Bizz et bonne soirée à toi

Écrit par : Bruno | 15/06/2007

Répondre à ce commentaire

J'AI TROUVE LA REPONSE ... ... à ta question "Comment se fait-il qu'il y avait tant de distilleries à Bruxelles?". Va donc faire un petit tour sur mon Blog où je viens de "poster" un message spécialement à ton intention. A bientôt.
Bon week-end.

Écrit par : Guy | 16/06/2007

Répondre à ce commentaire

l'arroseur! Il faut croire qu'il pleuvait pas en ce temps là !
Un été très chaud sans notre belle drache nationnal surement.
Quand on respire fort on sent la clorophille en voyant ces photos.
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 16/06/2007

Répondre à ce commentaire

le basket L'équipe de basket autant pour les filles que pour les garçons s'appelait ASENOP. Mon frère et sa future femme se sont rencontré sur le terrain. Le local et vestiaire se trouvait au coin de la place et du boulevard en allant vers le midi (je ne me rappelle plus du nom du café.Le marquoir lui devait être cherché à pied dans les entrepôts du magasin de meubles de la rue de BODEGHEM. Le samedi et dimanche il y avait foule pour voir les machts. Comme mon frère était joueur , J'avais la chance de tourner les cartons de points sur les recommandamations des juges assis à la table. J(avais 11,12 ans.

Écrit par : philippon | 17/06/2007

Répondre à ce commentaire

Basket bis La place est bien sûr, la place Annessens, le Boulevard est le Boulevard Maurice Lemmonier et le magasin était MICHIELS était en effet un grand magasin, avec quelques vitrines dans la rue du Dam
Je ne trouve plus (pour l'instant) une grande photo d'une équipe féminine + les officiels sur le terrain de la place. (couleur des maillots NOIR ET BLANC.

Écrit par : Pierrot | 17/06/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.