UA-38716482-1

06/06/2007

petite chronique des tramways et du code de la route

fernand coq

Place Fernand Coq

dépôt de l'avenue de l'Hoppodrome inauguré en 1884

 

 

dépôt de l'avenue de l'Hippodrome

 

1890 Les cochers et les receveurs de trams sont en grève.  Ils attendent toujours une réduction des heures de travail.  Ils aimeraient passer de 16h à 12 h de service.

 

1891 On a mit en circulation les premières voitures ouvertes.  C’est la Société de construction de Malines qui s’en est chargée.  Il s’agit d’un joli modèle avec des bancs vis-à-vis et dos-à-dos en cuir.

 

1893 Ixelles introduit une demande afin d’obtenir l’autorisation d’établir un tramway à traction électrique pendant la durée de l’Exposition. 

 

1894 La Société des trams-cars Nord-Midi vient d’inaugurer un système de chauffage.  Plutôt que de prendre des bouillottes  comme dans les chemins de fer, on  installe des conduites en cuivre que l’on peut régler à volonté.

 

-         3 voitures électriques ont été mises en route sur la ligne des boulevards qui vont du Nord au Midi.  La vitesse ne dépassera pas celle des chevaux.

 

1934

 

 

En 1934

1924

 

En 1924

place stephanie

 

 

Place Stephanie

 

1895 Les voitures des tramways électriques ne feront plus arrêt entre les stations.  Les voyageurs devront dès à présent prévenir le receveur s’ils désirent descendrent.  Pour la montée dans les voitures, elle pourra se faire en tout endroit dès qu’un voyageur fera un signal de la main.     

 

1897 Les tramways d’Ixelles ont des wagons-bars sur la ligne Porte de Namur / Tervueren. .  le bock est vendu 15 centimes tandis que  le champagne est à 50 centimes le verre.  On note que le prix du parcours est  de 85 centimes l’aller-retour en 1ère classe et de 60 centimes en 2ème classe. 

 

1899 On se plaint des mauvais traitements infligés aux chevaux des tramways.  Le trajet Porte de Ninove vers Schaerbeek  étant fait de pentes, de courbes …les chevaux sont épuisés.

 

1905 On change les pavillons servant de salle d’attente pour les tramways par des kiosques en fer et en glace. 

 

1906 Les accidents dus à l’imprudence des voyageurs deviennent de plus en plus fréquents.  On dénombre des morts, des blessés pour avoir sauté de la voiture en marche.  Dès lors une campagne d’affichage est d’application avec le nombre de victimes afin de sensibiliser la population. La société des tramways annonce qu’elle  décline toute responsabilité en cas d’accident. 

 

1907 Un nouveau type de voiture remorquée, comprenant 20 places à l’intérieur, 13 sur la plate-forme d’avant et 14 sur celle d’arrière est mise en circulation.  Il est également prévu d’y placer une barre qui permettra aux voyageurs de se maintenir en équilibre. 

 

vivier d'oie 1897

 

 

Vivier d'Oie en 1897

tram 1

 

 

1910  On prolonge la ligne Bourse-place Stéphanie par l’avenue Louise.  Le coût du trajet 20 centimes.

comm pol schaerbeek006

 

 

 Ci-dessus :

1911 Suite à l’incendie de l’Hôtel Communal de Schaerbeek,  on improvise un bureau de police dans un tramway.

 

1913 Une décision tombe…il sera désormais interdit d’emprunter les transports en commun avec des objets dangereux.  Exemple : Les dames qui emploient des épingles à chapeau et qui ne place pas de « couvre-pointes » s’exposent à des poursuites …

 

1915 C’est la guerre et les moyens de transports sont rares et chers.  Les chevaux ont été réquisitionnés par les allemands.

 

1926  On annonce que le dépôt d’une correspondance télégraphique ou postale dans les boîtes accrochées aux tramways donne lieu au paiement d’une taxe de 30 centimes. 

 

 

54

 

60 rue des Chartreux

 

 

Années 60 rue des Chartreux

 

1931 Suite à un accident à Londres, on rend obligatoire l’installation des essuie-glaces sur les automobiles.

 

1932 Etablissement des passages cloutés à Bruxelles.  Ils seront délimités par une série de grands clous de cuivre fixés au sol. 

 

1935  On donne la consigne aux receveurs des tramways d’annoncer à haute et intelligible voix l’arrêt des stations.

 

-         Une nouvelle réglementation est entrée en vigueur interdisant l’usage des appareils avertisseurs par les automobilistes entre 22 h et 7 h.

 

1939 Les habitants de Woluwe-Saint-Lambert se plaignent que cette commune de 25.000 habitants ne soit pas encore reliée par un tram direct vers le centre d’Etterbeek et la porte de Namur.

 

1856 sablon

 

 

Au Sablon en 1956

 

années 70 rue des Fabriques

 

 

Années 70 rue des Fabriques

 

1942  Première receveuse bruxelloise dans le tram 8.

 

1947 Présentation de nouveaux tramways.  Les plates-formes sont munies de portes automatiques.  Le conducteur est assis et le receveur aussi.  Le sens unique est imposé aux voyageurs : ceux–ci qui accèdent à la voiture par l’arrière et en sortent par le milieu ou l’avant.

 

1949 On autorise pour les tramways de la Bourse et de la Gare du Nord un départ des terminus  à minuit. 

 

avenue de l'Astronomie

 

 

Travaux rue de l'Astronomie

Bruxelles (33)

 

 

1950  On parle d’une loi rendant le permis de conduire obligatoire.  Il s’agirait d’un permis délivré sans examen médical et sans interrogatoire sur le Code de la route.  Ce serait une attestation qui pourrait être retirée  à ceux qui par leur imprudence, révéleraient qu’ils constituent un danger pour la circulation.

 

1951  Installation de boutons-poussoirs sur les poteaux du centre de Bruxelles afin de permettre aux piétons de demander l’arrêt de la circulation pour traverser la rue. 

 

1953 Augmentation du prix du transport en commun.  Le direct coûte 4 francs et la correspondance 6 francs.  Une carte de 17 voyages est proposée au prix de 50 francs.

 

1954 Une nouveauté dans le code de la route.  La priorité de droite.  Y font exception, les tramways. 

 

1957 On peut lire dans le journal :

Avec une ténacité, digne d’une meilleure cause, l’administration poursuit son terrible massacre d’arbres dans tout Bruxelles.  Deux rangées sur quatre des marronniers de l’avenue Louise devront être abattues pour permettre aux tramways de rouler « en site propre ».

 

Bruxelles (115)

 

 

bus 1

 

 

1958  Madame Maria-Bertha De Ville reçoit après avoir passer des examens sur le code de la route, l’autorisation de conduire un « fiacre automobile ».  Elle sera officiellement la première femme chauffeur de taxi à Bruxelles.

 

1964  Par manque de candidature masculine dans les transports en commun, on engage des conductrices que l’on appellera les nouvelles « watwomen ».

 

1965 Désormais les resquilleurs à la STIB se verront dans l’obligation de payer une perception immédiate de 100 francs. 

 

-         les permis de conduire seront distribués dans les communes.  Une licence d’apprentissage sera délivrée aux conducteurs âgés de 18 à 21 ans. 

 

1967 Les travaux du métro progressent sous le parc de Bruxelles. 

 

1968 Nouveauté dans le code de la route.  Obligation du contrôle technique pour les véhicules de plus de 4  ans.  Interdiction de s’engager dans un carrefour si le feu n’est pas vert, les véhicules prioritaires seront munit de feux clignotants bleus.

 

 

 

Bruxelles (135)

 

Enfin....si le véhicule fonctionne !

 

bus2

 

 

 

place poelarts

 

Un rond point à remplacer ce parking

 

salon auto 1969

 

 

1969 Le Salon de l'automobile

 

autruche

 

 

Au prix où est l'essence aujourd'hui, il faudrait peut-être adopter ce système ci !

14:27 Publié dans DIVERS, Tram, Bus | Commentaires (17) |  Facebook | |

Commentaires

Chouette. Merci Sophie, de bien belles photos depuis le début jusquà la fin de ce topic j'ai bien voyagé avec les transports en commun.

Écrit par : Nelly | 06/06/2007

Répondre à ce commentaire

clownage de l'autruche! awel toff encore un sujet! le transport en commun.
Quesque ça a changer sur une centaine d'années,on a pas vu passer le temps!!!
Enfin le troley bus du bd josaphat, le tram 15,le 74 et le vieux bus, fermille c'est un nectar de voir encore ça!
Maintenant pour l'autruche?Si on insimine des graines d'un pur sang et qu'on fait manger des fayots a l'autruche. Awel on auras un truc qui va aller vite avec chauffage centralisé!!!

Écrit par : amenmonfils | 06/06/2007

Répondre à ce commentaire

Un jour on a parler des transports! Le stuut me viens comme ça subitement! J'était au 4°degré et on parle des transports en commun.Veuillez me faire un schema de comment vous voyez le transport en commun dans les années a venir?
J'avait trouvez !!! Des maisons partout de 2 étages maximum,des rues pour les voitures et camions.Les trams suspendu et passant au dessus des maisons! Le metro aérien quoi!!!
Mon idée n'a pas été retenue,tatchelul elle ma dis Md laurens et comment on rentre dans ton tram? Awel avec une echelle tien!!!


DUDU

Écrit par : amenmonfils | 06/06/2007

Répondre à ce commentaire

awel dudu tu n'avais pas tout à fait tort !!! A l'époque on parlait d'installer un funiculaire ou un moyen de transport aérien à Ixelles....ce fut un tollé !

Écrit par : sophie | 06/06/2007

Répondre à ce commentaire

superbe reportage... un plaisir!
bonne soirée

Écrit par : Daniel | 06/06/2007

Répondre à ce commentaire

Tram UN CENTRE SVP Dans les années 50, il était possible de prendre le Tram du midi au nord. pour la somme de 2 f.25.
Je demandais un CENTRE SVP.
Gratuit pour mon echelle de laveur de vitres

Écrit par : Pierrot | 07/06/2007

Répondre à ce commentaire

d'où proviennent les photos ? Il n'y a aucun source...

Écrit par : thibxl | 07/06/2007

Répondre à ce commentaire

il s'agit d'images que je reçois par mail de certains visiteurs du blog et je n'ai pas d'informations supplémentaires...Pour le reste, je lis les journaux d'époque

Écrit par : sophie | 07/06/2007

Répondre à ce commentaire

incendie à Schaerbeek L'incendie de la maison Communale s'est passée pendant la foire. Mes arrière grands-parents avaient une baraque de beignets à l'époque. Celle-ci, ainsi que d'autres métiers forains furent démonté à la hâte . Les autorités craignaient que la toiture de l'édifice ne tombe sur la foire et que l'incendie ne se propage plus loin

Écrit par : Jeanke | 07/06/2007

Répondre à ce commentaire

PUB... BONSOIR A TOUT LE MONDE,AVEZ-VOUS REMARQUER SUR LA 4 EME PHOTO LA PUB SUR LE BUS DE 1924,LES 3 C,"COMPTOIR COMMERCIAL CAOUTCHOUC"RUE HAUTE,IMPASSE DE VARSOVIE,TOONE...L'ENTREE EXISTE TOUJOURS,ET ON VOIT BIEN LA PUB GRAVEE DANS LA PIERRE.
A BIENTOT.

Écrit par : NICKY | 01/08/2007

Répondre à ce commentaire

Jef ! Je m'étonne que les "oeil de lynx" n'aient pas remarqué que la remorque du 23 rue des Fabriques ... elle a fété St-Eloi ! hahahaha

Écrit par : Michel ....@// | 25/10/2007

Répondre à ce commentaire

MICHEL ON SE DEMANDE AUSSI QUI A FAIT LA FETE???
REGARDE BIEN LE NUMERO DU TRAM!!!;O))

Écrit par : NICKY | 25/10/2007

Répondre à ce commentaire

Une Plume pour Nicky En remontant les images je l'ai vus ... et l'ai laissé pour voir qui allait être le (LA !!) 1ère !!! une plume pour Nicky !!! hihihi

Écrit par : Michel ....@// | 25/10/2007

Répondre à ce commentaire

MERCI MICHEL... ...POUR LA PLUME,MAIS JE PREFERE LA PRETER A MON AMI PIERROT!

Écrit par : NICKY | 25/10/2007

Répondre à ce commentaire

erreur sur post defi ou est l endroit ou a été prise la photo(carte postale) 2 avec l'ane.Personelement je ne sais pas!!

Écrit par : francis (titi) | 26/10/2007

Répondre à ce commentaire

Bonsoir
très intéressant et quel changement !!!
en tout ! le modernisme a du bon c'est sur mais cela enlève le charme d'antan
bonne fin de soirée, bisou

Écrit par : minouche145 | 19/01/2013

Répondre à ce commentaire

des photos sublimes et la chute est très drôle :)

Écrit par : sylvainj | 02/04/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.