UA-38716482-1

30/05/2007

UN ECHTE BRUXELLOIS NE RATE PAS CA !

Bob De Backer

 

Bob De Backer Président/Trésorier de l'Ordre du Bloempanch à l'honneur de vous annoncer ...

 

11ème Chapitre de l’Ordre du Bloempanch

 

Ce samedi 2 juin 2007

 

logo

 

Déroulement des évènements :

 

13.30  Rendez-vous des membres à la Taverne

           « Le Saint-Louis » 29 rue aux Laines

           - coin de Wynants  (derrière le Palais de Justice)

 

14.00 Départ du cortège, avec en tête la Fanfare

                             du Meyboom,

          leur porte-drapeau, l’Agent 15, Miss Bloempanch 2006 et

          la future Miss 2007  

 

Arrivée ensuite des délégations  des associations folkloriques, des invités d’honneur, des futurs intronisés et des membres de leurs familles (leurs amis sont les bienvenus)…

 

14.15 Hommage au Monument aux vivants, rue du Faucon (Builestroet)

          -dépôt de gerbe

          -hymne national Marollien

 

14.30 Arrêts désaltérants chez leurs membres sponsors

         

 -Wiels’ Renard rue Haute, 233

-Bar Espagnol chez Angelo

-La Cantine de la Ville rue Haute, 72

-Au Chapeau d'As, 36 rue des Chapeliers

 

15.30  Rassemblement dans la Cour de l’Hôtel de Ville

 

15.45 Tour de la Grand’Place……venez nombreux hein !

 

16.00 11ème Chapitre de l’Ordre du Bloempanch en la

           Salle Gothique de  l’Hôtel de Ville de Bruxelles.

 

-passation de pouvoir entre Stéphanie Miss 2006 et Katharina Miss 2007  

-Intronisation des nouveaux membres ‘Honoris Causa’

-prestation de serment devant le drapeau

-remise du collier/médaillon, pin’s, cravate et diplôme

-signature du Livre d’Or

 

Dans la Salle des Mariages

-drink offert par la Ville de Bruxelles

-dégustation de bloempanch

 

17.15 départ vers Menneke-Pis : tour de la Grand’Place et ensuite direction

           rue Charles Buls et rue de l’Etuve

 

17.45 La statuette du Petit Julien (Menneke-Pis) accueillera les membres en costume de Boucher de l’Epoque.  Il sera dévoilé par les nouveaux  intronisés

 

-Suivra l’Hymne National Marollien et il y aura un jet de chicklets

 

-Menneke-Pis débitera de la bière, offerte par Michel De Triest, Patron du  local de l’Ordre du Bloempanch…                              le Poechenellekelder.  

 

FUTURS INTRONISES

Marc Danval

Pierre Fonteyne

Jean-Marc, habilleur de Menneke-Pis

Roels Jacobs

Geerts Dehaes 

Fonske Vande Zande

 Roger Vanmeerbeeck,

Edmond Kerstenne président des chauves de Belgique

Jean-Paul Dupont

 

mannekenpis

fêtes iris 2007

Faites-vous membre de l’Ordre du Bloempach

Et vous recevez gratuitement les 4 numéros du

Gazetin du Vieux Bruxelles la revue trimestrielle

 

Membres adhérent 15€ par an

Membre protecteur 20€ par an

Membre d’honneur 25€ par an

Compte n°000-0283609-78

De l’Ordre du Bloempanch

5, rue du Chêne – 1000 Bruxelles

Site officiel www.bloempanch.be

11:17 Publié dans BRUXELLES | Commentaires (21) |  Facebook | |

Commentaires

Pitje Snot et l'Affaire Courtois. Un jour on a donné "L'affaire Courtois" à la télé. Cette histoire véridique se passe au tribunal. Pitje Snot était un voleur qui habitait au "Bloempanchgang" (rue de l'Abricotier). Ma bobonne m'a souvent raconté cette histoire mais je ne m'en souviens plus très bien. Quelqu'un pourrait-il en dire plus?

Écrit par : Nelly | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Commissaire COURTOIS wannen deef ! Ma sweet NELLY, ik zal a waal moote belle vi a al dan baul van "Courtois" te vertaile want da wass ne kastar zaile. Ce pei était commissaire de police dans la marolle (bureau de police rue de la Régence). Désopilants mais aussi dramatiques les stuutes que ce pei a commis. Trop long pour TOUT résumé. Mon père a connu Pichte snot... comme tous les marolliens de l'époque d'ailleurs ! Dag al men Chaukess. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Pitje Snot était à l'époque un chef de bande bien connue. Il était copains avec le commissaire Courtois, chef de la police. Beaucoup de vols avaient lieu dans les habitations. Le commissaire proposait aux gens une cachète. Après, celui-ci montrait l'endroit à Pitje.
Il ne restait plus qu'a passé pour enlevé le trésor.
Au sein de la bande le Boergeonsh était parlé (Bourguignon).
Lors de son arrestation Pitje divulgat l'endroit du magot en "Boergoensh" à se complices, alors que l'assitance ne comprit un mot.
D'où, la langue des voleurs

Écrit par : Jeanke | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

pitje Snot Le rôle de Pitje Snot était joué pour la TV par Mr Gealle, (toone 7).

Écrit par : Jeanke | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Cher Jeanke,
t'es un pei très très sympa mais tu te goures complètement au sujet de Pitje Snot qui ne connaissait PAS le bargoensch ! et surtout l'histoire de divulger le magot, etc, en bargoensch là tu confonds avec une AUTRE histoire réelle et dramatique car le coupable a été guillotiné. C'est aussi le SEUL texte en bargoensch qui a été acté par le greffier présent lors de l'exécution du coupable en question (c'était encore au 19e sciècle, astableeft). Une dernière chose, aucun forain, aucun maraîcher ni qui que ce soit PARLE aujourd'hui (je ne parle pas de certains mots ou d'expressions) le bargoensch, dadaiss al lang lang duud, duud, duud. Dag men dikke Chaukess. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Les stuutes du commissaire COURTOIS Men dikke Chaukess,

Pour faire plaisir aux "e-mails" que je reçois, voilà qq résumés sur Pitje Snot, etc.. Pitje n' jamais été chef de bande, c'était un voleur et surtout un "indic" pour le commissaire COURTOIS. Le big big big problème que Pitje Snot a eu venait du fait que le commissaire COURTOIS avait... assassiné une baronne habitant rue de l'Arbre-Bénit à XL (pour la voler). Le commissaire a voulu faire porter le chapeau de ce crime sur Pitje Snot qui en est sorti blanchi et acquitté (accueilli à sa sortie comme un héros). Pitje Snot ne connaissais pas le bargoensch. Il a eu une fin atroce car VITRIOLE par sa femme jalouse. Le 1er "stuut" connu du commissaire COURTOIS a eu lieu rue Haute (hauteur de la bibliothèque "Heure Joyeuse") aux dépens d'un vieux pei paralysé et surtout QUI NE SAVAIT PLUS PARLER -- ce brave vieux pei avait confié une très grosse somme d'argent au commissaire -- la fille du vieux monsieur essayait de comprendre son papa qui pointait tjs du doigt le commissaire en voulant dire "filleke il a TON argent, il doit te le remettre..." -- et le commissaire était plein de commisération et de pitié "ocherme, qu'est-ce qu'il veut dire, ocherme, ocherme !". On voit la scène... Je n'en peux rien car ce "stuut" est absolument sordide et révoltant mais en imaginant la scène, je dois tjs rigoler, rigoler, rigoler. Pas bien ça Gilbert !
Le 2e "stuut" s'est situé rue aux Laines, mais c'est 1 autre histoire. Voilà le résumé du résumé du résumé van de commissaire COURTOIS. Nelly je te racontrerai la suite, promis. Dag al men dikke Chaukess. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Merci Gilbert. Awel Gilbert c'est vraiment tof à lire.Continue comme ça tu vas faire encore beaucoup d ' heureux.J'ai appris entretemps que le commissaire Courtois a été condamné à mort.

Écrit par : Nelly | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Publicité. En voyant la publicité sur le blog de Sophie je me suis fais membre de l'Ordre du Bloempanch.
Un jour j'ai reçu une revue d'une amie. Je l'ai trouvée intéressante. En plus il y avait la photo de mon cousin Jean Demeyer (Bich) ça m'a fait plaisir. Faut dire que Jean était une figure légendaire de la Marolle.
PS : sur la photo avec le marchand d'escargots le monsieur avec le costume en jeans il me
semble le connaître.

Écrit par : Nelly | 31/05/2007

Répondre à ce commentaire

je suis une gourmande et j'adore le bloempanch comme on peut pas l'imaginer !!! Je sais il y en a qui deteste ça ...c'est devenu tellement rare d'en trouver du bon en plus !!! alors pourquoi pas faire de la pub ...quand on aime...on ne compte pas !

Écrit par : sophie | 31/05/2007

Répondre à ce commentaire

Rectification La photo couleur sur ce topic n'était pas très claire sur mon pc. Je viens de regarder avec une loupe et me suis aperçue que j'ai confondu stand de livres et marchand d'escargots. Je m'en excuse.

Écrit par : Nelly | 01/06/2007

Répondre à ce commentaire

Affaire courtois bonjour, venant d'apprendre que ce fameux "COMMISSAIRE Courtois" étais le frère de mon "arrière arrière grand père". mes grands parent n'en parlaient jamais et ne voulaient surtout pas en parler!! sont histoire m'intéresse et à cette heure je n'ai plus de grand parent pour m'aider à en savoir plus. Quelqu'un connais connait-il sont histoire???

Écrit par : mathieu | 18/06/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Mathieu Je vous ai répondu sur votre adresse e-mails.

Écrit par : Nelly | 20/06/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Il existe un beau petit livre de Henry Soumagne, intitulé "L'étrange Monsieur Courtois" édité en 1943 dans la série : "les grands procès" aux ed. Larcier (309 pages). Cet ouvrage retrace effectivement les aventures de ce commissaire. L' histoire finit mal puisque Courtois est condamné ainsi que ses accolytes Soumagne rappelle que des camelots vendaient des complaintes :

"Courtois, tu es un maladroit
Pitje Snot le saura
Tu as tué Madame Herry
Et tu seras puni"

Écrit par : Ferrnand Sonck | 20/01/2011

Répondre à ce commentaire

Le proces du commissaire courtois et d'autres prévenus débute le mercredi 10 mars
1897 devant les assises du Brabant. Courtois est condamné à la peine de mort.
Comme la peine de mort n'est pratiquement plus appliquée à cette époque, sait-on
ou peut-on connaitre aujourd'hui le sort du commissaire ?

Écrit par : lenaerts | 20/04/2011

Répondre à ce commentaire

Si la mémoire populaire n'a pas oublié ce forfait, c'est parce qu'il fut perpétré par un commissaire de police de Bruxelles-Ville, Alexandre Courtois, âgé alors de 48 ans. Ce qui inspira des écrivains et des réalisateurs de dramatiques télévisées dont l'humour n'était pas absent.

C'est que Courtois était particulièrement... impopulaire dans les Marolles dont un indigène des plus pittoresques, Pierre Dauze, dit Pitje Snot, Pierrot le Morveux, contribua à la perte de son ennemi intime.

Courtois, endetté, s'était présenté peu après le crime chez l'agent de change Raes, 50, rue de la Croix-de-Fer, s'y faisant passer pour le commandant d'artillerie Lefèvre et négociant quelques titres emportés... avec le coffre-fort, lourd pourtant de 75 kilos et retrouvé à Leeuw-Saint-Pierre.

Pitje Snot mais aussi un agent judiciaire avaient eu la puce mise à l'oreille par les dépenses du commissaire aussitôt après le crime. On présenta la photo de Courtois à l'agent de change; une perquisition chez le suspect, chaussée de Boondael, acheva de le confondre.

Courtois, jugé aussi pour d'autres méfaits, et son complice Restiaux furent condamnés à mort par la cour d'assises du Brabant en 1897.

Le commissaire félon est mort à la prison de Louvain en 1904.

source; Le Soir

Écrit par : Nicky | 20/04/2011

Répondre à ce commentaire

Affaire Courtois:
Bonjour,
C'est étonnant car la victime du Commissaire Courtois, Madame Herry, est en réalité la femme du cousin germain de mon arrière de mon quinquisaïeul. Cette histoire fut dramatique pour la famille, on en parle encore aujourd'hui, car le fils de la victime a été dans un premier temps injustement accusé d'avoir tué sa mère pour toucher plus rapidement l'héritage

Écrit par : Seb | 09/03/2013

Répondre à ce commentaire

@ Mathieu: Ce serait intéressant de rencontrer de pour se rencontrer afin de creuser un peu plus cette histoire "de famille"

Écrit par : Seb | 09/03/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai eu le bonheur de voir le téléfilm il y a bien longtemps .Dont voici un extrait sur le lien:
http://www.euscreen.eu/play.jsp?id=EUS_2B3E5483131348628CE46C4A840A698B

Écrit par : Nelly | 09/03/2013

Répondre à ce commentaire

Merci Nelly, cela fait des années que je cherche cette video. Impossible d'avoir la version complète.

Écrit par : Jeancke | 09/03/2013

Répondre à ce commentaire

la video de l'affaire Courtois ne démarre pas !!!!!!!!!!!!!

Écrit par : suske bacon | 26/03/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous,
Que diriez-vous si je vous disais qu'une pièce de théâtre était en préparation sur l'affaire Courtois? Elle se jouerait à Ixelles, logique...
Bon week-end
Seb

Écrit par : Seb | 20/10/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.