UA-38716482-1

25/05/2007

Ketjes bruxellois bien à la mode

mode garçon 1958

 

Ci-joint une photo de jeune + ou- 1958

 

La mode des garçons du bas de la ville (rue des navets) :

 

Une paire de Kets,
Une cowboy brouk (pas encore le nom de jeans)
La marinière,
La veste en nylon réversible bleu ou rouge,
La coupe de cheveux Tony Curtis.

 

Photo prise devant le Cinéma Pathé Palace

 

Merci Pierrot Heymbeek pour cette super chouette photo

13:38 Publié dans BRUXELLES, PORTRAITS | Commentaires (28) |  Facebook | |

Commentaires

Un beau Ket Encore une x un beau Ketje

Écrit par : Amélie | 25/05/2007

Répondre à ce commentaire

Mon enfance Que de souvenir sur ton blog.
Allei bon WE schuun maske. Vraiment dommage que je ne t'ai jamais rencontré.

Écrit par : Nictoo | 25/05/2007

Répondre à ce commentaire

que de souvenirs je suis le fils de la poissonnières de la rue van artevelde,entre la librairie maes et le bistrot "chez poupette". Comme nous venions des marolles suite à la démolition d'une partie de la rue qui m'a vu naître ." La rue des miroirs". J'ai fais toutes mes études à "Charles Buls". Tous les lundis qui était jour de congé des poisonniers j'allais avec ma mère entre l'heure de midi boire un verrs de yaourt à la charette du cremier "place de la chapelle" et aussi manger des escargots toujours à la charette des derniers irréductibles qui ont pu rester.Pendant ce temps ma mère allait boire son verre à "L'avenir" rue haute. Le jeudi j'allais avant de rentrer à l'école ,rue des chaisiers porter le poissons commandés par mes deux grandes tantes.Le samedi quant il faisait beau j'allais accompagné de ma soeur chercher un cornet de crême glacé "chez fin bec, c'était surtout l'occasion pour ma soeur de sortir et retrouver celui qui allait devenir mon beauf. Les mardis et jeudis après midi je partais plus tôt de la maison pour aller avant de rentrer à la l'école jouer une partie de ping pong au club des marolles de la rue des tanneurs chez le curé comme on disait.Oh oui que de souvenirs, j'oublie , je suis de 56

Écrit par : philippon | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

et les maskes? les juppes en abajour,avec les jupons.Ferdeke elle prenait de la place les filles ! C'était plus beau que les mini juppes!
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

Pour Charles Philppon Bonjour,
Il y a 2 ou 3 photos du club des Marolles dans un mes post du début...je ne sais plus la date ...faut que je cherche....Comme vous, j'ai parcouru le même itinéraire à la rue Haute...

Écrit par : sofei | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

Rock and roll La photo de Pierrot et son copain me fait penser au look de James Dean qui était l'idole des jeunes en 56. Dans cette même année cétait aussi l'année du Rock and roll. Les garçons étaient habillés comme Pierrot. Tu as raison Dudu en dessous de leur jupes les filles portaient des jupons. Ces jupons, une fois lavés ne faisait plus le même volume. Même amidonner on les faisait sécher sur un parapluie pour qu'ils gardent la forme mais tout retombait. Je me souviens que pour être à la mode, pour que ce soit très volumineux j'en mettait 4 à 5 l'un sur l'autre. Le film "Rock around the Clock " avec Bill Haley a été projeté en 56 au cinéma Ambassador près de la Bourse. J'avais 12 ans et je ne pouvait pas y aller de ma bobonne. Elle trouvait que cétait trop dangereux alors mon bompa, qui ne savait rien me refuser ma accompagné. Dans le ciné les jeunes tappaient des mains et des pieds. Il y avait des policiers dans la salle pour calmer cette frénésie. (Maintenant ça doit faire sourire). Quand j'y pense, pauvre bompa!

Écrit par : Nelly | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

Jeans et bas nylon. J'allais à l'école 15 rue Haute. Il était strictement interdit d'y venir sans bas. Un jour une fille de ma classe est venue avec des bas nylon sans coutures.
La demoiselle de ma classe, la croyant sans bas, voulait la punir. Cette élève a prouvé sa bonne fois en montrant ses bas nylon. A l'époque c'était tout nouveau. Les jeans dans mon école étaient formellement interdits sous peine de renvoi. L'école trouvait cela vulgaire. Les premiers jeans s'apppelaient "JSB" et pour qu'ils soient très, très moulants on se mettait dans une baignoire remplie d'eau chaude habillé du jeans pour qu'il rétrécisse et prenne la forme du corps. Conclusion : quand il falllait le remettre après il fallait se coucher sur le lit pour pouvoir l'enfiller.

Écrit par : Nelly | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

mon père a vendu après la guerre sur le Met, ces pantalons et aussi les basckets Américaines...je sais pas où il allait chercher cela mais cela se vendait très bien ...Au début des années 70 au Lycée Dachsbeck, c'était pareil...Pantalon interdit...trop vulgaire...Je me souviens de la première prof à en avoir porter...Elle fut d'abord critiquée et ensuite ...copiée !!! Parc contre, je n'ai jamais vu ma mère en pantalon !!! Même en hiver...

Écrit par : sophie | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

Les premiers jeans s'appelaient "JSB" Ouaip et quand on en croisait un on disait "Encore un qui marque Je Suis Bête derrière son froc" ;-D

Écrit par : Papy Dan | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

d'ou venait les jeans! yop salukes,
Nos s'amis les z'américains= Le cheape ils z'était en France nespa, Paris Bruxelles en voiture ou en camion c'était une journée aller retour a l'aise et deconstraster!
Pas dur les chauffeurs du quartier nord comme d'autres quartier montai sur Paris.Hop comme ton poone j'te donne tes fruskes et tes skets et vla l'affaire dans le sac.A Bruxelles la marchandise était revendu au plus offrant.J'ai vu le truc quand le cheape a été éjecté de France et qu'ils sont venu à Evere et a mons.Beaucoups de monde connaissait la combine,tout était pas illégale hein!!!
C'était tolèrer puisque les américains faisait vivre la Belgique.
Ca peus mal y a prèscription,de plus c'est de la zwanze ;)
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

JSB Loll Dan, on disais pour pas passer pour un labecak:je sais boire!
Je viens de relire les codes civiles des années 1900 . Napoléon parle pas de l'importation et exportation!
Il dis juste :Si ta rien a déclaré c'est que tu as tout bu.
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

MON PREMIER "BLUE JEANS"... JE N'AI PAS ETE LE CHERCHE TRES LOIN!DANS LE MAGASIN DE MES PARENTS AU VIEUX-MET DANS LES ANNEES 60,ON VENDAIT DES VETEMENTS ET DES CHAUSSURES NEUFS.EN CACHETTE J'AI PRIS UN JEANS,UNE CHEMISE DE COW-BOY,ET DES BOTTES COW-BOY AUSSI,MAIS POUR LES BOTTES IL N'Y AVAIT MA POINTURE (CAR C'ETAIT POUR HOMME),JE NAGEAIS DEDANS (MAIS CE N'ETAIT PAS GRAVE CAR C'ETAIT LES MEMES QUE JOHNNY HALLYDAY AVEC LA POINTE DEVANT).JE SUIS SORTI DU MAGASIN TOUJOURS EN CACHETTE POUR FAIRE LE BEAU SUR LE MET.APRES QUAND JE SUIS RENTRE,MA MERE M'A VU ET J'AI RECU LA RAMELING QUE JE MERITAIS.MAIS J'AI QUAND-MEME PU GARDER LES VETEMENTS,DONC CA VALAIT LA PEINE...
LES KET'S ON LES ACHETAIT RUE DU CHEVREUIL SUR LE TROTTOIR DU BAIN JUSTE AVANT LE RECOIN CHEZ"CHAREL".ELLES AVAIENT DU BLANC AU BOUT DES TIENES ET UNE SEMELLE ROUGE.IL Y AVAIT UNE AUTRE SORTE MAIS TOUT A FAIT EN CUIR NOIR.CHAREL AVAIT UN CHIEN QUI CHAQUE FOIS QUE JE PASSAIS DEVANT SON MAGASIN ME MORDILLAIT DANS LES PIEDS,JE ME DEMANDE SI IL NE L'AVAIT PAS DRESSE POUR VENDRE PLUS DE CHAUSSURES.J'AVAIS PEUT-ETRE 6 OU 7 ANS
A BIENTOT.

Écrit par : NICKY | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

Blue jeans et jeans blanc. Mon premier blue jeans jsb. Ma mère ne voulait pas en entendre parler. Enfin en 1958 pour partir en voyage scolaire elle a cédé. Je l'ai acheté au stock américain rue de Nancy. Après j'ai un jeans blanc que ma grand-mère trouvait affreux et qu'elle appelait"schilderbroek" (=pantalon de peintre).

Écrit par : Nelly | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

JEANS J.S.B. BONSOIR,LES JSB C'ETAIT PAS "SALIK"A LA GARE DU MIDI QUI LES FAISAIT?APRES ILS ONT FAIT LES "K-WAY"OU MODELES SIMILAIRES JE CROIS!
A BIENTOT.

Écrit par : NICKY | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

ECOLE 15 Bonjour Nelly,

Tu as été à l'école 15 rue Haute dans quel période ?

As tu une photo de classe ?

Francine

Écrit par : Francine | 29/05/2007

Répondre à ce commentaire

Ecole 15(bis) Bonjour Francine, je suis rentrée à l'école Baron Louis Steens ( ça c'est pour faire le "stoeffer") en troisième année primaire en 1954. J'y suis restée jusqu'en huitième en 1959. Avant cela j'étais à l'école 21 boulevard du M idi. J'ai été au jardin d'enfants rue des Fleuristes dont j'ai une photo de classe.(1949) et de l'école 15 en classe verte en 1955 à VleezenbeeK. A bientôt, Nelly.

Écrit par : Nelly | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

vleezenbeek! yop salukes,
On prenait le boerentram pl de l'yzer,c'était un genre de terminus .J'me rappèle pas de tout,mais vleezenbeek je voi encore la piste et le terrain de foot.Les tartines de confiture,les tentes et les lits pliant.
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour Nelly A la lecture de tes nombreuses intervention sur le site de Sofie, je me doutais que tu devais avoir fréquenté le quartier de la rue Haute. Es tu dans la classe de Mariette Swert et Maryse Scnheidewind ?
En 1954, j'étais en 2ème année chez Madame Houben. On s'est certainement croisée dans les année 1953 - 1958.

Écrit par : Francine | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Hello Gilbert Bonjour,

Qui peut me donner l'explication de l'expression
Tes vi Bulls = C'est gratuit.
Je crois connaître l'origine, mais j'attends la confirmation de Gilbert

Écrit par : Gust | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Francine qè Bonsoir. Francine,j'étais bien dans la classe de Mariette et Maryse.Comme institutrices j'ai eu mesdames Baukens,Lavoie et Van HaverbeeK. J'habitais rue Haute au dessus du magasin de chaussures Michel (coin de la rue des Capucins).Tous les soirs avec mes grands-parent ont allaient au café du Papillon qui était juste à côté du Carly

Écrit par : Nelly | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Wanne "Gust" ? Dag, menen dikke Chau
le rapport s'applique à un ancien bourgmestre de Bruxelles : Charles Buls ! et voilà. Bigs à toi menen dikke Chau ! Dis ket car je connais 100 "Gust".

Écrit par : Delepeleere | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

Merci Gilbert Merci Gilbert tu as encore raison.
En fait, lors des ouvertures des kermesses, il était (encore maitenant a la foire du Midi) de coutume que le bourgemestre déclarait par sa présence la kermesse ouverte. Pour cette occassion notre bourgemestre rentrait dans les nombreux cafés du quartier et offrait une tournée générale.
Des petits malins connaissant cette 'coutume' dévancaient le bourgemestre dans les cafés en dissant à ses connaissances "Kom tes vi Bulls"
Certains que Gilbert aura quelques remarques à faire
pour confirmer cette coutume.
Merci Gilbert pour tes commentaires (je regarde + la TV tellement que j'ai du plaisir à te lire.

Gust Bloemkul de la rue des vautours

Écrit par : Gust | 30/05/2007

Répondre à ce commentaire

De beste kuul taiss Gust BLOEMKUUL Cher Gust, j'ai été très sensible à tes gentilles remarques envers ma personne (encore, encore, encore, continue, continue). Blague dans l' coin c'est très gentil de ta part. Je l' disais encore à ma femme il y a 2 minutes "j'ai toujours aimé ce Gust Bloemkuul". Hei ma vast ! Chauke j'écrirais bien plus mais c'est le temps, le temps qui me manque souvent. Voilà pataat on m'appelle... mais c'est ma femme et je lui répond "mais oué Monique mais j' suis occupé à communiquer avec Bloemkuul !!" ma femme ne dit plus rien... mais elle me regarde bizarrement ! Dag mene Chau et merci encore. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 31/05/2007

Répondre à ce commentaire

MME BAUKENS LAVOIE ET HOUBEN Francine et Nelly
Moi aussi j'ai ete les 2 ou 3 premieres annees dans la classe de Madame Houben, ensuite en 4ieme avec Mme Baukens et la 5 et 6 avec Mme Lavoie.
Francine, Fanny Kessel n'est pas partie en Israel mais aux Etats Unis

Écrit par : Danielle Binder | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

primaires Oui Danielle, nous avons fait nos primaires ensemble à l'école 15.Je me souviens qu'à la fin de la sixième ,toute la classe s'était cotisée pour faire un cadeau à Mme Lavoie et ce sur l'initiative de ta maman.C'est elle qui a acheté un beau vase à l'Innovation où elle travaillait à l'époque .Te sounviens-tu de Sylvana Minchella ? Dernièrement sur le blog 15, elle m'a fait un petit coucou ! En ce qui concerne Fanny j'ai pensé qu'elle était partie en Israel, mais tu m'as fait souvenir que c'était aux EU
J'espère que tu vas bien, et je suis très heureuse d'avoir eu de tes nouvelles.

Écrit par : francine | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

Francine - Sylvana C'est marrant comme on se retrouve apres tellement de temps. Je me souviens tres bien de Sylvana. Un jour j'ai lu par hasard une lettre qu'elle avait ecrit dans un journal : Bonne Soiree.Je crois qu'elle est devenue institutrice. Que fais-tu? Qu'est devenue Elise VanHerp - je crois.

Écrit par : Danielle Binder | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

Mail Danielle, je t'ai envoyé un mail, ton adresse est-elle corecte,car celui-ci m'est revenu !

Écrit par : francine | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

Adresse E-mail Danielle, 2ième tentative sans succès !
Ci joint mon adresse.

Écrit par : francine | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.