UA-38716482-1

25/05/2007

Ca c'est bien bruxellois !

Rue des Potiers

Extrait d’un programme-Souvenir de 1953.
Jean COPIN Pharmacien de notre quartier Notre Dame Au Rouge

 

Prix 5 Francs

 

 

Rue des Potiers (était) située prés de la Rue du Vautour, Rue d’Anderlecht, Rue de la Verdure.

 

 

Pierrot Heymbeeck

 

Pierrot

De kleine zoon van pip taba

 

Pip taba 1872 – 1916.

Commentaires

Bonjour sagesse Savais-tu qu'en patois l!ègeois " une robette" c'est un lapin.
Toujours un plaisir de te lire,même pour un importé.
Bon we et bisou dukien.
Duke

Écrit par : DUKE | 25/05/2007

Répondre à ce commentaire

bonjour un petit passage sur ton blog pour te souhaiter une bonne faite bon week end bisous .sophie

Écrit par : sophie | 25/05/2007

Répondre à ce commentaire

Tu n'as rien sur les poêles à mazout ? Pour une Bruxelloise, tu dois connaître le "J'ai un poêle à mazout - tu as un poêle à ta zout - etc. De toutes facons moi j'en ai partout, on ma pas nommé le poilu pour rien, bon bin la je blaque. Ayant retrouvé un peu de temps pour visiter les blogs, je découvre à nouveau tes posts qui me plaisent beaucoup, ma curiosité a toujours adoré les images du retour en arrière. D'ailleurs, un collègue que j'ai rencontré avant hier m'a dit qu'il trouvait ton blog très chouette, il pense comme moi et aime y venir. Sur ce, je te souhaite un agréable week end, bisous, Charly.

Écrit par : Le Poilu | 26/05/2007

Répondre à ce commentaire

POUR CONTINUER ... SUR LA LANCEE DE LA PAGE DE DROITE,AUTOUR DE VIEUX-MET:JEAN LA CLE;JEAN PATATJE;SKEILE SOI;DEN DUEVE;SPIDEX;DE FLUITER;DEN DIKKE VAN DEN PLASTIC;MARIA LA FORAINE;MARIE BANANES(MA BOMA);DIKKEN TICH;TAXI PIRLO;LOUIS CONGO;DIKKE LOMME;VITESKE;FLESKE SIDOL;ZWET GAT;LA PUCE;DE KEEKEPOULENEER;DEN IENE HERM;JEF CARBUUR;LE VIOLONEUX;MARIETTE VAN DE KNOPKESWINKEL(MA CHERE MAMAN).BIEN SUR J'EN OUBLIE,IL Y EN A BEAUCOUP PLUS CAR PRESQUE TOUT LE MONDE AVAIT UN SURNOM ET LA PLUPART(J'AI 47 ANS) DE CEUX QUE JE CITE JE M'EN RAPPELLE.AVIS AUX AMATEURS POUR CONTINUER LA LISTE.
POUR LA PAGE DE GAUCHE ET LE SYSTEME PILEUX DEVELOPPE"DU POILU"AVEC LE "POIL A MA ZOUT"EST-CE-QUE QUELQU'UN A CONNU"KLACH-MIT".LE BRUSSELEIRRRR COMPRENDRA ET JE NE DEMANDE SURTOUT PAS LA TRADUCTION POUR LA BONNE TENUE DU LANGUAGE SUR LE SITE DE NOTRE CHERE SOFEI,C'EST JUSTE POUR FAIRE RIRE LES LECTEURS.
A BIENTOT.

Écrit par : NICKY | 27/05/2007

Répondre à ce commentaire

ma famille me nommait Fleske sidol, boukenotje,snijbuun, et aussi après mon parcours dans les rues...zwetgat !!!! sympa hein ?

Écrit par : sofei | 27/05/2007

Répondre à ce commentaire

Hello je passe lire tes derniers posts et te souhaiter un excellent W-E.
Bisous.
Dane.

Écrit par : ledane | 27/05/2007

Répondre à ce commentaire

kikou c'est andora la sorcière je passe voir si tout va bien?je te souhaite une bonne fin de week end,biz.

Écrit par : andora | 27/05/2007

Répondre à ce commentaire

chez copin Quand gosse on m'envoyait chez "Copin" chercher un médicament ou l'autre.que de souvenirs dans ce blog...qui se souvient encore de la kermesse Notre Dame au rouge du zot meule de laplace fontainas de l'abé mostinckx de l'église du bon secour..; du marchand d'alumette de la bourse,des marchandes de citrons en sureau noir brillant" trois pour cinq franc" ce blog est une énorme bouffée de nostalgie.

Écrit par : Guy. | 27/05/2007

Répondre à ce commentaire

Poêlerie et Cie ...ça me rappelle quand ma moema me conduisait à la Ketjeschool de la rue de Cureghem, à hauteur de la rue Froebel on voyait un immeuble rue d'Anderlecht avec des buses de poêle et tous des stuuts dans ce genre peint sur toute la façade!

Écrit par : Papy Dan | 28/05/2007

Répondre à ce commentaire

Marchandes de citrons . Je me souviens de ces marchandes de citrons. Cétait rue Sainte Catherine . Elles étaient bien courageuses ces femmes. Elles étaient là par tous les temps.
Quand aux vendeurs d'allumettes je me rapelle qu'au café du "Papillon" rue Haute il y avait un vieux clochard qui venait régulièrement avec des petites boîtes d'allumettes pour les vendre. Daprès les dires des gens cet homme était un pensionnaire du café le "Bossu". Des années après j'ai vu sa photo dans le livre "Les Marolles, Bruxelles inconnu de Klaus Besser.

Écrit par : Nelly | 28/05/2007

Répondre à ce commentaire

Snoeif -tabac à priser. Qui ce souvient encore de ces petites boîtes blanches de tabac à priser? J'en ai acheté un nombre incalculable pour ma boma. Cela la faisait éternuer et elle disait que cela lui faisait du bien à la tête. On appelait cela du "snoeif". A la longue ça ne faisait plus d'effets et ma mère était furieuse de voir ses mouchoirs toujours tout bruns. Elle disait toujours à sa maman "Ma,gooie ophave mè a snuif?"

Écrit par : Nelly | 28/05/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.