UA-38716482-1

19/05/2007

Quel Bruxellois ne se souvient pas de lui ?

Vendeur de Lavande - année 1970

 

Merci Pierrot Heymbeeck pour cette très jolie photo.  Non seulement l'endroit a totalement changé mais quel souvenir !!!  Nous étions toujours autour de lui pour caresser l'âne....et cela sentais tellement bon tous ces petits sachets de lavande destinés à parfumer le linge de la maison.

 

Pierre Heymbeeck

 

 

  Pierre Heymbeeck devant sont aubette Place de la Monnaie

Début des années 60.

 

Il travaille encore sur la même place, mais face à la rue neuve maintenant
Allez lui dire bonjour, il parle le Bruxellois de l’Ave a met,

Sa mère à vendu des journaux au sablon (+ou-1950) et sa grand-mère sur le coin de la rue Haute et des Alexiens.
P. Heymbeeck

Commentaires

Nostalgie. Je travaillais au Sarma Lux avenue Louise et je voyais souvent cet homme avec son âne qui vendait sa lavande à la sortie galerie Louise côté Toison d'Or. Il était rudement courageux et sympathique. Mercdi Dudu pôur ton commntaire de ce matin sur un autre topic et merci Pierrot pour cette belle photo. Il y a des années que je n'ait plus pensé à cet homme avec son âne. Grâce à vous plusieurs personnes et moi-même auront une tendre pensée pour lui.

Écrit par : Nelly | 19/05/2007

Répondre à ce commentaire

Toujours des bacs verts dans la vitrine de l'aquarium ? Salut Pierre,
Bonne continuation dans ce métier de dingue.
Un ancien qui s'occupait des caissons de pub sur ta toiture.
Robert

Écrit par : Robert | 19/05/2007

Répondre à ce commentaire

salut Je me souviens aussi de ce monsieur et de son âne.Très chouette les deux photos!
bizz

Écrit par : Bruno | 19/05/2007

Répondre à ce commentaire

Hi-Han... Cela me fait penser à un autre Bouricot à qui j'avais dernierement remis mes salutations (amicales!) ...y aurait-il un lien familial avec celui-ci??? c'est bien possible !
Très belle photo pleine de souvenirs et de "sent bon"
Très bon week end Sophie..ke
HI.....HANNNN

Écrit par : Flytox | 20/05/2007

Répondre à ce commentaire

Brasserie "la lunette" Bonjour "on allemoe"
quelle beau souvenir que cet âne!!
Place de la monnaie sur le coin de la rue du fossé au loup on allait boire "une petite lunette"

Écrit par : willy | 20/05/2007

Répondre à ce commentaire

Pour l'âne, j'étais trop jeune, je crois, mais je me disais il n'y a pas deux jours que les kiosques à journaux disparaissaient comme les parkmètres. Pour ces derniers, c'est pas une grande perte, bien qu'ils aient été remplacés par des bornes (moins encombrantes mais plus onéreuses) mais les kiosques !? C'est une perte dans le tissu social et urbain.

Écrit par : Michel | 20/05/2007

Répondre à ce commentaire

je me souvient je me souvient bien de lui, mais au rd pt Schuman
il faiasit partie du paysage et je crois que bcp le regrette
une bonne journée a toi
bisous a bientot

Écrit par : Jilou | 20/05/2007

Répondre à ce commentaire

CE BRAVE HOMME.. Il y a4/5 ans, je l'ai retrouvé à Antwerpen dans le piétonnier.Fidèle à lui même et toujours avec un âne et de la lavande..Cela m'a fait très plaisir de le revoir toujours en forme ! Il a quitté Bruxelles, dégouté de ces nombreuses agressions,néanmoins il habitais toujours Evere ou schaerbeek.Encore merci à Dame Sophie pour le travail accompli chaque jour pour notre bon plaisir. PS...Ayant quand même vendu des disques pendant quelques années au vieux marché chez musico et au roi du disque,je suis toujours à la recheche d'un ancien 45t mais je ne me souviens que de quelque paroles...VAN DE STROET VAN DE MAROLAA STOE ROZA MET CARICOLAA ...MALAHIIII KOMT TERUG BY ROZA...Allors...une petite copie,ou le titre et qui le chante me ferait plaisir.Merci d'avance 010840303 mobile 0477830720

Écrit par : louis maurissen | 20/05/2007

Répondre à ce commentaire

bonjour la photo du haut ressemble a la ville de québec il y as tres longtemps...
merveilleuse journée a toi

Écrit par : COEURDENFANT | 21/05/2007

Répondre à ce commentaire

Louis ? yop Bonjour les brusseleeres,
Louistje si tu permet une fois, la France doit normalement avoir 81 ans cette année! Bon ses ânes on pus ètre au parc de Schaerbeek le temps d'un rétablissement de notre kadeeke! Mais je le voi mal a Anvers y a 4 ou 5 ans encore dans la rue a rouler sa bosse!
DUDU
Je te contre dis pas! c'est pour éclairer ma lanterne ;)

Écrit par : amenmonfils | 21/05/2007

Répondre à ce commentaire

Pierrot ! Je manquerai pas a venir babeler une ptite bavette! a ton aubette!
DUDU.

Écrit par : amenmonfils | 21/05/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous,

Dju! Je m'en rappelais plus de ce peï. Mais dès que j'ai vu la photo de lui avec son âne même avant de lire le texte, l'odeur de la lavande me narguait instantanement. Quand j'étais ket (70-80), je pense me souvenir de lui près de la place de la monnaie, peut-être du côté rue neuve. Même que pas rassuré, je carressai l'âne je crois.

Tof site plein d'émotions et d'amour de notre ville et des gens qui l'on faite et qui la font chaque jour.

Bravo!!!!

Écrit par : Bernard | 22/05/2007

Répondre à ce commentaire

L'aubette à journaux sur la place des bienfaiteurs Quand j'étais ket, j'attendais le retour du bureau de mon Papa sur la place en train de jouer à la balle ou de faire du patin devant les Mamans assises sur les bancs verts en dessous des tilleuls enivrants. Mon Papa revenait en 65. Alors tous ensemble avec mon petit frère on allait à l'aubette à journaux.
C'était une toute petite boite avec un gars qui avait un cœur gros comme 5 fois l'aubette. Je me rappelle qu'il savait bien rire. Il riait la bouche grande ouverte ce qui laissait voir ses grandes dents salies par le tabac et le café. Il y avait une odeur de papier et d'encre qui tournait autour de la petite boîte. Il y avait des magazines partout, et le gars ne prenait pas longtemps à dénicher l'exemplaire commandé du million ou de l'atlas qui avait été oublié ou perdu. Sans quoi l'encyclopédie une fois reliée à la maison aurait perdu toute sa plus-value ! Même que Papa achetait des "Lui -le magazine de l'homme moderne-" que je regardais en cachette. J'étais bien plus intrigué par les montres à affichage digital vert à barrettes que par Sylvia Christel sur sa chaise en osier. Par contre j’avais aussi droit à mon Tintin et mon spirou hebdomadaire dès que j’ai su lire. Et ça c’était le pied !
Il me reviens aussi le souvenir des camionnettes noires du "soir" qui lançaient du coffre vers l'aubette 6x par jour(?) un paquet ficellé de journaux.
Je l'aimais bien ce peï et son aubette. C’était chouette d’aller chez lui. Il faisait partie de la place.

Écrit par : Bernard | 22/05/2007

Répondre à ce commentaire

quel merveilleux souvenir de la rue neuve

Écrit par : guycaytan | 27/09/2007

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Pierrot. Le garçon qui est sur la photo Pierre Heymbeeck c'est ton frère?

Écrit par : Nelly | 27/09/2007

Répondre à ce commentaire

Le Marchand de journaux La grande poste a disparue, l’Aubette est disparue, la place est méconnaissable, des Galeries Anspach il ne reste plus que les façades. Mais mon frère est toujours là dans son aubette en face de la rue Neuve. De nos jours, il est encore difficile de faire un bel étalage à l’extérieure avec les magazines à cause d’une forme de ‘Self Service’. Dans peu de temps je raconterai quelques anecdotes que mon frère a vécues.

Écrit par : Pierrot | 27/09/2007

Répondre à ce commentaire

Zaubettes ! Salut Pierrot,
Je connais bien les 'zaubettes' (voir un topic passé il y a des mois). Salue ton frère de ma part, un ancien qui s'occupait de sa pub sur la toiture pour A*P. Raconte l'histoire de ton frère, ça vaut certainement le coup. OK pour moi si je peux t'aider (dans mes faibles moyens) of course.
@+
Robert

Écrit par : Robert | 27/09/2007

Répondre à ce commentaire

Robert tu connais "Maurice", Ah....tu as certainement une histoire drôle a raconter, quel pei ! Le folklore même avec son ami Collin.

Écrit par : Lucien | 27/09/2007

Répondre à ce commentaire

le vendeur de lavande Je faisais une recherche pour retrouver des photos du vendeur de lavande que j'ai connu dans mon enfance lorsque nous le rencontrions avenue de la Toison d'Or dans les années soixante, quels souvenirs, c'était du temps où il était encore agréable de se balader en ville. Je suis triste d'avoir lu la fin de son histoire (vais rechercher les renseignements pour ceux que ça intéresse), il a été enterré dans une fosse commune, c'est le sort réservé à ceux qui n'ont pas les moyens de se payer autre chose. Pauvre homme, ils nous a laissé de si beaux souvenirs. Il était si fier d'avoir rencontré le roi Baudouin et la reine Fabiola, qu'il avait placardé les journaux montrant cette rencontre, sur son âne.

Vous rappelez-vous aussi des vendeurs de ballons, toujours sur l'avenue de la Toison d'Or, il y avait des têtes d'indiens avec des plumes collées sur un ballon noir, c'étaient mes préférés :-), d'autres ballons étaient marbrés...

Quand on voit ce qu'est devenu ce quartier, c'est vraiment triste.

Écrit par : Françoise | 15/06/2009

Répondre à ce commentaire

le vendeur de lavande Je faisais une recherche pour retrouver des photos du vendeur de lavande que j'ai connu dans mon enfance lorsque nous le rencontrions avenue de la Toison d'Or dans les années soixante, quels souvenirs, c'était du temps où il était encore agréable de se balader en ville. Mon grand'père était alors chauffeur chez Dujardin. Je suis triste d'avoir lu la fin de l' histoire de ce petit marchand de lavance (vais rechercher les renseignements pour ceux que ça intéresse), il a été enterré dans une fosse commune, c'est le sort réservé à ceux qui n'ont pas les moyens de se payer autre chose. Pauvre homme, ils nous a laissé de si beaux souvenirs. Il était si fier d'avoir rencontré le roi Baudouin et la reine Fabiola, qu'il avait placardé les journaux montrant cette rencontre, sur son âne.

Vous rappelez-vous aussi des vendeurs de ballons, toujours sur l'avenue de la Toison d'Or, il y avait des têtes d'indiens avec des plumes collées sur un ballon noir, c'étaient mes préférés :-), d'autres ballons étaient marbrés...

Quand on voit ce qu'est devenu ce quartier, c'est vraiment triste.

Écrit par : Françoise | 15/06/2009

Répondre à ce commentaire

le vendeur de lavande Je faisais une recherche pour retrouver des photos du vendeur de lavande que j'ai connu dans mon enfance lorsque nous le rencontrions avenue de la Toison d'Or dans les années soixante, quels souvenirs, c'était du temps où il était encore agréable de se balader en ville. Je suis triste d'avoir lu la fin de son histoire (vais rechercher les renseignements pour ceux que ça intéresse), il a été enterré dans une fosse commune, c'est le sort réservé à ceux qui n'ont pas les moyens de se payer autre chose. Pauvre homme, ils nous a laissé de si beaux souvenirs. Il était si fier d'avoir rencontré le roi Baudouin et la reine Fabiola, qu'il avait placardé les journaux montrant cette rencontre, sur son âne.

Vous rappelez-vous aussi des vendeurs de ballons, toujours sur l'avenue de la Toison d'Or, il y avait des têtes d'indiens avec des plumes collées sur un ballon noir, c'étaient mes préférés :-), d'autres ballons étaient marbrés...

Quand on voit ce qu'est devenu ce quartier, c'est vraiment triste.

Écrit par : Françoise | 15/06/2009

Répondre à ce commentaire

Le marchand de lavande Bonjour,

Je ne suis pas Bruxellois d'origine. Je passais par Bruxelles pour rejoindre la mer. Jobs étudiants aussi à Bruxelles début des années 80. Ce n'est plus le Bruxelles que je connais aujourd'hui, si il reste encore des endroits.
Je trouve que la prise de vue avec le marchand de lavande est formidable. Incroyable et superbement beau ce cliché comme beaucoup sur ce site.

Écrit par : Roland | 17/06/2009

Répondre à ce commentaire

Le laveur de lavande à terminé sa carrière à Shumann Son âne devenait trop vieu et il ne voulait pas le remplacer (dixit), il vendait sa lavande en faisant le tour du rond point shumann et prenaient la rue Archimède en direction des 3 square, où ils remontaient vers le parc du cinquantenaire, comme cela il pouvaient laisser son âne se reposer dans l'herbe, il doit avoir cessé fin des années '90.
La lavande était destinée à mettre dans les armoires à vêtements pour parfumer bien sûr, mais surtout pour éviter les MITES.

Écrit par : Albert | 01/07/2009

Répondre à ce commentaire

Françoise Je ne sais pas si nous parlons du même, quoiqu'il en soit ton histoire est triste...

Écrit par : Albert | 01/07/2009

Répondre à ce commentaire

Sa lavande me manque Qui vend encore des sachet de lavande comme cela ??

Écrit par : albert | 17/06/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Sophie,

Je t'ai donné cette photo, ainsi que celle de mon frère en 2007 ( déjà 6 ans, le temps passe vite, hein)
Je te confirme avoir fait la photo personnellement, du gars à la lavande. Toutes les copies qui circulent auront été copiées dans un premier temps obligatoirement de ton blog. Encore une fois cette photo t'appartients. (heu. encore un peu à moi, hein)
Bonne après midi - Pierrot Heymbeeck

PS Je ne suis pas l'auteur de la photo de mon frère.

Écrit par : Pierrot Heymbeeck | 08/08/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour Pierrot, encore merci pour ces clichés. J'ai mis les choses au point sur mon groupe afin d'éviter certains dérapages et multiples chamailleries. Obligation de mentionner l'auteur ou la source d'une image ;) Bonne continuation.

Écrit par : sofei | 10/08/2013

Répondre à ce commentaire

je me souviens également d'un homme-tronc qui vendait des fleurs dans la rue Neuve à Bruxelles. Le vendeur de lavande n'était pas un homme aimable avec sa compagne, ai-je appris récemment !

Écrit par : LNO | 17/11/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.