UA-38716482-1

16/05/2007

Expo 58 en zizique

Expo 58 : effets collatéraux en zizique !

 

On le nommait à peine ‘merchandising’ mais l’idée était drôlement dans l’air : le gimmick moderne apparaissait ! Il faudrait faire une liste de tous ces articles « souvenirs » de notre Expo… En tous cas, l’industrie musicale, grâce aux progrès de la galvanoplastie, était bel et bien présente en produisant une série de cartes postales musicales « affranchissement lettre » comme indiqué au verso. Le support est un carton laminé de 120gr/m² qui est plastifié d’un film de plus ou moins 0,1 mm. Le format est de 15 x 20 cm. Au centre un trou de 6 mm pour pouvoir asseoir la galette sur votre tourne-disque SBR. Une zone d’un diamètre de 15,5 cm est réservée à la gravure de la zizique. Il me semble que la gravure est de qualité « microgroove », un véritable ‘single’ en 45 tours. L’éditeur est la firme Fabeldis de Bruxelles (Fabrication Belge de Disques), copyright et concession exclusive de vente Egicarte et paraît aussi le logo SONIM qui demeure mystérieux. Fabeldis avait été fondée par E. W. Pelgrims de Bigard, le créateur de la chaîne « La Maison Bleue », vous vous souvenez sans doute de la pub au cinéma avec le comédien Jean-Pierre Loriot… où les disques s’empilent sous sa main, délicieuse promo. Le nombre  de cartes postales musicales « Expo 58 » est inconnu mais devrait tourner, c’est le cas de le dire, autour d’une trentaine. Il en va de même pour la quantité distribuée qui demeure une énigme car il y avait d’autres thèmes, genre tourisme, vœux, etc. Si Jean-Marie de chez Vogue lit cette chronique, il devrait pouvoir ajouter des détails ;))

Bon, oserons-nous l’écoute d’une plaque ? Nettoyage consciencieux avec un produit pour CD. Pose du carton, remarquablement plat, sur une platine un peu ‘space’ (base Technics, bras Meridian, cellule Orthofon, le tout monté sur un socle de marbre équipé de spikes). Pas mal du tout : son un brin compressé et ça gratouille juste un peu, vu l’âge… Mais, l’ampli Yamaha doit être poussé à 150 watts pour que la « Marche de l’Expo » remue vraiment. Il faut donc rappeler  que ces cartes musicales étaient pressées pour être lues avec les anciennes têtes de lectures à haut gain (je crois !?!), les bonnes vieilles aiguilles de pick-up. A vos Teppaz !

Ci-dessous, des exemples où j’ai indiqué le titre zizical qui est parfois hilarant par rapport à l’illustration, surtout pour l’URSS.

 

Robert Dehon

 

1509

 

 

Façade du Grand palais, « Marche officielle de l’exposition » (N° 1509 A)

 

1508

 

 

Fontaines des Grands Palais, « Buona sera » (N° 1508)

 

9503

 

 

Pavillon de la Grande-Bretagne, « The river Kwai march » (N° 9503)

 

9500

 

 

Carillon du pavillon hollandais, « Boerinnekensdans » (N° 9500)

 

1504

 

 

Dessous de la Passerelle avec l’URSS, « Tipitipipso » (N° 1504)

 

9502

 

 

Pavillon de la Thaïlande, « Calypso italiano » (N° 9502)

 

9505

 

 

Pavillon de l’URSS, « Que sera sera » (N° 9505)

 

Merci Robert Dehon pour ce petit clin d'oeil à l'Expo 58

 

A voir aussi les archives de la RTB ici et  choisissez "Open Media" et vous verrez des images d'époque...

Commentaires

Expo 58 Hello à toutes et à tous,
L'année prochaine, on fêtera le 50e anniversaire de l'Expo 58. Ne serait-il pas bien de penser à une petite équipe qui pourrait travailler à un super article chez So ? J'allais dire 'sur' So, mais on peut pas dire ça. Puisqu'il existe déjà assez de choses (!?!) sur le net, on pourrait envisager de cerner le sujet à l'Ancienne Belgique, quoi de plus brusselère, non ? A ce sujet 2 questions: 1) il y avait un site E58 prometteur mais qui semble abandonné (désolé je n'ai plus l'URL vu que mon PC est toujours sous oxygène, un véritable scandale...), des nouvelles ?; 2) il semblerait qu'il est interdit de publier sur un website une image de l'Atomium (même prise avec un G), quelqu'un a't-il une info à ce propos ? D'où proviendrait cette interdiction digne du KGB stalinien ?
@+
Robert

Écrit par : Robert | 17/12/2007

Répondre à ce commentaire

interdit Salut Robert,
au sujet de l'interdiction.
Sophie peut te fournir des renseignements peut-être. Nous en avons parlé, lors de notre dernière rencontre.

Écrit par : jeanke | 18/12/2007

Répondre à ce commentaire

Photos de l'atomium Cette interdiction de publier la photo d'un monument public me semble très fantaisiste. Tous les touristes photographient nos monuments et peuvent montrer ça à n'importe qui et n'importe où. Et tous les journalistes qui publient n'importe quoi ?
Il doit y avoir une petite combine bassement matérielle là derrière. Quelqu'un qui s'adjuge le monopole de la vente des photos de ce monument.

Écrit par : Chantal | 18/12/2007

Répondre à ce commentaire

Atomium Photos Hello,
Il suffisait de passer sur le site "Atomium", voici le copier-coller:

Pour tous renseignements concernant les droits liés à l'utilisation de l'image de l'Atomium:

L'image de l'Atomium étant protégée depuis sa construction, il est obligatoire d'obtenir au préalable de toute reproduction et diffusion de cette image l'autorisation de l'asbl Atomium et de la SABAM, ainsi que de mentionner le "copyright asbl Atomium".

Henri Simons
Chargé de la direction de l'asbl Atomium
Tél: +32-2-476 19 46
Fax: +32-2-478 71 15
Email: henri.simons@atomium.be

Salvador Ferreira et Julie Sevrin
Responsables de la gestion des droits d'auteur de l'Atomium à la SABAM
Tél : +32-2-286 82 11
Fax: +32-2-230 47 36
Email: julie.sevrin@sabam.be

A une autre page, le message indique de contacter soit l'asbl OU la Sabam.

Moralité: l'autorisation sera sans doute donnée (on ne parle pas - encore ! - de paiement) si le website est de qualité ou de notoriété.
@+
Robert

Écrit par : Robert | 18/12/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je possède une trentaine de cartes musicales de la Belgique de l'époque Expo 58. Pouvez-vous me dire quelle pourrait être la valeur de ces cartes musicales?
Merci pour votre aide.

Salutations.

Écrit par : BRUSSELAERS MARC | 10/08/2008

Répondre à ce commentaire

Valeur pour une carte En dike panch en, en snij van t’verke ;o)

Écrit par : Pierrot | 10/08/2008

Répondre à ce commentaire

en doe ba ne dikke cervolas troe la la!!!!!!

Écrit par : GUILLAUME | 11/08/2008

Répondre à ce commentaire

Valeur des cartes musicales Sorry, un peu tardivement.
A l'époque où j'écrivais ce papier j'avais regardé sur eBay: rien de bien intéressant. Puis, j'ai questionné un pro du disque... qui m'a dit que peut-être dans une 100taine d'années cela vaudra quelque chose. Donc, à garder précieusement ! Le problème, comme indiqué dans le papier, vient du mode de reproduction sonore sur nos modernes platines pour vinyles: les cellules ne conviennent pas. Perso, j'ai un vieux Philips, hélas la vitesse n'est plus exacte. Ces cartes sont donc difficiles à "lire", je suppose que c'est la cause du peu d'intérêt qu'on y porte: moralité, elles ne valent pas grand chose.
@+
Robert

Écrit par : Robert | 11/08/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Robert Impossible de « lire » dommage !
Mais les cartes sont si belles à regarder,
qu’elles me parlent.
……………………………

Je pense avoir eu quelques exemplaires
à l’époque de ces cartes.
Mon problème pour la lecture était que les cartes gondolaient,
De ce fait, l’aiguille de mon Pick Up sautait toujours !
Résultat, on aurait dit, que le pei qui parlait était un broubeleir.

-------------------------------------------------------------------------
Lors des réclames au cinéma on pouvait entendre
« Les disques que vous écoutez à l’entracte vous sont offerts par LA MAISON BLEU »
sur un fond de musique de Beethoven Symphonie N° 5 en C Mineur, Opus 67, I Allegro con Brio ?

Écrit par : Pierrot | 12/08/2008

Répondre à ce commentaire

Expo 58 en zizique Bonjour à tous et toutes,
Les commentaires sont des liens exceptionnels pour les visiteurs du site de Sophie. Un sursaut d'intérêt sur un 'topic' particulier ? D'avance merci de bien indiquer dans la zone "titre" le sujet qui vous interpelle.
Cela facilite la lecture et indique précisément votre point d'intérêt. Plus d'efficacité, quoi.
Merci à tous,
Robert

Écrit par : Robert | 12/08/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.