UA-38716482-1

18/04/2007

La chaussée de Waterloo...

chaussée de waterloo 2

 

La chaussée de Waterloo est l’épine dorsale de Saint-Gilles.  Elle était bien sympathique il y a plus d’un siècle. Elle était considérée comme le prolongement de la rue Haute, et en était un peu la parente pauvre. C’était une chaussée beaucoup plus humble par rapport aux autres de la ville.  En 1853, sur les plans des environs de Bruxelles, on pouvait constater qu’elle était pauvre en habitations.  Là où l’on voit aujourd’hui des magasins sur son côté gauche, à cette époque, il n’y avait aucune construction.

 

 Au 15ème siècle cette chaussée s’arrêtait à la Barrière. (Nommée « den Draeyboom »).  Au-delà de cet endroit en 1512, ce n’était qu’un chemin de terre et il y avait des moulins à vent qui dominaient le panorama de bruxellois.  Ces moulins servaient à malaxer la poudre….En 1667, ils sautèrent causant d’affreux ravages dans le quartier. 

 

chaussée de waterloo

 

la barrière de st gilles

 

A cette époque aussi la route de Waterloo portait le nom de Chemin des Wallons…c’était par là qu’arrivaient du Brabant les ouvriers qui cherchaient du travail à Bruxelles…et souvent ceux-ci s’établirent dans les Marolles. 

 

la barrière de st gilles 2

 

Le tronçon allant de la Barrière à Ma Campagne était situé dans les champs.  De-ci de-là, une maison de campagne rompait la monotonie des cultures.  Par contre, de la Porte de Hal jusqu’au Parvis de Saint Gilles, la population était plus dense.  On pouvait y voir le passage quotidien des charrettes tirées par des chevaux qui faisaient la navette entre le quartier Putterie-Calvoet en passant par la chaussée de Waterloo et la chaussée d’Alsemberg.  Les chevaux fatigués allaient se reposer un moment à la Barrière.  A cet endroit, on y acquittait un droit de péage pour ensuite traverser l’allée bordée d’arbres qui menait à Calvoet….c’était tout un voyage !

 

barrière st gilles

 

Lors de la bataille de Waterloo, il y avait dans la chaussée une pitoyable procession des blessés amenés à Bruxelles sur des chariots. 

 

chée dalsemberg

chaussée d'Alsemberg...

 

ma campagne st gilles

Ma Campagne...

 

 

Vers 1900, Saint-Gilles s’industrialisa, des petites usines et fabriques s’installèrent aux abords de la chaussée de Waterloo jusqu’à Ma Campagne. 

 

Parlons aussi du malheur qui frappa la commune de Saint Gilles à la fin du 19ème siècle…le choléra !  Plus personne n’osait sortir de la maison…le quartier de la place Bethléem fut le plus touché. 

 

 

place bethéem 3

 

place bethleem

Place Bethléem

 

On note que vers 1830 il y avait une vieille guinguette « Le Lattis » où l’on pouvait déguster du lait frais car elle avait ses étables et ses vaches…

Devant l’église (du Parvis), se trouvait la Cour Royale, où se donnaient les bals de la commune.  Cet immeuble fut rasé…pour y établir le Parvis de Saint-Gilles. 

Le grand café moderne situé à Ma Campagne était aussi une guinguette où tout Bruxelles se rendait le dimanche.

 

 

1902 on rase la cour royale

1902, on rase la Cour Royale

 

 

img073

 

 

parvis st gilles

Le Parvis de Saint Gilles

 

img072

 

En 1931, on découvrit une galerie souterraine sous le trottoir d’un immeuble en construction sur la chaussée.  Il semblerait qu’il s’agissait d’installations établies au 17ème ou 18ème siècle en vue de la défense de la ville.  Elles devaient appartenir au fort de Monterey   (rue du Fort).

 

img074

 

 

parvis de st gilles

 

panorama st gilles

 

Saint-Gilles portait autrefois le nom d’Opbrussel…c’était au temps où la Porte de Hal était la deuxième enceinte de Bruxelles. 

 

porte de hal 2

 

 

bld extérieur autour de la porte de hal

 

 

porte de hal 1910

 

porte de Hal

Commentaires

Bonjour sagesse Sorti de ses ennuis informatiques,le liègeois que je suis prend
" son pied " à te lire.
Raconte,encore et toujours.
Bisou jazzy-bluesy
Duke

Écrit par : DUKE | 18/04/2007

Répondre à ce commentaire

on apprend toujours quelque chose de neuf ici ... super!
bonne journée

Écrit par : Daniel | 18/04/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.