UA-38716482-1

31/03/2007

Les Pin Up de l'époque

pin up 8

 

pin up 7

 

pin up 6

 

pin up 5

 

Vous rendez vous compte comme c'était "osé" pour l'époque !

 

pin up 4

 

Plus tard, il y eut le magazine "Ciné Revue" avec sa page centrale ...La Pin Up de la semaine....et le papier "glacé" qui couvrait son corp....Il suffisait de tourner la page et là.....les jeunes gens ne se tenaient plus ! 

Combien de jeunes hommes de l'époque n'en ont pas coller sur les murs de leurs chambre ?  Ou tout simplement se cachait pour discrètement feuilleté ce livre ??????

 

pin up 11

 

pin up 9

 

 

Et puis vint la couleur....

 

pin up1

 

pin up 2

 

pin up 3

 

pin up 10

 

Et dans les années 60...on commence déjà à en dévoiler d'avantage...

 

pin up 12

 

A présent, plus rien ne surprends les jeunes....pour une pub d' un jus d'orange, pour une pub parlant  d'un fromage...on se dévoile....Faut vivre avec son époque me dit-on....moi, je trouve cela dommage de banaliser

11:30 Publié dans PORTRAITS | Commentaires (7) |  Facebook | |

Souvenirs du Parc de St Gilles, du parc Duden

parc de st gilles 4 ancien

 

bute du parc de st gilles

 

entrée du parc de st gilles

entrée parc st gilles

 

le parc de st gilles

 

 

le parc de st gilles 2

 

le parc duden

 

parc à st gilles

 

parc de st gilles 3

 

parc st gilles panorama

 

 

Un coin de verdure assez important dans Bruxelles.  Une vrai expédition quand ma mère avec ses 6 enfants et sa soeur avec ses 8 enfants se rendaient dans cet endroit.  Ma mère disait toujours que là , c'était l'air de la mer...Donc nous partions prendre un bon bol d'air !  J'ai eus la chance par la suite d'habiter pendant quelques années juste à côté.  Il y avait à l'époque dans ce parc un gardien qui gardait bien l'endroit avec interdiction de marcher sur les pelouses ....Catastrophe quand notre ballon nous échappait !  Fallait être rusé pour le récupérer !  Aujourd'hui c'est bien différent....

30/03/2007

Eglise ste Gudule

ste gudule

 

Si vous désirez connaître son histoire, faites un clic sur le lien de Claude le blog sur la Belgique

12:21 Publié dans Eglises | Commentaires (7) |  Facebook | |

Le dimanche des rameaux d'un ketjes de la Marolle

rameaux1ww

 

Dad aiss toch veeze palmenhout zaile !

 

Comme promis je te fais parvenir un "stuut" que j'ai effectué en solo pendant mon adolescence. Ce "stuut" je l'ai commis pour honorer à ma façon le dimanche des rameaux, la manière n'est certainement pas recommandable mais s'il y a un "PEI" là-haut, il te confirmera que j'avais beaucoup de circonstances atténuantes.... Je raconte.

"En avril 1957 -- j'avais 14 ans -- pas d'argent -- et remarqué qu'à l'occasion du dimanche des Rameaux il m'était possible de gagner quelque argent en vendant des rameaux ce jour là !
C'est avec ce projet en tête que le dimanche précédent je découvris au boulevard Guillaume Van Haelen, une maison dont le jardinet avant était orné d'un magnifique arbuste taillé en "sphère" et dont le feuillage était à mes yeux des rameaux...

Vers la nuit tombante muni d'un sac poubelle et d'une cisaille je me suis tapi sous l'arbuste et j'ai commencé à tailler, tailler, et mon sac rempli  j'ai détalé à la maison.

Le lendemain j'ai confectionné des sortes de petits bouquets avec du fil blanc sous l'oeil de ma mère qui regardait tout cela avec perplexité en répétant en bruxellois "dad aiss toch veeze palmenhout" (ce sont quand même de drôles de rameaux !).

 

Dimanche des Rameaux : comment faire pour bénir mes rameaux ? Ben, j'ai été avec d'autres vendeurs à l'église de la place du Jeu de Balle ou le curé à volontiers béni mes "drôles de rameaux" volés.

J'ai vendu toute la journée mes "drôles de rameaux" et j'ai récolté 218 frs -- une fortune. Inoubliable.

Je suis passé la semaine suivante devant la "maison aux rameaux", c'était horrible, horrible, car du magnifique arbuste taillé en "sphère" il ne restait plus qu'un espèce de plumeau végétal...

Des 218 frs que cet arbuste m'a permis de gagner, j'en ai donné 150 frs à ma mère (pour le ménage), moi j'ai pu aller en ville voir le film événement de l'année : "les 10 commandements", rue Neuve au cinéma l'Etoile.

A l'entracte je me suis offert un chocolat glacé praliné "Alaska" et après le cinéma j'ai acheté un paquet de frites avec mayonnaise et petits cornichons près de l'église St-Nicolas.

Tous mes modestes rêves étaient comblés, quelle magnifique soirée !!!

Ainsi chaque année lorsque se profile le dimanche des Rameaux ou quand je passe au boulevard Guillaume Van Haelen j'ai TOUJOURS une pensée émue envers mon arbuste de veeze palmenhout. Cet arbuste existe toujours.

P.S. : cette anecdote est rigoureusement authentique. L'année suivante je récidivais l'expérience
         avec cette fois de "vrais rameaux" et d'autres avatars, mais ça c'est une autre HISTOIRE !"

 

 

Merci à Gilbert Delepeleere pour ses histoires croutillantes

petits métiers et marchands d'autrefois...

allumeur réverbères

Un très jeune allumeur de réverbères à Boitfsfort

 

marchand de glace

Le Marchand de Glaces

 

marchand descargots

Le Marchand d'Escargots

 

marchand de loques

Le Marchand de loques (vieux vêtements)

 

marchande de légumes

Le Marchand de légumes

dentelières

Les dentellières