UA-38716482-1

30/01/2007

Les bonnes oeuvres dans les Marolles

L’asile des vieillards rue Haute

 

Cette institution était voisine de l’impasse de Groseilles et de l’impasse de la Lampe.

 L’Hospice des Petites Sœurs des Pauvres Vieillards est situé au 260 de la rue Haute.  

 

En 1854, celles-ci étaient d’abord installées dans l’ancienne caserne des Lorraines de la rue de Rollebeek.  

img043

Complètement changer depuis les année 70...

L’asile des vieillards rue Haute

 

Cette institution était voisine de l’impasse de Groseilles et de l’impasse de la Lampe.

 L’Hospice des Petites Sœurs des Pauvres Vieillards est situé au 260 de la rue Haute.  

 

En 1854, celles-ci étaient d’abord installées dans l’ancienne caserne des Lorraines de la rue de Rollebeek.  

img046

C’est en juillet 1856 que fut inauguré le nouvel hospice par le doyen de Sainte Gudule et de la Chapelle.  La duchesse de Brabant et la princesse Charlotte sont joyeusement accueillies par les habitants du quartier. D’autres personnalités sont également invitées.  La rue Haute était pleine pour voir défilé tant de personnalités !

 

Les Petites Sœurs étaient très connues dans les Marolles et même ailleurs, elles partaient quêter pour leurs protégés dans les marchés de la capitale.  Elles se déplaçaient dans une charrette tirée par un cheval.  Quand en 1861, le cheval mourut de vieillesse, après sollicitation,  le roi fit fournir une autre bête. 

img044

On les voyaient encore dans les années 50 rue Haute...toujours à la recherche de dons ou de nourriture pour leurs protégés.

img047
Elles faisaient vraiment partie du paysage des Marolles.....
img045

Voilà l'heure de la sortie pour les vieux locataires....Ils vont pouvoir aller boire une petite pintje dans le coin...
img048

Les vieillards des Petites Soeurs des Pauvres bénéficiaient d'un espace réservé au "sanatorium de Scheut....ils ont pas l'air très heureux là !
 

Dans les années 70, tout fut rasé pour remplacer les anciennes installations par un immeuble plus moderne, moins beau mais plus confortable pour les vieux.

img050

On aperçoit sur la gauche de la rue de l'Abricotier une partie du nouvel hospice

 

En 1870, il y avait  au n°258 de la rue Haute, juste à côté de l’hospice, le vaste cabaret « Au Cheval Blanc » 

En 1812, il y avait au n°270 de l’autre côté de l’hospice, un important dépôt de location de voitures. 

A l’arrière de l’hospice, il y avait un très grand et très beau jardin qui s’étalait jusqu’à la rue Montserrat.  Malheureusement  cet endroit deviendra plus tard un terrain vague abandonné par les héritiers de l’ancien propriétaire Monsieur Fiévez.  

C’est un riche propriétaire qui acquit le terrain pour y construire un nouveau quartier et donna même son nom à l’une de ses impasses…Van Capenberg !  Dans l’enfilade de maisons construites, il y avait une allée centrale et des zwanzeurs bruxellois le baptistère BLOEMPANCHGANG …c’est en 1882 que la rue fut appelé rue de l’Abricotier. 

img049

Photo prise de la rue Montserrat dans les années 50.  Aujourd'hui, toute la partie gauche appartient à l'hôpital Saint Pierre
img052

Photo typiquement Marollienne !  Manque plus que le son...nous sommes au numéro 13 de la "Bloempanchgang"....
img051

1901 rue Haute.  Au niveau de la charrette à chevaux, on distingue la rue de l'Abricotier et au niveau de la charrette à chien, débutait là, l'impasse Defuisseaux. 

14:23 Publié dans marolles | Commentaires (3) |  Facebook | |

Commentaires

... J'espère que ton WE à la mer fut agréable et que tu as pu découvrir Blankenberge sous un autre point de vue.

A lire:

http://testdeclaude.skynetblogs.be/archive-day/20061015

Bonne journée
Claude

Tes cartes postales sont toujours aussi intéressantes !

Écrit par : Claude | 30/01/2007

Répondre à ce commentaire

Je n'arrive plus à retrouver les renseignements sur les soeurs Maricolles (des religieuses) dont serait originaire le mot Marolles. As-tu quelque chose à ce sujet ...
Merci et bonne soirée

Écrit par : Daniel | 30/01/2007

Répondre à ce commentaire

Vite un coucou avant déconection adsl.
Bisous.
Dane.

Écrit par : ledane | 31/01/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.