UA-38716482-1

29/01/2007

rue des Minimes...Un drôle de problème

img040

Au pied du Palais de Justice....qui s'en souvient ?  Cette photo date des années 40.  A cette époque, il y avait à cet endroit, la cité Van Mons.  Il faut savoir que tous les terrains à cet endroit appartenaient dans le milieu des années 1800 à la famille Van Mons.  Monsieur Van Mons était un bourgeois et philanthrope.  Il avait fait un important legs à la Ville en 1848.  A sa mort, sa veuve fit construire à cet endroit, un ilot de maisons ouvrières. 

img042

Au début des années 1900, il y avait environs 300 personnes qui logeaient dans ce ilot.  Il y avait à cet endroit, que 5 cabinets d'aisances, 3 ouvertures de robinets d'eau par jour sauf le samedi ! Et éclairé par un seul réverbère à gaz.  Jusqu'à la fin des années 50, les caves de cet endroit servirent de laveries (poembak).

img041

Le tout fut rasé pour y construire des logements sociaux.  C'est là que j'allais jouer dans les années 70. 

Au fil des années 70 ,dans l'indéférence la plus totale, j'ai vu l'état de ces logements se délabrer de façon spectaculaire.  Je reste persuadée qu'avec un bon encadrement et un bon service de surveillance, ces appartements n'auraient jamais été dans un tel état !

Aujourd'hui, la moitié de ceux-ci sont murés, et tout est quasi à l'abandon....Que fait la commune ?  Pourquoi n'envisage-t-on pas une rénovation ?  (si il n'est pas trop tard)  On pourrait y loger des SDF quand il fait froid !  J'avoue que cela fait des années que je m'interroge....

ascenseur

Et puis un jour, j'ai vu arriver CA !!!!!  Je me suis dit : "pas d'argent pour la rénovation mais pour CA...oui" !!!!! Incompréhension !  Fallait-il vraiment construire cet ascenseur ?  Oui...ca évite aux gens qui viennent du haut de traverser un quartier à haut risque ! 

Quand nous étions petits, et quand il neigeait, on prenait notre traîneau et on passait des heures à se laisser glisser sur les pentes du Palais !  Il y avait du monde, il y avait de la vie, les gens étaient sur le pas de la porte et les gosses jouaient dehors ! A ce jour, j'aimerais savoir quel sont les plans de la ville concernant cet endroit ? Il doit y avoir quelque chose qui se prépare là !

08:57 Publié dans marolles | Commentaires (33) |  Facebook | |

Commentaires

les Minimes Salut Sofei, moi qui suis né en 1948 j ai encore connu ce quartier avans la contruction de ces logements sociaux , il y avais un immence trou avec des batiments demoli par une bombe volante V1 envoyer par l armée Allemande, j' ai ete habiter dans le batiment qui donne rue des Faucons en 1961 alors qu il etais tout neuf et crois moi c etais vraiment comme si j habitais sur une autre planete!! je parle du comfort et des commodités( salle de bain, eau chaude,wc a l interieur) et tout cela TOUT NEUF!!! quel luxe pour un gamin de du quartier a l epoque, je tient a dire , oui c est vrai que tout c est degrader MAIS la faute a qui crois tu??? les batiments appartiennent aux FOYER BRUXELLOIS et non a la ville de bruxelles, je sais qu ils ont commencer la renovation d un premier batiment mais il faut aussi pouvoir reloger leurs occupants tous a faible revenus. Quand a l ascenseur!! comme tu dit cet une honte, je ne comprend pas comment l urbanisme a permis cela en plein coeur du vieux Bruxelles alors que tout est proteger,quand tu veux remplacer un chassis de fenetre il faut garder le meme style que la facade d origine,et en cas de renovation exterieur il faut toujours avoir l aval de plusieur bureaux !!!!CHERCHEZ L ERREUR!!!!!
Allez en cost . Francis Titi

Écrit par : francis | 29/01/2007

Répondre à ce commentaire

Vol walooïze, mooïze, ratte, van alles ! Grosse émotion évidement en regardant une partie de la cité Van Mons (ma cousine Suzanne y a habité) il y avait là des milliards de punaises,pas d'eau courante, pas de gaz, presque tout l' monde s'éclairait à la bougie. Moi j'ai connu... seulement deux "guérites d'aisance" que personne évidement n'utilisait et UN seul robinet (évidement gelé en hiver).Le mari de ma cousine tuait les punaises avec la flamme d'une lampe à souder (mais il y en avait trop). C'était vraiment la Cour des Miracles à cet endroit... euh "Miracles" n'est peut-être pas le bon mot. Paradoxalement en été cela grouillait de gens et de gosses... surtout à cause du terrain vague causé par le V1. Titi l'a bien résumé entre la cité Van Mons et les nouveaux blocs construits après sur le site : c'était une autre planète. IN-COM-PA-RA-BLE. J'arrête. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 30/01/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour, merci à vous et Jeannine pour vos sites
On retrouve notre Bxl et que de souvenirs
Un petit mot sur la rue des Minimes,J' habitais la rue Montserrat à côté du charbonnier jusqu'a mes 10 ans ensuite on à déménager pour la rue du Temple et comme j'allais au patronnage à la marmitjeschool ( chez Victor et Mond )je prenais la rue des Minimes pour y aller mais le soir pour rentrer a la maison je courrais de trouille tellement c'était lugubre
On jouaient dans le trou du V1 sur et autour du Palais de Justice et au Katenhof ou il était défendu
de marcher sur la pelouse.
Ma tante tenait café dans le haut de la rue de l'Eventail, ma maman était une Knecht et mon bompa et parrain portait le surnom de Breupis et mes tantes vendaient des fripes au vieux marchés
Encore merci à vous
Un ancien de l'école 7 Eddy

Écrit par : vankerckhoven eddy | 06/02/2007

Répondre à ce commentaire

rue des minimmes Francis, Gilbert, Eddy,
tout cela est vrais , pire encore quand l'ilot a été fermé et laissé a l'abandon, on grimpais a l'interieur pour arracher les quelques buses de zinc et autres fer, pour le revendre chez un vodde marchant .
On ne pouvait que demolir cette balafre dans le quartie
quand a l'ascenceur que vite il soit demantele
grosse baisse a tous
willy

Écrit par : willy | 26/02/2007

Répondre à ce commentaire

bas relief Marolliens?? mm enfin sur la 2e photo derrière le pei avec sa keire il y a un blinde façade ( au pied duquel et a côté du réverbère il y a un escalier qui descend vers la cité et la rue du Faucon) c'est sur l'autre face de ce mur en remontant vers la rue Wynants que se trouve ce que tu appelle le bas relief
Willy

Écrit par : willy | 01/03/2007

Répondre à ce commentaire

"MARTIN SHOP" Le bon-heur intégral de voir les commentaires de mes anciens amis marolliens qui ont EUX vécus ce qu'ils racontent... J'ai un peu de temps et comme j' suis tellement heureux et ... comme on me le demande souvent je vais vous narrer un stuut (entre des millions) que j'ai vécu avec mon ami Pierreke PLASSCHAERT. Comme l'écrit ci-dessus Willy lorsque nous étions adolescents nous allions au "V1" non plus pour jouer mais pour récupérer de la ferraille... Nous étions occupés à desceller des barreaux à l'arriere d'une maison --- maison dont la façade donnait sur la rue Haute et était occupé par "MARTIN SHOP" nettoyage et teinturerie de vêtements --- on tapait, tapait sur les barreaux lorsque tout à coup venant de la boutique je vois un pei qui fonce sur nous, je crie et je m'enfuis suivi par Pierreke. Je saute en bas d'un mur et j'atterris rue de l'Epée, Pierreke fait la même chose mais au moment ou il saute en bas du mur, le pei l'agrippe par le col de son pull, Pierreke lève les 2 bras au ciel et le pei se retrouve avec son pull dans les mains...et il arrête sa poursuite...Le lendemain nous allions au ciné CARLY (jeudi après-midi séance à 5 frs) on passe devant "MARTIN SHOP" qu'est-ce qu'on voit dans la vitrine : le pull de Pierreke à vendre en occasion... Pierreke bleu de rage me dit "je vais lui piquer tous ces barreaux..." et je l'ai observé de loin mais sans participer cette fois et pour cause...le pei s'est à nouveau amené, foncé sur Pierreke qui, rebelote, s'est enfuit, à sauté en bas du mur et le pei avait cette fois... sa casquette.. qui a rejoint le pull dans la vitrine... J'ai dit à Pierreke "arrête car tu vas te retrouver en calcif". On s'est bien sûr "vengé" mais ça c'est une autre histoire... En da sal vi den noste ki zaaïn. Dag al men Chaukess

Écrit par : Delepeleere | 03/03/2007

Répondre à ce commentaire

Renovation des Minimes Et voila ils ont commencer!!!
http://www.laurette-onkelinx.be/production/article.php?ArticleId=42&PressReleaseId=240
Mais a quel prix !!!

Écrit par : francis (titi) | 03/07/2008

Répondre à ce commentaire

Titi, Tant mieux si ils reprennent les travaux mais mais mais...que cela reste quand-même en priorité aux personnes réellement dans le besoin

Écrit par : sophie | 03/07/2008

Répondre à ce commentaire

"nouveaux blocs" je trouve le projet visuellement bien fait, les gamins vont pouvoir jeter des ballons d'eau sur les passant!! quand aux appart a 3 et 4 chambres, je me demande quelle familles vont y avoir acces!!

Écrit par : willy vandebeules | 03/07/2008

Répondre à ce commentaire

ST VINCENT DE PAUL Que d'émotion, que de souvenirs. Moi j'étais à l'école rue des Minimes et au Pensionnat de la rue Haute; par un souterrain , nous passions d'un endroit à l'autre !!! Je recherche des anciennes des années 1950/1967. Si vous en connaissez, vous pouvez donner mon e-mail. Merci d'avance

Écrit par : MERCIER | 23/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai été au pensionnat saint Vincent de Paul des années 1963 à 1969 , j'ai communiqué mon mail j'espère avoir des nouvelles des photos etc ....
merci d'avance

Écrit par : Tsanakis Hélène | 13/12/2014

jais ete rue de la fleche a la pouponier avec soeur marte puis je suis arrive rue haute en 1969jusque 1976 la fermeture du 150 RUE HAUTE je me souvient tres bien des souterain que nous inprintion pour rejoidre lecole des minime si tu veux me joindre je suis sur faasbook mon nom est patricia vanopphem

Écrit par : patricia vanopphem | 07/09/2010

Répondre à ce commentaire

bonjour .. j ai vecue dans les marole jusque 1976 j etais a l ecole des minimes a tu trouver des fotho de cette ecole ci oui sa me ferais plesire dans avoir une copie je te donne mon email bisou marina

Écrit par : hermant | 14/12/2014

bonjour .. j ai vecue dans les marole jusque 1976 j etais a l ecole des minimes a tu trouver des fotho de cette ecole ci oui sa me ferais plesire dans avoir une copie je te donne mon email bisou marina

Écrit par : hermant | 14/12/2014

Bonjour j'ai moi aussi fréquenter cette école entre 52 et56 ,il y avait comme directrice soeur Marie Cécile.J'habitais en haut de la rue de le Porte Rouge sur le coin de la rue des Minimes,un wc pour trois ménages un robinet sur le palier,on étais a 7 dans trois chambres.Jamais personne ne s'est plaint de l'inconfort.Cela fait plaisir de voire qu'il y a encore des personnes qui ont non seulement vécu là bas et surtout qui gardent a cet endroit un amour pour ce qu'il y avait d'authentique dans les relations.Merci a tous pour les souvenirs évoqués.J'avais une amie qui s'appelait Marie Thérèse de Longueville où est elle?Je l'embrasse

Écrit par : Francine | 31/12/2010

Répondre à ce commentaire

que de souvenire merci marina

Écrit par : hermant marina | 08/01/2011

Répondre à ce commentaire

Je tiens seulement à dire que c'est un endroit magique et auquel on s'attache.
J'ai été à l'école St Vincent dans les années 80 et j'en garde un magnifique souvenir. Que de bons moments passée dans cette école...
Malheureusement j'ai appris qu'elle n'existe plus et c'est bien dommage.
Un grand bonjour à soeur Monique et soeur Anne Marie si elles lisent ces quelques lignes...

Écrit par : Saida | 14/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Saïda, j'étais éducatrice a cette époque a la rue des Minimes,
vous vous souvenez peut être de moi, je surveillais les récrés et le dîner et le
mercredi après midi j'organisais de bricolages ou de balades quand il faisait
beau, j'apprenais aussi le Français aux enfants qui arrivaient du Maroc et je surveillais l'étude le soir. Le vendredi après midi nous organisions des bricolages ou faisions des gaufres avec Me Wilmotte et sa classe dans laquelle
se trouvait ma fille Bravo Nathalie. Je serais fort heureuse de savoir ce que vous êtes devenue par un petit mail si vous voulez bien ca me ferait plaisir.
Avec mon meilleur souvenir.
Me Monique

Écrit par : Mme Monique | 21/10/2013

oui moi aussi j'ai ete a l'ecole des minimes en 1960 j'ai connu soeur madlaine et soeur cathrine madame roulands madamz dauze ect....et memme la vieille soeur anna qui fesait la garderie j'avai 5ans...les soeurs qui portait encore des voila avec les cornette....je revoit tj l'ecole dans ma memoire comme la cour de recré qui donnait vers la rue de la porte rouge ma tante i habitait alors elle j'etait des bonbon au dessus du petit mure...et puis les long coridor ou il y avait les classe et le refectoire ou il y avait une petite porte on on passait pour descendre vers le couvent a la rue haute que de souvenir je m'appelle manda adel je voudrai retrouvé des ancienne de cette epoque que de bon souvenir les vacance la colonie du jours au parc parmentier....j'espere que quelqu'un se souviendra de moi ...manda adel

Écrit par : adel manda | 27/03/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour,que de souvenir l'école st vincent si vous avez des photos des année 70à80 ca serais super.

Écrit par : hassani | 22/05/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour

Écrit par : hermant | 14/12/2014

Bonjour, suite à un projet scolaire à l'École de Recherche Graphique, je tiens à vous faire partager mon travail qui se trouve ici :
http://guillaume-b.com/pdf-nouvellesruines.html

Écrit par : Guillaume Benhamou | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Bravo, beau boulot!

Écrit par : Nicky | 17/06/2011

Répondre à ce commentaire

je me souvien tres bien de l ecole de st vincent de paule jy etais aussi ce dont je me souvien ses surtout de ma communion que jai faite au pentionat et de nos spectacle que nous fesion en fin d annee j en garde vraiment un souvenir plein d emotion et de tendresse si des personne se souvienne de moi donner leur mon email merci goolaerts germaine

Écrit par : germaine goolaerts | 03/09/2011

Répondre à ce commentaire

j'habitais dans les appartements des minimes,au nº113 troisieme etage,dans les annees 60 et 70,j'aimerais retrouvé des amis(es) de l'epoque,mariane la fille du concierge Jean.A present je vie a El Salvador A merique Central depuis 27 ans!

Écrit par : Jean-Paul Remy Leblond(coco) | 22/08/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je ne sais pas ce qu'il se passe mais je crois que j'ai un besoin de me rappeler de mon passé à Bruxelles. J'ai 46 ans et je suis allé à l'école primaire dans la Rue des Minimes, j'y suis resté jusqu'à l'année scolaire 1973-1974 d'où je suis sorti de ma deuxième primaire, j'habitais au Magasin Guilmot de la rue Haute où ma mère était concierge, on y rentrait par la rue Christine. Je me rappelle avoir peint des dessins sur un mur de la Rue Christine. Je crois avoir des photos de classe de ces années là mais comment faire pour les postés sur le site ou comment retrouver des personnes dont j'aurais pu aller à l'école ensemble. Je me rappelle d'une petite fille blonde qui s'appelait Chantal. Merci de me faire un suivi. Voici mon mail : thierrynavez@hotmail.com

Écrit par : Thierry NAVEZ | 12/11/2012

Répondre à ce commentaire

jai ete a l ecole rue des minime

Écrit par : dubois | 15/11/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour marie eceque tu est la fille qui jouais toujour avec moi nous etions ensemble a l ecole des minimes je m apelle marina jai des photo de nous deux en primaire sa me ferais plaisire que tu te souvienne de moi bisou marina

Écrit par : hermant | 21/08/2014

bonjour tout le monde voila mon papa est nee en 54 et me parle beaucoup de son beau temp ou il jouais dans les rue et surtout rue des minimes je recherche des personnes qui jouais et qui habitait dans cette fameuse rue il s appelle de groodt jean et a beaucoup de frere et soeur dont juliette auguste pierrot Elisabeth francois josee et henri j attend de vos nouvelles

Écrit par : de groodt | 26/11/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour tout le monde voila mon papa est nee en 54 et me parle beaucoup de son beau temp ou il jouais dans les rue et surtout rue des minimes je recherche des personnes qui jouais et qui habitait dans cette fameuse rue il s appelle de groodt jean et a beaucoup de frere et soeur dont juliette auguste pierrot Elisabeth francois josee et henri j attend de vos nouvelles

Écrit par : de groodt | 26/11/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour je vient de voir vos message que vous chercher mais oncle ainsi que mon papa qui est le dernier de la famille est qui s'apelle Guy de groodt son papa etais martin de groodt est la maman madeleine est avec tout les frere est sœur ben vous pouver les retrouver sur Facebook si vous le voulez mais il son pas tous mais j'esper vous avoir aider si vous avez plus de question vener me les poser merci est aussi si vous avez de vielle photo de la famille du papa ou de la maman ou de mon papa guy de groodt je serait tres ravie de pouvoir les voir je vous remerci d'avance

Guy De Groodt Jr.

Écrit par : guy de groodt | 15/06/2013

Bonjour Monique,

Malheureusement je ne me souviens pas de vous :-( mais bien des professeurs de l'époque par ex : Mme Donaine, Mme Seron, Soeur Anne-Marie, Mme Champagne, Mme Thomas et Mme Diez.
Les aviez-vous connues? A l'époque, nous avions dû déménager en 1991-92 et donc j'ai quitté l'école à la fin de ma 5ème primaire.
C'était les plus belles années de ma vie ... j'adorai le quartier et c'était tellement gaie d'aller à l'école.
N'hésitez pas à me contacter pour me donner de vos nouvelles.

Écrit par : Saida | 21/10/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour! Moi aussi j'ai passé par l'école St-Vincent de 86 à 88... J'ai doublé mon 6ième année avec Mme Diez! Nous venions d'arriver à Bruxelles et je ne parlais pas un mot en français... c'est là que j'ai réussi à apprendre la langue. Nous avons quitté la Belgique peu de temps après (j'habite à Montréal, Canada depuis cette époque)... C'était une très courte periode de ma vie mais qui m'a marqué beaucoup. Grace à Street View je peux parcourir les petites rues du quartier... rue Haute... rue du miroir... pour me remémorer des souvenirs.

Écrit par : Rouzbeh | 24/01/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.