UA-38716482-1

15/01/2007

rue de la Plume

img042

Photo datant des années 1900 on y voit la charrette du marchand de charbon.

img043

 

(photo J. d'Osta)

La rue de la Plume était une rue qui donnait sur la place du Jeu de Balle.  C’était une rue animée qui ne laissait pas prévoir le besoin d’en raser en 1975 radicalement une bonne partie !

Dans les années 60, on y louait des charrettes à bras chez Francke, il y avait le réparateur Dehoorne, les poëles de chez Debruyn, les bonnes affaires de chez Vyncke, chez Massin et Salès.  Et bien entendu les cafés La Plume et La Plume d’Or.

img044

img041

Il faut retenir aussi qu’avant de loger à l’Impasse des Liserons de la rue Haute, une des caves de la rue de la Plume a vu passer Toone I l’Ancien (vers 1865)  qui était le roi des Marolles depuis déjà une trentaine d’années.   

img045

 

Et voilà le résultat !....Tout cela pour le plan de rénovation du vieux quartier situé au sud ouest du Vieux-Marché !   Allez voir si c'est mieux aujourd'hui....

Commentaires

mouais si mes souvenirs sont bon c est tj dans le meme etat juste un nouveau batiment en plus ?

Écrit par : zorg | 15/01/2007

Répondre à ce commentaire

Atoi Gilbert La Sofei alors la !!!!! tu mets du pain benit dans la bouche de Gilbert, car la rue de la plume avec c est magazins et autre commerce c est sa et ma jeunesse, hein Gille?? L epicerie sur le coin et !!!! la plume que Mariette Schnydewind a tenu, allez a toi Gilbert fait nous un petit commentaire dont tu as le secret Gaa kun het zou good doon !!!
Salukes

Écrit par : Francis | 15/01/2007

Répondre à ce commentaire

Dei potraite geive ma ketsess ! SOFEI + TITI, là je ne peux plus lutter ! Bien sûr la 2e et 3e photo sont ma jeunesse. Au coin à droite l'épicerie "Chez Ninet", on avait TOUTES LES DERNIERES NOUVELLES, RUMEURS, du quartier (waite wa ? neie !, awel). Le fils "Jef" était chauffeur chez les pompiers de Bxl. Café "Victor" qui louait AUSSI un rez en face avec des meubles de brocante. "Victor", c'était le patron Victor SCHNEIDEWIND, ts un p'tit cigare aux lèvres avec son épouse. A l'époque son fils Henry et sa femme MARIETTE n'étaient pas dans le café. Ils tenaient eux un p'tit commerce en face de la rue, à la rue des Vers (où il y a la camionnette foncée sur la 5e photo). Les charrettes "FRANCQ" (stuutkairs en bois) j'ai joué avec le fils au foot. "FRANCQ" était fort concurrencé par la voddekot "ALLARD, rue des Fleuristes" qui louait AUSSI des stuutkaires, MAIS beaucoup plus légères because elles était en tubes métallique et pneus gonflables...slogan ; "Ou vas-tu, chez Allard bien entendu" ...Madame VINCK était une excellente brocanteuse/antiquaire. Je l'aimais beaucoup car elle était EXTREMEMENT CORRECTE EN "AFFAIRES". J'ai encore connu "Jef "FRITES" dans la rue, etc... Inutile de vous dire que je résume le résumé du résumé du résumé du résumé des mes souvenirs. Meilleures amitiés à mes lecteurs. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 16/01/2007

Répondre à ce commentaire

Ge zaaîter nog ni vanaf mi Gilbert La 4e photo montre les 2 coins de la rue de la Plume en venant du Vieux-Marché. A gauche après la guerre et dans les années 50 il y avait là un magasin de disques (78 tours évidement) et j'adorais lorsque j'étais ket, écouter des extraits de chansons interprétés par :Lucienne De Lille, Dario Moreno, - André Claveau, Compagnons de la Chanson, Edith Piaf, Line Renaud, Yves Montantd, Annie Cordy (olé olé Léon), Ténet, Luis Mariano, Mouloudji, Bécaud, Aznavour (j'arrête mais j'ai dur..). On entendait PRATIQUEMENT que des disques en langue française. Ce magasin était tenu par les parents de mon ami Julien FRAIPONT. Souvenirs ! Maaaaiiiisss l'autre coin, là c'était un peeeeuuuu plus animé, je me souviens d'une bagarre "solide" (je jouais sur le Vieux-Marché). Je me souviens des principaux protagonistes, RIEN QUE DU BEAU MONDE : "Berre-de rotten tand" (un roman celui-là) Jean-Marie-le légionnaire, "Rosse Polle" (un des frères Marchant) - "le Grand Jacques" (Jacques VERVONDEL) -"Pierrot-la Pointe" (Pierre MEYSMANS). Je n'ai jamais su pourquoi, mais le fait particulier de cette bagarre c'est qu'ils ont commencé à se battre DANS le café PUIS sur le trottoir MAIS EN SORTANT PAR LES FENETRES....PAS PAR LA PORTE !!! Police est venue,... awel bagarre avec la Police. Ahhh c'était parfois animé dans l' coin... Résumé du résumé, du résumé de mes souvenirs. Meilleures amitiés mes Chaukess. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 16/01/2007

Répondre à ce commentaire

PIERROT-LA-POINTE... (GILBERT EN PARLE DANS LE COMMENTAIRE PRECEDENT AVEC CETTE BAGARRE )ETAIT LE PATRON DU CAFE"LE TWIST"RUE DES CAPUCINS ENTRE RUE BLAES/RUE HAUTE.AVEC SON FILS"KEKE"J'ETAIS A LA MATERNELLE RUE SAINT-GHISLAIN (DANS UNE MAISON HORTA S.V.P.!!!)J'AI ENCORE LA PHOTO DE TOUTE LA CLASSE(1965)ON DOIT AVOIR 5 OU 6 ANS,IL EST A COTE DE MOI, ON ETAIT COPAINS.J'AI SOUVENT ETE JOUER CHEZ EUX.UN JOUR FIN DES ANNEES 60,IL Y AVAIT SUR LE MARCHE,JE NE SAIS PLUS POUR QUELLE OCCASION,UN CONCOURS DE DEGUISEMENT POUR LES ENFANTS.KEKE ETAIT EN INDIEN ET MOI EN COW-BOY.AVEC DU ROUGE A LEVRES DE MA MERE(QUE J'AVAIS EMPRUNTE..)JE LUI AVAIS FAIS DES PEINTURES DE GUERRE...KEKE A EU LE PREMIER PRIX!C'ETAIT UN PETIT PODIUM EN FACE DE L'EGLISE ET JE NE SAIS PLUS CE QU'ON AVAIT GAGNE.JE NE CONNAIS PAS SON PRENOM,ON L'A TOUJOURS APELLE "KEKE".A BIENTOT.

Écrit par : NICKY | 21/05/2007

Répondre à ce commentaire

bonjour je me présente je suis la petite soeur de keke ( pierre meysmans ) et ses avec bonheur que je lit cette petite anecdote je vaie sonner a mon frère de se pas pour lui parler de ce site car j'en suis paf il vous écriras certainement via ce site aussi !

Écrit par : meysmans | 20/05/2013

vyncke??? J'ai connut un vyncke des marolles,il doit avoir 61 ANS!
C'est son nom qui m'interpèle,car j'ai fait quelques années avec lui à Nil St Vincent à l'école 42.Je le voi encore mais son pré-nom me reste coincé dans le font de ma mémoire.
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 06/06/2007

Répondre à ce commentaire

vyncke en 1957 mes parents ont déménagés de la rue de l'abricotier pour aller s'installer au vieux marché au dessus de vinke un bric à brac.quel bonheur pour moi topus les samedi et dimanche matin c'était juke box onentendait tous les nouveaux disqueqs bien 50 fois.et quans c'était la kermesse le zotte moulen était juste en dessous de ma fenetre encore mieux pour la musique.malheureusement on a du déménager en 1961 pour trasformation dans la maison on
a immigré a forest à magrande peine

Écrit par : francine | 07/06/2007

Répondre à ce commentaire

Merci Madame Meysmans ;)

Écrit par : sofei | 21/05/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma Pousske MEYSMANS,

Je connais DEPUIS TOUJOURS mais alors là "connaître" vos oncles : "Saldoût, Eugène décédé, Lucie votre tante et votre père "Pierrot-la-Pointe" (c'est mon frère qui avait donné ce surnom -- mon frère le surnommait AUSSI "Pierrot-la-Pinte"...) Souvenirs, souvenirs.

Depuis le 1er mai 2013 le café "LE BIJOU" situé rue Saint Ghislain -- qui était tenu par votre tante Lucie MEYSMANS et son mari Pierre VANDERMAELEN -- est désormais fermé DEFINITIVEMENT (fin de bail). Etant le propriétaire des lieux j'ai décidé de ne plus ouvrir un commerce à ce rez-de-chaussée.

Pierre VANDERMAELEN était mon ami d'enfance (depuis... 1947) lorsqu'il habitait rue du Lavoir, nous avons fréquenté ensemble ma 1ère année d'école primaire n°6 en... 1948.

Pierre VANDERMAELEN et Lucie MEYSMANS on tenu le café "LE BIJOU" pendant... 27 ans (avril 1986 - avril 2013).

Votre tante, Lucie, n'est pas en "bonne santé" et son mari Pierre ... non plus, peut-être que votre visite serait la bienvenue (si ce n'est déjà fait -- ceci sans vouloir me mêler de quoi que ce soit). J'arrête... sinon.

Bigs à tou(te)s.
Gilbert

Écrit par : Gilbert | 22/05/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.