UA-38716482-1

08/12/2006

etrennes de 1852 pour les allumeurs de réverbères

allumeurs en 1852

Tout d'abord, merci à Jeannine Goossens pour m'avoir envoyé cette belle illustration.

 

Je vous recopie le texte :

 

Du jour quand la lumière

A l'horison descend,

Aussitôt que sur terre

Du soir l'ombre s'étend,

Commence notre tâche :

On nous voit gais, contents,

Parcourir sans relâche

La ville en tous les sens;

Chacun de nous court, monte,

descend agilement,

d'une manière prompte,

Remonte et redescend.

Jusqu'à la saint Silvestre,

Depuis le jour de l'an,

A la courre pédestre

Nous prenons notre élan.

Dans chaque réverbère

Le feu du gaz jaillit,

Si bien que tout s'éclaire

Malgré la noire nuit.

Par notre savoir faire

Et notre agilité,

la nuit devient lumière,

Les ténèbres clarté.

Cette clarté vous montre,

Messieurs, votre chemin,

Et de mainte rencontre

Préserve, c'est certain.

S'il faisait noir, sans doute

Plus d'un adroit voleur

Vous guêterait en route,

Ou maint autre malheur

Pourrait, dans la nuit sombre,

Encor vous arriver ;

Car vous savez que l'ombre

N'est jamais sans danger.

Nous venons avec confiance

Messieurs dans ce jour si heureux

Que de nouveau l'an recommence

Vous faire nos souhaits, nos voeux:

Nous tacherons toujours bien faire

Pour nous mériter vos faveurs,

Qui nous ferons la nuit bien claire...

N'oubliez pas les allumeurs.

 

 

11:47 Publié dans BRUXELLES | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Merci à vous
pour ce joli texte sur
les allumeurs de réverbères
de bruxelles:)))

Puis-je vous présenter
un extraordinaire allumeur de rêve du Québec, Canada
par la scène, poète-conteur...

ENTRE MONTREAL ET PARIS
SIMON GAUTHIER
LE VAGABOND CELESTE

courriel de Simon Gauthier
du 3 avril 2013
le lendemain de son spectacle
LE VAGABOND CELESTE
à la maison de la culture
cote des neiges, montreal

Salut Pierrot,

Tu dormais mon cher,
sur ta paillasse
hier au soir
tu dormais sur la plancher
de ton ami chansonnier

tu dors dans les draps de ton doctorat

pendant que je conte
l’histoire de cet homme vagabond
de cet écho de ta vie
de cet inspirant récit
d’un homme voyageur
vêtu de lumière

Pendant que le vagabond céleste marche
parmi les étoiles
tu peux dormir mon ami
tu peux dormir

dans l’esprit des gens
réunis,
tinte tinte les clefs
tinte
tinte
le rêve
Le vagabond céleste
habille de chaleur

le corps désir de ceux qui rêvent et de ceux qui pleurent
ceux qui rêvent et de ceux qui pleurent

Bonne journée Pierrot

Simon

——

réponse de Pierrot

Cher Simon

Oui, hier soir, je dormais avec, dans mes bras, la biographie de Cervantes
de Jean Canavaggio. Ce Cervantes qui a écrit Don Quichotte à 53 ans alors qu’il était en prison et qu’il lui manquait un bras.Qui aujourd’hui ferait confiance à un homme de 53 ans en prison à qui il manque un bras?:))))) Seul un impossible rêve permet un tel surgissement d’impossible réalité.

On m’a rapporté l’immense délicatesse artistique avec laquelle tu redonnes
espoir à ceux et celles qui écoutent le conteur-poète de la Côte nord.Autant Mon ami Woodart que mon compère de bibliothèque Raymond le philosophe ont été invités par ta passion de passeur de rêves à naviguer vers leur rêve personnel. Tu as fait de ma démarche un conte post-moderne qui risque d’enflammer les humains comme des lampadaires. Tu es vraiment devenu un allumeur de coeurs-réverbères. Woodart a été plus qu’épaté. Lui qui me connait à l’usure depuis 40 ans, il a noté ta force à coudre des tableaux de mots par de la lumière de rêve dans laquelle il a reconnu ta signature d’une très grande maturité créatrice.

Une vie d’artiste, c’est une longue marche
et je te vois enjamber des continents
un flambeau à la main.

Mes 64 ans bien au calme
dans leurs bottines
qui se préparent à repartir le 15 juin
saouls de liberté, te souhaitent

Bonne route internationale camarade, car,
comme Félix Leclerc, un jour, le succès t’attendra
ici au Québec à un de tes retours d’Europe.

Pierrot
www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com
www.simongauthier.com

sur youtube
simon gauthier conteur video vagabond celeste

longue vie à vous
et à votre blogue :)))

Pierrot

Écrit par : pierrot, vagabond des mots et des routes | 05/04/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.