UA-38716482-1

22/11/2006

Ca vous ne le verrez hélas plus jamais !!!!

Désolée...la photo n'est plus disponible...elle représentait des petits vieux à la Porte de Hal occupés à joués aux cartes sur un banc public

Nos bompas qui jouaient tranquillement aux cartes à la rue !!!!

Eh oui, il y en avaient autant que de ketjes dans les rues...et même qu'ils avaient toujours "un oeil dessus" ce qui veut dire que quelque part, nous étions surveillés ! 

C'était même rassurant ! Et fallait pas les embêtter sinon tu recevais un stamp in a gat !!!!

  Aujourd'hui, on construit des plaines de jeux (au même endroit) si pas des cages... et nos petits vieux, on les enferment pour leur sécurité !   Allez chercher où est le problème ?  Je n'ai ni couleur politique, ni avis sur ce qui se passe aujourd'hui parce que comme les petits vieux, je sors de chez moi "quand c'est necessaire" de peur de me faire agresser .....

Mais où est le fichu problème ?  Pourquoi ne  pas apprendre le respect des générations ? 

 Bah j'arrête parce que cela m'énerve et quand je pense que mon grand-père qui  à 92 ans s'était fait insulter comme il ne pensait pas que cela puisse exister, cela me pince le coeur...le pauvre !  Lui que tout le monde craignait dans les vieux blocs !!!! Cela à du être difficile pour lui !

21:14 Publié dans marolles | Commentaires (4) |  Facebook | |

Commentaires

American way of life... Le petit cocon, la petite télé, un bon prozac pour se protéger de la trouille distillée par la propagande.
Travaille, consomme, aie la trouille et ferme ta gueule, pendant ce temps les fonds d'investissements engrangent les profits, en fermant les usines, en polluant allègrement.
Moi, j'ai pas peur dans la ville. Je n'ai pas de 4X4 ou de Rolex. Mes enfants non plus. La ville est à ceux qui ont besoin des autres pour ce qu'ils sont et pas pour ce qu'ils valent. Mon grand-père, Jules, allait vers les autres avec un toupet incroyable. Toutes les portes s'ouvraient devant lui non pas parce qu'il était le maître mais parce qu'il venait en frère, en ami, avec une zwanze, un bon mot, une pétillance dans le regard. Je ne regarde plus la télé et je me suis réveillé du cauchemar américain en revenant aux valeurs de Jules. Ouvert au monde, j'ai confiance en l'avenir. C'est Jules qui avait raison. On en parlera encore quand l'amérique avec ses bulldozers, sa clim et ses buildings pourraves ne sera plus qu'un lointain souvenir.

Écrit par : Nosferatuske | 22/11/2006

Répondre à ce commentaire

J'ai oublié de préciser que si l'on craignait mon grand-père, c'est pas parce qu'il était méchant !!!! Loin de là ! Mais il avait un physique imposant et il avait des valeurs même si il venait d'un milieu modeste ...
Mais à côté de cela, je reconnais que Nosferatuske à raison et moi aussi depuis quelques mois, je ne regarde plus la Télé....ou très peu ! En tout cas, je selectionne. Et j'espère que Nosferatuske à raison quand il dit qu'il croit en l'avenir...moi je suis plutôt pessimiste. Si déjà en Belgique, ont pouvait une seule fois s'entendre et s'unir ! Bon sang ! Nos ancêtres sont morts pour notre indépendance !

Écrit par : sofei | 23/11/2006

Répondre à ce commentaire

et la vie continue! yop salukes,
Il fut un temps que les moins de vingt ans etc...
Donne ton savoir a ton prochain,il va pas te déçevoir car il profite de l'aquit reçu.
Donne pas ton pone à un pauvre,il va le dépensé!
Aller plus bas que maintenant on sais pas,il reste pluka remonter!
Les belles années vont revenir,je sais pas quand j'suis pas voyant.
Un prozac et un viagra ok, pour pas tomber de mon lit!
Le péssimisme c'est du( chateau migraine) zwansé c'est rester en bonne santé!
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 29/05/2007

Répondre à ce commentaire

"On d'Hofke" Bonjour Sophie, mon bompa allait aussi jouer aux cartes à la Port'Hal au début des années 60 quand il a pris sa pension.

Écrit par : Nelly | 29/05/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.