UA-38716482-1

23/10/2006

dancing rue Haute

 

dancing

17:26 Publié dans rue haute | Commentaires (15) |  Facebook | |

Commentaires

je me régale avec ces vieux documents
amitiés

Écrit par : daniel | 23/10/2006

Répondre à ce commentaire

Cinéma Carly Sur la photo 20A vue de la rue Haute, on voit la brasserie du Papillon et juste à droite l'enseigne du cinéma Carly. Etant gamine ,j'allais au ciné presque tout les jours. Et pendant 8 jours c'était le même film, j'vais pas la tele.
Quelques fois j'allais au Carly, je venais manger un morceau à la maison et j'allais dans l'autre cinéma rue Haute, le Rialto. Le Carly était un grand cinéma très large. Dans les années 50 y'a eu les premiers films couleurs, cad à l'éntrée on recevait une paire du lunettes en carton avec des verres en mika, rouge,vert et bleu. On les remettait à la sortie. Le grand évenement fut le premier film en cinemascope ("La tunique" ? ) A ce moment la y'avait des files enormes.
A l'époque les écoliers avaient congé le jeudi apres-midi . Au Carly ce jour la , il y avait le cinema à 5 francs. Tout les kets du quartier étaient la.

Écrit par : Nelly | 14/04/2007

Répondre à ce commentaire

cineme cinema Nellytche,
Les lunettes c'était pour le cinéma en relief. J'allais tous les mercredis au Carly, c'était tj.plein quand on arrivais plus a s'assoir au dernier rang pour "fricoter"il fallait parfois s'assoir sur les marches. Rue Blaes il y avait le Raf (je crois) ou ils on joué les premiers film de Rok en Rol et ch de Waterloo il y avait aussi 2 cinémas. On avait le choix!!

Écrit par : willy | 14/04/2007

Répondre à ce commentaire

Le temps des 1ers smaks ! Mes dikke Chaukess, j' vais (encore) 1 X faire le straffe en vous précisant quelques détails... pour ce qui concerne le CARLY effectivement c'était un ciné sans balcon et lorsque la dernière séance était terminée qq personnes allaient encore boire un verre au "Papillon" ou acheter de quoi manger chez "Louiske"...Je confirme (de mémoire, mais j'en suis certain...) que le 1er film en cinémascope tourné au CARLY était "La Tunique" (aussi le 1er film tourné EN cinémascope sorti en 1ère vision au METROPOLE) vollem bak ! Exact, NELLY, le CARLY offrait un film le JEUDI après-midi à 5 frs MAIS juste avant le CARLY c'est le BRISTOL (chée de Waterloo) qui a été le TOUT 1er à offrir cette formule... Tous les kets étaient là MAIS les mokess aussi et ça menoungkel c'était pas pour nous calmer zaile !!! J'étais assis sur .. les escaliers du 1er balcon du BRISTOL tellement c'était VOLLEM BAK, VOLLEM BAK, et pour les 1ers flirts alors à c'étaient plus du VOLLEM BAK mais du VOLLEVOLLEVOLLEM BAK !!! Mon ami Pierreke disait "GIL, on va smakke, hein" (ah faut apprendre le brusseleir) et on "smakkait". Les ouvreuses faisaient des affaires en or car chaque gosse donnait 1 frs "pour le programme"... qui datait parfois de plusieurs semaines antérieures ! La direction du CARLY et du BRISTOL ont du renforcer solidement le personnel de surveillance car c'était vraiment une fournaise extrêmement turbulente (on était en 1955 je crois ou 56). J'ai été seulement fichu dehors que 2 X et Pierreke 5 ou 6 X. Pour mon ami WILLY --- l'autre ciné de la chée de Waterloo c'était "l'ELYSEE". Je savais RESQUILLER (et j'ai resquillé) dans TOUS les cinés de la capitale, j'écris TOUS ! et là j'ai un milliard d'anecdotes à raconter... Une très vilaine nuit en 1959 un dénommé VIATOUR (mene kop, mene kop) pyromane à ses heures à mis le feu au ciné AGORA (complètement détruit) et a essayé de mettre le feu à d'autres cinés et à partir de ce moment cela a été beaucoup plus difficile de resquiller MAIS à force de réflexion et d'observation (et parfois de chance) je parvenais à mes fins mais ça c'est une AUTRE HISTOIRE. Le seul film que j'ai vu (en resquillant d'ailleurs) en relief c'était en effet au RIALTO -- le film "LA MOUCHE" 1ère version -twass vi weg te luuupe Dag men dikke Chaukess. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 14/04/2007

Répondre à ce commentaire

RESQUILLADES & CHICKEN-SOUP ! Suite du Straffe Gil qui a 1 peu de temps ! Ou je resquillais très facilement c'était par ex : au METROPOLE - SCALA - CINEAC Centre - AGORA - VARIETES, etc les + durs surtout à partir de 1959 because TOUS les cinés avaient installés un signal d'alarme lorsqu'on utilisait les sorties de secours... hei ma vast mais j'y arrivais quand même zaile : RIALTO - ELYSEE - FABY - AMBASSADOR - l' ETOILE, etc. Juste après la guerre, le must à la Côtepour le Marollien c'était MARIAKERKE mais à très vite été supplanté par BLANKENBERGHE fin des années 50 et explosion dans les années 60 !!! Les 1ères vacances du Marollien "moyen" après la guerre c'était le camping à HOFSTADE et puis et puis.. J'ai pu y aller en 1952 avec une famille marollienne et un jour un camion publicitaire de la soupe en poudre "ROYCO chicken-soup" s'est présenté. Ce produit était absolument nouveau et distribué à VOLONTE dans de petites gobelets en plastique. Oye oye oye oye oye, j'en ai avalé au moins une petite dizaine de ces gobelets -- malade -- j'en ai été écoeuré pour toujours du "ROYCO chicken-soup"... Dag al men schuu Chaukess. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 15/04/2007

Répondre à ce commentaire

les cinés de la chaussée de waterloo sur la ch de waterloo il y avait 3 cinémas , en bas le TIVOLI ciné toujours enfants non admis, plus haut aussi a droite le BRISTOL et un peu plus haut a gauche l'ELYSEE qui est maintenant le centre culturel Jacques Franckx .

Écrit par : ecole7/jeannine goossens | 15/04/2007

Répondre à ce commentaire

tivoli c'est exact jeaninne, j'avais oublié ce petit cinéma étroit et enfant non admis!!, maintenant je me rappelle que l'on regardait les photos et images en stoemelinkx!!, l'air de rien!!, en esperant voir quelque chose "d'instructif"
bonne journée a toi, Gilberke tous les autres, et bien sur Sofeike

Écrit par : willy | 15/04/2007

Répondre à ce commentaire

le filmac awell gilbert tu ma apris a resquiller aussi! C'était au filmac au nord,on espèrais que la bobine coince,ou que le film casse.Je passait les jours de pluie au filmac,j'aidais le machiniste pour voir le film gratos.J'invitai une meeke de l'école,sur le compte du machiniste.Joselito,hercule,tarzan,massiste et les jhon wayne .J'ai vu revu et revu ces films,ici j'me demmande comment les gosses savent regarder un dvd une dizaine de fois???
DUDU

Écrit par : amenmonfils | 01/06/2007

Répondre à ce commentaire

Cinémas de Saint-Gilles Dans les environs, je me souviens aussi d'un autre petit ciné: rue Vlogaert >chssée de Forest, où j'allais voir les Tarzans.
Sans oublier celui de la rue Théodore Verhaegen et celui de la rue de Tamines>Place Morichar.

Écrit par : Papy Dan | 02/06/2007

Répondre à ce commentaire

Pour 10 balles au "BALI" ! Mes Chaukess, vite j'ai un peu de temps ! Oué Papy Dan tu veux parler du "BALI" qui était effectivement un tout petit cinéma... Vite qq détails ce ciné appartenait à (zut le nom ne me revient pas) une famille Belge dont le fils fréquentait avec mon frère l'institut des handicapés rue des Tanneurs. Ce ciné était assez "gag" car on payait sa place à la caisse -- la caissière délivrait le ticket d'entrée -- ensuite... la caissière sortait de son kot pour se transformer en... ouvreuse et elle vous conduisait aussi à votre place. A l'entracte, cette même mei vendait AUSSI les chocos glacés. Inutile d'ajouter que je n'ai pas souvent payé pour rentrer... Il y avait aussi un petit balcon d'où l'on ramassait parfois un demi chocolat glacé sur la notche lorsqu'on était en bas... (le marollien allait tjs au balcon, hei ma vast !). C'était le ciné le MOINS CHER DU QUARTIER ! Bon j'arrête sinon... Dag al men dikke Chaukess. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 02/06/2007

Répondre à ce commentaire

Onn de "FABY" vuil ploch vi a bînnen ! J'avais oublié l'autre ciné décrit par Papy Dan, là ce Chauke veut parler du "FABY" où c'était TRES difficile de resquiller -- le couloir de la sortie de secours était fort long et il y avait une alarme dès qu'on pénétrait dedans (entrée rue du Danemark) . A la limite je préférais resquiller "par devant". Na. Le "FABY" était le ciné qui avait la particularité de présenter le plus grand espace ENTRE les rangées (à l'origine ce n'était pas comme ça).. on pouvait vraiment courir ENTRE les rangées sans déranger les gens qui étaient assis. Dag men Chaukess. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 02/06/2007

Répondre à ce commentaire

Den "DIXY" twass te vair ! Le ciné rue de Tamines c'était le "DIXY" - y ai été rârement ! Assez facile pour resquiller -- si par "devant" là fallait bien calculer son coup car on avait droit qu'à UNE tentative car après on était immanquablement répéré par la caissière, etc, etc, Dag men Chaukess. Gilbert

Écrit par : Delepeleere | 02/06/2007

Répondre à ce commentaire

Toujours du cinéma! Moi je ne resquillais pas, mais j'avais un truc pour payer moins.
Ma Boma allait toujours boire son pot au café "La coupe d'or" place St.Gery et sur une vitrine du café était collé chaque semaine l'afichette du film qui était projeté au cinéma "Centra" rue des chartreux.
Vous savez ces affichettes que recherche tant les collectionneurs maintenant, et sur celle-ci on trouvait deux bons à découper qui permettait d'aller voir le film en semaine pour 12 francs je crois.
Comme ma Boma était au mieux avec la patronne, elle recevait chaque fois ces bons qu'elle me donnait...tof hein?
Le Centra était un chouette cinéma avec un balcon qui se prolongeait latéralement des 2 côtés par un série de 1 ou 2 sièges maximum et c'est là bien sûr que je me mettais.
Donc je voyais l'écran un peu skîv, mais j'avais jamais la tête d'un peï devant moi pour m'empêcher de voir...

Écrit par : Papy Dan | 02/06/2007

Répondre à ce commentaire

Hostade et le chicken-soup Salut Delepeleere,
J'ai de la doc photos pour sur Hofstade du temps de sa splendeur. Le 58 puis le bus, quelle expédition, du vrai Bob Morane. Je peux lancer un topic mais on s'écarte quand même de BXL. Avis à la population: cela vous intéresse-t-il ?
@+
Robert

Écrit par : Robert | 02/06/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je recherche des photos sur le Dancing "L'Elisabeth" qui se situait rue Haute 85. Quelqu'un a-t-il connu ce dancing?

Merci!

Écrit par : Justine | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.